La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1007
X Points Team : 2875

MessageSujet: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Dim 15 Fév - 9:16

Voilà plusieurs jours que Mâra avait rejoint le Clan de l'Ombre. Colère des Cieux s'était levé tôt comme à son habitude. Comme ordonné par Étoile Mélancolique, le matou tigré se levait plus tôt que d'habitude pour s'occuper que la Solitaire pendant le sommeil de cette dernière, changeant sa litière, vérifiant son état. Dès que la femelle fut réveillée, il lui apporta son repas et ses remèdes puis le mâle s'occupait des petits bobos du Clan. Il se sentait soulagé, il ne semblait pas avoir le moindre signe d'épidémie de Mal Noir.

Mais, ce matin-là, le matou était plus lent dans ses gestes, sans doute une accumulation de fatigue suite à la surveillance de sa malade et à ses nuits qui se faisaient plutôt courtes. Il n'était levé que depuis quelques minutes qu'il avait déjà bailler de nombreuses fois. Sans compte qu'il s'était levé bien plus tard que d'habitude. En fait, c'était Mâra qui l'avait réveillé, en se plaignant d'avoir faim. Après s'être occupé de sa patiente, le matou s'assit à l'entrée de sa tanière, la tête sur la roche, il se mis à somnoler. Si la femelle avait la force de se plaindre, c'est qu'elle était sur la voix de la guérison, c'était une bonne chose. Puis, sans s'en rendre compte, le matou s'endormit, assis, la tête sur le bord de sa tanière.

Il fut secouer en sursaut par une voix qui l’appelait et une patte qui le secouait. Retenant un énorme bâillement, le matou ouvrit avec difficulté ses yeux verts, encore dans le flou.

- Oui ? Que puis-je pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Dim 15 Fév - 14:43

Si les chats en avaient été capables, Nuage Singulier se serait retrouvé ce matin là avec un immense sourire aux babines. Il n'aurait pas cru possible de se réjouir un jour de la maladie d'un autre félin, mais son sang des Ténèbres, bien que lui restant inconnu, devait s'être réveillé de très bonne humeur. Il traversa la croute de neige qui recouvrait la pente. Malgré ses huit lunes, il atteignait difficilement la taille d'un chaton de cinq et  atteindre la tanière de Colère des Cieux fut un véritable périple. Lorsqu'il arriva enfin à la pierre suspendue, il y trouva le Guérisseur assoupi.

— Hey boule de poil ! miaula-t-il en donnant un coup de patte au tas de fourrure grise. Bouge-toi gros plein de croquettes.

Sa mission accomplie, le jeune félin s'assit et s'employa à se lécher les coussinets, même si son pelage en bataille aurait eut besoin de bien plus que quelques coup de langue entre les griffes. Il jeta un coup d’œil à la tanière, apercevant une jeune inconnue à l'odeur curieuse, très proche de celle d'Etoile Mélancolique. Qui était-ce ? Colère des Cieux venait d'ouvrir les paupières.

— Etoile Mélancolique est malade. Il ne peut pas se lever, lança encore l'écailleux comme s'il était en train de parler de son premier croc de lait. Tu ferais bien d'aller le chercher avant qu'il ne contamine tous le Clan d'autre chose que sa bêtise et son caractère de blaireau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2875

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Mar 17 Fév - 13:06

Colère des Cieux poussa un léger soupire. Le novice pouvait se montrer un peu plus respectueux envers son chef. M'enfin bon. Le matou prit quelque herbes et s'en alla en direction de la tanière du chef, après avoir congédier Nuage Singulier. Il ne voulait pas que quelqu'un s'approche de sa tanière, le Mal Noir, c'est très contagieux. Alors, personne n'avait droit de s'approcher. Même Étoile Mélancolique devait rester sur le seuil de la tanière sans y rentrer s'il voulait s'adresser au Guérisseur ou à la Solitaire.

Le matou se dirigea vers la tanière de son chef. Il y rentra et fut frappé l'odeur de la maladie qui émanait du chef. Lâchant ses plantes, le mâle tigré se précipita sur le matou brun et le renifla de part en part. Il avait une forte fièvre, s'il ne pouvait plus bouger c'était sans doute à cause de ça. Il lui administra de la lavande.

- Bonjour Étoile Mélancolique. Te sens-tu fatigué ? As-tu eût des problèmes gastrique récemment ? Une perte des forces ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2753

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Sam 7 Mar - 12:09

Ombre Agile vomit une nouvelle fois dans les fourrés, secouée de tremblements. Elle ne se sentait pas en meilleure forme depuis la veille mais avait tout d'abord mis cela sur le compte de son surmenage des derniers jours. Ce qui ne l'avait bien sûr pas empêchée d'aller patrouiller. Elle avait commencé à avoir des doutes lorsqu'elle avait vomi pour la première fois. Cependant, têtue comme elle l'était, elle avait refusé d'admettre sa possible maladie et avait seulement quitté le camp un moment pour faire une petite promenade au calme, loin des regards indiscrets. Le repos était sans aucun doute la seule chose dont elle avait besoin, inutile de s'alarmer. Elle alla en effet mieux jusqu'au lendemain où elle vomit à cinq reprises alors qu'elle était partie chasser toute seule. Et là, elle commençait à laisser sa fierté de côté et s'inquiéter. Elle devait absolument voir Colère des Cieux.

Fort heureusement pour elle, elle ne s'était pas trop éloignée du camp. Elle se sentait terriblement fatiguée et chaque pas semblait puiser un peu plus dans ses forces visiblement très réduites. Elle finit son trajet presque plus lente qu'un escargot, mi-marchant, mi-rampant. Ombre Agile traversa le camp sous les regards étonnés des autres guerriers, certains commençaient à chuchoter sur son passage en la désignant de la queue. La femelle se redressa et leur lança son habituel regard noir, ce qui les fit aussi taire et leur rappela qu'on n'avait pas intérêt à l'irriter. Enfin, elle atteignit l'entrée de la tanière du guérisseur. Elle l'appela tout en maudissant la faiblesse de sa voix qui se faisait chevrotante.

- Colère des Cieux ? Tu es là ?

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Lun 9 Mar - 13:44

Etoile Mélancolique avait l'impression qu'un essaim d'abeilles avait bâtit une ruche dans son crâne et que ses os s'étaient changés en pierre. Il était courbatu des coussinets à la tête d'être resté lové dans la même position à bouillir de fièvre. Malgré tout cela, plutôt que gémir sur son sort, il s'était efforcé d'attendre et tendre l'oreille pour guetter le pas d'un guerrier. Le hasard avait voulu que cela tombe sur Nuage Singulier. Il aurait préféré que son petit fils n'entre pas en contact avec lui, qui pouvait dire si le mal qui le rongeait n'était pas contagieux ? D'ailleurs il l'était sans doute, le matou était certain de l'avoir attrapé au contact de la solitaire originaire des Ténèbres. Envoyer Nuage Singulier dans la tanière infestée du Guérisseur était hors de question, mais une fois que le jeune chat avait répondu il n'avait plus eut le choix.

Quelques temps plus tard, la voix de Colère des Cieux parvint aux oreilles du brun à travers le brouillard du mal. Il sentit une odeur puissante et fraiche et darda la langue pour avaler le remède que le Guérisseur lui donnait. Les petits grains de lavande éclatèrent entre ses crocs, semblant délivrer ses narines. Il respira un peu mieux et son esprit se fit un peu plus clair. Le matou tigré lui avait posé des questions, mais il n'avait pas compris, il lui aurait fallut entendre à travers la fièvre pour cela.

— T'as faute... miaula le chat tremblant. Toi et tes pelures de rat...

De son côté, Nuage Singulier n'avait pas bougé. Il observait la tanière du Guérisseur. Il avait entendu dire qu'il avait ramené une solitaire malade. Cela avait beaucoup énervé Etoile Mélancolique et c'était sans doute cela qui l'avait rendu malade. L'écailleux était curieux. Il se dressa vers les litières des malades et devina le petit tas de fourrure d'une jeune chatte. C'était étrange. Elle le mettait mal à l'aise. Il s'imaginait Petite Lune allongée là, à sa place. Elle devait être terrorisée.

— Salut, miaula-t-il amicalement à l'inconnue, espérant ne pas la réveiller. Tu t'appelles comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2875

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Lun 9 Mar - 20:05

— T'as faute... miaula le chat tremblant. Toi et tes pelures de rat...

Quel amour ! Franchement, on ne pouvait pas espérer mieux. Le matou soupira et annonça qu'il alla chercher de la cataire pour son chef. C'était sans doute du Mal Noire dont souffrait le chef. Colère des Cieux commençait à avoir des regrets d'avoir apporté la solitaire ici. Après avoir étouffé un bâillement, le guérisseur eût la surprise de découvrir Ombre Agile devant sa tanière. La guerrière semblait pâteuse. Elle aussi était malade ? Le matou bicolore alla l’interroger et soupira à nouveau. Il pourrait bientôt compter ses heures de sommeil sur une griffe, c'est dire que c'est peu. Quand il rentra dans sa tanière, il eût une autre mauvaise surprise.

- Nuage Singulier... Je peux savoir ce que tu fais là ? Il m'avait sembler avoir interdit l’accès à ma tanière. Fiche le camp d'ici avant que je ne te donne une bonne raison de recevoir mes soins.

Le matou feula sur le chaton et prépara deux litières dans sa tanière et alla prendre de la cataire dans ses réserves, en donna une partie à Ombre Agile et l'installa dans la tanière et répéta l'action avec Étoile Mélancolique. Dans un soupir, le matou donna plus de détails.

- Vous avez tout les deux attraper le Mal Noir. Je reconnais cette maladie à ses symptômes très proches de ceux du Mal Vert. Il y a une forte fièvre, des problèmes gastriques tels que vomissement ou diarrhée, perte progressives des forces, fatigue, écoulements sanguins et elle se termine bien souvent par la mort. Vous êtes donc consigné dans mon antre jusqu'à votre guérison complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2753

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Lun 6 Avr - 16:31

Ombre Agile se retourna lorsqu'elle entendit des chats arriver derrière elle. Il s'agissait de Colère des Cieux et d'Etoile Mélancolique et bien qu'elle fut soulagée d'apercevoir le premier, l'état du second l'inquiéta de suite : avait-il attrapé la même chose qu'elle ? Il ne semblait pas au meilleur de sa forme, bien qu'il restait dans son attitude des traces de sa fierté habituelle. La guerrière suivit sans rechigner le guérisseur dans sa tanière, où ils trouvèrent Nuage Singulier. Pendant que Colère des Cieux lui criait dessus, la femelle observa le novice : elle ne pouvait s'empêcher de s'interroger sur cet étrange chat au pelage écaille, recueilli dans des circonstances étranges par le chef. D'où venait-il vraiment ? Personne ne semblait vraiment le savoir, et à vrai dire on arrêtait bien vite de se poser des questions quand on se faisait rembarrer par le matou au caractère bien trempé. Ombre Agile avait une fois essayé de lui parler, ce qui s'était révélé un échec et à vrai dire, elle n'avait fait aucun effort pour retenter l'expérience.

Mais réfléchir à tout cela fatiguait Ombre Agile et lui donnait un mal de tête épouvantable, aussi se contenta-t-elle d'attendre sagement que Colère des Cieux prépare sa litière pour s'écrouler dessus dès qu'elle le put. Elle ne sentait presque plus ses pattes tant elle était épuisée et la fièvre qui ne cessait de monter depuis qu'elle avait entreprit de rentrer au camp n'arrangeait pas les choses. Elle avait l'impression d'avoir une flamme juste devant son museau tant elle sentait brûlante. Malgré cela, elle parvint à manger la drôle de plante que lui tendit Colère des Cieux et à saisir quelques mots de son discours. Elle eut alors un rire entrecoupé de toux :

- Ce qui est drôle avec les guérisseurs, c'est que tu as ceux qui essayent à tout prix... Keuh keuh ! De te faire croire que tu vas bien et tu as... Keuh keuh ! les autres, ce qui ne pensent pas une seconde à te rassurer.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Mar 7 Avr - 17:09

Nuage Singulier sursauta lorsque la profonde voix de Colère des Cieux tonna dans son dos. Il fit volte-face avec la légèreté d'une musaraigne et prit son air des plus désagréables. Il coula un regard derrière le matou tigré et aperçut le museau presque pâle d'Etoile Mélancolique qui rampait à la traine. Le chaton sentit un poids lui appuyer sur le coeur et faire trembler ses pattes, désireux de faire quelque chose pour arranger l'état du leader, mais il laissa bien vite tomber ces sensations pour laisser parler l'apprenti frustré qu'il affichait devant tout le Clan depuis quelques lunes désormais.

— Interdit ? Je croyais que ce n'était que déconseillé. Je savais bien qu'il y avait un mot qui m'avait échappé. Dommage, l'habitude de ne pas t'écouter.

Il agita les oreilles et s'écarta de la première malade pour aller se poster à l'entrée, bien campé sur son arrière-train. Le regard noir que lui lança Etoile Mélancolique en disait long, mais le novice décida de ne pas y prêter attention et commença à se toiletter consciencieusement. A peine allongé sur sa litière, à côté de celle qui serait sa compagne de maladie, le chef de l'Ombre aurait été ravi de pouvoir se lever pour faire détaler la forte tête avec une bonne correction. Il n'aurait plus manqué que son précieux plan meurt emporté par un mauvais mal. Au lieu de ça, il enfonça un peu plus sa tête sur la litière, entre-ouvrant la gueule pour respirer un peu mieux derrière le nuage de brume dans ses yeux que semblait provoquer sa fièvre. Malgré son piteux état, il eut un ricanement guttural en entendant Ombre Agile. La guerrière avait beau sembler aussi mal que lui, elle n'avait pas perdue sa répartie. Une fière chatte de l'Ombre.

— C'est sûr qu'avec celui-là, on s'étonnerait presque d'être encore en vie.

Le matou darda la langue pour agripper la plante que venait de lui apporter le tigré. Le goût était tout sauf agréable, mais Etoile Mélancolique eut l'impression d'avaler une gorgée d'eau pure. Il devait vraiment être très atteint.

— Aurais-tu besoin d'aide Colère de Cieux ? miaula Nuage Singulier. Tu risque d'avoir beaucoup de travail avec ces trois là et je ne voudrais pas qu'on t'accuse d'avoir tué notre grand chef par inadvertance.

Il avait fait roulé les r de son "grand" avec assez de suffisance et de sarcasme pour tuer une hirondelle.

— C'est hors de question ! s'exclama Etoile Mélancolique à la seconde où il eut comprit ce que l'apprenti venait de dire. Moi vivant hors de question que tu...

— Silence, ordonna le chaton d'un battement de la queue. Tu n'es pas en état pour me donner des ordres et encore moins pour servir à quoi que ce soit. Les remèdes des Guérisseurs m'intéressent et si tu ne veux pas que j'aille te trainer dans la neige pour glisser sur ton dos jusqu'à l'autre bout de la sphère tu ferais mieux de te concentrer sur ta fièvre.

Le matou ne répondit rien et le novice tourna la tête vers Colère des Cieux, parfaitement détaché, comme s'il venait de corriger un cadet et que cela était la chose la plus naturelle qui soit.

— Donc, Colère des Cieux. Qu'en penses-tu ? Tu pourrais me confier tes tâches habituelles pendant que tu t'occupe de tes nids à maux. Cela te donnerais l'occasion de dormir et, si jamais tu finissais par attraper la mort toi aussi, même si cela ne m'enchante pas, il y aurait au moins quelqu'un pour essuyer la morve de ta truffe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2875

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Jeu 9 Avr - 10:57

Colère des Cieux battit de la queue, agacé tout aussi bien par les remarques de ses deux malades que par l'impertinence de l'apprenti. Le mâle bicolore s’apprêtait à répondre à la proposition du matou écaille quand Étoile Mélancolique s'en mêla. Bien que le guérisseur appréciait la proposition d'aide et qu'il pensait que cela ne pouvait pas être une mauvaise expérience pour les apprentis, le manque totale de respect du novice envers son chef le fit grimacer et l'agaça encore plus.

- Je crois qu'il est temps que tu apprenne où est ta place, Nuage Singulier. J'allais accepter ton aide, pas pour soigner le Mal Noir, mais les blessés, parce que de toute façon les épidémies ne te regardent pas. Mais pour te punir, je dirais non. Je saurais très bien m'en sortir seul. Maintenant, sors d'ici avant que je ne décide de t'arracher les moustaches pour ton insolence !

Le guérisseur avait feulé sur le novice. Il s'en sortirait très bien tout seul. Puis, sans plus s'occuper du petit impertinent, il répondit aux critiques de ses camarades.

- Parce que vous n'êtes pas en sucre et que je ne vois pas l'intérêt de vous cacher la vérité si c'est pour vous faire croire que vous êtes guéris alors que c'est faux.

Et le tact la-dedans ? On le cherche encore visiblement, Colère des Cieux n'aime visiblement pas mâcher ses mots, mais bon pourquoi faire semblant alors qu'ils étaient tous les deux victimes d'une maladie mortelle alors autant leur dire toute la vérité tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2753

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Sam 11 Avr - 10:00

Le brouillard s'épaississait dans l'esprit d'Ombre Agile au fur et à mesure que la fièvre montait et elle se demanda un instant si ce que lui avait donné Colère des Cieux avait vraiment de l'effet, puis elle renonça à penser quand le mal de crâne revint. D'accord, elle avait compris : ne pas réfléchir, ne pas parler, dormir et attendre. Pfff... ennuyeux à mourir. Elle respecta cette règle un moment puis décidant que son état ne pouvait pas être pire, elle essaya de saisir ce qui se passait autour d'elle. Les paroles lui parvenaient difficilement, comme si on lui avait rempli les oreilles de mousse. De plus, elle sentait sa vision devenir floue, comme si le rideau de fièvre qui l'empêchait de réfléchir était tangible et lui barrait la vue. Elle percevait vaguement les silhouettes de Colère des Cieux et Nuage Singulier devant elle, pourquoi ne partait-il pas celui-là ? Le ton semblait également monter, sans doute l'apprenti déversait-il son habituel flot d'insolence.

Il était ainsi depuis son arrivée au Clan de l'Ombre, alors que n'importe quel autre chaton retrouvé seul au milieu des bois aurait dû être perdu, timide et reconnaissant à ses sauveurs. Ombre Agile se demandait encore d'où il venait réellement. Et sa mère, où était-elle ? Elle devait se faire un sang d'encre. Ombre Agile ne souhaitait à personne ce qu'elle avait vécu quand Lune Glacée avait disparu. Au moins savait-elle qu'il s'était enfui volontairement et n'avait pas été emporté par un renard ou autre. Mais lorsqu'elle avait quitté les anciens territoires, elle avait cru que cette fois, elle ne le reverrait plus jamais. Alors qu'en fait, il était tout près d'elle, se dissimulant seulement à sa vue. Lune Glacée... Comment réagirait-il quand il apprendrait que sa mère était malade ? Ils avaient beaucoup renoué depuis qu'il était revenu, même si cela avait été compliqué. Il était devenu si froid, si distant ! Mais un lien mère-fils ne se détruit pas facilement. Elle espérait qu'il lui rendrait visite... En attendant, il fallait se reposer. Pendant que les chats se chamaillaient, elle ferma les yeux et s'endormit.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3029

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Dim 12 Avr - 23:53

HRP:
 

Mâra avait passé une excellente matinée.
De toute évidence, elle était complètement remise de sa maladie. Si son corps demeurait un peu faible, il ne la faisait plus souffrir comme précédement, et elle pouvait compter sur les bons soins de Colère des Cieux pour retrouver une forme parfaite.
Tenez: très tôt ce matin, elle avait ressenti une faim dévorante, si dévorante qu'elle s'était sentie obligée de réveiller le mastodonte. Et, devinez quoi, il lui avait apporté à manger! 
De très bonne humeur donc, elle s'était levée assez tard, avait un peu paressé au faible soleil de fin d'hiver, avant d'aller piocher une petite proie sur le tas de viande régulièrement alimenté par les chasseurs. En tant que Solitaire, elle ne trouvait que des avantages à la vie de Clan. Colère des Cieux l'avait prise sous sa protection: elle était intouchable, pouvait manger ce qu'elle voulait, aller où elle voulait, personne ne lui disait rien. Elle n'avait pas à chasser. Elle n'avait pas à se cacher. Un petit paradis, quoi.
- Ne t'amollis pas. Dès que je te sens prête, on repart.
Le Rouge, par contre, était en piteux état. Complètement assomé par les plantes du Guérisseur il s'exprimait rarement, et toujours de mauvais poil. Apparement, le pavot avait la propriété de parasiter la connexion entre leurs deux âmes. Bref: réduit à l'impuissance, le spectre s'épuisait en menaces acerbes, tandis que Mâra menait la belle vie de convalescente.

La Solitaire suçota son dernier os de souris. Malgré ses fanfaronades, elle se sentait un peu fatiguée, et lui vient l'idée qu'il serait délicieux de se rouler en boule dans la tannière de Colère, et d'y fermer les yeux, bercée par la chaleur tellurique.
Mais il lui suffit de passer le nez dans les enfractuosités de la roche pour voir que quelque-chose n'allait pas.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Lun 13 Avr - 13:10

HS:
 

Nuage Singulier adressa un regard las à Colère des Cieux, l'air de le prendre pour le dernier des bulots. Certes, il s'était peut-être un peu laissé aller, mais il ne lui semblait pas s'être trompé de place. Etoile Mélancolique était malade à en mourir et il était son chat de confiance bien avant son lieutenant, il était donc tout naturel qu'il se prenne en pattes et les autres avec lorsque leur loque de chef en était incapable. Il se contenta de bailler de tous ses crocs et répliqua sans ton particulier, avec sa suffisance naturelle.

— Allons Colère des Cieux, tu ne vois pas que depuis que je l'asticote Etoile Mélancolique à reprit du poil de la bête ? Laisse-le envahir la Rivière et il sera guérit avant la fin de la matinée. Maintenant c'est à toi de voir si tu préfère qu'il feule sur toi ou sur moi. Enfin, puisque tu as l'air d'aimer les insomnie je peux aussi récupérer sa morve pour en recouvrir tous les chats du Clan. Tu crois que je pourrais en contaminer combien en une heure ? C'est à tester.

Le jeune chat se mit à ramper vers le chef et lui déroba une touffe de poil à grand coup de griffe. Le matou brun n'eut même pas la force de rendre la pareil. Bouillant comme les feux du soleil, il peinait déjà à garder la tête au-dessus du sol pour ne pas s'étouffer avec sa salive. Il lança un regard furieux au novice et ferma les paupières, sentant encore sur sa langue le suc de la plante qui l'avait un peu calmé. Pendant ce temps, Nuage Singulier agitait les griffes pour faire tomber un à un les poils bruns qui s'y trouvaient coincés.

— Je crois que les épidémies concernent tout le monde, pas toi ? ajouta le félin.

Alors qu'il s’apprêtait à faire demi-tour pour finalement quitter la tanière sans attendre de réponse, il surpris le mouvement furtif d'un jeune museau brun qui ne lui rappelait rien. Intrigué, Ciguë dressa les oreilles vers l'avant et observa avec attention la nouvelle venue. Il avait l'impression de la connaitre, du moins, de sentir une certaine proximité avec elle. Comme si leurs chemins s'étaient déjà croisés auparavant. Un frisson curieux lui parcourut l'échine et il se fit soudain silencieux et discret, n'osant même pas lui demander qui elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2875

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Sam 18 Avr - 18:44

Colère des Cieux soupira. Au moins Ombre Agile avait réussit à s'endormir. Ce serait bien qu'Étoile Mélancolique fasse de même, que Nuage Singulier cesse enfin de lui traîner dans les pattes et que... Mais que faisait Mâra ? Pourquoi rentrait-elle dans sa tanière ? La collerette du matou s'hérissa instantanément et ce dernier parût subitement plus impressionnant. Mêlé à son regard assassin envers l'apprenti et la solitaire, on pourrait presque croire qu'il allait leur sauter dessus et leur infliger de terrible blessure avant de les laisser à portée des corbeaux. Le pire c'est qu'il en est capable, mais, il ne le ferait pas. Non, tout ce qu'il se contenta de faire c'est d'avancer vers Nuage Singulier et de s’asseoir dessus. Sur les côtes même. Le guérisseur se souvenait bien de ce qu'il avait fait subir à Lune Glacée, mais le matou bicolore avait le poil plus long que celui du jeune guerrier, il craignait moins en somme. Surtout que l'attaque un peu déloyale du chaton avait touché une partie plutôt douloureuse du guerrier, mais a cet endroit là, celui du mâle était plus resserrer. Il craignait beaucoup moins. Là, le guérisseur toisa le chaton.

- Chouchou d'Étoile Mélancolique ou pas, je m'en secoue le châtaigner. Je vais t'apprendre moi, à vouloir contaminer le Clan.

Puis, il se tourna vers Mâra et la fusilla du regard, franchement mécontent. Sans sortir les griffes, il lui un coup de pattes au niveau de l'arrière-train et siffla, tel une vipère.

- Toi, je t'ai déjà dis que si tu quittait ton nid, c'était pour quitter le clan. Donc tant que tu n'as pas reçut ma permission tu RESTE COUCHÉE ! Maintenant à ton tour, Nuage Singulier.


Le guérisseur se redressa du dos du chaton, mais visiblement, ce dernier a plus d'un tour dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3029

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Dim 26 Avr - 18:16

HRP:
 

Mâra sursauta en recevant le coup de pattes du Guérisseur. Elle avait oublié son mauvais caractère, ou plutôt, les soins dont il l'entourait le lui avaient fait oublier. Trop faible encore pour s'opposer à lui, elle s'apprêtait à obéir quand son regard croisa celui d'un petit chat noir moucheté de feu. Etonnée, elle marqua une pause. Le Rouge poussa un grognement surpris, lui-même assez assomé pour n'être pas plus démonstratif. Ce chaton leur semblait, à tous deux, étrangement familier. Sans qu'elle puisse dire pourquoi, elle ressentit le besoin de lui parler. Jugeant que Colère des Cieux n'apprécierait pas ses bavardages, elle se retira prudement, invitant l'autre à la suivre.

Une fois sortie du trou pierreux, elle se tourna vers le petit.
- Il est de mauvais poil, hein? Mais je l'aime bien, il nous a sauvé. Dis-moi, est-ce qu'on s'est déjà vus quelque-part? Nous ne nous sommes pas approchés des Clans depuis que je suis dans la Sphère, mais tu m'as l'air trop jeune pour avoir fait le Voyage, je me trompe? Comment t'appelles-tu?

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Mar 28 Avr - 16:11

HS:
 

Etoile Mélancolique poussa un grognement mécontent lorsque Nuage Singulier disparut sous la masse grise et poilue de Colère des Cieux, mais afficha surtout un air très satisfait. Un peu de plomb dans la cervelle de cette tête de mulot ne lui ferait pas de mal. Il s’apprêtait à demander au Guérisseur de relâcher sa pauvre victime, lorsqu'il fut prit d'un vertige subit et s'évanouit en silence. Sans doute pas un seul chat n'y avait fait très attention, il avait juste eut l'air d'être prit d'un subit coup de fatigue et de s'être écroulé sur ses pattes. En tous cas, ce n'était pas Nuage Singulier qui allait s'inquiéter. Le jeune chat écrasé par l'hippopotame laineux était tout occupé à chercher un moyen de respirer. Non, il n'avait encore jamais vu d'hippopotame, mais il savait que cela existait. La preuve, il en avait un sur le dos.

— Et bah si c'est tes châtaignes que je sens, une fourmis ne se fatiguerait pas en les portant, répliqua le félin.

Même privé de souffle, il n'allait pas manquer une occasion d'en rajouter. On aurait put lui couper la langue qu'il aurait encore été capable de trouver un moyen d'être insolant. Quelque chose lui disait que c'était dans ses gênes et il ne fait jamais bon trahir ses gênes.

Finalement, Colère des Cieux se décida à le laisser filer et le jeune apprenti effectua un roulé-boulé pour se mettre hors de portée. Il aurait put provoquer une nouvelle fois le matou ou chercher à l'attaquer, mais il lui arrivait quand même de reconnaitre sa défaite et cela aurait fait trop plaisir au colosse. A vrai dire, il avait dans l'idée d'uriner sur un tas de remèdes avant de détaller à toutes pattes lorsque la jeune chatte qu'il avait vu un peu plus tôt attira son attention d'un léger signe. L'écailleux bomba son minuscule torse et toisa son ainé de toute sa petite taille avant de lâcher un soupir dédaigneux, comme un mentor dont l'apprenti aurait manquer un exercice pour la huitième fois d'affilée. Il s'éloigna d'un pas très mesuré, la queue haute, la tête droite et ne laissa tomber son air de vétéran rentré de guerre qu'une fois à portée de voix de la jeune solitaire. Là, le chaton inclina légèrement la tête en signe de respect et contempla la chatte, tout simplement fasciné.

— Nous ? miaula-t-il à voix basse lorsqu'elle eut fini. Qui ça nous ? Tu as été hors de la sphère ? Comment est-ce ? Les Anciens disent que le monde dehors est immense, plus grand que tout ce qu'on peut imaginer, mais je crois qu'il l'est encore bien plus que cela. Est-ce que tu as vu des rivières larges comme vingt cerfs, des lacs plus vastes que cent forêts et des montagnes crachant du feu ? Est-ce que là-bas il y a vraiment des villes infestées de poison et des rats si gros qu'ils dévoreraient un guerrier ? Est-ce qu'il y a aussi des murs qu'on ne voit pas mais qui enferment le monde ? Je crois que oui, j'en vois un surtout, parfois, en regardant le ciel, mais je suis sûr qu'on peut le passer. Il avait dit tout cela à une vitesse folle, mais sur un ton à peine plus élevé qu'un murmure, comme s'il partageait avec l'inconnue un secret d'une valeur inestimable. Moi aussi j'ai l'impression de te connaitre, mais je sais qu'on ne s'est jamais vu, je m'en souviendrais, je n'oublie jamais rien. Je m'appelle Nuage Singulier, mais tout le monde ici m'appelle Ciguë. Et toi ? Qui êtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3029

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Mar 26 Mai - 13:02

Mâra observa avec intérêt le petit chat qui lui faisait face. C'était un apprenti, mais l'apprenti le plus bizarre qu'elle ait jamais vu. D'abord, il ne semblait pas trop écervelé, bien que visiblement la tête quelque part dans les nuages. Ensuite, son physique était particulier, ainsi que son odeur, qu'elle trouvait un peu étrange, comme si elle avait senti une femelle, mais pas exactement, bref: c'était déroutant. Il parlait très vite, mais pas fort du tout. Il écarquillait les yeux en la regardant, mais jamais, de toute sa vie, Mâra n'avait le souvenir qu'on l'air regardé ainsi. Perle de Sagesse avait de l'affection pour elle. Le Rouge se servait de son corps et de son âme. Mais du respect.... jamais, jamais. La Solitaire en avait un peu chaud au coeur.

- J'ai vu beaucoup de choses en dehors de la Sphère, dit-elle gentiment. Une immense Ville Noire, soumise à la loi des Bipèdes, où l'on s’entre-tuait pour vivre... C'est là que je suis née. Un matou céleste qui nous guidait d'une voix d'outre-tombe. Des nuits si froide qu'un matin, mes voisins ne se sont pas réveillés. Une muraille de pierres, haute, escarpée, nombreux sont ceux à l'avoir gravie, mais nombreux aussi ceux qui ont chuté et l'ont payé de leur vie. Mais je n'étais pas seule. L'esprit de mon ancêtre veille sur moi. Il m'a sauvée du gel, du désespoir, et nous sommes maintenant enfermés ici tous les deux.

- Fais attention, murmura faiblement le Rouge. Il est bizarre. Qui sait ce qu'il est vraiment?

Mâra ne pouvait ignorer les paroles de son hôte. Elle savait qu'il savait quelque-chose sur ce petit. Une vibration étrange semblait les unir tous les deux, et ce ne pouvait être pour rien. Elle n'avait pas peur, au contraire. Il lui semblait que quelque-chose prenait sens.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Mar 16 Juin - 12:27

Nuage Singulier écouta avec attention ce que lui raconta la chatte, ses oreilles s'agitant légèrement pour marquer sa surprise. Mais il avait déjà l'esprit ailleurs, tout occupé à se demander à quoi cela pouvait ressembler en vrai. Cela semblait tout à fait effrayant, voir même mortel, mais il lui semblait que ce n'était pas possible. Il n'avait jamais connu que la forêt verdoyante et le ciel sous cloche, alors, même si parfois il avait l'impression que tout n'était qu'un compte à rebours, la destruction semblait trop lointaine pour être réelle. L'écailleux dressa la tête et haussa les moustaches, perplexe.

— L'esprit de ton ancêtre ? miaula-t-il. Comme quoi ? Le fameux Clan des Etoiles ? Ciguë balaya cette idée de la queue. S'il devait y avoir quelque chose dans le ciel nocturne, ce n'était sûrement pas des chats et il trouverait bien un moyen de le prouver, mais il s’intéressa de nouveau et bien vite à la solitaire. En tout cas je te comprends pour ce qui est d'être enfermé. Ces murs, c'est juste insupportable quand tu penses à tout ce qui pourrait se trouver derrière. Au moins ils sentent un peu moins la mort que les rochers de cette saleté de tanière. Il avait dit cela assez fort pour être certain que Colère des Cieux l'ait bien entendu avant de rebaisser d'un ton, affichant sur le museau l'enthousiasme des chatons. Cela te dirait que je te fasse visiter le reste du camp ou bien les montagnes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3029

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Mar 30 Juin - 20:48

Mâra sentit deux impressions contradictoires se heurter en elles à la proposition du chaton. D'un côté, elle avait très envie de découvrir le Camp, ses alentours, et pourquoi pas tout le territoire de l'Ombre, qu'elle n'aurait probablement pas d'autres occasions de visiter. De l'autre, elle craignait la réaction de Colère des Cieux ; sans compter la désapprobation flagrante du Rouge, qui y opposa aussitôt une grande contrainte mentale qu'elle eut de la peine à dépasser, malgré le pavot qui les affaiblissait tous les deux.

T'as conscience de ton inconscience? Je te connais, tu n'as jamais combattu. Saurais-tu te défendre, le moment venu?

Mais ce n'était qu'un chaton.

Ce n'est PAS qu'un chaton!

Mâra retroussa ses babines pour feuler, mais se retint de justesse devant la mine étonnée de Nuage Singulier. Elle remua la tête pour se débarrasser du Rouge, et ses oreilles claquèrent dans l'air.

Bien sûr, miaula-t-elle. Ça me ferait plaisir, vraiment. Je connais mal la Sphère, tu sais. Je ne suis qu'une Solitaire. 

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3088

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Ven 3 Juil - 13:23

Nuage Singulier eut un furtif mouvement de recul en voyant la jeune chatte retrousser les babines. Avait-il dit quelque chose de vexant ? S'il commençait à dire des choses sans s'en rendre compte les choses promettaient de devenir bien plus compliquées. Enfin bon, tant qu'il ne commençait pas à miauler à tout bout de champs qu'il adorait les chenilles en bouillies et ne rêvait que d'un monde en paix, sa réputation n'aurait pas dut trop en souffrir.

La légère surprise passée, le chaton coucha bien vite une oreille interrogative et pencha la tête de côté alors que son ainée s'ébrouait. C'était décidément une chatte bien étrange. De quoi lui plaire de plus en plus.

— Tu as la migraine ? miaula-t-il. Tu devrais peut-être demander à la peluche qui nous sert de Guérisseur de te donner un remède contre ça. Avec un peu de chance il devrait pouvoir trouver quelque chose sans te plonger dans le coma... quoique.

L'écailleux dressa les oreilles et les moustaches, ayant tout l'air de se rappeler quelques souvenirs avant de se redresser et faire volte-face.

— Tu devrais quand même faire attention. Il vaut mieux avoir les idées claires en montagne si tu ne veux pas faire de mauvaise chute. Je t'attendrais à l'entrée du camp. Tu n'auras qu'à me rejoindre quand tu en auras l'occasion.

Sans attendre de réponse, Nuage Singulier se faufila hors de la tanière et en fit le tour le temps d'uriner quelques gouttes au pied de la pierre suspendue. Puis il remonta la Pente jusqu'au tas de gibier. S'il devait montrer les Territoires à la Solitaire, autant commencer par faire quelques réserves d'énergie et, maintenant qu'Etoile Mélancolique n'était plus sur son dos, c'était l'occasion de rattraper bon nombre de repas perdus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2753

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Jeu 6 Aoû - 14:45

Perle Embrasée l'avait cherchée pendant des journées entières. Elle avait fouillé tous les recoins où la jeune femelle aimait se terrer, elle avait interrogé des guerriers, d'autres solitaires (ou plutôt elle les avais plaqués au sol pour les menacer de leur trancher la gorge s'ils ne lui disaient pas la vérité), elle avait fait au moins dix fois le tour de tous les territoires neutres, en vain. Mâra était introuvable. Certes, les deux chattes ne vivaient plus ensemble. Ce n'était pas qu'elles ne s'entendaient plus, non, au contraire, Mâra était et resterait sans doute d'ailleurs la seule personne à qui la solitaire tenait un tant soit peu. Seulement, la petite féline avait décidé de vivre sa vie de son côté, pour avoir plus de liberté, vivre plus d'aventures seule. Toutefois, pour ne pas perdre contact, elles s'étaient donné rendez-vous à l'entrée des Champs du Paradis, celle par où elles étaient arrivées en entrant dans la sphère, à chaque nouvelle lune. Rendez-vous auquel Mâra n'était pas venue la dernière fois qu'elles devaient se retrouver.

Mais cette fois, elle avait une piste, elle en était certaine. Un solitaire avait révélé sous la menace qu'il avait vu une étrange chatte au bout de la queue rouge sang se diriger vers le territoire de l'Ombre. Or vu la réputation de leur chef, Perle Embrasée était quasiment certaine que son intrusion n'avait pas due être appréciée. S'ils l'avaient découverte sur leur territoire, ils avaient pu tout simplement la chasser, ou alors la faire prisonnière voire... la tuer. Bien sûr, l'idée qu'une autre option soit possible de leur part ne traversa pas l'idée de la solitaire : l'innocence n'était une notion qu'elle connaissait bien, elle s'en moquait même comme de son premier meurtre. Aussi ce fut en colère et décidée à trouver ce qu'il avait pu arriver à sa protégée qu'elle s'introduit dans le territoire de l'Ombre. Le terrain montagneux ne la dérangeait pas, elle avait passé sa vie à voyager, et elle s'était souvent rendue aux Cavernes Secrètes ces derniers temps, notamment pour y chercher Mâra.

Heureusement pour elle, ou pour les patrouilles, à voir, elle n'en croisa aucune et réussit à trouver le camp assez rapidement. Il faut dire que la colère la poussait presque à courir, et que la femelle ne laissait pas facilement tomber. Elle déboula dans le camp comme une furie, le balaya du regard et se jeta sur le premier chat venu, en l’occurrence une jeune femelle au pelage écaille-de-tortue. S'avançant à pas rapides vers elle, elle se planta face à la chatte et feula d'un air menaçant.

- Où est Mâra ? Je sais qu'elle est passée sur votre territoire récemment, qu'avait-vous fait d'elle ?!

Soudain, elle releva la tête : elle avait perçu son odeur ! Son regard se fixa sur trois pierres appuyées les unes sur les autres contre le flanc de la montagne. Elle était certaine qu'elle provenait de là, même si une autre odeur étrange et nauséabonde s'en dégageait.

- VOUS L'AVEZ FAITE PRISONNIÈRE ?

Sans attendre de réponse, elle bouscula le chat et se précipita à l'intérieur et tourna un regard meurtrier vers un matou gris rayé qui se trouvait là.

- Libère-là immédiatement ou j'arrache ta face de blaireau !

_________________


Mes persos:
 
♥:
 


Dernière édition par Étoile Fleurie le Mar 15 Sep - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2875

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Mer 2 Sep - 16:25

Colère des Cieux renifla Étoile Mélancolique, qui semblait s'être endormi aussi. Le matou soupira devant l'impertinence de Nuage Singulier. Le novice avait vraiment besoin d'être remis à sa place. Peut-être fallait-il y réfléchir. Ou du moins, en discuter avec son mentor, Lune Glacée. Ce serait une bonne chose.

- Au moins ils sentent un peu moins la mort que les rochers de cette saleté de tanière.

Un nouveau soupir s'échappa de la gueule du matou. Il s'apprêtait à répondre quand un feulement rageur ainsi qu'une chatte rousse s'infiltrèrent dans sa tanière. Ce n'est pas un moulin ici ! Un peu de respect pour les malades qui dorment. Mais le guérisseur ne reconnut pas l'odeur sur la fourrure. Une solitaire. Un miracle qu'elle n'ait croisée aucune patrouille ou qu'elle puisse s'infiltrer dans le camp ainsi. Mais, elle n'avait rien à faire là, surtout pas dans cette tanière infester, mais qu'elle attrape le Mal Noir était la dernière de ses préoccupations. Il avait des malades à protéger ainsi, Colère des Cieux alla se poster en positions de défense devant le chef et la guerrière, gonflant son poil au maximum et feulant sur la nouvelle venue, les yeux étrécis, la queue battante, les oreilles couchées en arrière. La menace même de la femelle ne l'inquiéta pas le moins du monde. Il ne faut pas oublié qu'il était guerrier avant d'être guérisseur et même s'il commençait à se faire vieux, il savait encore se battre.

- Sort d'ici ! Tout de suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3029

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Dim 13 Sep - 0:42

Mâra sourit au sarcasme du petit chat. Décidément, si jeune, et l'esprit si bien trempé... Il y avait dans ce caractère quelque-chose qui lui plaisait, à proportion du déplaisir qu'en ressentait le Rouge.
Une nouvelle fois, celui-ci tenta de peser sur son esprit, mais elle le chassa d'un revers de moustaches. Il la punirait plus tard, quand l'effet du pavot serait passé - mais pour l'instant, la Solitaire en convalescence comptait bien profiter de la liberté qui lui était offerte.

Elle se dirigea donc vers le Tas de Gibier, en se promettant de ramener quelques proies de leur expédition. La vue du charnier lui causait toujours une nostalgie étrange: elle se rappelait son enfance, au Camp de fortune des Ténèbres, lorsque la famine régnait et qu'il n'y avait jamais rien de frais à se mettre sous la dent. À cette époque, elle se nourrissait d'insectes et de bouts de viandes coincés entre les dents de sa mère. Son existence s'amorçait brève, souffreteuse et molle. Il avait fallu le Voyage, la nuit gelée et sa quasi-mort, le Mur de Pierre... Sa mère, Éclat de Bois, était restée derrière elle. Mâra n'avait pas de tendresse pour elle, mais parfois, elle repensait à cette chatte qui lui avait donné la vie sans qu'elles aient l'occasion de vraiment se connaître. Et puis elle se demandait ce qu’Éclat de Bois était devenue. Morte dans la Ville, morte de fatigue sur le chemin, morte d'une chute en tentant de franchir seule le Mur... Ou bien vivante, bien nourrie, toute une portée avec elle. Qui savait, maintenant, ce qu'il se passait en dehors de la Sphère?
Au final, c'était le Rouge qui l'avait sauvée, en la tirant du coma et en lui donnant la force de se confronter au Mur. Il avait raison: elle lui devait la vie autant que lui un corps. Même si elle avait grandi, même si elle parvenait souvent à passer outre ses décisions, elle lui était toujours soumise, et à raison.
Mâra en était là de ses réflexions quand elle vit, peu loin, la petite silhouette de Nuage Singulier en train de choisir une proie. Elle allait l'interpeller à nouveau quand un vacarme soudain la fit se retourner vers l'antre de Colère des Cieux.

La Solitaire faillit ne pas en croise ses oreilles, ni son museau, quand elle reconnut la voix rauque et surtout l'odeur de charogne, de crasse et d'aubépine de son amie Perle Embrasée. Aussitôt, son cœur bondit de joie, comme par réflexe. Il y avait si longtemps qu'elle n'avait croisé la redoutable chasseresse! En prenant de l'âge, celle-ci devenait irascible ; tandis que Mâra, qui grandissait à son rythme, prenait de plus en plus d'indépendance. Après avoir passé un rude hiver ensemble, elles s'étaient séparées au printemps pour vivre leur petite vie tranquille.
Alors qu'elle courait vers la tanière, Mâra entendit alors Colère des Cieux s'énerver. "Oh oh", se dit-elle. Elle connaissait le ton du Guérisseur et savait qu'il ne plaisantait pas. Elle n'avait aucune envie de voir se tester contre son amie la puissante musculature du mastodonte. Se précipitant dans l'antre, elle cria:

- Perle Embrasée! Perle Embrasée! Sort de là, c'est le coin des malades!

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2753

MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   Mar 15 Sep - 18:00

Visiblement, le matou gris n'avait pas l'intention d'obtempérer, bien au contraire. Il gonfla le pelage, paraissant ainsi deux fois plus imposant qu'il ne l'était déjà, or il avait déjà au naturel une silhouette bien bâtie. Nul doute qu'il serait un adversaire redoutable si la femelle devait en venir à l'affrontement, or cela semblait être le cas étant donné que le chat avait rabattu ses oreilles sur son crâne et crachait d'un air féroce.

- Sors d'ici ! Tout de suite !

Sortir d'ici ? Il rêvait le pauvre vieux ! Comme si Perle Embrasée allait se laisser faire ! S'il voulait la bagarre, il l'aurait, et peu importe s'il demandait grâce ensuite. La femelle n'allait laisser personne lui marcher sur les pattes et lui dire quoi faire, elle était libre, libre de toutes ces fichues règles qui régissaient la vie des clans, libre de se venger s'il lui en prenait l'envie, et libre de se débarrasser des gêneurs. Gêneurs qui, en l'occurrence, incluaient l'imposant matou gris. Il verrait ce que cela en coûtait de s'en prendre à elle, surtout lorsqu'on s'en était aussi pris à sa protégée ! Perle Embrasée voyait déjà le combat se dérouler dans la tête : des tourbillons de crocs et de griffes, la solitaire qui prenait le dessus - car il était pour elle inimaginable que quelqu'un puisse la surpasser, sa fierté et son arrogance l'empêchaient d'envisager une autre alternative - et enfin, la torture, la prise d'informations et la mise à mort. Son moment préféré, qu'elle ne devait pourtant pas précipiter si elle voulait savoir où le sac à puces retenait sa protégée. Au moment où la femelle allait se jeter sur son ennemi, une voix familière l'interrompit dans son élan :

- Perle Embrasée ! Perle Embrasée ! Sors de là, c'est le coin des malades !

La solitaire se détendit d'un coup et se retourna vers la femelle qui venait de faire irruption dans la tanière, ravie. Enfin ! Celle qu'elle cherchait depuis si longtemps était là, elle l'avait retrouvée ! Ignorant totalement les paroles de la jeune chatte, étant bien trop heureuse de la revoir pour s'attarder sur des détails, Perle Embrasée s'approcha d'elle en un bond et s'exclama :

- Mâra ! J'étais si inquiète depuis que tu as manqué le rendez-vous à la nouvelle lune !

Cet emportement digne d'une mère poule était inhabituel pour la solitaire, mais imaginer ne serait-ce qu'une seconde ne jamais retrouver la seule personne qui avait compté pour elle et la seule qui l'ait jamais comprise lui avait été insupportable durant les longues journées de recherche qu'elle avait menées. Les jours passant, son humeur ne s'était pas améliorée et dissiper ainsi d'un seul coup l'angoisse qui s'était accumulée avait sans doute un peu modifié son comportement. Elle allait frotter son museau contre celui de Mâra, signe très rare d'affection qui montrait sa joie extrême, mais elle se souvint brusquement qu'elle n'était pas seule et se retourna d'un bloc vers le chat ennemi, montrant les crocs et sortant les griffes.

- Toi, si tu tentes quoi que ce soit pour nous retenir ici, tu crèves. C'est clair, sac à puces ?

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis malade, tu es malade, c'est une invasion de microbe [Avec les Malades du Clan]
» Juliette est malade ( Juliette et Guillaume ainsi que JB)
» Quel type de Pokemon es tu ?
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» mais il est malade !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-