La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le début d'une histoire [Pv Nunured]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1108
X Points Team : 2813

MessageSujet: Le début d'une histoire [Pv Nunured]   Ven 30 Jan - 19:47

Ca y est, j'avais franchi le cap. J'étais sortie de la ville ! J'avais encore du mal à réaliser. Sortir de son jardin et aller visiter d'autres quartiers, c'est une chose. Quitter le monde des humains pour allez à la rencontre du monde sauvage, c'en est une autre ! Il y avait tellement longtemps que j'attendais ce moment, sans toutefois me décider. Il est vrai que c'est effrayant de partir à l'aventure comme ça, en territoire inconnu, on ne sait jamais ce qu'on va rencontrer. Mais c'est aussi tellement excitant ! Tant de terres à découvrir, tant de lieux différents, tant d'espace ! Allais-je rencontrer les Clans qui peuplaient la sphère, cachés parmi les arbres ou dans les collines ? Pourvu que oui ! J'espérais tout de même que Rouquin ne m'en voudrait pas de ne pas l'avoir prévenu, je savais qu'il avait vécu quelque chose de douloureux ici et que les Clans ne l'accepteraient plus à cause de son collier, je voulais seulement le protéger. D'ailleurs, moi aussi j'avais un collier. Zut ! Les chats sauvages m'agresseraient-ils pour ça ? Non, quand même. Je ne pouvais pas m'imaginer qu'ils puissent être aussi intolérants à l'égard des étrangers et surtout des domestiques que mon ami ne me l'avait dit. La différence est une richesse, elle ne doit pas provoquer la peur ou le mépris, ils devaient bien le comprendre non ?

Quoi qu'il en soit, je devais me mettre en route, je ne voulais pas rester trop longtemps dehors, mon maître risquerait de s'inquiéter, je ne voulais surtout pas lui faire de peine ! Il était si gentil et attentionné avec moi et Rouquin. Pourquoi les chats sauvages nous reprochaient-ils cette amitié ? Lentement d'abord, je fis quelques pas le long de la route, hésitante, puis l'herbe sous mes pattes et le vent qui ébouriffait mon pelage me galvanisa et je me mis à courir, criant de joie sous le ciel d'hiver. Quelle sensation merveilleuse de pouvoir ainsi courir à l'air libre ! Il était vrai que, maintenant que la ville était derrière moi, je réalisais que l'air était plus pur ici et j'en inspirai de grandes goulées, le froid me glaçant la gorge. Soudain, j'aperçus des clôtures se profiler à l'horizon. Curieux... Il y avait donc encore d'autres jardins en dehors de la ville ? Mais en m'approchant, je réalisai qu'aucune maison n'accompagnait ces grands espaces clos. Une odeur fétide me parvint et je fronçai mon petit museau délicat. Quelle était cette puanteur ? Lorsque je fus assez près pour observer ce qui se trouvait dans ces "jardins" géants et boueux, je me figeai de stupeur. Quelles étaient ces créatures ? Immenses, elles avaient le poil ras, noir et blanc, un museau large, une queue s'achevant sur une curieuse touffe de poils et de longues pattes au bout desquelles se trouvaient ce qui ressemblait à des cailloux durs, polis et noirs. Rouquin ne m'avait jamais parlé de ces animaux ! Quel était leur nom ? Soudain, l'une d'elles se tourna vers moi et s'approcha de la clôture. Hérissant le pelage, je feulai, fis volte-face et courut jusqu'à me retrouver à une bonne vingtaine de longueurs de queue des piquets de bois. Je les observai de loin et miaulai pour moi-même :

- Quels sont ces étranges créatures ?

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Le début d'une histoire [Pv Nunured]   Dim 1 Fév - 2:15

Oui, ça devenait une habitude, ces petites fugues hors du Clan. Reflet d'Etoile n'était pas certain de comprendre grand'chose à cet élan qui le poussait presque quotidiennement hors du nid de sa confrérie pour le jeter sur ces immenses terres dites Neutres où il pouvait errer le jour durant sans croiser la moindre âme.
Le besoin de solitude l'avait toujours tenaillé, même bien plus jeune, mais il le mettait sur le compte d'une famille avec laquelle il se devait de prendre de la distance, et d'ailleurs le Clan dans sa totalité était pour lui un refuge dans lequel il pouvait se fondre anonymement, mettre en oeuvre sa loyauté sans que de quelconque questions de valeur ne viennent lui donner une visibilité inconfortable.

Mais il était Chef maintenant, oui, Chef! Dernier représentant d'une longue série de malheurs familiaux - ou non. C'était comme si ce qu'il avait tant de temps voulu fuir l'avait maintenant rattrapé à la manière d'un renard difficile et hargneux faisant claquer ses dents tout près de sa queue.
Il se mit à courir, presque étouffé par cette angoisse inconnue et gênante. Dans l'effort de la course, il sentait ses pattes battre violemment le sol, le vent s'engouffrer dans sa gorge en lui faisant mal, et cette brutalité le rassurait en le replaçant dans le cadre confortable de la douleur.
Il vit apparaître, au loin, le Pré aux Vaches, avec ses grosses bêtes ruminantes et paisibles. Toujours courant, il l'aborda par le côté, décrivant une courbe autour de l'habitation, puis ralentit aux abords du pré, pour enfin s'immobiliser à l'orée de la forêt, attentif aux mouvements lents de ces animaux stupides.

Un miaulement appela soudain son attention, et il tourna la tête juste à temps pour capter l'interjection d'une chatte.. grise? Blanche? Beige? Il fut frappé par l'étrangeté de son pelage, tout en nuances et en subtilité, ainsi que par sa propreté. Cette vision le retint quelques instants, puis il cria à l'intention de l'inconnue:

- Ce sont des vaches! Elles sont bêtes et douces, et ne mangent pas de gibier.

Profitant de l'effet de surprise provoqué par ce qui devait sembler à la chatte une apparation, il leva le museau pour sentir son odeur. Ce qu'il apprit lui hérissa lentement le poil: des Bipèdes, de la chaleur, de la fadeur, c'était une Domestique. Et il pouvait voir, maintenant, qu'elle avait le cou enserré par quelque-chose qui courbait ses longs poils un peu rosés. Mais que faisait une petite lécheuse de Bipèdes dans ce coin sauvage de la Sphère?

- Tu ne devrais pas rester ici, lui lança-t-il, un peu moqueur. Tu vas salir ton joli pelage.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2813

MessageSujet: Re: Le début d'une histoire [Pv Nunured]   Mar 3 Fév - 9:30

- Ce sont des vaches ! Elles sont bêtes et douces, et ne mangent pas de gibier.

Je sursautai et fit volte-face, le pelage hérissé par la surprise. Devant moi se tenait un chat au pelage gris rayé de noir qui semblait bien entretenu mais beaucoup moins que le sien. Ses yeux bleu glace faisaient un peu froid dans le dos et un frisson me parcourut l'échine. Que faisait-il là ? Pourquoi avait-il fait exprès de me faire peur ? Ce n'était pas bien gentil. Il aurait pu s'annoncer ! Je le vis humer l'air et remarquai que ses poils se hérissaient. Y avait-il un danger quelque part ? Je regardai autour de moi mais ne vis rien à part les vaches qui continuaient de brouter dans leur grand jardin. Pourquoi était-il inquiet ?

- Tu ne devrais pas rester ici. Tu vas salir ton joli pelage.

Rêvais-je où cet inconnu se moquait de moi ? Et pourquoi devrais-je partir et pas lui ? Soudain, cela fit tilt dans ma tête : c'était un chat sauvage ! Peut-être étais-je rentrée sur son territoire ? Rouquin m'avait expliqué qu'ils se partageaient la sphère pour avoir chacun leur propre gibier. Je trouvais cela injuste qu'ils ne demandent même pas leur avis aux autres mais bon, j'avais ma propre maison après tout. A quel clan appartenait-il ? Il dégageait une odeur spéciale mais je ne savais pas les reconnaître, je n'avais croisé les clans qu'une seule fois et ils étaient tous réunis. Oh ! Mais ce chat ! Et si... En l'observant mieux, je constatai qu'il me disait quelque chose. Oui ! Ils était dans les premiers rangs de cet énorme groupe de chats qui avait traversé la ville il y avait déjà quelques lunes de cela.

- Je le nettoierai après, ce n'est pas bien grave. Dis, tu es bien des clans hein ? Je t'ai vu en ville avec les autres, mais vous ne m'aviez pas très bien accueillie d'ailleurs. Puis vous aviez filé à cause du barman, pourtant il est très gentil. Enfin, Rouquin m'a expliqué ensuite que les humains faisaient parfois du mal aux chats sauvages, mais lui il ne le fera jamais. Mon maître non plus d'ailleurs, il adore les chats ! Dis, c'est moi qui te fait hérisser le pelage comme ça ? Il faut pas, Rouquin m'a dit que vous n'aimiez pas les domestiques mais tu sais, je suis indépendante, je chasse parfois dans les parcs ! Et... oh, je parle trop non ?

Je pétris le sol avec mes pattes avant, embarrassée. Je n'étais pas toujours aussi envahissante mais j'étais tellement curieuse quand il s'agissait d'apprendre de nouvelles choses, en particulier sur les chats sauvages, je ne pouvais pas m'en empêcher, je perlais, je parlais et j'oubliais complètement que mes bavardages étaient capables d'en énerver plus d'un. Je m'étais sûrement trop habituée à Rouquin, il était très patient et gentil avec moi. Je me demandais comment il pouvait être aussi différent des clans alors qu'il en faisait autrefois partie. Il m'avait d'ailleurs expliqué que le clan des Ténèbres était reconnu comme le plus violent et celui qui suivait le moins les règles. Il m'avait aussi dit qu'on exagérait souvent sur ce clan et que tous n'étaient pas aussi sanguinaires qu'on voulait bien le dire, n'empêche que Rouquin était bien doux pour quelqu'un qui avait vécu là-bas ! Oh ! Et si l'inconnu était des Ténèbres ? Pourvu qu'il ne me fasse pas de mal ! De toute façon, il ne gagnait rien à attaquer une simple domestique n'est-ce pas ?

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Le début d'une histoire [Pv Nunured]   Mer 18 Fév - 16:37

À la grand surprise du matou, la Domestique répondit par une diatribe qui les laissa l'une sans le souffle et l'autre les oreilles pleines. Il n'avait suivi tout ce qui avait été dit, mais le discours, s'il avait bien compris, pouvait se diviser en deux temps: défense des Bipèdes, et défense des lèche-pattes en son genre.
Il se lécha un babine, un peu destabilisé. La peur de l'humain était inscrite dans les gènes des Clans, et après les épreuves qu'ils avaient tous subis, les chats sauvages n'avaient aucune raison d'être plus confiants. L'épreuve de la Porte n'avait été qu'une monstration de plus de l'extraordinaire capacité de nuisance des Bipèdes. Et s'il était probable que la Sphère soit leur oeuvre, il ne faisait nul doute qu'eux-même en était les squatteurs, et donc, ça ne donnait pas de raisons d'être confiant outre mesure.

- Si tu rencontrais un loup, tu fuirais la queue entre les pattes sans te demander s'il te ferait vraiment du mal ou non, répondit-il poliment. Quand aux Domestiques, comme toi, ce n'est pas de la peur que ressentons envers vous, mais du mépris, parce-que vous vivez en dépendance, des sous-chats en quelque sorte.

C'étaient des faits, et Reflet d'Etoile les énonça comme tels, sans émotion excessive. Il ne pouvait néanmoins s'empêcher de fixer la fourrure de la Domestique. Personne, aux Clans, n'en avait une pareille. Surtout, personne n'aurait eu le temps ni le confort d'en entretenir une de ce genre. Tiques, puces, sous-alimentation, cicatrices et salissures venaient vite ternir les plus belles robes. Poursuivant son idée, il continua:

- Ta beauté même est le signe de ton esclavage. Tu chasses dans les parcs pour ton loisir? Bravo, mais nous chassons pour survivre, et si je levais la patte sur toi, tu serais incapable de te défendre. Comment t'appelles-tu, petite chose?

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2813

MessageSujet: Re: Le début d'une histoire [Pv Nunured]   Mer 18 Fév - 18:46

J'écoutai attentivement la réponse de l'inconnu, soulagée qu'il ne me remballe pas méchamment après mes paroles interminables. Il gardait un ton calme, ce qui était rassurant, il n'avait visiblement pas l'intention de m'agresser. Au contraire, il exposait clairement son propre point de vue que je découvrais avec satisfaction et, encore une fois, surprise. Tant de personnalités différentes dans le monde, c'était si incroyable ! Incroyable et fascinant, je ne me lasserai jamais d'en découvrir de nouvelles. Si je fus un peu vexée d'être considérée comme une sous-chatte, je comprenais ce qui le poussait à penser ainsi, je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir. C'est vrai que ma vie était bien facile à côté de la sienne, lui n'était jamais sûr de pouvoir manger à sa faim ou même d'être en vie le lendemain. Je ne savais pas ce qu'était un loup mais vu la façon dont il en avait parlé, c'était sûrement un prédateur très dangereux. En tout cas, je tenais moi aussi à m'exprimer. C'est en discutant de nos idées qu'on évolue après tout ! Ah oui, la présentation d'abord.

- Je m'appelle Céleste et toi ? Il est normal de préférer fuir les humains s'ils sont si dangereux pour vous mais, en vérité, ceux qui vous attaquent ne sont pas si nombreux. On peut voir quel humain va avoir un comportement violent ou non. Ils ne réagissent pas ainsi sans raison, comme nous, ils ont une logique. Par exemple, le barman ne vous aurait rien fait car vous ne représentiez rien de dérangeant pour lui. Vous n'étiez pas sur son territoire, il n'avait rien à défendre, pas de petit, pas de nourriture, il n'était pas à la base de mauvaise humeur, ni allergique au poils de chat, ni ailurophobe. Il suffit de comprendre les humains, d'analyser la situation pour comprendre tout ça.
Seulement tu as été élevé dans la peur des humains, tout comme dans le mépris des domestiques, tu n'as pas assez de recul pour comprendre. As-tu choisi d'être chat sauvage ? Non, bien sûr, tu es né dans un clan, on t'a inculqué ses principes et tu as grandi là-bas, c'est tout. Qui te dis que ce n'est pas pareil pour moi ? Je suis née domestique et j'ai été élevée avec tout ce qu'il me fallait à ma disposition. Si j'ai appris à chasser, c'est parce que mon envie de garder de l'indépendance m'y a poussée. Certes je ne sais pas me défendre autant que toi, mais comment le pourrais-je ? Nous n'avons pas eu les mêmes conditions de vie. Je ne dis pas que je veux quitter ma vie de domestique, elle me convient, mais seulement attirer ton attention sur le fait que c'est l'endroit où nous sommes nés qui a fait la différence entre nos capacités et nos mœurs. Ce serait donc par naissance qu'on serait aussitôt catégorisé chat dominant ou sous-chat ? C'est ridicule, inégalitaire. C'est à nos choix qu'il faut nous juger et rien que le fait que je veuille être indépendante, sans pour autant être totalement livrée à moi-même, montre que je ne suis pas si esclave que tu le crois car je suis capable d'aller de moi-même vers un chemin pas si évident pour ceux qui sont nés domestiques.


Un long discours, encore une fois. Peu importe, elle se devait d'essayer d'expliquer, d'échanger son point de vue. Comment avancer sinon ? Comment apprendre, réfléchir, évoluer, sans le contact avec les autres et des opinions divergentes ? La diversité était l'essence même de la vie, il se fallait de la respecter et de lui accorder son attention.


HRP:
 

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Le début d'une histoire [Pv Nunured]   Lun 2 Mar - 18:30

Reflet d'Etoile sentait ses oreilles se rabattre au fur et à mesure que la Domestique avançait dans son discours inepte. Il n'avait pas besoin qu'on lui fasse une leçon de tolérance. Il connaissait ces principes, les avait mis en pratique lors du Voyage, lorsqu'il avait fallu se mêler à tous ces chats inconnus aux moeurs différents. Respecter ceux qui méritent de l'être, aucun soucis. N'avait-il pas rendu service à Etoile Fleurie en prenant par deux fois en charge ses chatons? Ne lui avait-il pas témoigné du respect, en raison de son rang supérieur? Et ses égaux, avaient-ils une seul fois eu à se plaindre de lui?
Mais cette petite douillette bien propre ne semblait pas connaître le principe de réalité. Visiblement, elle n'avait jamais eu de véritable obstacle à franchir, et c'était ce qui lui permettait de s'adresser avec autant d'insolence à un matou plus fort, plus intelligent et bien plus cruel qu'elle. Le poil de Reflet d'Etoile était presque à la verticale lorsque Céleste finit son discours. Déterminé à lui donner une bonne leçon, il s'avança vers elle.

- Je me fiche de tes fantasmes de chasse et de vie dans les bois.

Il la fixa encore un instant, puis, d'un coup de patte sur la joue, la renversa sur le côté et lui appuya la tête dans la boue. Un sourire vint sur ses babines quand il vit que malgré les soubressauts de Céleste, il lui suffisait de peser de tout son poids pour que ses efforts ne servent à rien.
Il ne la lâcha que parce-qu'elle risquait de s'étouffer dans la fange. Céleste avait bien moindre allure. Tout son côté droit était collé par la boue, l'eau, et les restes de bouse de vache. Estimant que la punition était assez flagrante, le matou continua:


- Je m'appelle Reflet d'Etoile, et je suis le meneur des Ténèbres. Mais détrompe-toi. Si je te méprise, ça n'est pas parce-que tu es une Domestique. C'est parce-que tu es faible, niaise et grassouillette. Je ressentirais la même chose pour un chat de Clan s'il présentait ces caractère. Malheureusement, il semblerait que presque tous les Domestiques soient faibles, niais et grassouillets...

Ignorant poliment la nouvelle dégaine de Céleste, il s'éloigna d'elle et de la zone boueuse, l'invitant d'un coup de queue à le suivre. Il se sentait mieux maintenant que la démonstration de son pouvoir était faite. Cette Domestique ne l'ennuyait pas, mais il espérait qu'elle avait compris la leçon. Il avait bien envie de lui montrer en quoi consistait réellement la vie de chat sauvage. Sinon, le débat à venir le fatiguait d'avance: il s'en irait.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2813

MessageSujet: Re: Le début d'une histoire [Pv Nunured]   Ven 27 Mar - 17:05

Visiblement, le matou n'était pas vraiment du genre à écouter des discours et à parlementer. Je ne comprenais pas vraiment ce qui le gênait dans mon discours, il ne me semblait pas avoir été impolie, mais peut-être après tout avais-je dit quelque chose de grossier pour un chat de Clan ? Je connaissais si peu leurs mœurs, mais si cela était assez pénalisant en l'occurrence, je sentais surtout ma curiosité me démanger. Cependant, je n'eus pas le temps de m'excuser car le matou me renversa soudain et me plaqua au sol. Je sentis la boue coller à mes poils et l'eau s'infiltrer jusqu'à ma peau, me glaçant les os. Je frissonnai d'abord de dégoût puis analysai ensuite cette sensation étrange : les chats de Clan devaient-ils supporter en permanence cette boue ? Je comprenais désormais sa remarque sur mon pelage, je devais vraiment sembler précieuse à côté de lui. Mais après tout, cela était peut-être une question d'habitude.

Lorsque le chat daigne enfin me lâcher, je me levai et m'ébrouai avant de me figer en entendant ses paroles : le meneur du Clan des Ténèbres ? Waouh, quelle chance ! À ma première excursion en dehors de la ville, je rencontrais un chef de Clan ! Certes il paraissait méprisant et je trouvais qu'il me jugeait un peu vite, et tous les chats domestiques aussi d'ailleurs, mais je tenais là l'occasion d'en apprendre énormément sur la vie de Clan ! J'avais tant de questions à lui poser qui me traversaient l'esprit que je ne songeais même pas à lui en vouloir de m'avoir aplatie dans la fange. Je me retins de lui poser des questions, préférant attendre quelques instants car je craignais de le froisser et de ne pas obtenir mes réponses si je reprenais la parole de suite. Je me contentai donc de le suivre en silence. Que souhaitait-il me montrer ? J'avais vraiment du mal à réprimer ma curiosité... Pourvu que l'attente ne soit pas trop longue !

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d'une histoire [Pv Nunured]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le début d'une histoire [Pv Nunured]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-