La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Vieilles connaissances (PV Reflet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Dim 23 Nov - 11:43

La journée promettait d'être agréable. Ma mère m'avait donné congé, trop occupée par ses responsabilités de chef pour pouvoir m'avoir à sa charge chaque jour jusqu'à mon baptême. Eh puis, nous avions bien travaillé ces derniers temps ; j'excellais à la pêche, et j'avais appris quelques techniques de combat qui pourraient vite me servir. En effet, il y avait beaucoup de tensions entre le Clan de l'Ombre et celui de la Rivière. La récente bataille qui nous avait opposé avait été sans gravité. Personne n'était mort.. de notre camp. Etoile Mélancolique avait perdu une vie. Maman l'avait involontairement "tué" en me protégeant.
Toutes ces pensées se suivaient dans ma tête alors que je traversais mon territoire en direction des Collines de l'Ouest. Un territoire neutre, à la frontière du Clan des Ténèbres et du mien. Cet endroit était certes vaste mais inintéressant, sauf au printemps, disait-on. L'hiver approchait, cela faisait plusieurs mois que nous étions arrivés ici... et je n'avais pas pu l'explorer. Même s'il n'était pas vraiment giboyeux, j'avais envie de le voir. Peut-être que l'herbe avait repoussé, avec les pluies récentes, et que des rongeurs ou des oiseaux venaient picorer par ici ?
En y arrivant, je m'aperçus de ma naïveté. Il n'y avait pas un arbre à l'horizon, juste quelques buissons d'orties et des bosquets malingres. Aucun lapin, aucun oiseau. Au loin, on pouvait apercevoir une fronde vert foncé - la forêt du territoire du Clan des Ténèbres - et c'était tout.
L'herbe avait certes un peu repoussé, mais elle demeurait courte. J'étais menue et elle ne m'arrivait qu'au poitrail. Je songeai qu'il était assez imprudent pour moi de rôder par ici... je n'étais pas à l'abri d'un rapace. Il n'empêche que c'était très joli, par ici. Il devait faire bon de s'y promener au printemps. Je soupirai en balayant la vaste étendue, verte sur le fond gris clair du ciel, troué par endroits, laissant apparaître de jolis coins bleu mer.
Je m'assis sur un endroit relativement sec et enroulai sagement ma queue autour de mes pattes. Il n'y avait presque pas de vent, juste une légère brise automnale qui avait chassé la brume... et m'apportait une odeur familière.
Je me redressai, un poil inquiète. Cette odeur appartenait au Clan des Ténèbres, mais n'était pas menaçante du point de vue de mes narines. En scrutant attentivement les collines, je finis par apercevoir un chat au pelage gris rayé qui semblait marcher vers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Lun 24 Nov - 15:56

Reflet d'Etoile s'était levé d'humeur chagrine. Il avait mal dormi, et pour ne rien arranger, on lui sauta dessus dès le matin pour lui demander de régler des détails insignifiants sur la vie de Camp, les patrouilles, les expéditions de chasse... Il lui semblait que lorsqu'il était Guerrier, les membres des Ténèbres étaient plus dégourdis. Passer d'un poste où il pouvait passer dix jours sans adresser la parole à qui que ce soit à celui de chef avait des côtés déplaisants. Le calme, la solitude, tout cela était fini. De mauvaise humeur, il profita d'une accalmie pour s'enfuir discrètement, et la dernière chose que l'on pu voir de lui fut le bout de sa queue disparaissant derrière les grilles du cimetière. Mais ça n'était pas suffisant, et il se mit à courir vers l'Ouest. L'odeur de ses congénères était partout. Il en suffoquait.

Heureusement, une fois en territoire libre, le matou pu enfin respirer. L'air, ici, était pur. De l'herbe rase à perte de vue. Pas trace d'autre chat que lui. Le gibier, par contre, aussi ridicule que sur les Colline de l'Est. Cet immense territoire offrait peu de promesses. Pourtant, rien qu'à marcher sans but le long des versants, Reflet d'Etoile ressenti un immense sentiment de liberté. C'était si bon de se promener, tout simplement.

Il ne sentit pas arriver la "petite" parce-qu'elle était sous le vent. Sa présence, grise au milieu de l'herbe grise, ne lui fut perceptible que lorsqu'elle arriva à quelques longueurs de queue de lui. Le matou la laisse venir sans bouger. Il la reconnaissait. C'était Petite Mésange, la fille d'Etoile Fleurie. Une sacrée réserve d'énergie, qui l'avait épuisé en quelques minutes. Il ne l'avait ramenée à sa mère que pour s'attirer la considération de celle-ci, mais il s'était attaché à son frère et, finalement, leur avait tous les deux fait passer la porte. Plusieurs fois, il s'était demandé ce qu'étaient devenus les chatons. Le silence d'Etoile Fleurie à leur sujet l'avait souvent agacé.

- Salutations... Quel est ton nom, maintenant?

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Sam 29 Nov - 15:28

Reflet Argenté mit du temps à m'apercevoir. Il sembla vaguement surpris de me trouver là. Je m'approchai doucement de lui, ne sachant pas trop comment réagir face à son visage tout de même assez impassible. Tout était plus simple avant, quand j'étais un chaton. Je n'avais pas vraiment besoin de me poser des questions, de rester polie. Mais là... c'était une toute autre attitude à me forcer à adopter. En me tenant face au chat rayé, je me souvins du jour où il m'avait ramenée à ma mère. Quand je lui avais sauté au cou pour le remercier... je remuai les moustaches, à la fois amusée et embarrassée. Bah, c'était un drôle de détail facilement pardonnable à un chaton.

- Salutations... Quel est ton nom, maintenant?

Si la question me laissa un instant perplexe, je me ressaisis vite. Reflet Argenté avait-il deviné que j'étais devenue apprentie ou était-ce si évident ? Je ne ressemblais pas tant que ça à un chaton, malgré mon physique de courte sur pattes. A présent, une cicatrice me barrait le cou du côté droit. Trois stries pâles au milieu de la fourrure grise, où les poils n'avaient pas encore repoussé. Cette cicatrice remontait à la bataille récente contre le Clan de la Rivière, où j'avais attaqué le chef du Clan, qui avait riposté bien plus violemment que je m'y étais attendue. Mais j'étais fière d'avoir défendu mon clan avec cette férocité, même si elle avait été vaine.

- Je m'appelle Nuage de Mésanges à présent, miaulai-je. Et toi, heu... Reflet Argenté ? Comment se porte ton Clan ?

La rumeur courait que l'ancien chef du Clan des Ténèbres était mort, et moi, je ne savais pas qui en était devenu le chef. Et si jamais mon ancien camarade de voyage était le successeur ? Non, c'était impossible. Ce serait tout de même un sacré hasard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Lun 8 Déc - 10:42

Le matou ne fut pas surpris d'apprendre que son interlocutrice était passée apprentie. Tout d'abord, elle avait beaucoup grandi, ses pattes s'étaient allongées, son corps devenu plus fin, et si elle ne ressemblait pas encore à une guerrière, Nuage de Mésanges laissait déjà voir ce qu'elle allait devenir: une belle chasseresse de la Rivière. On était bien loin de la boule de poils qu'il avait ramené à sa mère...
La chatonne n'avait néanmoins pas encore disparue sous sa nouvelle finesse: Reflet d’Étoile nota qu'elle ne lui avait pas rendu ses salutations, et que son parler était aussi peu guindé qu'autrefois. Visiblement, la fin du voyage, et la belle cicatrice qui ornait maintenant son cou, n'avaient pas suffis à altérer sa spontanéité.

- Mon Clan...


Il hésita. Qu'il le veuille ou non, Nuage de Mésanges était d'un Clan ennemi. Bien que la probabilité d'une attaque soit extrêmement faible, il convenait de ne dévoiler aucune faiblesse. La mort de l'ancien chef, par exemple, n'était pas une chose à annoncer ainsi. D'un autre côté, le nouveau meneur, c'était lui, et il ne pensait pas renvoyer une quelconque image de vulnérabilité.

- Il y a eu quelques chamboulements. Tout est réglé maintenant, nous avons mis en place une nouvelle situation... Je ne veux rien dire avant l'Assemblée. Tu n'aura qu'à t'y rendre si tu souhaites des informations, conclu-t-il presque gentillement.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 


Dernière édition par Reflet d'Etoile le Mar 10 Mar - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Sam 13 Déc - 12:30

Le matou hésita quelques secondes. Intriguée, je me dis qu'il devait y avoir quelque chose de particulier. Alors cette rumeur devait être vraie, que le meneur du Clan des Ténèbres était mort. Je décidai de ne pas poser la question à Reflet Argenté. Il répondit simplement :

- Il y a eu quelques chamboulements. Tout est réglé maintenant, nous avons mis en place une nouvelle situation... Je ne veux rien dire avant l'Assemblée. Tu n'aura qu'à t'y rendre si tu souhaites des informations.

Je fus un peu déçue par sa réponse. J'aurais bien voulu savoir, tout de suite ! Mais cette affaire ne concernait que son Clan pour le moment. Sa déclaration renforça mes soupçons. Il se tramait quelque chose... un conflit ? Non, Reflet Argenté ne paraissait pas sur ses gardes. D'ailleurs il ne serait pas venu ici, si son clan était en danger.

- J'essayerai de convaincre ma mère de m'emmener, répondis-je d'un ton neutre.

Je ne voulais laisser ni ma déception, ni mon impatience de découvrir ce secret filtrer dans ma voix. Je changeai abruptement de sujet sans lui laisser le temps d'ajouter une réponse. Je m'étais demandée pourquoi il se trouvait ici. Il n'y avait rien d'intéressant. Un chat du Clan des Ténèbres éprouvait-il la curiosité de découvrir un territoire inutile, comme moi ? Je fronçai les sourcils. Je ne pouvais en arriver qu'à une terrible conclusion ; le Clan des Ténèbres voulait prendre cette parcelle de terre. Lors du partage des territoires, ces collines s'étaient avérées la seule frontière qui séparait le clan de mon ami et le mien. Mais... si, à l'approche de l'hiver, elles étaient désertes, qui ne nous disait pas qu'au printemps, c'était un havre de paix pour le gibier ? Apparemment cet endroit pouvait être source de conflits... et si Reflet Argenté était venu ici en éclaireur, histoire d'aménager le terrain ?

- Et toi, repris-je en espérant deviner les vraies intentions du matou, que fais-tu ici ? Moi, je m'étais dit qu'il devait bien y avoir un peu de gibier... mais il semble que non.

Je m'aperçus du double-sens de ma phrase ; cela pouvait engager une discussion, sur la possibilité qu'il y ait de quoi manger ici les prochaines saisons. Je pourrais deviner, à la réponse du chat, la raison de son escapade. Et j'aurais l'air bête si je me trompais sur toute la ligne... je lui jetai un regard à la dérobée, moi-même embarrassée par mes paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Sam 3 Jan - 20:09

HRP:
 

Nuage de Mésange prit un air peiné. Le matou devina sa frustration devant cet obstacle à sa curiosité. Patience, petite, eut-il envie de lui dire. Tu sauras bientôt tout. N'eut été sa filiation avec Etoile Fleurie, peut-être même lui aurait-il raconté, en lui faisant jurer le secret, bien sûr. En attendant, l'Apprentie devrait continuer à l'appeler Reflet Argenté. Entendre à nouveau son ancien nom n'était pas une expérience trop désagréable. Continuer cet exercice ne le gênait pas.

La jeune chatte repris la parole pour lui faire part de sa déception au sujet du gibier. Il était vrai, songea le matou, que ce territoire n'avait rien d'affriolant. La lande était longue et terne, parsemée de plaques de verglas que la bise découvrait par endroits pour laisser émerger des touffes d'herbe grisâtre. Il n'y avait aucun arbuste pour retenir le vent, aucun point d'eau où viendrait boire le bétail... juste des oiseaux, qui passaient loin au-dessus sans jamais sembler vouloir se poser.
Reflet d'Etoile marqua son approbation en remuant l'oreille droite. Les Collines de l'Ouest étaient aussi tristes que celles de l'Est. Mais en tant que Meneur des Ténèbres, il ne trouvait pas cela si gênant. Un grand terrain à parcourir était une sorte de suprématie symbolique. Le voisinage de la Rivière, par contre, ne lui plaisait pas tant que ça. Cet espace vide entre leurs deux territoires lui plaisait assez pour qu'il ait envie de le maintenir.

- En fait, expliqua-t-il à Nuage de Mésange, je ne suis pas ici pour le gibier. La raison de ma présence, c'est que j'ai envie d'être seul. Il y a beaucoup de bruit, sans cesse, au Camp, et depuis que je suis... Lieutenant, je n'ai plus un instant à moi. Au moins, ici, je suis tranquille.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Sam 10 Jan - 15:30

HRP:
 

A mon grand soulagement, le félin tigré ne s'aperçut pas de ma manoeuvre. Il se contenta d'acquiescer. Resta muet quelques secondes. Puis déclara :

- En fait, je ne suis pas ici pour le gibier. La raison de ma présence, c'est que j'ai envie d'être seul. Il y a beaucoup de bruit, sans cesse, au Camp, et depuis que je suis... Lieutenant, je n'ai plus un instant à moi. Au moins, ici, je suis tranquille.

Je soupirai intérieurement, soulagée. Il ne venait pas en éclaireur... aucun litige ne semblait se profiler avec ce Clan. Tant mieux, je ne comptais pas affronter les guerriers de ce clan... peut-être que Reflet Argenté était un chat pacifique mais il n'en restait pas moins un guerrier. Et puis le conflit persistait entre mon clan et celui de l'Ombre. Ma mère avait pris une vie à Etoile Mélancolique... Il était impossible de s'imaginer que tout allait en rester là. Je grimaçai. Finalement, ce n'était pas le Clan des Ténèbres, réputé prompt à se battre, qui causait le plus d'ennui... mais là n'était pas le sujet. Je me trouvais sur un terrain neutre alors pourquoi penser aux batailles ?

Je mis quelques instants à comprendre que Reflet argenté était... lieutenant. En me rendant compte de mon manque de réaction face à son annonce, je sursautai. Les mots fusèrent tout seuls sans que je puisse les contrôler.

- Ouah ! Mais... c'est vrai ? Tu es lieutenant ? C'est super ! Alors tout le monde t'obéit... ça fait quoi de le devenir ?

Je me tus. Je n'aurais pas dû me réjouir de la nomination d'un ennemi, dirait ma mère. Bah ! Ce chat-là m'avait ramenée auprès de ma famille et sauvé mon frère. D'un autre côté, je devais m'empêcher d'être si stricte envers moi-même. Il n'avait rien d'un ennemi. Mis à part la marque de son Clan, si présente sur sa fourrure. La mienne était différente, tout comme celle de mes frères. Elle était un mélange entre celle de ma mère, celle de mon territoire et celle des chats qui m'environnaient.

Ma curiosité l'avait emporté. Au fond je me doutais bien que personne ne devait être aux pieds de Reflet Argenté. Mais, en tant que lieutenant, il devait bien avoir de l'autorité. Je ne pouvais m'en empêcher, j'étais fière qu'un "ami" soit destiné à devenir chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Lun 26 Jan - 16:22

Le matou retroussa les babines en constatant la réaction de Nuage de Mésanges (ça n'était pas menaçant, plutôt une tentative de sourire). Inutile de préciser que la jeune chatte avait soudainement perdu toute sa grâce nouvellement acquise au profit de l'ancien enthousiasme de chaton. Ca lui rappellait son agression (ou ce qu'il avait ressenti comme tel), lorsqu'elle avait tenté de l'étrangler.

- Oui, c'est vrai, dit-il tranquillement. Il ne s'agissait que d'un demi-mensonge. Reflet d'Etoile était bien passé par la case "Lieutenant". On m'obéit car c'est le privilège de mon rang. Mais évidemment, si je commençais à donner des ordres absurdes ou allant à l'encontre de ceux de mon chef, je perdrais toute influence sur mon Clan...

Il eut envie de se passer une patte derrière l'oreille en songeant à cette époque où il était le subalterne d'Etoile Lunaire. Le changement lui avait été un peu rude, et il ne savait toujours pas trop comment se positionner par rapport à cela. Passer si rapidement de Guerrier invisible et anonyme à Meneur... L'ambition ne l'avait jamais chatouillé, il avait bien vu ce que les hautes responsabilités avaient fait aux membres de sa famille.

- Et toi? Comment va ta mère? Tu fois être bien au courant de la vie d'un Lieutenant puisqu'elle l'a été, non?

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Dim 8 Fév - 10:19


- Oui, c'est vrai. On m'obéit car c'est le privilège de mon rang. Mais évidemment, si je commençais à donner des ordres absurdes ou allant à l'encontre de ceux de mon chef, je perdrais toute influence sur mon Clan...


Je hochai la tête solenellement, pleine de respect. Quel lieutenant voudrait donner des ordres stupides à son Clan ? Cela me rappelait l'histoire d'un chat fou qui avait accédé au poste de chef, et qui avait causé tant de tord à ses semblables qu'ils s'étaient retournés contre lui. Je reportai mon attention sur reflet Argenté. Il avait affiché un drôle de sourire pincé avant, ce qui lui donnait un air plus... doux. Etrange de parler de douceur à propos d'un tel chat... J'eus envie de lui poser des tas de question. Lorsqu'il deviendrait Chef, obtiendrait-il lui aussi neuf vies ? Mon éducation à ce sujet-là laissait à désirer, mais bon, on avait eu d'autres priorités. Par exemple, je me demandais aussi si un chef pouvait vivre cent ans grâce à toutes ses vies, s'il ne les perdait pas toutes au combat ou par accident. J'allais faire part de mes doutes à Reflet Argenté, mais il me prit de cours en me questionnant lui aussi.

- Et toi? Comment va ta mère? Tu fois être bien au courant de la vie d'un Lieutenant puisqu'elle l'a été, non?


Je réfléchis quelques instants. Ma mère.... elle allait mieux depuis qu'elle savait que Nuage de Rossignol voulait devenir guérisseur. Depuis qu'elle avait exaucé son voeu, ses épaules étaient plus hautes et son port de tête plus droit, bref, elle était plus... fière.

- Ma mère... elle est plus épanouie depuis qu'elle a découvert ce que Petit Rossignol voulait. il se nomme désormais Nuage de Rossignol et est l'apprenti-guérisseur de notre Clan.

Je n'eus pas le temps de m'épancher sur le sujet, car une ombre tomba sur le visage du lieutenant du Clan des Ténèbres. Je levai les yeux et vis l'origine de l'ombre : un volatile brun foncé tournait en cercle au-dessus de nos têtes. A en juger par son envergure et son vol, ce n'était pas une cigogne. C'était bien à un aigle que nous avions à faire. Un aigle qui tournait à des dizaines de mètres au-dessus de nous, et ce n'était pas pour jouer.

Je balayai les collines du regard. Rien ne nous permettait de nous cacher ici. Les rares bosquets étaient trop peu touffus pour fournir une protection suffisante. Et la forêt se trouvait à une ou deux centaine de mètres d'ici. Serions-nous assez vifs pour l'atteindre à temps ?

Je pivotai vers le chat tigré et le regardai, très nerveuse, sans un mot. Espérant lui faire comprendre que je n'avais aucune idée de la façon dont nous pourrions nous tirer de ce très mauvais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Ven 13 Fév - 11:24

Reflet d'Etoile écouta d'un air très intéressé les nouvelles que Nuage de Mésange lui donnait de sa famille. Il se souvenait très bien de Petit Rossignol, un rouquin aux yeux bleus. Ils étaient même unis par un lien particulier, car lorsque le chaton s'était gelé une patte, il s'était chargé d'amputer le membre mort, malgré ses connaissances presque nulles en Guérison. Dans le désaroi de la marche, personne ne semblait vouloir s'occuper du petit. Les Guérisseurs eux-même avaient déserté leur poste. Un bébé d'un autre Clan entre les crocs, il avait franchi la muraille, et arrivé au sommet, avait coupé la patte nécrosée à hauteur du mollet, afin de prévenir tout pourrissement.
Leur dernière rencontre s'était déroulée lors du passage de la Porte ; une seconde fois, il avait porté le petit, et en compagnie d'alors Petite Mésange, il avaient franchi le redoutable barrage.
Il n'avait eu jusqu'ici aucune nouvelle du rouquin, même pas aux Assemblées, bien qu'il ait plusieurs fois songé à en demander à Etoile Fleurie. Savoir que le petit avait trouvé une voie malgré son handicap le ravissait.

Une inquiétude soudaine passa dans les yeux de Nuage de Mésange, et elle leva la tête. L'imitant, Reflet d'Etoile vit la silhouette d'un aigle, loin au-dessus d'eux. Sa hauteur était plutôt rassurante, mais il commençait à décrire des cercles, ce qui l'était beaucoup moins. Jetant un coup d'oeil à l'Apprentie, il put constater qu'elle devenait nerveuse, fouillant le paysage du regard dans l'espoir de trouver une cachette. Il espérait qu'elle ne se mettrait pas à courir.
La forêt était loin. Il allait pourtant falloir se mettre à couvert, au moins par sécurité. Le bosquet le plus proche était excessivement maigre, mais il n'y avait pas de meilleure solution pour l'instant. Espérant empêcher toute panique, Reflet d'Etoile dit calmement:

- Passe devant moi. Nous allons marcher vers ce buisson. Tu vas bouger lentement et sans aucun geste brusque, et tu garderas une allure régulière. Et tu écouteras tout ce que je te dis.

Se mettre à courir était en effet le meilleur moyen de déclencher l'attaque. Le mieux aurait été de rester immobile, mais le matou ne savait pas si Nuage de Mésange en aurait été capable. Lui faisant signe d'avancer, il reprit la conversation d'un ton mondain:

- Mais dis-moi, tu n'avais pas un autre frère? J'ai le souvenir d'une portée de trois chatons. N'était-il pas noir? J'espère qu'il n'est pas mort au passage de la Porte. Tourne à droite maintenant.

Rester calme, faire des zigzags, il ne voyait pas ce qu'il aurait pu inventer d'autre pour retarder l'attaque du rapace. En dernier recours, il savait s'être placé en ligne de mire, de façon à ce que l'aigle doive se frotter à un Guerrier d'âge mûr et non à une Apprentie inexpérimentée.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Lun 23 Fév - 13:45

Reflet Argenté regarda à son tour vers les cieux. Les lèvres pincées, j'attendis sa réaction. Mon instinct me dictait de courir, mon cerveau me disait d'attendre les instructions du chat plus expérimenté que moi. Mais avait-il seulement été confronté à ce genre de choses, ne serait-ce qu'une fois dans sa vie ?

Pourtant il garda son calme. Et ce fut tout naturellement qu'il ordonna :

- Passe devant moi. Nous allons marcher vers ce buisson. Tu vas bouger lentement et sans aucun geste brusque, et tu garderas une allure régulière. Et tu écouteras tout ce que je te dis.

Je hochai la tête rapidement, préférant ne rien dire, comme pour éviter d'attirer l'attention de l'aigle. En jetant un bref coup d'oeil dans sa direction, je constatai avec horreur qu'il s'était rapproché. Je pouvais désormais voir le contour de ses plus rectrices, la forme vague d'un bec crochu comme une griffe. Je déglutis péniblement et passai doucement devant mon ami, frôlant sa fourrure grise. J'étais terrifiée à l'idée de m'éloigner trop de lui. Avais-je peur pour lui ou pour moi ? Etait-il apte à ses défendre face à ce rapace ? Et si le volatile attaquait, serions-nous assez forts pour le chasser ?

Je balayai ces questions qui demeureraient sans réponse jusqu'à ce que l'oiseau attaque, et entrepris une marche lente et interminable en direction du buisson. J'avais la sensation que mes pattes étaient pleines d'une énergie intense qui me poussait à fuir alors que j'étais forcée de garder mon calme. L'allure, pourtant normale, me paraissait excessivement lente. Je gardai cependant le regard fixé sur le buisson pour me donner du courage. Et puis, que penserait Reflet Argenté si je me mettais à courir, le laissant derrière moi comme une égoïste ? De plus, si j'atteignais le couvert avant lui, ce serait ce dernier qui serait pris pour cible. Ma culpabilité serait d'autant plus grande si le chat des Ténèbres mourait, simplement tué par un aigle à qui il servirait de repas, tout comme un chat mange une souris.

Je savais désormais ce que cela faisait d'être traquée comme un gibier, et je me promis de ne chasser que le nécessaire. Et dire que des dizaines de souris mouraient chaque jour dans ces conditions...

- Mais dis-moi, tu n'avais pas un autre frère? J'ai le souvenir d'une portée de trois chatons. N'était-il pas noir? J'espère qu'il n'est pas mort au passage de la Porte. Tourne à droite maintenant.

J'obéis et me concentrai pour lui répondre.

- Non, il n'est pas mort. Nuage de Corbeau... est assez particulier. Je le trouve assez solitaire, pendant le voyage, il était rarement avec Nuage de Rossignol et moi. De toute faon, nous passions notre temps à prendre la poudre d'escampette pour découvrir les autres, ajoutai-je en remuant les moustaches, amusée.

Reflet Argenté avait bien fait de me parler de moi-même, cela me permettait de me focaliser sur autre chose que l'oiseau. En pensant à des souvenirs plus ou moins agréables, je mettais mon stress de côté. Peut-être que l'oiseau le sentirait et prendrait le large ?

- ... à vrai dire nous n'avions pas trop conscience de la gravité de la chose. Du moment que quelque chose sortait du contexte habituel, c'était positif. Nous avons eu la chance de nous mêler aux autres et de nouer des liens avec des chats d'autres clans, même si c'est assez négatif. Nous avons pu comprendre que, malgré leurs rivalités, les Clans pouvaient se réunir pour ne former qu'un lors d'un danger... que nous ne sommes pas obligés de nous haïr.

Ma tirade touchait à sa fin, lorsqu'un battement d'ailes proche attira mon attention. Je levai la tête et la vision de l'aigle, plongeant vers nous, me glaça d'horreur.

Je n'attendis pas le signal de Reflet Argenté : je le bousculai pour le faire réagir, car il ne semblait pas avoir été alerté par le battement d'ailes. Sans attendre, je me ruai vers le maigre buisson, le pelage hérissé comme si j'étais électrique. J'entendais Reflet Argenté sur mes talons. Si je ne mourais pas d'une crise cardiaque, ce serait une chance. Mon coeur battait si vite et si fort que j'avais l'impression qu'il allait jaillir de ma poitrine. Par chance, nous atteignîmes le buisson. Je me jetai dedans et me tapis sur le sol, sous quelques branches rabougries, alors que le rapace se jetait dessus.

Les oreilles rejetées en arrière, je crachai. Je le voyais désormais de très près. Ses yeux jaune-ambré, son bec acéré qui piquait vers le lieutenant des Ténèbres et moi. Ses ailes qui battaient pour lui conserver son équilibre, ses serres qui détruisaient notre abri avec la puissance de cinq jeunes chats.

- Reflet Argenté ! Qu'allons-nous faire ?

Les yeux écarquillés, à la fois furieuse et terrifiée, je me tournai vers mon ami, blottie le plus loin possible du prédateur. Oh, que ferais-je si Reflet Argenté mourait ? Et si moi, je mourais, quelles seraient les conséquences ? Ma mère serait bouleversée. Nuage de Rossignol se retrouverait presque seul. Et Nuage de Corbeau ? Eprouverait-il de la peine d'avoir perdu sa soeur ? Ou sa réserve face à nous signifiait-elle explicitement que ma présence lui était égale ? Je fermai les yeux très fort pour réfléchir, et les rouvris, tombant pile sur l'aile gauche de l'aigle, qui était un peu tordue et dont il se servait maladroitement pour détruire notre abri.

Je me souvins de ce jour où je m'en étais remise à Reflet Argenté pour retrouver ma mère. Maintenant, il était temps d'inverser les rôles. J'avais assez grandi pour me rendre utile... le matou tigré pouvait me faire confiance. Je n'étais plus effrayée, juste... déterminée. Je m'adressai à mon ami d'une voix calme, en le regardant comme je n'avais jamais regardé personne :

- Reflet Argenté, nous devons nous montrer plus courageux que lui. Nous devons le combattre, c'est notre seule chance. Regarde son aile gauche, comme il a du mal à la remuer... si nous arrivons à blesser son autre aile, il aura du mal à nous poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Sam 28 Fév - 16:20

Reflet d'Etoile avait écouté les paroles de Nuage de Mésange d'une oreille distraite, surtout attentif aux mouvements du rapace, loin au-dessus d'eux... de moins en moins loin. Les facéties de chatons, le vol de l'aigle, cette double texture dans ses préoccupations prenait une teinte malsaine et angoissante. L'angoisse le submergea un court moment ; une seconde, et cela fut suffisant pour qu'il perde ses reflexes et rate le début du plongeon de la bête.
Ce fut l'Apprentie qui le sauva, en lui donnant un violent coup d'épaule. Alors qu'ils plongeaient, au terme d'une poudre d'escampette, sous les branches rabougries du buisson d'épineux, Reflet d'Etoile voyait surtout le remake de cette scène assez similaire où c'était lui, d'un coup de queue bien appliquée, qui avait donné le signal de la course à Petite Mésange affolée. Le temps se révélait bien ironique, parfois.

L'oiseau criait, hurlait, son bec jaune distordu, l'oeil fou. Le matou gris se tenait coi. Bizarrement, il ne ressentait pas de peur. Que leur toît s'effondre et il se battrait. Il était né pour se battre. On ne l'avait formé qu'à ça: survivre. C'était son boulot de massacrer ce qui voulait attenter à sa vie. Et s'il n'y parvenait pas, ce serait à lui de mourir. C'était ainsi.
La petite voix de Nuage de Mésange tentait de le ramener à la réalité. Reflet d'Etoile l'entendait à peine. Il préférait regarder dans les yeux le prédateur qui s'employait maintenant à détruire méthodiquement leur abris. La puissance en action. Symphonie Ambrée était morte ainsi, sous les crocs d'un fauve implacable. Qu'avait-elle ressenti au moment de se soumettre à son destin? De la reconnaissance? De la jouissance? De la peur? Lui-même avait toujours revé de se battre contre un aigle. Mais pas comme ça, pas coincé sous quelques branches mortes.

Nuage de Mésange criait maintenant. Elle avait trouvé la solution. Ou plutôt, une solution. L'empêcher de les suivre? Mais lui voulait le tuer. Oui, il voulait mettre à terre le roi des cieux, qui poussé par la faim s'acharnait sur ses proies calfeutrées.
- Tu es prête, Nuage de Mésange? dit-il lentement. Je veux que tu fasses diversion le temps que je me sorte de là. Je vais l'affronter, et je vais le tuer, ne t'inquiète pas. Mais il faut d'abord que je me dégage de ces branches.

Etudiant rapidement la configuration de leur piètre abri, il continua:
- C'est bien vu, l'histoire de l'aile. Je m'en servirai pour le combattre. Ecoute, je vais rester immobile, et toi tu vas te déplacer vers l'autre côté de l'arbuste. En plus, ça sera plus solide. Tu n'auras pas à te mettre à découvert. Miaule, sautille, entaille-toi le flanc pour le rendre fou de sang s'il le faut. L'objectif, c'est que j'atteigne vivant l'air libre.

Et alors qu'il allait se mettre en place:
- Si je meurs, ne dit pas à mon Clan que tu étais avec moi, car ça t'attirerait des ennuis. Enfuies-toi et c'est tout. À part ça... eh bien tu seras l'Apprentie la plus courageuse que j'ai jamais rencontré.

Sur ces bonnes paroles, il lui tourna le dos et attendit qu'elle lui obéisse.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Sam 21 Mar - 14:44

Il répondit assez rapidement, après avoir jeté un oeil sur l'oiseau en train de détruire férocement l'abri. Pff, pourquoi attaquait-il des chats et pas des souris ? Il allait probablement mourir à cause de sa gourmandise. Je ne doutais pas que nous pouvions parfaitement faire office de copieux repas, mais je trouvais cet oiseau assez stupide.... et terrifiant, il fallait le dire. Il était bête mais suffisamment fort pour nous infliger de terribles blessures.

- Tu es prête, Nuage de Mésange? lança le matou d'une voix lente. Je veux que tu fasses diversion le temps que je me sorte de là. Je vais l'affronter, et je vais le tuer, ne t'inquiète pas. Mais il faut d'abord que je me dégage de ces branches.

Qu... quoi ? Le tuer ? J'y avais pensé, d'accord, mais pas sérieusement. Ce serait de la folie... pourquoi Reflet Argenté tenait-il à tuer l'oiseau ? Peut-être pour le rapporter à son Clan... avec une telle prise, il serait sûr de se faire respecter. Rares étaient les chats qui osaient se frotter à un aigle...

- C'est bien vu, l'histoire de l'aile. Je m'en servirai pour le combattre. Ecoute, je vais rester immobile, et toi tu vas te déplacer vers l'autre côté de l'arbuste. En plus, ça sera plus solide. Tu n'auras pas à te mettre à découvert. Miaule, sautille, entaille-toi le flanc pour le rendre fou de sang s'il le faut. L'objectif, c'est que j'atteigne vivant l'air libre.Si je meurs, ne dit pas à mon Clan que tu étais avec moi, car ça t'attirerait des ennuis. Enfuies-toi et c'est tout. À part ça... eh bien tu seras l'Apprentie la plus courageuse que j'ai jamais rencontré.


Ces derniers mots me firent un pincement au coeur. Non, il ne pouvait pas mourir... je m'imaginais son corps étendu par terre, ses yeux clos ou, pire, arrachés par les serres de l'aigle. Je serais forcée de l'abandonner, sans pouvoir l'enterrer. Je ne connaissais pas les rites funéraires du Clan des Ténèbres et je ne voulais pas faire une gaffe. Dans le doute, je faillis lui demander, avant de me rendre compte que c'était totalement irrespectueux. De toute façon, il allait gagner, c'était sûr.

Il ne pouvait pas mourir maintenant, comme ça...

Je serrai les dents et rampai sous les branches les plus épaisses de l'arbuste. Elles avaient déjà ployé sous le poids de l'aigle, et il restait très peu de place pour que je me cale en entier. Je reculai jusqu'à sentir les épines me piquer la peau, et, suivant le conseil de mon ami, je m'entaillai la patte avant d'un coup sec.

Lors d'un de mes entraînements, on m'avait appris à griffer ou mordre sous la patte, à la jointure du membre et du corps. Cette zone sensible était paraît-il assez vascularisée. En effet, je sentis immédiatement du sang imprégner ma fourrure. Je grimaçai et me mis à gémir pour attirer l'attention du rapace, telle une bête blessée. Il jeta un regard vers moi, mais continua à se précipiter sur les branchages qui recouvraient partiellement le guerrier du Clan des Ténèbres. avec son bec, il réussit à arracher une branche. Le félin, tapi et pour ainsi dire en très mauvaise posture, serait bientôt à sa merci, et l'aigle refermerait ses serres sur son dos, et il l'emporterait loin, très loin, et Reflet Argenté verrait les collines s'éloigner et la Forêt rétrécir, et...

... et à une vingtaine de centimètres, il y avait un trou assez large pour permettre à ma patte de passer. Ce trou était assez proche pour que je puisse atteindre le volatile pour le distraire et rejoindre aussitôt ma cachette. C'était risqué, mais la situation était très critique. Et puis, je ne pouvais pas laisser un vulgaire oiseau nous tuer.

Soudain, je me décidai, poussée par la colère. Le vacarme des claquements d'aile m'agaça plus qu'avant, ses cris irritèrent mes nerfs et mes oreilles, mes membres fléchis devinrent assez douloureux pour que j'en tienne compte. Par-dessus le marché, ce crétin de volatile ne semblait pas attiré par mon sang, qui avait coulé jusqu'à mes phalanges. Avec un sursaut de colère, je me ramassai sur moi-même et bondis, passant prestement mon membre indemne par le trou que j'avais repéré.

Mes griffes jaillirent de leurs fourreaux et se plantèrent dans la peau de l'aigle, arrachant plumes et duvet. Je rabattis tout aussi vite ma patte vers moi, la rentrant de justesse au moment où l'oiseau lâchait un cri de colère. Soudain sa tête en forme de crochet fut toute proche, et je fus littéralement tétanisée par ses yeux et la longueur de ses serres jaunes. Il tenta de m'agripper, en vain.

Je fermai les yeux de toutes mes forces et pensai : Vas-y, Reflet Argenté. C'est à toi de jouer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   Jeu 26 Mar - 17:21

Reflet d'Etoile vit avec soulagemement la fourrure cendrée de Nuage de Mésange s'enfoncer dans le fouilli d'épines et de ronces. Un instant, il avait craint qu'elle ne fasse sa tête de mûle et refuse de s'éloigner du danger. Probablement avait-elle senti la gravité de la situation. Au bout d'un petit moment, il sentit l'odeur de son sang, ainsi que de petits cris pitoyables, probablement destinés à attirer leur prédateur. Malheureusement, cela ne produit pas le résultat escompté. Jugeant sans doute qu'une proie blessée pouvait attendre, l'aigle s'acharna de plus belle contre l'abri de Reflet d'Etoile. Une branche craqua, et le bec jaune faillit lui arracher une joue. Sifflant et crachant, celui-ci ne savait plus comment échapper au monstrueux rapace. On ne pouvait imaginer de situation moins propice au combat.

Alors qu'il se préparait à mourir, oui, mais les griffes à l'air, Reflet d'Etoile eut l'extrême soulagement d'entendre un piaulement de surprise sortir du bec de l'oiseau. Quoi qu'ait fait Nuage de Mésange, le résultat était là: Reflet d'Etoile avait la voie libre.
La fourrure gonflée à bloc, la queue entortillée d'excitation, le matou grisonant ne perdit pas de temps pour sortir du buisson épineux. Il en fit le tour en quelques bonds. Son coeur battait à lui éclater la poitrine. L'adrénaline rugissait dans son sang avec la force d'un torrent. Enfin libre de ses mouvements, il se sentait capable d'abattre un chevreuil. Cette bête était une future charogne.
Le dernier soucis était la position actuelle du prédateur. Reflet d'Etoile n'avait aucune envie d'escalader le buisson d'épineux: devoir se battre sur un amas de branches instable le mettrait en position de faiblesse. Gonflant la poitrine, il poussa le plus formidable miaulement qui soit jamais sorti de sa gorge.

La réaction du l'aigle fut immédiate: il délaissa sa cible calfeutrée pour s'élancer, d'un long battement d'aile, sur le meneur des Ténèbres. Bondissant en arrière pour éviter le premier coup de bec, celui-ci cracha sur son adversaire et lui lança une patte hérissée de griffes. Surpris par la violence du coup, le rapace marqua un temps d'arrêt qui permit à Reflet d'Etoile de tenter une attaque ; mais il dut se rétracter face aux serres tendues comme un bouclier.
La danse de l'aigle et du chat continua ainsi. Le matou devait sans cesse reculer, éviter le bec mortel et les griffes du prédateur. S'il avait pu le contourner, il s'en serait prit à son dos, son ventre, son cou, ses ailes, n'importe-quoi, mais il n'avait devant lui qu'un rempart de choses pointues. L'aile gauche du volatile semblait en effet abîmée, mais il lui faudrait redoubler de vivacité pour l'atteindre. Tordant son corps en des positions improbable, il faisait des têtes-à-queue continuels pour tenter de se positionner du bon côté de l'aigle. Il n'y avaient que les stritures rouges sur la joue de ce dernier pour lui donner du courage.
Pressentant la fatigue arriver, Reflet d'Etoile se mit à redouter de faire une faute fatale. Si seulement, seulement, il pouvait faire face à autre chose que cette tête immonde et ces serres mortelles, le combat prendrait une autre tournure...

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vieilles connaissances (PV Reflet)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vieilles connaissances (PV Reflet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On appelait ça les Vieilles Serres. » Klyde.
» Le reflet du passé [Terminé]
» De vieilles images
» Fiche technique et news de Le reflet des Ombres
» Le gang des vieilles timbrées (The GVT)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-