La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Demi Lune d'Hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 174
X Points Team : 1822

MessageSujet: Demi Lune d'Hiver   Sam 14 Fév - 12:27




Demi Lune

 


La demi-Lune est au rendez vous, pâle et déjà annonciatrice de grand froid, mais les guérisseurs semblent cette nuit plus que tout autre, pressé de recevoir le message que daignera offrir le clan des Étoiles. Partout flotte un étrange parfum de doute, où est ce celui de la maladie ? Toujours est il que l'assemblée doit avoir lieu. Quels seront les nouvelles en cette froide nuit hivernale ? La tension qui s’empare des queues agités trahis une inquiétude certaine.

Toi qui cherche à le savoir, approche Invité car l'heure du songe est proche.

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans123.forumactif.org


X Messages : 1870
X Points Team : 3146

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Sam 14 Fév - 15:11

Comme à son habitude, Pelage de Lièvre était encore le premier arrivé devant l'entrée du Puits de Lune. Sa longue queue fauve fouettait les herbes hautes de la petite motte de broussailles où il s'était assit. Il était inquiet, comme d'habitude, mais surtout préoccupé. Il avait entendu quelques rumeurs parmi les Guerriers comme quoi les chats des autres Clans auraient aperçu des Solitaires malades. Il espérait que ce ne soit pas le cas, ce devait être terriblement compliqué pour les Solitaires de se soigner. Comment faisait-ils sans les instructions de leurs ancêtres ? Déjà que lui-même avait souvent eut l'impression d'être dépassé par tout ce qu'il lui avait fallut découvrir, il n'imaginait pas ce que devait ressentir un chat sans mentor qui doit apprendre sur le tas que les toiles d'araignées sont salvatrices sur les plaies. Il était décidément bien content d'être né dans un Clan ! Enfin, quoi qu'il se passe, le Vent semblait à l'abri pour le moment, peut-être était-ce pour ça que le jeune matou parvenait encore à discuter avec son apprentie au lieu de se ronger les griffes.

— J'ai réfléchit à propos du Puits de Lune, disait-il. Il me semble que l'eau de feu qui forme la colonne vient de la ville au-dessus de nos têtes quand nous sommes dans la caverne. Je crois que ça doit être le jus qui nourrit les monstres ou bien c'est peut-être une substance sécrétée par les Bipèdes comme les fourmis produisent du suc avec des pucerons. Oui, il adorait les insectes. Par contre je ne comprends toujours pas comment ce feu parvient à faire fondre la terre... Enfin ! Tant que nous restons bien sur la corniche il n'y aura pas de problèmes je pense. A moins qu'elle ne se détache et qu'on tombe tous dans le lac de feu en dessous... fit-il en ouvrant des yeux ronds comme une chouette.

Très rassurant ce chat, vraiment. Il tourna le museau vers sa novice, essayant de ne pas y penser. Il adorait s'occuper de l'apprentissage de la jeune chatte, c'était bien la première fois qu'il avait l'impression de faire quelque chose de bien. C'était si naturel de discuter avec elle. En soit, c'était bien la seule avec qui il pouvait parler d’absolument tout en étant certain qu'elle comprendrait... un minimum. Il avait tellement de choses à lui enseigner !

— Tu as bien tendu ta patte vers le bord de la corniche l'autre fois ? Il faut bien le faire et ne pas laisser la patte pendre dans le vide, ça ce sont les futurs chefs qui le font pour recevoir leurs vies. Surtout il ne faut pas t'inquiéter si tu n'as pas des visions très nettes au début. Il disait cela surtout pour se rassurer lui-même. A mes premières assemblées, j'étais si stressé que je n'arrêtait pas de me réveiller, le Clan des Etoiles était furieux ! Enfin non, ils sont compréhensifs et ils veillent sur chacun de nous, mais je sentais que je les avait un peu agacé, j'espère qu'il m'ont pardonnés depuis. Qu'elle est la plante qui permet de calmer les maux de ventre menstruels d'une Guerrière sans petits ? Sauter de la vache au lièvre, tout à fait son genre. Enfin non, je ne vais pas t'embêter avec des révisions ce soir, il faut que tu ai l'esprit clair pour communiquer avec nos ancêtres. Je crois que c'est la bourrache, la bourrache sert à des milliers de choses, la peau, les griffes, les constipations... En parlant de constipation est-ce que j'ai vérifié si... oui je crois que j'ai vérifié, ce n'est pas encore ça. Je demanderais à Colère des Cieux s'il aurait un conseil à ce sujet. Pourquoi fallait-il toujours qu'il parle de déjections lorsqu'il devait rencontrer les autres Guérisseurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2933

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Dim 15 Fév - 9:38

Colère des Cieux avait passé un long et éprouvant voyage. Le matou n'avait pas envie de faire le déplacement. C'était affreusement long pour lui. Personne pour se mettre à sa place. Parfois, il aimerait avoir un apprenti, pour l'envoyer rêver à sa place. Le mâle était tellement fatigué qu'il avait peur de sombrer dans un sommeil de plombs au Puits de Lune. Et quand il dormait, généralement, le seul moyen de le réveillé c'était de le secouer. Ce n'est pas correct pour un guérisseur de tomber de fatigue, cela ne se fait pas. Surtout qu'avec trois apprentis dans les rangs, il fallait montrer l'exemple.

Ce fut la patte trainante que le guérisseur arriva dans la clairière de rassemblement. Il avait pensé à Nuage du Rossignol, cette fois-ci. Il avait apportait un petit paquet avec deux graines de pavot à l'intérieur. Des fois qu'il en redemande, ça lui éviteras à nouveau de sentir la bouse de vache. Même s'il ne l'avouait pas, Colère des Cieux admirait le courage du novice roux. Il apprenait tout seul, c'était courageux de sa part.

Le matou salua Pelage de Lièvre et Nuage d'Aster, son apprentie d'un miaulement amical. Il était arriver à la fin du monologue du guérisseur du Vent. Encore parler de constipation ? Ce mâle n'avait pas d'autres sujets de conversation ?

- Encore une problème de déjections, Pelage de Lièvre ? Arrêtez le lapin et mettez-vous aux souris, vous en aurez moins. Sinon, j'ai aussi une question à te poser. Aurais-tu de la cataire, s'il te plait ? Je suis presque à court et j'ai un malade à soigner
, dit-il après avoir poser son petit paquet au sec, à ses pattes.

Il retient un bâillement et se mit à faire sa toilette, espérant que cela le réveillerait un peu. Ce n'était pas le moment de dormir debout ! Il faut se réveiller, Colère des Cieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2847

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Jeu 19 Fév - 19:44

Nuage de Lune était partie bien avant son mentor, les malades du camp aillant encore besoin de soin et afin de s'assurer que le clan du Tonnerre puisse bien avoir son message, elle avait promis a Feuille Morte d'y être si lui ne pouvait partir ensuite. Mais la novice noir aux yeux bleu fut déçu de voir que trois félins étaient la avant elle. Cependant, sa bonne humeur repris le dessus et elle salua les matou d'un geste de tête avant de s'assoir, attendant que chacun est parlé avant de dévoilé son propre paquet, une plante entière et inconnu trouvé dans le tronc d'un vieil arbre de la forêt. [Cf mon ME que je ferai sous peu ^^"] La petite femelle était certaine que s'était ça qui était lié à son rêve de l'assemblée passée. Finalement, elle prit parole.

- Salutation. J'ai trouvé cette plante sur notre territoire, Feuille Morte ne sait pas ce que c'est mais j'ai l'intuition que le clan des Étoiles voulait que je la trouve. Je me suis dit que peut-être, l'un de vous saurez ce que c'est ?

La petite femelle fit taire son impatience, en vérité, depuis peu, Colère des Cieux et surtout, l'odeur de son clan la révulsait. Elle savait que le guérisseur était une source de savoir mais le clan de l'Ombre commençait à devenir dans son esprit un danger. Et le message de la dernière assemblée, qu'elle commençait à peine à comprendre, la confortait dans son idée. Elle ne devait laissé ses félin s'approcher trop d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3087

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Ven 20 Fév - 15:10

Pour se rendre au Puit de Lune, Nuage du Rossignol avait choisi de longer le chemin du Tonnerre passant au travers des Champs du Paradis. Ce Territoire, mirifique au printemps, avait maintenant un aspect complètement désolée, et lorsqu'il avait voulu s'y aventurer, le chaton s'était cruellement piqué les pattes sur les tiges de blé coupées à ras. De plus, il avait perdu du temps à chercher une proie, car il n'y avait pas le moindre fumet dans l'air. Il avait faim, et mal à un coussinet (la faute à ces horreurs de plantes rasées). Ces histoires de pattes commençaient à sérieusement l'ennuyer. C'est donc en claudiquant plus qu'à l'habitude qu'il s'échoua près de ceux qui étaient arrivés à l'heure.

- Salutations
, dit-il doucement. Il y avait Colère des Cieux, Pelage de Lièvre, son apprentie Nuage d'Aster, et Nuage de Lune - sans son mentor. Ayant entendu les derniers mots de la noiraude, il renifla complaisament le bout d'herbe qu'il leur mettait sous le nez. Il n'avait jamais senti cette odeur sur le Territoire.

- Désolé, miaula-t-il, je ne connais pas. Tu devrais en mâchonner un peu pour voir si ta langue gonfle, et si ça n'est visiblement pas toxique, en manger pour voir les effets.

En tout cas c'était sa méthode pour bon nombre de plantes. Il en avait écopé quelques coliques et fièvres, mais pouvait maintenant se vanter de connaître presque toutes les essences de son Territoire.
Plus lui importait les récents malades qu'il avait eu au Clan. Si Perle de Sagesse avait survécu, bien qu'étant passée pas loin du pire, ça n'était pas le cas d'Eria, une Solitaire si mal en point qu'il n'avait pu qu'assister, le coeur gros, à sa fin. C'était sa première mort par maladie, et il n'était pas près d'oublier l'odeur de l'agonie, les râles de la Solitaire et ses yeux peu à peu recouverts d'une pellicule vitreuse.
Il s'assit sur le côté, utilisant sa mauvaise patte comme coussin.

- Il y a une chose dont je tiens à vous parler,
dit-il en s'adressant à l'ensemble des chats présents. J'ai eu deux malades au Clan, de la même maladie, qui m'a l'air dangereuse et foudroyante. D'abord, il y a eu Perle de Sagesse, une ancienne. Je l'ai soignée avec de la Tussilage et des Oreilles de Lapin, car elle avait de la toux, de la fièvre, et une faiblesse généralisée. Elle s'en est tiré. Ensuite, il y a eu une Solitaire du nom d'Eria. Je l'ai prise en charge, mais elle était à un stade bien plus avancé, son ventre ne fonctonnait plus, et elle est morte assez vite. Est-ce qu'il y a une chose que j'aurais raté? Quelle plante aurais-je pu utiliser?

Le rouquin se sentait avant tout extrêmement coupable, car il avait pu prendre la mesure de ses lacunes en tant que Guérisseur. C'était folie que de prétendre pouvoir apprendre seul ; à cause de son inexpérience, une chatte était morte.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2847

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Ven 20 Fév - 19:41

Nuage de Lune écouta Nuage du Rossignol et agita les oreilles. Gouter la plante ? Oui, certes elle pouvait mais la petiote femelle noire l'ayant trouvé la veille, elle avait préférer attendre l'avis des autres félins. Cependant, les nouvelles de la Rivière la déstabiliser et elle s'approcha du novice pour lui donner un coup de langue amical sur l'épaule avant de lui répondre d'une petite voix.

- Je suis désolé d'apprendre de si mauvaise nouvelle mais je suis heureuse que Perle de Sagesse est survécu. Elle est très vieille il me semble ? Nous avons un chaton du clan très atteint qui semble avoir les mêmes symptômes.

Nuage de Lune refusa d'en dire davantage, elle retourna près de sa plante dont elle huma chaque partie avec soin avant de s'allonger devant. Elle en avait trouvé plusieurs tiges et un instant, elle eu envie qu'un félin sache vraiment ce à quoi elle pouvait servir, que ce soit un poison ou au contraire, un précieux remède. Finalement, la novice ferma les yeux. Cette nuit, peut-être en apprendrait elle plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2933

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Mar 24 Fév - 9:01

Colère des Cieux salua Nuage de Lune puis Nuage de Rossignol. Le mâle prit son paquet et passa devant la novice noire, il renifla sa plante au passage et secoua la tête, indiquant qu'elle lui était inconnue. Ou du moins, qu'elle ne lui disait rien. Peut-être Pelage de Lièvre en saurait plus. Le matou tigré prit son petit paquet et l'apporta au novice roux.

- Tiens, Nuage de Rossignol. Ce sont des graines de pavot, je me suis dit que tu en aurais peut-être besoin et je ne voulais pas vraiment que Pelage de Lièvre te tartine à nouveau avec sa bouse de vache.


Le matou s'assit à côté du novice, qu'il soit rassuré, il n'avait pas asperger le pavot d'if. Il avait bien d'autre choses à faire. Il écouta patiemment le récit de l'apprenti-Guérisseur de la Rivière, se lavant une oreille et prit à son tour la parole.

- Cette maladie, c'est le Mal Noir. Elle est mortelle et extrêmement contagieuse, fais bien attention, à ne pas l’attraper, toi et ton Clan. Ce serait dommage de perdre un Clan. Elle est caractérisée par de la fatigue, de la fièvre et d'autres symptômes. On la soigne avec de la cataire, c'est la plante la plus efficace pour calmer la maladie. J'ai moi aussi recueilli une solitaire, Mâra, atteinte gravement de cette maladie. Je la soigne avec ma réserve de cataire et elle est sur la voie de la guérison. Pelage de Lièvre, j'espère que ton Clan n'est pas touché par ce fléau.

Sur ce discours, le matoune put retenir un bâillement qu'il avait voulu discret, loupé. C'était juste une fatigue passagère, que les autres soit rassurés, il n'avait rien. Pour détourner leur attention, il proposa aux autres d'y aller, comme tout le monde était présent, pour ne pas être trop en retard. LE pauvre mâle avait affreusement mal à la patte il le ressentit en se relevant, retenant une grimace. Sa pauvre épaule. Il n'avait pas à se plaindre. Lui, au moins, avait ses quatre pattes qui fonctionnait parfaitement bien, quand elle le voulait. Ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3146

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Mar 24 Fév - 14:17

A peine la grosse voix ronflante de Colère des Cieux retentit-elle que Pelage de Lièvre fila se cacher derrière sa novice par petits bonds. Il était vexé bien entendu, le lapin c'était bon, délicieux même, et sans doute beaucoup plus adapté aux félins que n'importe quel oiseau famélique. Le maigrelet Guérisseur fit le tour de l'apprentie tricolore et dressa la tête en entendant la question du matou tigré.

— De la cataire ? De l'herbe à chat traduisit son dictionnaire des plantes. Pourquoi le matou n'utilisait pas ce nom plutôt ? J'ai peur de ne pas en avoir beaucoup en réserve, expliqua le petit félin aux grandes oreilles. Ce n'était déjà plus vraiment la saison avant le voyage et je n'ai pas pu en transporter beaucoup depuis nos anciennes terres. Je peux essayer d'aller dans la Ville Blanche... peut-être que les Domestiques en ont encore, mais que me donnerais-tu en échange ? Je veux dire, c'est un long voyage, même depuis les Terres du Vent, ce n'est pas sans risques et je ne pourrais pas m'occuper de mes malades pendant ce temps et puis si je te donne une partie de ma récolte je n'en aurais peut-être pas assez pour mon Clan... Quelles sont les doses que tu utilise ? Une feuille ? Une bouchée ? Je ne peux pas ne pas penser au Clan du Vent.

Il n'eut pas le temps de prêter attention à la réponse que la novice de Feuille Morte faisait irruption, bientôt suivit de Nuage de Rossignol. Elle portait une plante avec l'air assez satisfaite en demandant de qu'elle espèce elle aurait pu provenir. Pelage de Lièvre se pencha sur le végétal et le renifla avec attention. Il ne lui semblait pas avoir vu des plantes semblables sur les Terres du Vent et pourtant elle avait un petit quelque chose de familier.

— Je pense que je la connais, mais je ne me souviens plus exactement, répondit-il. J'irais voir sur les territoires du Vent si je la retrouve.

Il dressa la tête, choqué, en entendant la proposition de Nuage de Rossignol.

— Cherches-tu à l'empoisonner ? lâcha-t-il avant de s’aplatir sur le sol, confus d'avoir exprimé sa pensée à voix haute, mais il se redressa bientôt. C'était son travail d'avertir les apprentis. Je pense qu'il ne faut jamais manger une plante que l'on ne connait pas, certaines peuvent être des poisons si violents qu'un simple contact avec la langue vous fera rejoindre le Clan des Etoiles. Si tu veux vérifier que celle-ci est comestible, essaye de la mettre à disposition d'un rat et observe. Ils mangent n'importe quoi, alors s'il n'en veulent pas c'est que c'est probablement dangereux. C'est de cette façon que je procède pour tester mes remèdes.

Il se garda bien de raconter les longs après-midi passés à courir après les campagnols pour vérifier les effets secondaires ou les poisons lents. Ce n'était pas des plus glorieux, mais, comme la bouse de vache, c'était assez efficace. Il aurait fallut qu'il parvienne à attraper quelques rongeurs vivants pour les observer dans son terrier, hélas, même s'il y parvenait encore aurait-il fallut trouver un moyen de les garder. Les souris ce n'était pas comme les araignée, difficile pour un chat d'en faire élevage.

Pelage de Lièvre prêta grande attention aux descriptions de Nuage de Rossignol sur ses deux malades. Il fit un signe de queue amical pour féliciter l'apprenti de sa réussite à soigner l'Ancienne. Il n'était pas certain qu'il aurait put en faire autant à la place du jeune chat. C'était très impressionnant. Le décès de l'Ancienne l'attrista un peu plus, il baissa les oreilles en signe de compassion. Cela arrivait hélas trop souvent d'être incapable de sauver les malades. Ce que déclarèrent Nuage de Lune et Colère des Cieux était bien plus inquiétant.

— Non, mon Clan va bien, affirma le Guérisseur. Mis à part les petits maux courants. Mais... tu sais, rien ne dit que cela soit le Mal Noir, qui ait frappé la Rivière et le Tonnerre le petit chat se recroquevilla sur lui-même, gardant la tête en-dessous de celle du matou, un peu gêné de son audace à le contre-dire. Il y a de nombreuses maladies qui peuvent avoir les mêmes genre de symptômes, tu ne peux pas savoir s'il s'agissait bien de la même. Mais si l'Ombre en est atteint, j'espère que le maux ne se répandra pas dans tous les Clans et que nous trouveront de l'herbe à chat. Que pense Feuille Morte de votre chaton ? demanda Pelage de Lièvre en se tournant vers Nuage de Lune. Il faudrait prévenir les Ténèbres.

Colère des Cieux se mit à bailler et le Guérisseur du Vent devint muet. Il avait dut poser une question stupide. Il se recroquevilla un peu plus sur le sol et approuva du chef lorsque le félin de l'Ombre proposa d'aller au Puits de Lune. La nuit commençait à être avancée, mieux valait ne pas tarder en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2847

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Jeu 26 Fév - 19:56

Nuage de Lune écouta touts les félins miauler a qui en sait le plus long. Gouter, en pas gouter, finalement, elle décida qu'elle verrait après son rêve. Peut-être le clan des Etoiles saurait il lui dire ce qu'est cette plante ? La novice écouta ensuite le reste du monologue de Pelage de Lièvre avant de baisser la tête. Son mentor brillait par son absence, la réponse aurait du être évidente non ? Toujours est il qu'elle garda le silence, attrapant sa plante avec soin avant d'entrée dans le tunnel. Elle avait besoin de réponse, et visiblement, aucun des chats présent n'était apte à lui en fournir.

Le chemin jusqu'au puits de Lune lui sembla bien long, tant et si bien que quand la lumière apparu, elle accéléra le pas sans réfléchir, ne ralentissant que pour rejoindre sa place. La elle posa sa plante à ses pattes et attendis un instant que tous soit la pour reprendre d'une voix douce.

- Je vais tâcher de questionner nos ancêtres pour cette plante.

Elle adressa surtout un regard a Nuage du Rossignol, si cette plante pouvait être un remède, elle le lui laisserai et lui dirai tout. Le novice n'avait, contrairement à elle, aucun mentor et la petite boule noire et duveteuse penssait fermement que sa trouvaille avait une grande valeur. Aussi, quand elle le put, elle s'allongea et ferma les yeux, sa précieuse plante nichée sous ses pattes avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3087

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Jeu 5 Mar - 16:07

HRP:
 

Troublé, Nuage du Rossignol accepta sans mot dire le cadeau de Colère des Cieux. C'était bien d'y avoir pensé, car les douleurs habituelles se faisaient sentir, quoique moins fortes qu'autrefois. Il n'aurait toutefois pas imaginé le mastodonte de l'Ombre faire ce geste. Un coeur d'or se cachait-il derrière ce profil de Guerrier? D'un autre côté, il fallait bien une certaine capacité d'empathie pour devenir Guérisseur. Que ça soit à la manière de Pelage de Lièvre, presque autiste dans ses relations avec autrui, ou de Nuage de Lune, guidée par son désir de bien faire, ou lui-même, Guérisseur presque par défaut. Tous, ils avaient des affinités plus fortes que les autres avec les liens spirituels.

Il remercia donc Colère d'un Cieux d'un mouvement d'oreille et prit le petit ballot entre ses dents. Il les mangerait sur le chemin du retour. Ce serait dommage que l'effet mystérieur du pavot interrompe sa communication avec les Etoiles. Qui viendrait le voir cette fois-ci? Les même chats que la dernière fois peut-être? Il se sentit tout bizarre à l'idée qu'ils seraient là pour le voir, lui, et pas un autre. Eprouvaient-ils de l'intérêt pour lui? Les Etoiles étaient-elles capables de sentiments?


- À la prochaine Assemblée, on préviendra Euphorie du Homard, proposa-t-il à Pelage de Lièvre, et sa voix porta étrangement dans le noir. Vous ne trouvez pas ça étrange, un Guérisseur qui ne va pas au Puit de Lune?

Lui-même était plus qu'impatient de parler aux chats célestes. Les ténèbres environnantes ne le gênaient pas, mais débridaient son imagination qui lui soufflait des images de corps lumineux, bondissants, de voix éthérées et d'yeux à la couleur à peine discernable.
Enfin, il arrivèrent au spectaculaire Puit de Lune. Sans un regard pour le paysage, Nuage du Rossignol alla s'allonger près du vide, ses graines de pavot à portée de patte. Il positionna son avant-bras vers la colonne lumineuse, ferma les yeux, et sombra.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2933

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Sam 7 Mar - 9:13

Colère des Cieux hocha la tête. Pelage de Lièvre avait raison; c'était dangereux de goûter une plante inconnue. Et si elle se révélait être un poison, hein ?

Tandis qu'il marchait, le guérisseur de l'Ombre s'était rapproché de son voisin venteux. Non, il n'allait pas lui décrocher la tête d'un coup de patte ou quoique ce soit d'autre de violent. Ils venaient en paix après tout. Le matou bicolore cala son pas sur le famélique matou roux à son côté.

- Tu as raison, Pelage de Lièvre, les Bipèdes doivent avoir de l'herbe à chat. J'irais voir cela après la demi-lune. Et comment je peux affirmer que c'est le Mal Noir, je n'ai fait que supposer dernièrement. Mais je suis presque sûr. Eria et Mâra sont toutes deux solitaires, elles ont très bien pu se croiser et se transmettre la maladie et j'ai affirmé que c'était le Mal Noir.


Le matou ne dit plus rien du reste du voyage et s'allongea au bord du précipice, une patte à moitié dans le vide. Il ferma les yeux et partit rejoindre ses ancêtres.

Le Guérisseur se réveilla dans la même plaine fleurie que la dernière fois. Faisait-il toujours bons sur les terrain de chasse du Clan des Étoiles ? Il les enviait presque, eux au moins, n'avaient pas à affronter le froid et la maladie. Grâce au ciel, la famine ne s'était pas encore abattue sur eux et il espérait, sans doute en vain, qu'elle les épargnerait. Mais manque de chance, le Mal les rongeaient, et s'il les rongeaient, les guerriers seront bientôt en sous nombre pour attaquer ou patrouiller. C'était son premier hiver parmi les Clans et il espérait qu'il ne se montrerait pas aussi catastrophique que son premier hiver dehors. Une voix grave le tira de ses sombres pensées. Le matou gris de la dernière fois vint lui rendre visite. Cette fois-ci Colère des Cieux prit la peine de le saluer avec respect.

- Écoute bien, Colère des Cieux, c'est très important. Il en va de la survie de ton Clan et des autres. Soigne rapidement tous tes malades et prends garde à ta santé ! N’attrape pas la maladie. Car bientôt, le Mal va muter, les conséquences seront désastreuses et les pertes bien trop nombreuses. Méfies-toi, Colère des Cieux, les pertes vont être lourdes.


Le matou disparut et le guérisseur se réveilla en sursaut. Cette fois, l'avertissement était clair. Et cela fit peur au matou qui se mit à trembler. Ils étaient fichus.


Dernière édition par Colère des Cieux le Sam 7 Mar - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2847

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Dim 8 Mar - 14:25

Nuage de Lune se réveilla au milieu d'un attroupement de chat, elle les fixa tour a tour avant de s’arrêter sur une belle femelle bleu qui s'avança jusqu'à elle d'un pas gracieux. La novice ne savait que dire et elle se contenta de baisser la tête, avant de voir sa plante entre ses pattes, les yeux soudain brillant, elle parla la première, vite et impatiente de savoir.

- C'est cela que vous vouliez que je trouve ? C'est quoi ? Ça peut soigner le mal qui ronge les clans ?
- Calme toi Nuage de Lune, cette plante est un solidago, et en cataplasme, elle pourra te servir a cicatriser les plaies. Malheureusement, nous ne savons ce qui peut soigner le mal qui ronge les clans, mais la faiblesse de tous nous inquiète fortement. Soit forte Nuage de Lune, ai confiance en ton jugement.

Non ! Trop tard, le rêve s’évanouit a mesure que les chats disparurent de son champ de vision. Prostrée, la petite femelle noire rouvrit les yeux sur le puits de lune et se retint de feuler de rage. Mais sa queue, elle, trahissait son exaspération. Les autres dormait encore et l'apprentie recula en prenant grand soin de la plante qu'elle avait emmener avec elle. Avoir confiance en elle même ? Qu'avait donc essayer de lui dire cette belle femelle ? La jeune chatte comprit soudainement, cette chatte devait jadis appartenir au tonnerre ! Et avec le mal qui les affaiblissait, les ancêtres l'avaient envoyé trouvé une plantes capable de soigner les blessés afin de leur éviter de s'affaiblir davantage. Pourtant, Nuage de Lune avait le cœur lourd, certes, les réserves auraient besoin de cette précieuse plante qu'elle seule avait sus trouvé et connaissait à présent, mais comment pourrait elle endiguer le mal qui tue si le clan des Étoiles ne lui en apprenait pas davantage ? Plaine d'audace, elle décida d'attendre les autres félins, elle les questionnerait, elle n'avait nul autre choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3146

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Lun 9 Mar - 13:15

Pelage de Lièvre approuva du chef. L'assemblée était le moment le plus pratique pour prévenir Euphorie du Homard. Peut-être auraient-ils dut partager avec lui les rêves des Etoiles s'ils leur apportaient des informations sur le mal, mais le Guérisseur des Ténèbres y croirait-il seulement ? Il répondit distraitement à la question de Nuage du Rossignol.

— Bizarre ou pas je ne sais pas... mais si ce Clan ne croit pas au Clan des Etoiles... Il tourna la tête vers le jeune chat roux. Peut-être que tu pourrais lui demander.

Il suivit les autres à travers le tunnel d'égout et sentit la fourrure de Colère des Cieux le frôler dans le noir. Le Guérisseur de l'Ombre venait se justifier. Pelage de Lièvre se recroquevilla un peu au-dessus de l'eau saumâtre qui coulait entre ses pattes. Il n'oubliait pas que le matou n'aurait aucun mal à le couper en deux du bout des griffes si l'envie l'en prenait, et même sans cela, il trouvait la présence du chat bien trop oppressante dans cet étroit boyau.

— Je sais...
miaula-t-il piteusement. Je préférerais juste que ce ne soit pas le Mal Noir.

Ils débouchèrent bientôt au Puits de Lune à proprement parlé. La colonne de feu liquide et les étoiles dans le mur l'éblouissait comme toujours. C'était tout simplement magnifique. Les oreilles à l'affut, Pelage de Lièvre ouvrit grand les yeux et leva le museau vers le plafond. Il lui semblait que les épais nuages étaient plus opaques que d'habitude. Cette vue le mit mal à l'aise. Cela dégageait quelque chose de sinistre qui ne présageait rien de bon.

Un peu anxieux, le félin s'allongea à côté de ses égaux et ne tarda pas à s'endormir - non sans quelques difficultés. A peine dans le pays des songes, il se mit à miauler haut et fort comme un chaton qui appelle sa mère. Le Clan des Etoiles répondit bientôt, sans prendre la peine d'être agacé. Rien que cela suffit à ce que Pelage de Lièvre soit persuadé que l'avenir serait sombre.

— A tu compris le message que nous t'avions porté la dernière fois ? demanda l'un des guerriers de jadis tout nimbé d'argent.

— Oui, mais que dois-je faire ? Je ne suis pas de taille pour m'opposer à Blizzard Glacial.

— Tu trouvera, mais cela attendra. Les Clans sont en danger, le mal que tu redoute n'est qu'un début. La quête du remède pourrait provoquer plus que ce à quoi vous vous seriez attendu. Veillez à rester unis et n'oubliez pas ce qui vous a conduit ici. Plus que tout, gardez espoir.

La vision s'estompa et Pelage de Lièvre dressa la tête. Plus que ce à quoi ils s'attendaient ? Cela pouvait être plus en mieux, mais aussi plus en moins, et à en croire le ton qu'avait employé le Clan des Etoiles la deuxième solution était plus probable. Plus que jamais, le félin aux grandes oreilles regrettait de ne pouvoir partager ses visions avec les autres. Fallait-il craindre une division des Clans comme celles qu'ils avaient connu au cours des voyages ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3087

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Mar 10 Mar - 19:09

Pour la troisième fois maintenant, Nuage du Rossignol ouvrit les yeux sur une étendue de poussières brillantes. Se relevant sur une patte, il constata qu'il était dans un endroit semblable au précédent, sorte de grotte informe aux parois lumineuses. C'était comme si toutes les étoiles du ciel s'étaient regroupées pour former des reliefs aux rayonnements froids. L'idée lui vient qu'il était peut-être là-haut, à des milliers de longueurs de queue de son Clan, du Puit de Lune et de la Sphère. À cette pensée, il eut le vertige, et se crampona plus fort au sol luminescent.

- Tu ne risques rien, lui dit gentiment une voix. Levant les yeux, il vit devant lui deux représentants des étoiles. Avec un frémissement au coeur, il reconnut la petite chatte claire de la dernière fois. Les yeux baissés, elle avait un air très digne. Les mots d'apaisement venaient de l'autre, une persanne à la fourrure grise.

- D'accord, souffla Nuage du Rossignol. Puis-je parler?
La persanne aquescia, et il poursuivit:
"Une chatte est morte entre mes pattes. Une Solitaire. Je n'ai pas su la soigner, quand à mes autres malades, c'est presque un miracle si j'ai pu améliorer leur état. Maintenant, c'est ma mère qui se sent mal. Je ne sais pas quoi faire. Je suis devenu Guérisseur par défaut, mais là, je commence à douter grandement de mes capacités. En restant à un poste que je ne mérite pas, je risque de faire plus de mal que de bien! Je ne voulais pas qu'elle meurt, moi, vous comprenez?"

Le rouquin était au bord des larmes quand prit fin sa tirade. Intimidé, il déglutit en sentant sa truffe devenir humide. La grande chatte grise fit un pas vers lui, et il ne put s'empêcher de dévisager ses traits presque invisibles dans le magma lumineux.
- Ne pleure pas, Nuage du Rossignol. La première mort est toujours dure pour un Guérisseur. Mais nous ne t'avons pas accepté en vain parmis nous. Sois fort, et ne baisse pas les pattes. Tu as un coussinet dans notre monde, maintenant.
Le grand chaton acquescia, et tendit l'oreille, devinant que la suite du message arrivait.
Ce fut l'autre, celle qui était presque blanche, qui parla, d'une voix douce et claire:
- La solution à vos angoisses, mais les prémisses à d'autres qui suivront, se trouve à l'extérieur de la Sphère.
- À l'extérieur? Il nous faudra repasser la Porte?
- La porte, Nuage du Rossignol. On ne prononce une chose comme tu le fais que lorsqu'elle est unique.
- Lorsqu'elle est...

Avant qu'il puisse y réfléchir plus en avant, les deux mesagères firent demi-tour et commencèrent à s'en aller. Mais la persanne disparaîssait déjà que l'autre semblait traîner de la patte, jetant de timides coups d'oeil en arrière. Prit d'une subite inspiration, Nuage du Rossignol lui lança:
- Hé! Dis-moi?
Elle s'immobilisa, tendue.
- Comment t'appelles-tu?
Alors la petite chatte clair répondit calmement: "Je m'appelle Fleur d'Oranger."
L'image se brouilla, un grand basculement se produit dans son crâne, et Nuage du Rossignol se réveilla au bord du Puit de Lune, la conscience hantée par une paire d'yeux bruns et chauds.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2933

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Ven 13 Mar - 9:17

Colère des Cieux regarda ses confrères se réveiller lentement. Une fois que tous le furent, le matou les regarda l'un après l'autre. Il était toujours terrifié par le message qu'il avait reçu et sa queue en tremblait comme une feuille. Le guérisseur prit la parole, mais sa voix semblait trembler, et il essaya, bien malgré lui à garder contenance, sans trop de succès.

- Je sais que d'habitude, on ne divulgue pas nos rêves en fin de réunion, mais là l'heure est grave. J'ai reçu un message du Clan des Étoile qui m'a dit que le Mal Noir allait muter. A-t-il contacter quelqu'un d'autre à ce sujet ?

Le matou regarda ses camarades avec espoir. On les avait sans doute prévenus de quelque chose ? Du moins, il l'espérait. Il avait cet espoir. Colère des Cieux continuait à trembler, il avait peur, pour son Clan et surtout pour sa fille. Pourquoi avait-il ramener cette solitaire, bon sang ? Il avait son Clan en danger comme un idiot. La peur du matou se ressentait tellement dans l’atmosphère que c'était à se demander s'il ne paniquait pas. Non, pas encore, soyez rassurés. Il n'avait pas encore perdu ses moyens, mais, je pense que cela ne saura tarder. Quelqu'un à du thym pour lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2847

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Mar 17 Mar - 18:48

Nuage de Lune remarqua immédiatement que le guérisseur de l'Ombre semblait avoir très mal rêver, doucement, elle s'avança avant de miauler d'une voix douce, rassurante.

- La plante que j'ai trouvé sert uniquement à la cicatrisation des plaies. Mais le clan des étoiles m'a parler de son inquiétude au sujet du Mal Noir et ... et ils ... et ils m'ont dit d'avoir confiance en mon jugement. Je ne sais pas trop ce que ça veux dire en fait.

La petite chatte au pelage duveteux avait longuement hésité à dire les derniers mots, et pour cause, l'image d'une fissure dans la sphère la hantait. Elle secoua la queue. Il faudrait qu'elle y retourne, et après seulement, elle saurait. Oui voilà, elle n'en parlerait pas aux autres. Peut-être comprendraient il que leurs ancêtres lui accorder assez de confiance pour la laisser choisir quoi dire ? Toutes ses questions perturbèrent l'apprentie qui se rassit face au matou gris, regardant les autres de ses yeux bleus étincelants. mais de quoi ? De peur, de confiance, d'espoir ? De tout cela surement. La petite chatte gratta le sol dur de ses pattes, ce qui lui arracha une grimace, lui rappelant que si ses coussinets étaient remis de son escapades dans la tempête de neige, ils restaient encore fragile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3146

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Mer 18 Mar - 0:40

Pelage de Lièvre était nerveux, comme toujours, mais peut-être, très étrangement, pour des raisons différentes de celles des autres Guérisseurs. C'étaient les paroles de Colère des Cieux qui l'avaient troublé plus que les rêves du Clan des Etoiles. Il demandait à ce que chacun d'eux partagent leurs rêves ? C'était tout à fait hors de question ! C'était impensable ! Impossible ! Contraire à toutes les règles ! Le matou de l'Ombre n'en avait peut-être rien à faire, il aurait très bien pu se reconvertir en Guerrier si le Clan des Etoiles le reniait, mais pour lui, pour le pauvre petit chat maigrelet du Vent, il était impensable de risquer le courroux des Guerriers de Jadis. Le félin fouetta l'air de la queue. Si seulement il n'avait pas été le seul autre Guérisseur à part entière, il y en aurait peut-être eut un qui aurait pu défendre cette position. Lui n'avait pas la carrure et encore moins l'audace pour cela.

Il ouvrit tout de même la gueule pour essayer, mais Nuage de Lune le prit de vitesse. Il s'apprêtait à rebondir sur la plante de la jeune chatte, dans l'espoir de changer de sujet, mais elle suivit l'exemple de son aîné et raconta son rêve. Pelage de Lièvre était dans une situation intenable. Fallait-il qu'il avoue tout lui aussi ? Qu'il partage des choses qu'il n'avait peut-être pas lui-même compris ? Devait-il mentir volontairement ? Il n'était pas certain de le pouvoir, la question ne s'était jamais posée auparavant. Que restait-il à faire alors ? Il se mit à marmonner la liste des remèdes présents dans sa réserve pour se détendre. Aigremoine, Bardane, Benoîte, Bleuet, Queue-de-loup, Herbe-aux-vers, Bourrache, Herbe-à-chat, Pissenlits... Lorsqu'il sentit venir son tour de prendre la parole il fixa le sol qu'il labourait tant qu'il pouvait de ses griffes. L'échine courbée face au feu brûlant du Puits de Lune.

— Je ne crois pas qu'il faille... C'est un message du Clan des Etoiles, nous ne devons le partager qu'une fois compris et encore... seulement si cela n'entrave pas le déroulement de la prophétie. Si nous en parlons qui sait ce qui pourrait arriver. C'est important de garder le secret. Quatre oreilles valent mieux que deux et le Clan des Etoiles sait comment il doit employer les nôtres. Si notre vision doit être partagée, alors nous aurons eut la même. Dans le cas contraire, il faut la garder pour nous.

Il se tut mais continua à faire défiler son flot d'arguments dans son esprit pour se convaincre lui-même qu'il agissait de la bonne façon. Après tout, le Clan du Vent semblait épargné par le mal. Peut-être courrait-il le risque que cela change s'il enfreignait cette loi sacrée des étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3087

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Jeu 19 Mar - 12:45

Nuage du Rossignol, la tête encore pleine du visage de Fleur d'Oranger, mit un peu de temps à réagir. De son vivant, cette chatte devait être très belle. Il aurait bien aimé la connaître, quelle que soit l'époque qui l'avait vue naître. Il fallut donc la réponse de Pelage de Lièvre pour le ramener à la réalité. L'indifférence du matou râpé l'emplit d'une indignation imprévue. Il savait ce Guérisseur casanier, mais pas lâche à ce point. Furieux, il s'exclama:

- Tu parles de règles, mais tu es un trouillard! Dis plutôt que tu as peur de te faire taper sur les pattes. Colère des Cieux a très bien compris son rêve, et il a raison de nous le transmettre. Les Guérisseurs doivent être les premiers à s'unir face à un tel fléau. Toi tu t'en fiches, personne chez toi n'est malade! Mais moi, je l'ai vue, la maladie! Une Solitaire s'est vidée d'elle-même sous mes yeux! Une Ancienne a échappé de justesse à la mort... Coeur de renard!

Un petit silence choqué suivit son coup de sang. Bouffi de honte, le rouquin s'apperçut qu'il venait de s'opposer violemment à son aîné, transgressant tous les codes d'humilité et de sagesse de sa condition. Il reprit, plus modéré: "Pardonne mes paroles, Pelage de Lièvre. C'est l'émotion qui m'a guidé. Je ne veux pas voir mes amis, ma famille, mourir sous mes yeux de cette maladie dégradante. Si ton rêve apportait quoi que ce soit qui puisse nous aider, partage-le avec nous, je t'en prie."

"Je pense avoir compris mon rêve, et il concernait notre solution", dit-il en se tournant vers Nuage de Lune et Colère des Cieux. "Fleur d'Oranger m'a reprit sur la manière dont je parlais de La Porte. Je crois qu'elle a laissé entendre qu'il y a un autre moyen de sortir de la Sphère. Et notre salut, s'il existe, se trouve de l'autre côté."

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2933

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Jeu 19 Mar - 17:08

Colère des Cieux écouta ses camarade et pour être honnête, la réponse de Pelage de Lièvre lui avait hérissé le poil et l'avait fait grogner. Le matou fouetta l'air de sa queue, en colère. Il pensait le matou roux plus empathique et là, franchement, il avait envie de lui décrocher la tête d'un coup de patte. D'ailleurs, il s'était levé, prêt à le faire, en présence des ancêtres ou pas. Mais la réflexion de Nuage du Rossignol le calma d'emblée. Le matou bicolore n'était pas vraiment pour l'insulte gratuite, mais le mangeur de lapin ne l'avait pas volée celle-la. Mais ceci-dit, il se sentit obligé d'en rajouter une couche.

- Sache Pelage de Lièvre que je ne suis pas fou au point de dévoiler mes rêves à n'importe qui. Je suis peut-être un étranger, mais je ne suis pas encore fou !

En fait, le matou n’espérait plus rien du guérisseur roux. Il en avait été terriblement déçu et il se leva et se dirigea vers la sortie.

- Je te croyais plus compatissant que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2847

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Jeu 19 Mar - 18:02

Nuage de Lune fut choqué de la réaction des autres félins, tant et si bien qu'elle n'ajouta plus nul mot, se contentant de sortir ses griffes quand Nuage du Rossignol parla d'un autre moyen de sortir de la sphère. La faille qu'elle avait vu lui revint un tête et elle cacha tant bien que mal son angoisse aux autres. Peut-être prendrait il cela pour de la peur face à la maladie ? Du moins, elle l'espérait. Qui plus est, elle décida de reprendre sa plante, le solidago, pour repartir vers chez elle. Petite Comète se mourrait et Feuille Morte apprécierait surement de connaître la teneur de son rêve afin de l'aider à le comprendre.

D'un pas plus vif que prévu, elle emboita le pas à Colère des Cieux, sans même attendre de réaction, elle le dépassa et détalla vers la sortir. L'air glacée et vivifiant lui rapella la mauvaise saison et sans attendre un instant de plus, elle prit la direction de son camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3146

MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   Jeu 19 Mar - 21:34

Pelage de Lièvre rentra la tête dans les épaules aussi vivement que si la foudre lui était tombée dessus. Il ne comprenait pas la réaction des deux autres mâles de l'assemblée. Enfin si, il comprenait suffisent pour en être choqué. Colère des Cieux n'avait pas proposé de manger des croquettes abandonnées sur la route, il avait demandé à ce que chacun d'entre eux s’assoie sur l'une des plus vieilles règles du Clan. C'était comme dire à un Guerrier qu'il devait tuer un chaton de sang froid ou vivre chez des bipèdes durant un mois. Tout à fait inimaginable. Il ne s'était pas attendu à se faire incendier par le jeune félins, mais les répliques du Guérisseur de l'Ombre ne le surprirent pas.

— Ce n'est pas... compassion, bafouilla le petit félin sur une voix si basse qu'on ne l'entendait presque pas. C'est juste... les règles...

Il se tut. De toute évidence, les deux autres félins n'auraient pas compris. Quoi qu'il dise ils s'étaient forgée leur opinion. Et, après la solide union qu'ils avaient connu lors du voyage, ils ne devaient plus savoir ce qu'ils faisaient. Ils ne pouvaient pas enfreindre les lois de jadis. Ils ne pouvaient pas le forcer à le faire. Quel genre de Guérisseurs étaient-ils s'ils n'acceptaient pas que chacun ait son propre avis sur une question ? Pelage de Lièvre n'avait fait que son devoir en rappelant que partager ses rêves ne se faisait pas. Ce n'était ni par méchanceté, ni par égoïsme, ni quoi que ce soit du genre, c'était juste comme ça. Il ne pouvait pas aller à l'encontre de toute une vie d'apprentissage. Était-ce cela le chaos prédit par les Étoiles ? Si tel était le cas, qui sait comment les félins auraient prit l'annonce de son rêve. Il fallait décidément mieux qu'il le garde pour lui.

— Désolé, miaula-t-il à l'intention de Nuage du Rossignol alors que les deux autres félins étaient partis sans demander leurs restes. Ce n'est pas contre toi ni contre les tiens. C'est juste... il se tut un instant, fixant ses pattes alors qu'il se demandait s'il était bel et bien lâche de préférer protéger son Clan et les secrets des Étoiles. qu'il y a des choses contre lesquelles on ne peut pas aller.

Il n'eut pas le courage de fixer le novice dans les yeux et s'engouffra dans le tunnel sinistre qui le conduirait à l'entrée. Laissant derrière lui les flammes liquides et les étoiles de pierres étincelantes. Qu'importe ce que l'on pouvait dire de lui tant qu'il ne perdait pas tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demi Lune d'Hiver   

Revenir en haut Aller en bas
 

Demi Lune d'Hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demi Lune d'Hiver
» [tuto] objectifs
» Event : La guerre des mondes ( Partie1)
» Demi-lune d'Automne
» Demi-Lune d'Automne (Sept 2015)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-