La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Demi-lune d'Automne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 174
X Points Team : 1758

MessageSujet: Demi-lune d'Automne   Ven 7 Nov - 20:28




Assemblée



Dans la sphère, tout commence à trouver sa place. Il en va de même des guérisseurs qui peu à peu, remplissent leurs réserves en prévision de la mauvaise saison. Nul ne sais vraiment ce qui les attends pour ce premier hiver sur leurs nouveaux territoires et tous redoutent que, comme par le passé, le froid et le manque de gibier à venir ne mettent en péril les clans. La maladie menace peut-être et aucun ne souhaite qu'elle ait l'avantage de la surprise.
Qui plus est, c'est là l'occasion pour tous de découvrir si l’apprentissage des futurs guérisseurs se déroule comme il se doit. Peut-être même obtiendront ils autant de messages en cette nuit que leurs ainés.

Néanmoins, l'agitation des guérisseurs est visible de tous mais nul ne peut en oublier l'assemblée. En effet, les réponses tant attendues concernant les chats que l'ont croyait mort n'ont pas été toutes données. Et il se pourrait fort que le clan des Étoiles ait lui aussi des nouvelles importantes à partager. Car après tout, peut-être que ce que tous redoutent n'est pas le véritable danger.

L'heure et venue pour eux de partager le savoir de leurs ancêtres.

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans123.forumactif.org


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Sam 8 Nov - 1:19

Pelage de Lièvre marchait à vive allure dans le clair-obscure du crépuscule, le ventre noué par l'angoisse. Son pas long, mais un peu raide, faisait l'effet d'un lapin qui aurait essayé de se déplacer comme un chat, instable, légèrement bondissant. Il craignait d'arriver en retard, comme toujours. Il n'était pas l'un des plus éloignés du fameux Puits de Lune, mais la route lui semblait déjà trop longue, à vrai dire, il aurait vécu juste à côté du territoire sacré qu'il se serait encore crut capable d'être en retard. Sa démarche tendue était également la cause du chemin du tonnerre qu'il longeait depuis quelques temps. Il aurait préféré éviter se trouver près d'un de ces sentiers noirs, mais il n'avait encore trouvé aucun moyen de passer les falaises en dehors de celui-ci. Car, au bout du chemin, les falaises étaient assez praticables pour être franchies sans même avoir l'impression de monter. Ailleurs, il se serait sans doute brisé le cou.

Il portait dans sa gueule de petites feuilles de camomilles dont il laissait le goût imprégner sa salive. Il avait longtemps hésité à les prendres, mais la peur de ne pas réussir à s'endormir le moment venu avait été trop forte. Cela lui semblait idiot maintenant, c'était de la triche et le Clan des Etoiles n'aimerait pas ça. Il fit un arrêt, déposa les feuilles dans l'herbe. Oui, c'était mieux. Il poursuivit sa route sur deux longueurs de renard avant de faire demi-tour et récupérer son remède. C'était un remède oui, il n'aurait pas dut le gacher, mais recevoir les messages du Clan des Etoiles était tout aussi important qu'avoir de quoi assoupir un Ancien, peut-être plus. Enfin non, tout était important pour un Guérisseur ; chaque vie, chaque vision... mais il craignait qu'Etoile du Murmure ou Blizzard Glacial ne lui fassent des remarques s'il rentrait sans rêve de son pèlerinage. Ah oui, la future apprentie de ce chat n'en aurait pas fini de l'entendre s'angoisser.

Pelage de Lièvre était suivit d'une jeune femelle écaille-de-tortue qu'il avait faillit oublier trois fois au camp tout en passant des heures et des heures à s'assurer qu'elle se rappelait bien qu'ils auraient à se rendre au Puits de Lune ce soir-là. C'était peut-être le fait d'être bientôt responsable d'une apprentie qui n'arrangeait pas son état. Il avait peur de mal faire son travail, peur que la petite ne puisse finir son entrainement, peur que le Clan des Etoiles ne la reconnaisse pas, peur qu'elle soit emportée par un aigle sur le chemin, peur que... enfin peur de tout et n'importe quoi en passant des bipèdes à l'indigestion de souris.

Le fin félin arriva enfin au bout du chemin, la jeune chatte sur ses talons. Il venait de quitter ses terres, entrant dans celles laissées vacantes par les Clans. Il devait désormais passer à travers les Prés aux Vaches, contourner la ville. Il se passait en boucle l'itinéraire dans sa tête depuis qu'il avait quitté le confort de sa tanière. Camp, Vallée, Chemin, Falaises, Pré, Ville, Objectif, Camp, Vallée, Falaises, Pré, Ville, Objectif... Ce n'était pas le moment de se perdre.

Le petit lièvre au sang de chat s'arrêta devant une grande bouche d'égouts, sans tout à fait réaliser qu'il était arrivé. Il n'avait pas vu passer les Prés et ne portait plus sa camomille. Il était seul, où étaient les autres ? Etait-il le premier ou bien les autres ne l'avaient pas attendu pour entrer ? Avait-il distancé son élève ? S'était-il endormit sur la route ? Il pivota la tête, ses grands yeux jaunes tournés vers le ciel et regarda les lueurs rouges par delà les forêts du Tonnerre. C'était peut-être l'aube... Oui, il s'était endormit et avait manqué l'assemblée. Il commença à faire les cents pas devant le tunnel, complétement paniqué. Qu'allait-il dire à son Clan ? Il freina soudain. Le soleil côté Tonnerre. C'était là qu'il se couchait. C'était bien le crépuscule. Une vague de soulagement parcourut le félin. Bon, c'était déjà ça. Restait à savoir où se trouvait les autres.

Il s'approcha de l’égout, humant l'air avec précautions et plissa le museau. C'était épouvantable. Il aurait été bien incapable de dire avec certitude si un chat était passé par là, mais il n'avait pas l'impression que ce soit le cas. Pas sûr, il imagina donc le pire. Il tourna le museau, ses grandes oreilles dressées vers les ombres grandissantes. Etait-il le premier ? Ils avaient bien dit qu'ils devraient s'attendre devant l'entrée au cour de l'Assemblée de Pleine Lune, mais peut-être qu'il était trop en retard. Pourtant il faisait encore jour... Pelage de Lièvre malaxait le sol sous ses griffes, les oreilles agitées, à deux griffes de se faufiler dans le tunnel pour vérifier et à une seule de rentrer chez lui, lorsqu'un craquement attira son attention. Il tourna une nouvelle fois la truffe, se tordant le dos, souffle retenu. Dans cette position il ressemblait à une chouette effraie. Le bruit se répéta, plus léger, accompagné d'une voix. Peut-être avait-il rêvé...

— Bonsoir ? miaula-t-il timidement en se déroulant.


Dernière édition par Etoile Mélancolique le Mar 2 Déc - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2869

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Sam 8 Nov - 9:43

Colère des Cieux s'était levé très tôt ce matin là. Il devait se rendre au Puits de Lune avec d'autre guérisseur pour partager les Rêves du Clan des Étoiles. Le matou bicolore savait très bien qu'il avait un long chemin à parcourir. Après s'être occupé des quelques patients qu'il avait, le matou annonça son départ à son chef et s'en alla.

La descende de la montagne se fit ardue et le matou s'était foulée la patte dans un trou. C'était bien sa veine. Ça lui passera. Le matou continua sa descente et arriva vite face aux près aux vaches. Le soleil se couchait plus tôt en cette saison, il ne fallait pas oublier, c'est pour cela que le mâle préféra presser l'allure. Il ne voulait pas être en retard.

Finalement, il arriva même plutôt en avance. Une odeur était déjà là : celle de Pelage de Lièvre. Visiblement, le jeune guérisseur du Vent était arrivé le premier et était seul. Eh bien, ils attendraient ensemble. Il entendit un timide bonjour et le chat bicolore lui mit la queue sur l'épaule.

- Bien le bonjour, Pelage de Lièvre. Ton Clan se porte bien ?

Le guérisseur s'installa à côté du chat roux et fit une toilette pour abaisser son poil ébouriffé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Sam 8 Nov - 19:11

Nuage de Lune venait de finir sa vérification des remèdes. Lentement, la jeune chatte noire s'assit et se remémora un à un les effets de chacun en attendant Feuille Morte. Jusque là, son mentor était plutôt calme. Mais depuis ce matin, elle le trouvait anxieux. Du moins, s'était l'impression qu'elle avait finit par avoir tant elle cacher elle même sa propre nervosité. Sa seconde assemblée ! L'idée elle même la faisait frémir autant d'excitation que de peur. Le clan des Etoiles lui reprocherait il de chercher le savoir des guérisseurs chez ceux des autres clan ? Elle le redoutait. Enfin, l'heure fut venue de partir. Se coupant de tout ce qui l'entourait, elle prit la route, la queue haute.

Elle quitta le camp d'un pas assurée, qui finit par se ralentir au milieu de la forêt de jade alors qu'elle suivit la piste souvent emprunter pour rejoindre l'arbre solitaire. A la lisière de la forêt, elle prit pourtant le temps de s’asseoir pour regarder l'arbre, avant de repartir d'un bon pas. Feuille Morte était il seulement en train de cheminer à ses côtés ? Tant absorber dans ses pensées, elle n'aurait sus le dire. Les fortifications apparurent plus tôt que la jeune chatte n'eut le temps d'y songer. Elle se figea une fois encore, humant à la recherche de l'odeur d'un autre félin. Mais le chat étrange ami des chiens ne semblaient pas être passer par là depuis bien longtemps. Déçue, elle reprit sa route d'un pas à présent mesurée. Peu à peu, elle approchait du but.

L'entrée se découvrit soudain à ses yeux bleu au détour d'un virage. Elle reconnut sans mal Colère des Cieux et devina Pelage de Lièvre cacher derrière le matou de l'Ombre. De nouveau plus sereine, elle s'avança vers eux, les saluant d'un signe de tête. Elle ne voulait pas parler ce soir à ses guérisseurs confirmer. Dans sa tête, il n'y avait que le clan des Etoiles et ce qu'il aurait à lui dire, que cela soit positif, ou négatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3023

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Sam 15 Nov - 16:34

Nuage du Rossignol était partit tôt le matin, complètement affolé, car il avait failli de pas se réveiller. La demi-lune l'avait empêché de dormir toute la nuit, à se demander comme une boule blanche dans le ciel pouvait avoir autant d'influences sur le sommeil de quelqu'un. Complètement engourdi, il avait jalli hors de sa tanière sans réfléchir, le poil ébouriffé, et avait quitté le Camp sans plus de cérémonies.

Maintenant, il regrettait un peu sa précipitation. Il aurait mieux fait de prendre le temps d'amener avec lui quelques graines de pavot à mâcher. Les douleurs commençaient déjà à lui envahir l'arrière-train, avec des décharges brutales dans les hanches et une douleur particulière forte le long de sa seule patte arrière, la droite. Il était en fait extrêmement compliqué d'accomplir de longues distances en étant ainsi handicapé. Afin de garder l'équilibre, il était sans cesse obligé de faire basculer tout son poids d'un seul côté, se tordant les reins et infligeant une torsion et une charge excessive au membre restant. Les passages de montées ou descentes brutales lui étaient presque un soulagement, car il pouvait ainsi concentrer sa masse sur l'avant de son corps.
Le plus déprimant avait été la marche le long du Chemin du Tonnerre menant à la Ville Blanche. Le long ruban d'asphalte, uniformément gris, semblait sans fin, le paysage monotone, uniquement rythmé par la douleur du rouquin, et de plus, il devait sans cesse faire attention à ne pas trop s'approcher du bord de la route.

Bref, en atteignant la canalisation d'entrée, Nuage du Rossignol était proprement épuisé. De fait, il était le dernier à arriver, Pelage de Lièvre, Colère des Cieux et Nuage de Lune étant déjà présents. Soulagé d'être arrivé à destination, il salua les uns et les autres. Bien qu'il ne soit qu'un Apprenti, le rouquin n'avait pas de mentor et se considérait donc comme le véritable Guérisseur de la Rivière. Pour cette raison, les autres ne l'intimidaient pas plus que ça. Une fois les politesses faites, il se laissa glisser à terre, étirant autant que possible la patte endolorie, tordant le dos dans un sens puis dans un autre dans l'espoir de le décoincer.

- Je suis épuisé, dit-il. L'un de vous aurait-il du pavot? Et serait-il possible de faire une pause avant d'aller au Puit de Lune?

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Ven 28 Nov - 13:43

HS:
 

Le frêle Pelage de Lièvre tendit l'oreille et eut l'air tout à fait éberlué lorsqu'il vit surgir Colère des Cieux. Le Guérisseur était son voisin directe, mais il n'avait jamais osé lui parler, même pour lui demander des remèdes dont il aurait put manquer sur ses nouvelles terres. Il le trouvait tellement imposant, si grand et costaud, presque aussi énorme qu'un renard, c'était très intimidant. Pourtant, le félin fauve aurait eut grand besoin d'un conseil extérieur pour ses remèdes. Il avait l'impression que tout lui faisait défaut par chez lui. Il avait tourné des heures durant dans la Vallée des Vents avant de presque bondir sur place en découvrant du pavot. Certes, il y avait bien d'autres choses, mais le mâle trouvaient que toutes les plantes, même les plus familières, avaient une allure étrange dans la sphère et il passait donc de longues journées à les tester sur différents rongeurs. Bien entendu, lorsqu'on sait à quel point les rongeurs apprécient les chats, l'exercice était plus que difficile.

— Sa... Salutations Colère des Cieux, baffouilla le félin en se recroquevillant sur lui-même alors que le matou de l'Ombre le frôlait. Mon... Mon Clan va bien merci, il y a eut quelques maux de ventre carabinés chez des chatons ils ont mit des déjections partout dans la pouponnière, mais j'ai réussi à nettoyer assez pour que cela ne pose pas de problème pour l'hygiène et puis je les ait isolés un peu pour éviter la contagion... enfin j'espère. Il se tut. Parler des troubles intestinaux d'une portée pour dire bonjour c'était bien dans son style. Et... et le tiens ?

Un nouveau bruissement de buissons attira les sens en alertes du guérisseur du Vent. Un museau blanc aux oreilles rousses apparut sous la demi-lune. Feuille Morte, du Tonnerre. Pelage de Lièvre le trouvait tout aussi impressionnant que Colère des Cieux, mais peut-être pas autant que le félin de l'Ombre. Son air bienveillant ou le fait qu'il ait une apprentie sans doute. La jeune novice Nuage de Lune suivait son mentor avec un grand sérieux, des étoiles plein les yeux. Le félin aux grandes oreilles aurait beaucoup aimé avoir une élève avec autant de respect pour le Clan des Etoiles.

— Salutations Feuille Morte ! Salutations Nuage de Lune ! s'exclama le timide, bienheureux de ne plus être seul avec le terrifiant chat de l'Ombre. Il déglutit comme s'il craignait que le ciel n'ait pas aimé qu'il parle si fort. Belle soirée... non ?

Le dernier membre de l'assemblée arriva bientôt, seul et essoufflé. Il n'était ni gros ni effrayant ni même Guérisseur à part entière, mais cela n'empêchait pas Pelage de Lièvre de le traiter comme un égal... ou plutôt comme un malade.

— Des graines de pavot ? Oui ! Oui je vais trouver ça Nuage du Rossignol ! sans même attendre il partit au quart de tour pour faire le tour des plantes vertes qui se trouvaient devant la bouche d'égout. Il revint tout aussi vite vers le novice. Tu as eut des maladies récentes, des maux d'estomac, des étourdissements ou tout symptôme contradictoire à la prise du remède ? Est-ce une douleur physique ou uniquement de la fatigue ? Veux-tu que je te masse les pattes ou le dos pour soulager les muscles ? As-tu mal aux muscles ou aux articulations ? Où précisément ? Salutations.


Dernière édition par Etoile Mélancolique le Mar 2 Déc - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3023

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Ven 28 Nov - 21:39

Nuage du Rossignol remua les oreilles en écoutant la logorrhée de son collègue Pelage de Lièvre. Le Guérisseur semblait anxieux, et cela se traduisait par une frénésie de paroles assez bruyante. Le rouquin lui aurait bien conseillé de mâcher de la lavande afin de se calmer un peu... Mais l'intention était bonne, alors il se retint de bâiller. À la place il sourit gentillement tout en s'étirant un peu plus:

- Je n'ai pas de contre-indication, et ma douleur est musculaire. En fait, j'ai une patte en moins. Elle a gelée. Ça contraint l'autre à quelques efforts un peu douloureux.

Il ne précisa pas qu'à force de bouffer du pavot pur à longueur de journée, il avait prit l'habitude d'avoir sans cesse une petite boule de latex opiacé dans la gueule, son absence le rendant nerveux. Il ne comprenait pas pourquoi c'était les graines que l'on utilisait traditionnellement. De toute évidence, c'était dans le liquide contenu dans le bulbe de la fleur que se trouvaient toutes les propriétés de la plante.

Tandis que Pelage de Lièvre disparaissait à la recherche de la substance magique, Nuage du Rossignol se tourna vers ses camarades. La seule à avoir son âge était Nuage de Lune, et il lui semblait même qu'elle était plus jeune que lui. C'était une petite chatte noire aux yeux bleus. Colère des Cieux, par contre, lui faisait parfois un peu peur. Mais que faisait donc Pelage de Lièvre? Nuage du Rossignol n'avait pas encore eu de rêve des étoiles. Il avait hâte, et ne voulait pas être troublé dans son sommeil par des douleurs incongrues.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Sam 29 Nov - 19:23

Nuage de Lune s'assit, écoutant le guérisseur du Vent en se retenant de remuer les moustaches. Elle préféra finalement se lever de nouveau, incapable de vraiment tenir en place. Elle avait tant de chose à demander au clan des Etoiles ! Finalement, elle écouta le guérisseur de la Rivière et tendis que Pelage de Lièvre partait à la recherche du précieux remède, elle se permit de s'avancer vers le seul félin ayant son âge. Lentement, elle examina sa patte puis son dos avant de demander d'une petite voix, poussée par un instinct qu'elle ne comprenait pas.

- Je peux ?

Sans même attendre de réponse, elle posa avec douceur une patte sur le dos de son camarade. Avec une infinie douceur, elle chercha la vertèbre qui, à elle seule devait normalement lié les os des pattes. Une fois qu'elle l'eu senti sous ses coussinets, elle continua son inspection. Elle savait qu'elle n'était une novice mais en cet instant, son intuition avait prit le dessus et à force de tâtonner, elle senti sous ses pattes le muscles le plus dur. Celui qui devait fournir tout l'effort. Concentrer sur ce qu'elle faisait, elle commença à masser doucement, guettant les réactions de Nuage de Rossignol avec dans le regard, cet espèce de respect qu'on a parfois pour ceux dont on ressens le courage. Comment pouvait il seulement marcher avec les muscles si tendus ? Peu à peu, sentant l'effet de se massage dont seul son instinct était guide, elle appuya un peu plus. Jusqu'à arrêter doucement. Ce n'est d'ailleurs qu'à cet instant qu'elle se rendit vraiment compte de son audace, elle recula alors, baissant la tête avant de bafouiller.

- Désoler je ... je ne sais pas ce qu'il m'a pris je ...

La petite chatte aux yeux bleu s'arrêta de parler, triturant le sol de ses griffes pour tenter d'apaiser la tension en elle. Au moins, elle espérait ne pas avoir fait davantage mal à l'apprenti qui, à ses yeux, valait autant que les guérisseurs autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2869

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Jeu 4 Déc - 9:13

Colère des Cieux salua d'un signe de tête poli les autres arrivants. Le mâle s'était assis joua des épaules pour détendre un peu ses muscles, attendant patiemment que tout le monde soit prêt pour assister à l'Assemble de la Demi-Lune. D'ailleurs, il semblait plus préoccuper par la montée de la lune que par le jeune apprenti de la Rivière. Les autres s'occupait déjà de lui, ils n'avait pas besoin d'être 15 pour s'en occuper. Le guérisseur se retint de bailler d'ennui et préféra faire sa toilette, espérant que Pelage de Lièvre revienne bientôt. Il avait bien sentis que le matou roux avait été nerveux d'être seul avec lui. Comme s'il allait lui sauter dessus à tout instant pour l'offrir aux corbeaux et aux renards. Cette pensée énerva un peu le chat dont la queue se mit à taper la mesure sur le sol. Il allait pas débarquer avec un bouquet de fleurs non plus, fallait arrêter avec les préjugés qui disaient que tous les chat de l'Ombre étaient méchants et vicieux. Il y avait pire qu'eux, le Clan des Ténèbres par exemple qui étaient sans foi ni loi. M'enfin, faut bien un méchant partout. N'empêche que le matou bicolore était vexé.

- Bon si on y allait ? Pelage de Lièvre nous rejoindra et tu as eût le temps de te reposer Nuage du Rossignol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Dim 7 Déc - 18:13

Ça fesais un bout de temps je regardait les chats placés devant moi. J'ai vu qu'il ne portait pas attention sur moi. Donc, je m'avança vers eux et je m'assieds. J'ondula ma queue de gauche à droite nerveuse de ma première assemblée. Je commença à me poser mille et une questions dans ma tête.


«Serait-je une bonne guérriseuse? Aurait-je toute les connaisançes acquise?»

J'avais la honte de moi mais je ne savais même pas pourquoi. Tout était mélangé dans ma tête.


J'ouvra ma bouche mais rien ne sorta.  J'étais de tout ces états! J'étais genée comme tout! J'ai pris une grande respiration et je fini par dire :

«Bonsoir.» - Dis-je nerveusement


Dernière édition par Nuage D'Aster le Lun 8 Déc - 21:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 1271
X Points Team : 3023

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Lun 8 Déc - 10:57

Nuage du Rossignol s'éloigna légèrement de Nuage de Lune, un peu gêné. Les pattes de l'Apprentie lui avaient fait du bien mais il se sentait mal d'avoir ainsi excité sa pitié (sans compter ce contact, il n'avait pas l'habitude qu'on s'occupe ainsi de ses petites douleurs). Néanmoins, il la remercia poliment, d'autant plus mal à l'aise qu'il savait que ce geste partait d'une bonne intention. Il se sentait un peu coupable de ne pas pouvoir réagir plus sincèrement.

Heureusement, Colère des Cieux brisa la tension en exprimant son impatience:

- Bon si on y allait ? Pelage de Lièvre nous rejoindra et tu as eu le temps de te reposer Nuage du Rossignol.

Une fois de plus, le rouquin se sentit un peu misérable, mais le Guérisseur de l'Ombre avait raison: il ne fallait pas traîner, la lune montait inexorablement dans le ciel. Ce matou n'avait pas l'air d'être du genre à rentrer ses griffes avant de s'exprimer. Même s'il était un peu irrité par cette rudesse, Nuage du Rossignol préférait ça à de longs ronds de pattes avant d'oser dire quelque-chose.

- Oui, je suis prêt. Ah! Voilà Pelage de Lièvre.


Le guérisseur du vent revenait, la gueule pleine de petites graines. Le rouquin le remercia et les cala toutes entre sa mâchoire et sa joue. Leur goût amère commença à se délivrer, et même si elles n'auraient pas beaucoup d'effet, il était rassuré par la sensation familière. Alors qu'il se dirigeait vers les tunnels, une minuscule chatte écaille-de-tortue fit son apparition. Elle sentait le Vent et Nuage du Rossignol supposa qu'elle était la nouvelle apprentie de Pelage de Lièvre. La petite troupe se mit en marche et s'engagea dans les sombre boyaux humides qui menaient au Puit de Lune. Supposant qu'il s'agissait de sa première visite, il lui dit gentillement:

- Tu viens d'être nommée Apprentie, non? Comment t'appelles-tu?

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 


Dernière édition par Reflet d'Etoile le Lun 8 Déc - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Lun 8 Déc - 21:08

Tu viens d'être nommée Apprentie, non? Comment t'appelles-tu?


J'obvserva longtemps le matou que me posa une question et je parla.



Oh... euh... oui, je viens d'être nomée apprentie il y a quelque jours! Je me nomme Nuage D'Aster, apprentie guérriseuse du clan du vent. Comme tu dois le savoir logiquement, je suis l'apprentie de Pelage De Lièvre.



J'observa autour de moi et replaça mon regard sur la matou qui me parlais.
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Mer 10 Déc - 16:27

HS:
 

Pelage de Lièvre surgit de la nuit comme un fou avec une feuille couverte de bouse de vache dans la gueule et en répands partout sur l'arrière-train de Nuage de Rossignol. Il s'explique aussitôt et vante les vertus chauffantes de la bouse fraiche excellente contre les douleurs musculaires. Il s'excuse d'avoir mis aussi longtemps à venir, mais c'est pas facile de trouver une bouse de bonne qualité. Il conseil enfin à Nuage de Rossignol d'attendre que la bouse se craquèle avant de la retirer en se frottant sur une surface aussi sèche que possible, le sable étant l'idéal. Il s'excuse de ne pas avoir trouvé de graines de pavots (désolé Nunured, j'aurais dut passer plus tôt) et rappelle que la douleur ça n'est pas cool mais ça aide à savoir qu'il faut trouver un remède. Enfin, il présente brièvement sa nouvelle disciple dont c'est la première assemblée et redevient complétement honteux de s'être laissé emporté dans son sujet en salissant un pauvre apprenti au passage.

— Euh... je vous suis... bafouilla l'animal en baissant les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Dim 14 Déc - 10:32

Nuage de Lune trouva rapidement injuste le ton de Colère des Cieux, mais elle se garda bien de le lui faire remarquer, préférant fixer la nouvelle venue. Aussitôt, sa bonne humeur revint et elle la salua d'un geste de la tête tout en écoutant Nuage du Rossignol. Nuage d'Aster. L'apprentie de ce pauvre Pelage de Lièvre. Peut-être le guérisseur du Vent finirait il par paraître plus confiant avec une apprentie, songea la petite femelle noire. Finalement, elle se leva et suivit les autres dans le tunnel. Ses pattes lui semblait soudain légère et alors qu'elle marchait, elle se décida enfin à reprendre parole.

- Bienvenue Nuage d'Aster, j'espère que le clan des Etoiles vas t'accepter parmi nous. Moi c'est Nuage de Lune, Feuille Morte, que tu vois juste devant, est mon mentor.

La jeune chatte n'ajouta rien, préférant pourtant ralentir le pas pour se poster à côté de Nuage du Rossignol. Elle s'en voulait d'avoir crée cette gène entre eux mais ne souhaiter pas en parler. Au lieu de ça, elle marchait d'un pas tranquille, à la même allure que le félin à trois patte. Elle l'attendrait, lui et l'affreuse odeur de bouse du à ce cher Pelage de Lièvre. Un remède bien étrange dont elle doutait pourtant de l'efficacité. En tout cas, elle lui voyait une autre utilité, celle de déboucher les museaux de camarade enrhumer par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2869

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Dim 14 Déc - 11:10

Quand Pelage de Lièvre revint avec la bouse, le matou bicolore ne put s'empêcher de reculer d'un pas. Et il barbouillait l'apprenti avec. Colère des Cieux plaignit intérieurement le pauvre apprenti, ceci dit il envoya un regard froid sur Pelage de Lièvre.

- Tu n'avais vraiment pas d'autre idée que de la bouse ? Les siens vont se croire envahis par les vaches ! En plus, ça va nous embaumer pour la cérémonie. Y avait vraiment pas de graines de pavot ou de soucis dans le coin ?

Le mâle soupira et se leva suivant les autres membres. Il salua Nuage d'Aster, l'apprentie de Pelage de Lièvre, au passage, et se retrouva à marcher aux côte de Feuille Morte. Le matou ne cessait de piaffer et d'éternuer suite à la mauvaise odeur de Nuage de Rossignol, franchement très désagréable. Mais, je pense que personne ne pourrait être plus désagréable que Colère des Cieux a l'heure actuelle. Il était toujours aussi vexé d'avoir senti l'anxiété de Pelage de Lièvre. Il n'était pas méchant pourtant ! Il n'envoyait pas des chatons du haut d'un cascade s'il venait mettre le bazar dans ses remèdes. Il était vraiment de mauvais poil. Les tunnels lui semblait bien longs. En verraient-ils la fin un jour ? Peut-être faudrait t'il accélérer la cadence ? Il allaient être en retard.

- Nuage du Rossignol, peux t'on accélérer un peu ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Lun 15 Déc - 0:30

- Bienvenue Nuage d'Aster, j'espère que le clan des Étoiles va t'accepter parmi nous. Moi c'est Nuage de Lune, Feuille Morte, que tu vois juste devant, est mon mentor.

- Merci à toi Nuage De Lune.

Elle salua le mentor de Nuage De Lune en inclinant sa tête et porta sa tête vers Colère Des Cieux.

- Tu n'avais vraiment pas d'autre idée que de la bouse ? Les siens vont se croire envahis par les vaches ! En plus, ça va nous embaumer pour la cérémonie. Y avait vraiment pas de graines de pavot ou de soucis dans le coin ?

Nuage D'Aster lâcha un petit rire et se tait de suite genée d'avoir rit.
Elle se dépacha de s'escuzer.

- Désoler, j'étais dans mes pensés..

Elle ne savait pas quelle escuze tirer. Nuage D'Aster ne pouvait pas dire qu'elle riait du grand matou qui lui fesait un peu peur. Donc elle se tira une idée un peu stupide. Il lui semble que rire de quelque chose du passer existe. Non?

Elle renda son salut à Colère Des Cieux et écouta ce qu'il allait dire.

- Nuage du Rossignol, peux t'on accélérer un peu ou pas ?

La femelle renifla Nuage Du Rossignol par curiositée et éternua.

- Oh la.. cette odeur!
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 1271
X Points Team : 3023

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Mer 17 Déc - 11:58

Citation :
Caddy, tu pouvais pas m'éviter le coup de la bouse? x) bon en tout cas flemme d'éditer.

Nuage du Rossignol trouvait ce début d'Assemblée bien éprouvant. En fait, il n'était pas sûr d'apprécier tant que ça ses nouveaux compagnons. Pelage de Lièvre, de manière générale, le fatiguait par son enthousiasme débordant. Assez imaginatif, le chaton s'épuisait vite à suivre les méandres de pensées autres que les siennes. Mais il aurait pu pardonner au Guérisseur du Vent si celui-ci ne lui avait administré de force un remède à sa manière. Le rouquin trouvait cela vraiment stupide. On demande toujours l'assentiment du patient. A fortiori lorsqu'il s'agit de méthodes aussi répugnantes que celles-ci. Le rouquin avait vertement lancé à Pelage de Lièvre:

- Je ne suis peut-être qu'Apprenti, mais je sais me soigner. Testes tes méthodes douteuses sur les chatons de ton Clan, merci.

Le matou fauve se fit également enguirlander par Colère des Cieux, et ça n'était pas Nuage du Rossignol qui allait le lui repprocher. Il se sentait soudain plus proche du matou à l'énorme carrure. Mais cette impression de camaraderie se dissipa vite quand celui-ci se tourna vers lui:

- Nuage du Rossignol, peux t'on accélérer un peu ou pas ?

Non, on ne peut pas, failli-t-il rétorquer. Mais le soucis d'arriver en retard était tristement légitime. Le rouquin ravala sa colère et se contenta de répondre:

- Partez devant, je vous suivrai à la trace.

Si seulement l'odeur voulait bien le lâcher, se dit-il en lui-même. Pour couronner le tout, Nuage d'Aster éternua à son contact. Décidemment, l'entourage de Guérisseurs n'était pas si excitant que ça. Pourvu que l'expérience du Clan des Etoiles lui apporte plus de réponses. Là, il avait juste envie de rentrer dormir chez lui.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Mer 17 Déc - 14:51

Citation :
Bah non attends t'imagine pas le mal que j'ai eut à trouver un remède naturel contre les crampes musculaires x)

Pelage de Lièvre est tout penaud de la réaction de ses confrères et se fait aussi minuscule qu'une souris en les suivant dans le tout à l'égout. En son fort intérieur, il grommèle qu'on ait pas prit son remède au sérieux et songe à son élevage d'araignées qu'il n'est pas certain d'avoir bien couvert avant de partir. Lorsque la lumière du Puits de Lune apparait dans les méandres du tout à l'égout, il donne un petit coup de patte à son apprentie pour attirer son attention.

— Voilà le Puits de Lune,
dit-il. Tu te rappelle bien de ce qu'il faut faire pour communiquer avec nos ancêtres ? Tu veux que je te le redise ? Surtout tu ne t'inquiète pas à ton réveil, même si la vision était un peu mouvementée. Il ne faudrait pas que tu tombe dans les eaux de feu. Je t'en ai parlé des eaux de feu ? Et puis surtout n'oublie pas que ce que tu ne devras pas répéter ce que tu verras ce soir avant de l'avoir interprété. C'est très important que tu sache toi-même comprendre les messages du Clan des Etoiles.

Il se tait et fouette l'air de la queue très inquiet avant de s'installer au bord de la corniche. Son petit coeur bat fort car il redoute que le Clan des Etoiles n'ait aucun message à lui donner.

— Bien, marmonna-t-il pour lui-même. Surtout il ne faut pas se séparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Jeu 8 Jan - 7:58

Nuage de Lune remua la queue, excédés par le comportement de Pelage de Lière autant que par celui de Colère des Cieux. Si elle était aussi pressée que les autres d'arriver au Puits de Lune, elle ne voulait pourtant pas laisser Nuage du Rossignol à la traine. Pas tant par pitié que par sentiment de devoir s'entraider en tant que guérisseur. même si elle n'était qu'une jeune apprenti. Cependant, elle se garda bien de se faire remarquer. A cela, elle préféra aller se trouver une place dès qu'ils eut tous rejoint leur but. Elle y était enfin ! Cette nuit, pour la deuxième fois depuis qu'elle avait choisi sa voie, elle communieraient avec le clan des Etoiles ! Son impatience se lisait autant dans ses yeux bleu que sur son corps qui frémissaient à intervalle régulier. Une fois le signal lancé, elle s'installa sur le bord, une patte largement pendante.

Le sommeil ne tarda pas et quelques instant plus tard, la petite chatte se retrouvait dans sa forêt. Elle ronronna de plaisir en fit quelques pas. Mais son plaisir, elle le savait, serait de courte durer. Petite Nuit n'était toujours pas revenu et elle songeait à son frère avec d'autant plus d'appréhension qu'elle craignait de le retrouver ici. Comment avouerait elle cela si ça arriver ? Nuage de Vérité lui en voudrait surement énormément s'il elle l'apprenait plus tard, mais la boule de poil noir douté d'avoir le courage de le lui dire en face. Heureusement, son appréhension se dissipa un peu quand un grand mâle au pelage sable et une femelle écaille de tortue sortirent du couvert des arbres pour la rejoindre. Elle ignorait qui ils étaient, mais en cet instant, leur nom avait moins d'importance que leur message.

- Bienvenue Nuage de Lune. Nous t'attendions et savons ce que tu veux savoir. Petite Nuit n'est pas ici, rassure toi, mais l'ombre qui c'est étendu sur lui la plongé dans l'obscurité. Cependant, nous ne sommes pas là pour cela. Ecoute moi bien, jeune apprentie, tu trouveras ce dont tu as besoin dans le creux d'un arbre difforme...

La vision s'estompa soudain et l’apprentie se réveilla en sursaut, ce faisant, elle remarqua que son corps s'était rapprochés du bord et elle recula d'un bond. Elle aurait voulu rappeler les chat aux yeux d'étoiles, mais elle savait cela inutile. Au lieu de ça, elle s'assit loin du bord et entreprit sa toilette, le tout, les yeux clos. L'ombre qui c'est étendu sur lui, cette formulation cacher quelques choses, mais quoi ? Elle savait qu'elle y réfléchirait longuement. Pour l'instant, elle devait se concentrer sur "ce dont elle avait besoin". De quoi pourrait elle avoir besoin ? Trop de questions voyaient le jour dans son esprit, et finalement, si peu de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2869

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Jeu 8 Jan - 10:07

Sans même avoir entendu les paroles de l'apprenti, le guérisseur de l'Ombre sentit un regard accusateur sur son dos. Le matou tigré haussa les épaules et continua son chemin. Ce n'était pas de simples apprentis qui allaient lui faire la morale. Il ne manquait plus que ça !

Finalement, la troupe de chat arriva plus vite que le guérisseur l'aurait espérer. Tant mieux d'un côté. Sans même s'inquiéter sur l'état de santé de l'apprenti de la Rivière, le mâle bicolore prit place entre Feuille Morte et Pelage de Lièvre et ferma les yeux, allant ainsi à la rencontre du Clan des Étoiles.

Lorsque le matou ouvrit ses yeux d’émeraude, il était dans une plaine fleurie ou les feuilles d'arbre et l'herbe étaient d'un vert éclatant. Aucun membre du Clan des Étoiles aux alentours. Pet-être, le mâle pourrait-il voir sa chère compagne en rêve. Peut-être qu'on le lui permettrait, même si d'un côté, il pense qu'il en attendait trop. Sa rattachant à cette idée, le matou se mit à chercher un pelage écaille et une odeur qui lui paraissaient plus que familier. Puis, on l'interpella et lorsqu'il se retourna, le mâle fit face à une femelle blanche aux yeux bleus et un mâle gris aux yeux jaunes. La femelle prit la parole en premier.

- Bienvenue, Colère des Cieux. Celle que tu recherche n'est pas ici. Par contre, nous avons un message important pour toi.

Sa voix douce calma un peu la douleur de son coeur, mais ce sentiment se dissipa vite quand le mâle prit la parole.

- Sache, guérisseur de l'Ombre, que la nuit et l'ombre ne font plus qu'un à cause de l'hiver.

Puis, les deux chats disparurent peu à peu et Colère des Cieux finit par se réveiller dans le Puits de Lune. L'apprentie du Tonnerre semblait de s'être juste réveillée. Le mâle ne s'en occupa pas, il n'avait pas non plus envie de réfléchir au message que l'on lui avait fait passer. Pour l'instant, c'était le cadet de ses soucis. Le matou de l'Ombre à une plaie de rouverte au coeur, il ne verrait plus sa compagne, sa chère et tendre Tortue, celle qui lui avait sauvé la vie et qui lui avait montrer que la vie n'était pas si triste. Peut-être qu'elle se trompait après tout. Bien qu'il avait envie de pleurer, Colère des Cieux put retenir à grand peine les larmes qui ne demandait qu'à sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3023

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Ven 16 Jan - 0:08

Nuage du Rossignol arriva en ahanant sur le lieu du Puit de Lune. Une nouvelle fois, la beauté du lieu le frappa si vivement qu'il en ressentit presque de la détresse. La gorge nouée, le chaton ignora son mal de dos et s'approcha doucement de la colonne de lumière. Derrière lui, les trois Guérisseurs s'étaient allongés et semblaient s'endormir. Le rouquin resta lucide un petit moment encore. La paix qui tombait sur lui était trop douce pour n'en pas profiter. Il finit par succomber et s'étendit, un petit bout de queue rousse pendant dans le vide.

Au plus loin de sa conscience confuse, il vit d'abord des tourbillons de lumière. Happé par le rêve, il alla à leur rencontre, hypnotisé. Les lueurs l'entourèrent, une sorte brûlure glacé l'envahit tandis que les messagers des étoiles prenaient forme en demi-cercle devant lui.
Il n'en connaissait aucun, mais les salua gravement. On voyait un angora brun foncé, une chatte crème, une autre presque blanche... La couleur de leurs yeux était à peine visible au travers de la brillance de la lune

- Salutations, Nuage du Rossignol, dit la chatte au pelage crème. Malgré les difficiles conditions de ton baptême, nous sommes heureux de voir que tu prends tes engagements au sérieux.

- Ton enthousiasme honore ta cause, continua celle qui avait le pelage extraordinairement clair. Fais tout de même attention à ne pas laisser ton amour du savoir prendre le pas sur ton engagement. Tu auras besoin de toutes tes facultés dans les temps à venir.

- Les jours ont beau rallonger, l'hiver sévit toujours, termina l'angora brun. Prends garde à la santé des chatons. Les Solitaires feront voyager la maladie de Clans en Clans. N'oublie pas, Nuage du Rossignol, qu'un Guérisseur est avant loyal aux Etoiles.

Le chaton avait écouté de toutes ses oreilles et les mots se gravaient dans son esprit. Un peu déçu, il vit que les formes commençaient déjà à se brouiller, retournant à leur magma lumineux. La petite chatte claire semblait néanmoins s'attarder. Il la regarda dans les yeux ; c'était difficile à dire à cause de la lune mais il lui sembla qu'ils étaient bruns. Troublé, il cligna. L'instant d'après, ils avaient disparu.

Nuage du Rossignol se redressa lentement, un peu sonné. Des images dansaient en impression sur sa rétine. Il se tourna vers ses congénères ; Colère des Cieux était debout lui aussi, et il lui sembla qu'il avait l’œil humide. Le rouquin était toujours aussi intimidé, mais l'énergie des Etoile laissait en lui ses traces de désir d'union. Il demanda:

- Colère des Cieux, est-ce que tout va bien?

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Sam 17 Jan - 17:31

Trop inquiet pour d’émerveillé de la splendide caverne emplit de lumière et de brume, Pelage de Lièvre s'installa avec soin au bord de la corniche et vérifia trois fois qu'il se trouvait bien dos à la sortit. Il posa la tête sur le sol, agita brièvement la queue avant de se rappeler à l'ordre. Il fallait rester immobile sinon il tomberait dans le lac de feu bleu qui faisait fondre la roche loin sous leurs pattes. Il n'aurait plus manqué qu'il glisse en s'agitant dans son sommeil ou pire, qu'il bouscule l'un de ses voisins. C'était tout de même un lieu très dangereux que cet endroit, à tout prendre il aurait préféré que le puits de Lune ait contenu un rocher illuminé par la lune, comme dans ces vieilles histoires sur de très vieux Clans dont il avait entendu parler. Le feu-aqueux, les étoiles de métal dans les parois, l'improbable nuage gris au-dessus de leurs têtes et la colonne de lumière qui reliait le plafond au lac incandescent, c'était certes magnifique, à coupé le souffle ou vous rendre fou, mais, forêt sombre, cela lui frisait le poil.

Il ferma les yeux et se concentra pour s'endormir. Exercice fastidieux, surtout lorsqu'on le veut. Plusieurs fois il releva la tête pour vérifier si les autres dormaient déjà et changea son arrière-train de position au moins cent fois. L'angoisse de ne pas y arriver commençait à monter lorsqu'une chape de fatigue s'abattit sur lui, le propulsant dans un sommeil opaque.

Une brume argentée semblable au nuage condensé au sommet de la caverne apparut devant ses yeux. Elle se dissipa peu à peu pour dévoiler une vaste plaine entourrée d'arbres aux feuillages d'argent.

— Pelage de Lièvre... Pelage de Lièvre... souffla une voix dans sa tête. Ne t'éveille pas Pelage de Lièvre.

Une longue file de félins descendit du ciel pareil à une vague d'étoiles filantes. Il se posèrent en douceur parmi les herbes hautes, leurs pattes faisant à peine vibrer l'air. Peu à peu ils entourèrent le frêle félin à la fourrure fauve.

— Je rêve hein dites ? Je rêve bien ? Est-ce le Clan des Etoiles ? demanda aussitôt le Guérisseur.

— Calme toi Pelage de Lièvre, c'est bien nous. Tu le sais pourtant, tu nous as déjà vu bien des fois.

— Non, mais je ne sais pas, j'ai l'impression que je ne capte pas très bien ce soir...

Les félins s'échangèrent des coups d'oeil. Le petit Guérisseur du Vent se recroquevilla sur lui même, observant les guerriers de jadis qui lui semblaient tantôt surpris tantôt fatigués. Il allait les vexer il le sentait bien.

— Ecoute avec attention Pelage de Lièvre, fit un ancien chef auréolé de poussière d'étoiles. Car le vent se troublera bientôt et brouillé de glace il tombera vers le sol.

Le félin se répéta à mis voix ce qu'on venait de lui dire pour être sûr de ne pas oublier.

— Méfie toi de la caresse cinglante qui accompagne le blizzard.

— Donc attendez le vent c'est le Clan et la glace c'est... euh... la saison des neiges ?

Les guerriers de jadis poussèrent un soupir commun qui se changea en une brise glacée. Le souffle s'éleva jusqu'au ciel et redescendit chargé d'un épais nuage gris. Il passa sur le chat à la fourrure de lièvre, semant dans son pelage des éclats de glace gelée.

— C'est la saison des neiges oui, c'est ça. Qu'est-ce qui se passe à la saison des neiges ?

La vision se brouilla presque aussitôt, les autres devaient être en train de se réveiller. Pelage de Lièvre entendit simplement murmurer :

— Interroge celui qui porte le nom du blizzard.


Il leva la tête, yeux entre-ouvert, face à l'éclat éblouissant de la colonne d'eau de feu. Le blizzard ? Le blizzard ? Quel pouvait être le nom du blizzard ? Il tourna la tête vers ses confrères, trois d'entre eux étaient déjà réveillés. Nuage du Rossignol se trouvait près de Colère des Cieux, l'air inquiet. Pelage de Lièvre tourna aussitôt le museau vers Nuage de Lune et ouvrit la bouche, s’apprêtant à lui demander s'il avait parlé dans son sommeil. Il se résigna. Non, il allait encore les agacer. Il se redressa et prit un peu de recul par rapport au bord de la corniche, allant se poster à côté de son élève pour être certain qu'elle ne glisse pas jusqu'à son réveil. Quel chat aurait-il été s'il perdait son apprentie dès leur première assemblée ? Il marmonna en son fort intérieur, se repassant en boucle ce qu'il avait vu et entendu durant son sommeil. Comment aurait-il put deviner le nom du blizzard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   Lun 2 Fév - 0:14

Spoiler:
 

Nuage D'Aster était fort loin dans sa tête. Soudain, son mentor lui donna un coup de patte et la jeune femelle pivota sa tête vers lui.

- Voilà le Puits de Lune. Tu te rappelle bien de ce qu'il faut faire pour communiquer avec nos ancêtres ? Tu veux que je te le redise ? Surtout tu ne t'inquiète pas à ton réveil, même si la vision était un peu mouvementée. Il ne faudrait pas que tu tombe dans les eaux de feu. Je t'en ai parlé des eaux de feu ? Et puis surtout n'oublie pas que ce que tu ne devras pas répéter ce que tu verras ce soir avant de l'avoir interprété. C'est très important que tu sache toi-même comprendre les messages du Clan des Étoiles.


Des points d'interrogation était imprimés sur ses scintillants yeux verts. Elle prend rapidement la parole de sa petite voix douce :

On parle comment avec nos ancêtres déjà? Et c'est quoi les eaux de feu?


La femelle fixa son regard sur lui attendent sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demi-lune d'Automne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Demi-lune d'Automne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demi-lune d'Automne
» Demi-Lune d'Automne (Sept 2015)
» [tuto] objectifs
» Event : La guerre des mondes ( Partie1)
» Demi Lune d'Hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-