La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Mer 25 Mar - 20:59

Nuage de Lune avait quitté le camp de mauvaise grâce, la veille encore, elle était aux côtés de Nuage de Vérité à attendre avec douleur la mort imminente de Petite Comète. Aujourd'hui, la chatonne n'était plus et les deux femelles l'avaient enterrer ensemble, malgré les protestations de certains dans le clan. Protestation que Feuille Morte avait rapidement fait taire. Nuage ed Lune saurait éviter le mal et l'éviter aussi à sa mère adoptive. Mais la novice avait une autre tâche a accomplir, son mentor avait insisté pour qu'elle apporte deux tiges de solidago à Nuage du Rossignol, cette plante très vivace sur leur territoire pourrait servir à son camarade apprenti et il estimait que le jeune mâle pourrait lui apprendre bien des choses en retour.

Habituellement, jamais la boule de poil noire et duveteuse ne rechignait à apprendre, mais ce matin, elle avait les pattes toutes engourdi d'avoir du enterrer la pauvre Petite Comète et pire encore, son aller pour récupérer du solidago frais l'avait éreinter. Néanmoins, elle ne s'en plaignit guère, prenant rapidement la route, l'estomac bourré de quelques plantes coupe-faim dont elle avait grand peine à retenir le nom tant son esprit était préoccuper. Devrait elle apprendre à Nuage du Rossignol pour la faille ?

Mais alors que le chemin du tonnerre et les champs du paradis étaient déjà dans son dos, c'est la sensation d'être mouillée qui la tira de ses pensées. Avec effrois, elle recula sa patte de la rivière avant de se souvenir ce jour ou un chat du clan du même nom l'avait sauvé. Elle n'étant encore qu'une chatonne. Elle secoua la tête. Elle était arrivé sur les terres de la Rivière et à présent, elle devait prendre son mal en patience pour trouver un des membres du clan. Elle huma pourtant l'air, décidant de suivre une piste datant de deux ou trois lever de soleil déjà. Avec ce froid, elle ne pouvait se permettre de rester assise là des heures, et qui plus est, sa charge odorante risquer ford de gelée avant qu'elle n'est pu les remettre à Nuage du Rossignol.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Mar 31 Mar - 12:10

Nuage de Corbeau fendit les herbes en silence. Son long pelage sombre frottant le long des branches. Il dressa l'oreille. Cela n'allait pas, il faisait trop de bruit. Il baissa un peu plus la tête et fit en sorte de rendre son pas aussi léger que possible. Il rentra le ventre, tendit ses muscles pour être sûr que sa fourrure soit la moins bouffante qu'il le pouvait et reprit sa marche. Aucun son ne le suivit, il était sur la bonne voit.

Ses yeux olives grands ouverts, il jeta un coup d’œil par dessus sa cachette de végétation. La proie n'était pas loin, il était dans l'ombre d'une fougère, peut de chances qu'elle le remarque. L'apprentie baissa une nouvelle fois la tête, le menton presque au raz du sol, les épaules pointant comme des petites montagnes sur son dos qui s'écroulaient et se redressaient au rythme de ses lentes foulées. Un pas, deux pas. Les nerfs du jeune chat étaient en pelote. Il se ramassa sur ses pattes et bondit, sans laisser aucune chance à sa proie.

Nuage du Corbeau heurta rudement le vieille souche qu'il avait prit pour cible. Ses griffes s'enfoncèrent dans le bois pourries, entrainant des éclats d'écorce lorsqu'il retomba à terre. Cela faisait plusieurs heures qu'il s'entrainait ainsi et il commençait à avoir faim. N'importe quel chat aurait décidé de laisser tomber les vieux bouts de troncs pour se concentrer sur un vrai repas, mais l'apprenti ne le voyait pas de la même façon. Pour lui, il n'était pas encore prêt. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas pu avoir d'entrainement digne de ce nom qu'il doutait d'absolument tous ses réflexes et ne s'estimait satisfait qu'une fois qu'il avait répété les mêmes gestes jusqu'à la venue du crépuscule. Peut-être se trompait-il, peut-être faisait-il inlassablement les mêmes erreurs, mais, pour lui, cela valait toujours mieux que laisser son esprit vagabonder après la déprime.

Il fit demi-tour, décidé à reprendre sa place parmi les buissons pour recommencer sa chasse aux bêtes inertes, lorsqu'une puissante odeur le saisit à la truffe. Le vent, voilà ce qu'il avait oublié. Il ne s'était jamais préoccupé du vent. Peut-être l'aurait-il sut si les anciens racontaient un peu plus de chasses aux rats que de souvenirs de pèches. Nuage du Corbeau entre-ouvrit la gueule et huma l'air. Cela sentait la femelle et le Tonnerre. Il sentit son sang bouillir dans ses veines. Qui qu'elle soit, cette étrangère n'avait aucun droit de franchir la frontière. Reprenant sa position de chasse avec la furtivité d'une ombre, le noiraud entreprit de se rapprocher. Il localisa la jeune chatte assez vite, bien que son pelage, aussi sombre que le sien, l'a rende des plus discrètes dans les sous-bois. Elle était plutôt jolie, mais surtout jeune. Sans doute une apprentie égarée ou un peu trop audacieuse. Venant de l'Ombre ? Non, ce n'était pas le bon côté de la rivière. Des Ténèbres peut-être.

Comme pour la souche, Nuage du Corbeau se ramassa sur lui-même et bondit en plein milieu du sentier pour couper la route à l'intruse. Son pelage gonflé, ses yeux fixés droit sur elle. Il sortit à demi ses griffes blanches comme de l'ivoire de leurs fourreaux et lança une question calme et courtoise en dévoilant l'un de ses crocs.

— Salutations à toi, apprentie du Tonnerre. Puis-je savoir ce que tu fais sur notre territoire ? Il leva la tête et bomba le poitrail, la toisant de toute sa hauteur avec un œil sévère. Ignore-tu que tu te trouve sur les Terres de la Rivière ?

Il était resté très calme et l'était encore, même si sa queue s'agitait doucement d'un côté puis de l'autre pour bien montrer à cette inconnue qu'il n'hésiterait pas à attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Mar 31 Mar - 18:50

Nuage de Lune fit un bond en arrière lorsque un chat noir, sans doute un peu plus vieux qu'elle, bondit au travers de sa route. Dans sa hâte de reculer pour être hors de portée, elle réalisa qu'elle avait resserrer les crocs sur son fardeau et le goût doux-amer du solidago lui emplit la gueule. Dégoutée, elle déposa la plante sur le sol et d'un œil calme, s'assura qu'elle pouvait encore servir. Fort heureusement, Nuage du Rossignol pourrait encore l'employée. Rassurée, elle leva enfin ses yeux bleu et reconnu aussitôt le matou. Il l'avait sauvé une fois ! Pourquoi se montrait il soudain agressif ? Quand, quelques secondes plus tard, son esprit le compris, elle choisi d'user d'ironie pour répondre, sa voix douce faisant échos à celle, si calme, du novice noir.

- Qu'est ce que je pourrai bien venir faire ici avec une plante dans la gueule ? Oh je sais, apporter ça à Nuage du Rossignol. Enfin, si tu me le permet. Je me souviens que tu étais beaucoup moins sur tes gardes quand tu as sortie Miel d'Abeille de l'eau ...

Nuage de Lune s'assit, s'accordant même l'audace de se donner un coup de langue sur le poitrail. Au fond d'elle, elle appréciait déjà ce jeune chat noir aux yeux vert. Il avait sauvé un membre de son clan, leur nouveau lieutenant qui plus est ! Miel d'Abeille avait failli se noyer en voulant la sauver elle. A ses souvenirs, l'apprentie guérisseuse hérissa le poil. Quelle cervelle de souris avait elle été ! Mais aujourd'hui, elle était plus sereine. Quand bien même elle était en territoire ennemi, elle savait être là pour aider un jeune camarade. Nuage du Rossignol avait beau être plus âgé qu'elle, il n'en avait pas moins suivi la même voie et Nuage de Lune pensait vraiment qu'elle avait raison de lui apporter un remède de plus. Qui plus est, alors que la neige et le froid persistait à empêcher la nature d'être vraiment belle. Enfin, ses yeux bleu se rivèrent sur Nuage du Corbeau, le détaillant soigneusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Ven 3 Avr - 13:40

Nuage du Corbeau dressa les oreilles et baissa un peu sa garde. Miel d'Abeille ? Qui était-ce ? Il ne voyait pas de quoi la jeune chatte voulait parler. Sortir un chat de l'eau... oui, il en avait sortit un quelques lunes plus tout, pas Nuage de Rossignol, mais une chatte du Tonnerre lorsqu'ils exploraient la ville. Etait-ce comme cela que se nommait la chatte ? Oui, il s'en souvenait maintenant, il l'avait vu aux Assemblées, c'était la lieutenante du Clan. Comment avait-il put oublier un tel acte de bravoure. Avec un geste comme celui-là, n'importe quel félin aurait put devenir Guerrier s'il l'avait demander, mais cela avait semblé si naturel au novice noir qu'il n'avait même pas prit la peine de s'en souvenir.

— Tu es Nuage de Lune non ? fit-il, soudain. L'apprentie de Feuille Morte. Je cois t'avoir vu à une assemblée et ton mentor t'avais présentée il me semble.

A moins que ce ne soit son frère qui lui en ait parlé. Le noiraud fixa la jeune chatte dans les yeux avant de humer les plantes qu'elle venait de poser par terre. Cela sentait affreusement... la plante. Sans doute un autre de ces remèdes atroces qu'on le forcerait à avaler s'il lui venait dans l'idée de tomber malade. Une raison de plus de partir d'ici avant qu'une telle chose n'arrive. Peut-être mieux valait-il survivre à ses maux en faisant confiance à ses seules forces qu'être forcé d'avaler des choses dont on avait pas envie. Quoi qu'il en soit, ce n'était pas Nuage du Corbeau qui allait savoir ce que cette plante faisait là. La jeune chatte aurait put porter des brins de pailles ou le remède absolu contre le mal noir qu'il l'aurait trouvé tout aussi folle et ridicule. Ils n'étaient pas des rongeurs.

— Nuage du Rossignol est très occupé en ce moment, répondit-il. Mais je peux le lui apporter si tu le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Mar 14 Avr - 18:45

Nuage de Lune soupira de soulagement, enfin le matou semblait avoir retiré ses œillère. Elle agita la tête pour lui confirmer que s'était bien elle. Malgré tout, elle se savait toujours sur ses gardes, pouvait elle seulement faire confiances aux guerriers et apprentis des autres clans ? Pour ce qui était des guérisseurs, la question ne se posait pas vraiment, ils étaient en dehors de toute rivalité clanique, mais cette fois. Pourtant, en lui confiant la tâche d'apporter le solidago à Nuage de Rossignol, Feuille Morte lui avait confié une mission. Et de sa réussite dépendrait peut-être sa nomination, un jour, pour être une véritable guérisseuse. Échouerait elle sur tout si elle échouait aujourd'hui ? Son poil duveteux se hérissa faiblement à cette pensées, ce qui pouvait se confondre avec le gonflement naturel d'un pelage par vent froid. La jeune chatte dressa soudain les oreilles.

- S'il s'était agit d'un remède qu'il connait, j'aurai certainement accepter, mais cette plante est apparemment rare et j'aimerai m'assurer par moi-même qu'il sache l'utiliser. Je peux rester là a attendre si tu veux mais ... Par ce temps, j’apprécierai vraiment que ce soit Toi qui m'escorte, Nuage du Corbeau.

Trop tard ! Elle se souvenait de son nom, et même de son odeur, chose peu difficile puisqu'il se tenait devant elle. Mais surtout, elle lui avait dit tout haut qu'elle voulait qu'il l'escorte ! Comment avait elle pu commettre un tel impair ? Pourquoi avait elle seulement insisté sur ce seul mot "toi". La novice se serait volontiers donner un coup de patte sur le museau. Ceci dit, elle ne pouvait que garder prestance et tenter de cacher l'envie qu'il se cachait vraiment sous ses mots. Avec de la chance, peut-être penserait il qu'elle préférait simplement éviter un guerrier plus agressif ? Et puis, elle le savait, le Clan des Étoiles ne tolèrerait jamais pareil écart. L'aimait elle ? Oh, elle avait certes penser à lui, si petit en rapport de la lieutenant du Tonnerre et pourtant, bien assez fort pour l'avoir tirer sur la berge, mais cela suffisait il ? Les penser un peu embrouiller, elle remua les oreilles, comme pour chasser une mouche invisible. Puis, ses grands yeux bleu saphir se rivèrent dans ceux de l'autre félin noir, y cherchant des réponses que celui ci n'aurait pas, fautes de connaître les questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Mar 14 Avr - 21:37

La jeune chatte ne semblait pas très impressionnée par son sérieux, mais le noiraud n'en démordit pas pour autant. Il fallait bien faire comprendre à tout le monde, guérisseurs inclus, que la Rivière ne laissait pas ses frontières être piétinées sans répondre. Nuage du Corbeau battit ses flancs du bout de sa queue fournie. Il n'était pas très enthousiaste à l'idée de laisser une intruse traverser les Terres du Clan, mais elle était la novice de Feuille Morte, elle avait droit de passage, et c'était son devoir, en tant que futur Guerrier, de la guider jusqu'au campement si elle le demandait. Il acquiesça donc d'un bref signe de tête et cessa de bomber le poitrail, se glissant sur la bonne route avec agilité. Il regarda en arrière vers la novice noire, lui adressant un miaulement paisible.

— Dans ce cas c'est par ici. Je peux t'aider à transporter tes remèdes si tu le souhaite.

Avec toutes les plantes qu'elle avait dans la gueule elle ne devait même plus pouvoir sentir sa propre odeur. Lui-même avait bien du mal à déterminer le Clan de la jeune chatte tant le fumet du Tonnerre était caché sous les milles arômes des plantes médicinales. Il trouvait d'ailleurs cela curieux, il se serait attendu à ce que tant de parfums se brouillent et lui agressent la truffe, mais il trouvait le résultat plutôt agréable, même très agréable. Il n'avait jamais fait attention à ce que sentait les Guérisseurs, connaissant trop bien l'odeur de son frère pour y prendre garde, mais il devait avouer que cette novice sentait plus que bon.

— Je m'entrainais à la chasse, miaula-t-il encore pour entamer la conversation sur le chemin du camp. Je suis comme mon frère, je n'ai pas vraiment de mentor, cela forge le caractère. Il hésita une seconde à poursuivre, il n'aurait déjà pas dut dire cela à la jeune chatte, peut-être était-ce ce chat du Vent, Nuage de Sucre, qui l'avait contaminé à force de lui parler à chaque assemblée. Malgré tout, il reprit vite. Si tu veux on pourrait s'entrainer au combat un jour. Je sais que les Guérisseur s'entrainent parfois, mais ce n'est pas tout à fait la même chose que les Guerriers non ? Il se garda bien de lui dire que les seules compétences d'attaque et de défenses qu'il connaissaient il les avaient apprises en observant ses ainés se disputer pour une pièce de gibier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Jeu 16 Avr - 17:47

Nuage du Lune se détendit légèrement, enfin, le novice semblait calmer son envie visible de la remettre à sa place, loin de la frontière en somme. Elle comprenait pourtant parfaitement sa réaction, les guerriers de son clan aurait agit de la même façon si Nuage du Rossignol avait choisit de venir les voir, elle et Feuille Morte. Cependant, elle sentait ses oreilles rouge de honte de sa propre audace, et c'est sans un mot qu'elle attrapa son imposant fardeau vert, emboitant le pas au matou sans prendre la peine de répondre, la gueule trop pleine pour ça de toute façon. Pourtant, l'attention de Nuage de Lune se porta aussitôt sur les miaulement de l'apprenti guerrier. la chasse, elle aimait voir les autres traqués leur repas, autant qu'elle aimait traqué le fumet de certain remède. Mais jamais elle n'aurait vraiment l'occasion d'attraper son propre repas. Son rôle était tout autre et elle ne s'en plaignait nullement. La jeune chatte déposa soudain ses plantes au sol pour se tourner vers Nuage du Corbeau qui parlait toujours. Ainsi, lui non plus n'avait pas de mentor ? Ça avait l'air d'être un sacré problème qui, elle le savait, n'imputer pas que le clan de la Rivière. Elle l'écouta toujours avant de ronronner pour répondre.

- C'est vrai ? Ce serait super, nous autres guérisseurs n'apprenons qu'à nous défendre alors je crois que ce serait une bonne chose mais ...

Mais le clan des Étoiles le permettraient ils seulement ? Et leur propre clan respectif ? La jeune chatte leva un instant la tête vers le ciel, triste et gris, avant de regarder le félin. Pouvait elle seulement accepter si facilement ? Certes non, elle le savait mais à la raison se disputer autre chose. Elle le voulait, elle avait envie de passer du temps avec ce jeune chat qu'elle savait apte à être héroïque. N'avait il pas sauver Miel d'Abeille quand elle-même était à l’origine de l'accident de la lieutenante ? La chatonne avait grandit, elle le savait, mais elle voyait en Nuage du Corbeau un futur grand guerrier. Elle reprit pourtant, moins enthousiasme.

- J'ai peur que cela ne soit pas possible, pas sur nos territoire en tout cas, peut-être ... en territoire neutre ?

Elle baissât la tête, en elle, tout était un tourbillon d'émotion contradictoire. Elle appréciait de partager avec les autres, mais elle savait aussi que certaines lois étaient intransigible et pourtant, ses lois, en cet instant, elle s'en serait fortement parler. Un instant, elle se surprit même à envier les chats des Ténèbres, mais cette idée lui passa dans l'instant, jamais le meurtre ne serait tolérable à ses yeux et ses chats là avaient bien trop de sang sur les pattes à son goût. C'est Nuage du Corbeau qui attira de nouveau son attention et ses yeux cherchèrent ceux du mâle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Sam 18 Avr - 11:17

La jeune chatte ne sembla pas vouloir de son aide, aussi l'apprenti en resta-t-il là, sans trop insisté. La plante était peut-être trop précieuse pour que la future guérisseuse prenne le risque qu'un futur guerrier ne l'abime, à moins qu'elle ne prenne sa tâche si au sérieux qu'elle n'avait aucune intention de laisser quiconque interférer. Quoi qu'il en soit, il pouvait comprendre, mais fut un peu vexé qu'elle ne prenne même pas la peine de répondre. L'avait-elle ignoré ? C'était une chose que certains félins du Clan n'aient pas retenu son nom malgré qu'il ait été le fils de la chef, s'en était une autre que cette ravissante apprentie l'ignore royalement et il préférait encore que tout son Clan devienne amnésique à son sujet plutôt que de ne pas réussir à attirer l'attention de la chatte du Tonnerre. Naturellement, il ne s'était même pas rendu compte de l'importance qu'il donnait à ce détail. Seul son orgueil avait été écorché.

Nuage du Corbeau eut un peu de difficulté à garder sa joie cachée lorsque la jeune chatte accepta de s'entrainer avec lui. Il parvint néanmoins à rester digne et droit malgré la lueur d'enthousiasme qui lui éclaira les yeux. Combattre avec un félin d'un autre Clan, il y avait là de quoi le mettre dans tous ses états. Il émit un bref ronronnement pour montrer à l'apprentie-guérisseuse que sa réponse n'aurait pas pu lui faire plus plaisir et dressa les oreilles, attentif, alors qu'un détail semblait l'inquiéter. Le noiraud ne voyait pas en quoi s'entrainer tous les deux aurait pu poser problème. Tant qu'ils ne violaient pas le code du Guerrier deux chats de Clans différents avaient bien le droit de se rencontrer et, si Nuage de Lune devenait Guérisseuse, il n'y avait aucun risque qu'il soit un jour obligé de l'affronter en combat réel et de faire passer le Clan avant elle. Cela semblait un bon compromis. Tous deux étaient gagnant. Lui, s'entrainerait et, elle, apprendrait de nouvelles techniques de défenses qui lui sauveraient peut-être la vie un jour. Cette pensée réveilla une vague de chaleur dans le corps du félin à poils longs. S'il pouvait l'aider à se protéger il le ferait sans hésiter.

— Que dirais-tu... commença-t-il, cherchant un emplacement pour leurs entrainements. De la Combe de l'Olivier. C'est le territoire neutre par excellence, il y a de la place, un terrain assez tendre en cas de chute et c'est un peu à l'abri des vents... et des regards si tu veux que personne n'en sache rien. En plus, on ne risquerait pas de croiser un chat des Ténèbres contrairement aux Collines de l'Ouest.

Les Champs du Paradis étaient toujours peuplés de chasseurs et le Pré aux Vaches de ces animaux énormes et cornus qui risquaient de les prendre en chasse comme du temps de sa jeunesse. Non, décidément, la Combe lui semblait un excellent choix. Ils n'auraient pas à chercher par monts et par vaux pour se rejoindre et cela se trouvait un peu plus près des Terres du Tonnerre que les Collines. Nuage du Corbeau chercha un argument supplémentaire pour que la chatte accepte son choix. La route jusqu'au camp n'était pas si longue et il voulait avoir la réponse avant qu'ils n'en aient plus l'occasion.

— Et puis je crois que si le Clan des Etoiles ne veut pas que nous nous rencontrions il saura t'envoyer un message.

Cela lui était venu sans qu'il n'y pense, mais cela lui sembla être la meilleure chose qu'il ait put dire depuis des lunes. Si malgré tout elle n'acceptait pas... il préférait ne pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Dim 19 Avr - 18:49

La jeune chatte attendit avec angoisse la réaction du mâle, mais cette dernière la rassura, éclairant son regard d'étincelle de joie. La combe serait un lieu parfait, très peu fréquenter ! Elle ronronna de satisfaction, Nuage du Corbeau avait trouvé seul la solution et elle était plutôt fière de lui. Voilà qu'elle pouvait remiser ses doutes dans un quoi perdue de son esprit pour se laisser aller à sa joie. Des entraînements avec le jeune mâle lui ferait le plus grand bien car elle s'était si souvent davantage occupée des remèdes qu'elle se savait bien fragile en cas de rencontre in-fortuite.

- Oui, je pense aussi. Alors va pour la Combe, ceci dit, je ne crains de pouvoir enir qu'après la prochaine assemblée des guérisseurs. Feuille Morte a prévu de me tester jusque là.

La jeune chatte se rapprocha du mâle en reprenant son fardeau vert, qu'elle déposa à ses pattes avant de le séparer en deux parts égales, puis, comme pour expliquer son geste, elle miaula d'une voix douce.

- Tu as pris les devants si vite que je n'ai pas eu le temps de te répondre.

Elle riva ses yeux saphir dans ceux du jeune chat, cherchant la quoi que ce soit qui la forcerait à porter seule ses plantes, ce qui, au vu du tas, l’empêcherait de discuter, chose bien plus facile s'il se partageait la tâche. Nuage de Lune sembla soudain réaliser quelque chose et sans y réfléchir, elle donna un petit coup de langue sur l'épaule de son compagnon avant d'ajouter d'un ton doux.

- Merci d'avoir accepter de m'accompagner, je crois que je me serait senti bien mal à l'aise avec des guerriers. Non pas que tu n'a rien d'un guerrier, au contraire, mais ... comme tu n'est pas beaucoup plus vieux que moi, je préfère cela.

La petite chatte finit sa phrase rapidement, sentant que si elle rajoutait quoi que ce soit, elle bafouillerait, le rouge lui grimpa d'ailleurs aux oreilles et elle adopta involontairement une posture gênée. Au moins, Nuage du Corbeau s'était il radoucit, mieux que cela, il lui promettait un entrainement dont elle avait si peu bénéficier qu'elle se savait plus fragile encore qu'une souris inconsciente qui grignote une graine. Sans compter que contrairement aux autres, elle avait pris l'habitude de chasser des remèdes, ce qui était bien différent d'une traque aux gibiers. Si elle était heureuse de ce choix, elle se demandait parfois ce qu'il adviendrait elle si son clan l'abandonnait. Cette simple pensée l'effrayait au plus haut point et elle gonfla son pelage à cette idée, comme pour se protéger du vent mordant qui justement, venait de se décider à leur caresser la truffe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Mar 28 Avr - 17:27

Nuage du Corbeau émit un bref ronronnement avant de se ressaisir. Il était ravi que la jeune chatte accepte, mais il se souvenait qu'il n'avait pas à faire preuve d'autant d'intimité avec elle. Il agita donc un peu les oreilles d'avant en arrière comme si une bande de mouches avaient décidées de les attaquer. Petit geste qui montrait toujours sa nervosité. Puis adressa un regard légèrement penaud à la novice. Il s'était comporté comme un chaton et il espérait qu'elle le lui pardonnerait. Il faillit cependant miauler une idiotie lorsque la chatte vint tout près de lui partager son fardeau. Le noiraud sentit la fourrure de sa nuque se hérisser un peu, mais non pas de colère ou de peur et, s'il l'avait pu, il aurait sans doute viré à l'écarlate.

Il afficha un air amical à la jeune guérisseuse, s'efforçant de reprendre son détachement de guerrier en mission. Ce fut plus compliqué que ce qu'il aurait voulu, mais il finit par réussir à hocher la tête avec assez de retenue pour cacher la joie qu'elle lui faisait. Elle était toute près de lui désormais, si bien qu'il pouvait voir les moindres détails de ses ravissants yeux bleus et sentir ses longues moustaches noires effleurer les siennes. L'odeur des remèdes était devenue si entêtante qu'elle lui brouillait presque l'esprit et il se rendit compte qu'il avait retenu son souffle lorsqu'il eut un léger soupir surprit en sentant la chatte lui lécher l'épaule.

— C'est un... commença le noiraud sur le même ton doux avant de se ressaisir et reprendre sa voix neutre. C'est un honneur d'aider les Guérisseurs à accomplir leurs tâches et c'est mon devoir. Mais je dois reconnaitre que je préfère que ce soit toi qui nous rende visite plutôt que Tempête des Cieux.

Il avait voulut faire un peu d'humour ou bien un compliment, mais n'avait décidément jamais réussi à retenir le nom des chats qui ne faisaient pas partit de son Clan. Il n'était même pas certain de savoir à quoi ressemblait le Guérisseur du Vent tant il y avait peu fait attention. C'était de la faute de Nuage de Sucre, le chat blanc lui parlait tellement lors des assemblées qu'il n'arrivait jamais à écouter ce que les chefs disaient.

— Bon, dépêchons-nous, fit-il. Le campement n'est pas loin mais je pense que tu préférerais rentrer chez toi avant que la nuit tombe.

Il récupéra sa part du fardeau de la jeune chatte et reprit la route, calant son pas sur celui de la future guérisseuse pour être sûr qu'elle n'ait pas de difficultés à le suivre. Les plantes dans sa gueule avaient un goût atroce et il plaignit d'avance les malades à qui elles seraient destinées. Espérant de tout coeur qu'il n'en ferait pas partit.

— Comment fais-tu pour sentir encore le goût de ce que tu mange après avoir porté tant de remèdes ? demanda le noiraud en veillant à ne pas laisser tomber une seule feuille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Sam 9 Mai - 15:27

Nuage de Lune ronronna d'amusement, voilà que Nuage du Corbeau écorcher le nom de ce cher guérisseur de l'Ombre. Il est vrai que le matou n'était pas réputer des plus sympathique mais peu lui importait en cet instant le guérisseur, elle préférait amplement la présence du novice de la Rivière. Elle le reprit cependant d'une voix douce, comme celle d'une mère rappelant à l'ordre ses chatons - à condition que ceux ci soit obéissant.

- C'est Colère des Cieux.

Nuage de Lune ne répondit ensuite pas, elle aimait être sur les territoires des autres, humait l'odeur de plante nouvelle ou se surprendre à reconnaître que les remèdes qu'on lui avait enseigner jusqu'à lors poussait ici aussi. Et puis, au fond d'elle, l'idée de quitter Nuage du Corbeau lui pesait lourd. Il était si gentil avec elle et elle apprécier son regard un peu timide, son faux air de guerrier qui lui allait déjà si bien. Quand à ses maladresses, la jeune chatte noire ne les avaient même pas vu tant elle était occupé à démêler l'odeur de son fardeau de celle, bien plus douce de son compagnon de route. Pourtant, il se reverrait, elle le savait. Ne lui avait il pas proposer de s'entrainer ensemble ? Cette idée, loin de lui déplaire, lui laissait pourtant un arrière gout étrange qu'elle ne tarda à accorder aux plante dans sa gueule, histoire de se changer les idées.

- Une question d'habitude je crois. Rassure toi, ci celle là a mauvais goût, personne ne t'en feras pourtant jamais avaler, on en fait des cataplasmes. Ça me fait penser que j'ai déjà entendu beaucoup des nôtres ce plaindre du goût de votre poisson, pourtant, on en mange jamais, ça me laisse curieuse en fait.

La petite chatte noire regarda Nuage du Corbeau, espérant que celui-ci ne prendrait pas mal cette remarque. Elle n'avait jamais gouter au poisson, aussi espérait elle qu'il comprenne qu'elle cherchait surtout à s'imaginer le goût d'une tel proie, elle qui était bien plus habituée aux oiseaux rongeurs et aux écureuils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Lun 25 Mai - 22:57

Le noiraud fouetta brièvement l'air de la queue, rentrant un peu la tête en levant le nez comme une tortue vexée. Il le savait bien sûr. Il savait que le Guérisseur de l'Ombre s'appelait Tem... euh, Colère des Cieux. Il l'avait juste fait exprès pour divertir la jeune chatte. Mais il ne resta pas ainsi bien longtemps et se détendit vite pour adresser un regard amusé à Nuage de Lune. Ils restèrent silencieux un instant avant que ne vienne le sujet des goûts et coutumes, faisant aussitôt dresser les oreilles de Nuage du Corbeau.

— Le poisson mauvais goût ? s'étonna-t-il autant que les remèdes dans sa gueule et son détachement naturel le lui permettait. Ceux qui disent cela n'en ont vraiment jamais mangé. Le poisson c'est plus fin que n'importe qu'elle souris que tu pourrais manger. C'est tendre comme de la mousse, fondant comme de la neige et au parfum plus délicat qu'une fleur. Mais il faut qu'il soit frais, c'est ça le gros inconvénient. Au bout de quelques jours il commence à sentir plus fort et il arrive qu'on soit obligé de s'en débarrasser pour ne pas tomber malade. Sans oublier les arêtes. C'est parfois pire que les touffes de poil ! Mais quand tu as gouté au poisson tu ne peux plus t'en passer.

Le jeune chat fut bien obligé de se taire et dut lever une patte pour regrouper un peu dans sa gueule les plantes qui avaient commencer à tomber. Cela faisait bien des lunes qu'il n'avait pas parlé autant.

— D'ailleurs, je ne m'y connais pas, mais j'ai entendu dire par les Anciens de mon Clan que nos Guérisseurs utilisaient le poisson dans leurs remèdes. Je pense que c'est tout à fait possible, le poisson est la meilleure solution à tout. Je pourrais t'apprendre à pécher si tu veux.

Nuage du Corbeau se tut aussitôt, mais un peu tard hélas. Il se rappelait tout juste qu'il ne savait pas encore pêcher. Qu'elle honte il ferait si cela venait à se savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Mer 10 Juin - 18:41

Nuage de Lune remua les moustaches, amusée par la réponse de son camarade qui correspondait parfaitement à sa propre opinion. Comment connaître le goût de quelques chose et juger si on en a jamais eu dans la gueule ? S'était pareil avec les plantes, certaines avaient une odeur puissante, parfois repoussante ou à l'inverse attirante, mais le goût pouvait souvent surprendre. Cependant de la à ne plus s'en passer, elle en doutait, elle qui aimait tant changer de proie quand cela lui était possible. Quoi de mieux qu'un moineau ou un écureuil pour changer de la souris habituelle ? Mais sans doute le fait qu'elle est souvent maintes plante sne gueule lui faisait il avoir ce besoin de changer souvent de goût ?

- Pêcher ? Peut-être un jour, mais comme il y a peu d'eau sur mon territoire ou les poissons pourraient nager et comme je chasse surtout les remèdes, je ne pense pas que ce soit des plus utiles.

Nuage de Lune baissa la tête, presque persuadé que son refus aller crée une tension entre elle et ce beau et jeune matou noir. Un beau mâle vigoureux qui ... Elle laissa la ses pensées, sentant le bout de ses oreilles lui chauffer alors qu'elle rougissait sous sa fourrure des plus noires. d'ailleurs, elle préféra hâter le pas afin de chasser cette gêne nouvelle. Qui plus est, le clan ne serait sans doute plus bien loin. Et cette simple idée ne la réjouissait pas autant qu'elle l'aurait souhaiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Dim 5 Juil - 7:46

Le noiraud agita une seconde les oreilles pour calmer son embarras et hocha la tête en signe de respect. La jeune chatte avait raison sans doute. Il n'avait pas songé que les rivières des autres Clans pouvaient être dépourvues de poissons. Après tout, le courant coulait de leurs terres vers le reste de la sphère et, comme on le lui avait appris, les poissons pouvaient nager plusieurs jours durant. Sans oublier la grosse créature blanche qu'ils avaient vu lors de l'expédition. Cet animal devait bien quitter la cascade du Clan du Vent de temps à autre, comme les truites changeaient de ruisseaux pour pondre leurs petits.

— Je comprends, tu as raison. Il y a sans doute des choses bien plus utiles que nous pourrions apprendre l'un de l'autre.

Nuage du Corbeau adressa un regard chaleureux à la novice du Tonnerre. C'était curieux, peut-être à cause des plantes, mais il ne lui semblait pas sentir très nettement l'odeur du Clan de la chatte. Il la sentait bien sûr, mais seulement en se concentrant bien. S'il se contentait de respirer l'air qu'elle fendait, il ne sentait que son puissant parfum de plantes et l'arôme de sa fourrure tiède. Le noiraud tourna la tête et fixa le sentier devant lui en entendant le bruit familier d'un clapotis. Ils étaient arrivés. Il n'avait même pas vu passer le temps.

— Je peux aller voir si Nuage de Rossignol est dans sa tanière, proposa-t-il. Je ne sais pas si j'ai le droit de te faire entrer dans le camp et je ne voudrais pas risquer que tu te perde dans les roseaux. S'il est là je pourrais lui demander de sortir te rejoindre sinon je demanderais si quelqu'un l'a vu. Tu n'auras qu'à m'attendre, je ferais en sorte d'être rapide et si un guerrier te pose des questions tu n'auras qu'à dire que je t'ai escorté.

Le noiraud s'approcha de la chatte et dressa le museau pour cueillir quelques remèdes de plus des crocs de la future guérisseuse. Autant limiter les voyages, il pourrait les déposer dans la tanière de son frère. Les moustaches du félin frémirent en sentant celles de la jeune novice s'enrouler autour d'elles. Nuage du Corbeau eut l'impression qu'il venait de se frotter contre un doux éclair soyeux.

— Je... n'en aurait pas pour longtemps, articula l'apprenti en se reculant, son fardeau bien serré entre ses crocs.

Le noiraud fit volte-face pour s'engager dans le passage sinueux jusqu'à son camp. Il en sortit bientôt et ne mit pas longtemps avant d'atteindre la tanière de son guérisseur de frère. Hélas, le rouquin était sortit. Nuage du Corbeau déposa les plantes sur le sol, bien à l'abri du vent, et s'accorda une minute pour reprendre ses esprits avant de se lancer à la recherche de quelqu'un qui aurait vu où Rossignol était partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Dim 2 Aoû - 9:18

Nuage de Lune fut soulagé de ne pas sentir dans la voix du novice un quelconque reproche, au contraire, il affichait une sorte de sagesse qui la réconforta. Pouvait il seulement véritablement apprendre de l'autre ? Elle bien sur pourrait apprendre des techniques de combats et s'améliorer afin de pouvoir se défendre si un jour un quelconque chat ne respecter pas le fait que les guérisseurs étaient en dehors des batailles. Mais elle, que pourrait elle lui apprendre vraiment ? Elle doutait que les remèdes l'intéresse et bien qu'elle aussi suive un entrainement martial, elle ne se sentait pas la force de ceux qui suivaient une formation de guerrier. Sans doute négligeait elle ses véritables capacités. Fort heureusement, la voix de Nuage du Corbeau coupa de plus belle ses pensées.

- Oui, faisons comme ça ...

Nuage de Lune savait bien sur que son rôle la placée au dessus de toutes rivalités clanique mais avec la maladie, il n'était pas exclu que les autres se méfient et l'idée de l'apprenti de la Rivière avait au moins l'avantage de lui éviter de se montrer. Et puis oui, elle pouvait dire qu'il l'avait escorté et lui avait intimé d'attendre. Au moins, pourrait elle sans doute éviter ainsi qu'on ne se méfie trop d'elle. Elle croisa le regard du jeune chat quand il vint prendre quelques remèdes en plus et elle retint un frétillement de sa queue au contact de leur moustaches. Elle aurait aimer se pelotonner contre le félin, du moins, rien qu'un instant, juste assez pour savourer cette sensation. Elle le regarda partir et s'assit, impatiente de voir le museau du jeune chat ressortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Lun 24 Aoû - 13:26

[On finit là ? Après ça enchaîne avec le rp avec Rossy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2783

MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   Lun 24 Aoû - 14:43

HRP : Oui ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je cherchais un Rossignol et voilà que je trouve un Corbeau [Caddy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oh ! Les voilà ...
» louis chedid voilà pourquoi
» Quand Coulent les Larmes du Rossignol [Rang C][Pv: Natsume Homura]
» Il faut soigner Rossignol du Matin
» Salazar, nous voilà ! [Hayleen & Seth] [Intrigue]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-