La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1271
X Points Team : 3026

MessageSujet: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Jeu 16 Jan - 20:18



Aussitôt qu'elle ouvre un oeil, Mâra prend la poudre d'escampette, sans un regard pour ses compagnons effondrés. Quelque-chose lui dit qu'elle les retrouvera bien assez tôt. Les bois rouges l'émeuvent à peine. Un frémissement au fond de sa conscience lui apprend qu'il n'en est pas de même pour son hôte ; mais que ce soit volontaire ou dû à cet endormissement impromptu, celui-ci ne se manifeste pas. Elle est seule. Enfin!

Enfin libre, oui, libre de courir droit devant elle, ivre de bonheur sous le soleil. Le bruit de ses pattes frappant le sol est un hymne d'exultation à la vie qui bouillonne de son coeur jusqu'au bout de ses reins. Il lui semble que si elle s'arrête sa gorge explosera tant elle est prise par cette envie de crier de joie. La joie d'exister, d'avoir cette immense liberté de pouvoir respirer le ciel, marteler la terre, fendre le vent au fil de sa course éperdue et sans but, dernier vestige d'une insouciance de chaton que la vie a trop tôt réduite à néant.

Un mur de paille se dresse devant Mâra. Elle se jette dedans, fait encore deux ou trois bonds, et se laisse tomber au sol, se roule dans l'odeur d'herbe sèche, goûte la saveur de l'été qui s'en va. Elle prend une grande inspiration. L'éclat du ciel bleu lui fait fermer les yeux. Sa poitrine se soulève et s'abaisse rapidement, tant la course l'a épuisée. Toute à son excitation elle a oublié l'état de fatigue avancé dans lequel ils ont tous. L'herbe haute lui fait un cocon au bout duquel brille le soleil qui voit tout. Jamais elle ne s'est sentie aussi heureuse. "Si je mourrais maintenant", pense-t-elle. "Je serais vraiment partie en paix".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2750

MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Sam 18 Jan - 10:37

Lorsque Perle Embrasée s'était réveillée, elle avait constaté avec consternation que Mâra avait déjà filé. Q'est-ce qu'il lui avait pris ? Avait-elle finalement décidé de rester dans le Clan des Ténèbres ? Elle semblait si emballée par la vie de Solitaire... Pouvait-elle avoir changé d'avis ? Pourtant, en scrutant les rangs de son Clan d'accueil temporaire, qu'elle était bien contente de quitter, la femelle rousse ne repéra pas sa protégée. Mais où était-elle partie ? En parcourant la foule, Perle Embrasée repéra soudain son odeur sur un arbre. Quelle insolence ! Elle partait découvrir les nouveaux territoires sans la Solitaire ? Perle Embrasée comptait bien lui faire comprendre que le Petite l'avait mise en rogne. Remonter sa piste fut un jeu d'enfant, il faut dire que Mâra, toute à sa précipitation, avait laissé un passage clair et net dans les fourrés, laissant sur le sol des brindilles brisées et dans l'air un fort parfum de joie intense.

Perle Embrasée finit par enfin la rattraper, pour la trouver jouant comme un Chaton - ce qu'elle était - dans du blé doré qui s'étendait à perte de vue. Perle Embrasée se figea, bouche bée. L'endroit était splendide. On sentait l'odeur alléchante de centaines de proies dont on entendait les pattes gratter sur le sol, on sentait l'odeur de l'été, de la fraîcheur, du bonheur. Une douce brise agitait les longues tiges autour d'elle, comme des vagues s'éteignant sur le bord du plage. Et ce territoire n'était pas marqué. Un tel paradis, neutre ? Bien que Perle Embrasée n'ait jamais respecté les frontières, c'était tout de même plus pratique. Sa contemplation avait fait voler la colère de Perle Embrasée en éclats et c'est sereine qu'elle s'approcha de Mâra pour lui lancer, moqueuse :

- Alors, on profite du paradis sans m'appeler ? Ce n'est pas très poli.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3026

MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Dim 19 Jan - 16:24

- Alors, on profite du paradis sans m'appeler ? Ce n'est pas très poli.

Mâra se tourna sur le dos et offrit son ventre potelé au soleil. Malgré le voyage sa graisse de bébé n'avait pas encore complètement fondue et le fin duvet masquet à peine un petit bourelet replet. Perle Embrasée lui faisait de l'ombre. Un roulé-boulé l'exposa de nouveau au soleil.

- Je te faisais confiance, ronronna la petite. Tu serais capable de me retrouver n'importe-où.

Un peu de lèche n'avait jamais tué personne. Un grillon se mit à chanter par-dessus son oreille. Mâra se releva d'un bond et lui sauta dessus. Sous son poids tout un bouquet de tiges se cassa, libérant un nuage de petite sauterelles dans lequel elle donna en vain des coups de pattes fébriles. La petite reporta son énergie sur Perle Embrasée: elle bondit sur celle-ci, lui donna un petit coup sur le flanc, retomba dans le blé, se débattit un peu avec les tiges, et miaula:

- Perle, jouons un peu! Je suis sûre que tu n'as pas joué depuis des lunes! Regarde, on peut trop se cacher dans tout ça. Et si on jouait à cache-cache?

Un gargouillement la remena à une réalité plus prosaïque.

- Non, chassons! Allez Perle, on va chasser d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2750

MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Dim 26 Jan - 14:20

Perle Embrasée avait bien senti que Mâra n'avait fait ce compliment que pour l'amadouer mais elle s'en moquait éperdument. Elle était seulement contente que la Petite n'ait pas changé d'avis comme elle l'avait pensé au départ, qu'elle voulait toujours vivre avec elle. La Solitaire regardait avec amusement la Chatonne jouer dans le blé jusqu'à ce que celle-ci lui saute dessus et lui demande de jouer avec elle. Perle Embrasée était éberluée. Elle n'avait jamais compris les jeux des Chatons, elle n'avait jamais compris comment tous ces piaillements et bondissements pouvaient être divertissants pourtant cela la faisait rire de voir sa protégée faire comme toutes ces petites boules de poils insouciantes. Mais jouer avec elle ? Perle Embrasée n'avait jamais joué. Pas comme cela du moins. Son jeu à elle, c'était faire souffrir les gens, pas chasser des sauterelles. La proposition paniquait presque la Solitaire qui ne voulait pas décevoir Mâra : comment jouait-on normalement avec quelqu'un ?

Fort heureusement, le ventre la Chatonne gargouilla et elle proposa plutôt une partie de chasse. Perle Embrasée acquiesça, soulagée. Voilà qui était plus dans ses cordes. En plus, elle pourrait commencer à lui montrer comment attraper une proie. La Solitaire conduisit Mâra dans un endroit du champ où elle jugeait que les cris d'enthousiasme de la Chatonne n'avaient pu faire fuir les proies. Elle intima à cette dernière de garder le silence et de bien l'observer. Perle Embrasée ne tarda pas à repérer une musaraigne qui grignotait une graine à plusieurs longueurs de queue de la prédatrice, à moitié cachée par les hautes tiges de blé. Elle se mit aussitôt en position de chasse, tout son poids sur son arrière train, la queue et les oreilles rabattues, le ventre frôlant presque le sol; elle avança à pas de loups, attentive à ne pas trop faire vibrer le sol ni à faire craquer les nombreuses brindilles. Puis sans crier gare, elle bondit, percuta sa proie d'un coup de patte, l'envoya valser et acheva d'un coup de dent la pauvre créature assommée. Bien que mourant de faim, la Solitaire offrit sa prise à Mâra. Il était étrange de découvrir l'esprit de partage après toutes ces lunes de solitude... Enfin, Perle Embrasée miaula :

- Tu peux essayer si tu veux. Je peux te montrer de nouveau la position, qu'en dis-tu ?

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3026

MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Mar 28 Jan - 22:45

La petite se taisait en regardant Perle Embrasée chasser. Ça avait quelque-chose de fascinant, cette machine de mort en pleine action, la mutation de la Solitaire maladroite avec ses sentiments en mécanisme programmé pour détruire. Des souvenirs de leur première conversation lui revenait: la jeune chasseresse avait affirmé son plaisir de tuer. Si, après coup, Mâra n'avait plus prêté attention à ces paroles, trop prise par les affres du voyage, il ne lui était maintenant pas possible d'en douter. D'une simple détente son… amie? avait fauché une musaraigne et le petit corps chaud laissait maintenant monter ses vapeurs aux narines de Mâra. Elle ne se fit pas prier pour plonger le museau dans les entrailles fumantes. Le goût du sang envahit sa gueule et une étrange ivresse l'envahit, mais cette ivresse n'était pas sienne, elle montait d'en dessous, bien plus bas au fond de sa conscience, c'était le cri de rage d'un être frustré de sa proie. Alors que la gueule de la petite réduisait en bouillie poumons et coeurs gorgés du breuvage puissant, le prisonnier de son corps hurlait d'assister ainsi impuissant au spectacle, et le désir bouillonnant avivait l'ardeur de ses crocs.


- Tu peux essayer si tu veux. Je peux te montrer de nouveau la position, qu'en dis-tu ?

La conscience brouillée, Mâra ne réfléchit pas deux fois.

-Oui, dit-elle.
-Oui! éructa le matou rouge, mais elle seule l'entendit. Et tandis qu'elle regardait Perle Embrasée se remettre en position, Mâra sentait l'impatience faire battre son coeur plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2750

MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Sam 8 Fév - 21:35

Perle Embrasée observait Mâra dévorer goulûment la musaraigne. Et en voyant la Chatonne déchiqueter de ses petits crocs le corps du rongeur, elle se demandait ce que pouvait ressentir la petite femelle lorsqu'elle mangeait. Ressentait-elle la même ivresse que la Solitaire lorsque le savoureux goût du sang lui emplissait la gueule, sentait-elle son corps frissonner de joie, son esprit bouillonner et l'envie de tuer encore, rien que pour sentir de nouveau ces sensations merveilleuses ? La Petite paraissait tellement innocente pour l'instant, à jouer dans les blés comme jamais Perle Embrasée ne l'avait fait. Pourquoi avait-elle accepté de suivre la femelle rousse dans sa vie de Solitaire ? Comment se fait-il que la puissance du plaisir que prenait la chatte à tuer ne l'ait pas effrayée ? Perle Embrasée ne le saurait sans doute jamais, mais elle était heureuse d'avoir Mâra à ses côtés.

Aussi ne se fit-elle pas prier quand la Petite accepta sa proposition. Ça faisait plaisir sa protégée et en plus elle pourrait de nouveau tuer et bien sûr, manger. Aussi, elle se remit aussitôt en chasse en n'essayant de ne pas trop presser ses mouvements afin que Mâra puisse tout de même les observer. Le coin était tellement regorgeant de gibier que Perle Embrasée ne mit même pas trente secondes à tuer une souris, dont la délicieuse saveur lui fit tourner la tête. Comme cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas mangé de vraie viande et bu de sang encore chaud ! C'était un vrai régal. La femelle se força à ne pas gober sa prise malgré la faim mais à laisser le goût imprégner ses papilles. pendant qu'elle dépeçait méthodiquement la souris, elle fit signe à Mâra d'essayer à son tour. Il était temps que la Petite apprenne par elle-même la joie d'être chasseur.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3026

MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Jeu 20 Fév - 15:24

Mâra remuait nerveusement la queue en regardant Perle Embrasée savourer sa proie. L'élan de rage l'avait lachée aussi vite qu'il l'avait prise et, bien qu'elle en soupçonnat la cause, l'idée de s'être ainsi laissée aller à ses instincts les plus primaires - et était-ce vraiment les siens? - la perturbait un peu. Mais tout cela (le soleil, les herbes hautes, l'odeur des proies qui s'ébattaient autour d'elle) lui faisait trop tourner la tête pour qu'elle s'attarde longuement sur cette perte de contrôle. Elle y réfléchirai. Plus tard…
Le signal de la Solitaire la fit bondir et sans même réfléchir une seconde, elle se jeta dans la muraille de paille. Ce n'était pas très malin de sa part. Aucune proie ne resterait dans les parages si elle était aussi bruyante. Mais pour elle il s'agissait d'un jeu, un de plus. Le temps de l'insousciance était déjà passé depuis longtemps, il n'avait même jamais existé, et elle savourait avec enthousiasme ses dernières miettes.

Elle ne se calma qu'une fois hors de vue de Perle Embrasée. Mâra était seule. Loin au-dessus d'elle, un oiseau criait. Le ciel bleu recouvrait toute la terre, comme un couvercle. Un léger vent faisait murmurer les blés. C'était très beau.
La petite tendit l'oreille afin de saisir tous les bruits du champ. Une sauterelle crissait juste à côté d'elle. L'oiseau criait toujours. On devinait une source pas très loin. Les herbes s'emmêlaient avec passion et de leur ébats s'exhalait une douce rumeur. Et sur sa droite, à moins d'une longueur de queue, un mulot trop occupé à déjeuner pour s'appercevoir de sa présence.
Mâra n'avait aucune expérience de chasse - sauf pour les insectes de l'ancien camp des Ténèbres - et cette fois-ci l'autre conscience ne se manifesta pas. Elle s'en tira néanmoins très honorablement, manquant de peu de rater le rongeur mais l'attrapant finalement par les pattes arrières. Elle commença aussitôt la dégustation, assurée que la Solitaire ne tarderait pas à la rattraper.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2750

MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Sam 1 Mar - 17:39

A peine le signal donné, Mâra s'élança dans les blés, faisant un boucan du diable. Perle Embrasée soupira. Visiblement, la petite ne prenait pas cette partie de chasse très au sérieux. Mais c'était peu être le lot de tous les chatons. Tous sauf pour elle. Son jeu favori était de toute autre sorte que de courir dans tous les sens en braillant. Décidément, Mâra n'arrêtait pas de la déconcerter, mais il faudrait s'habituer. Était-ce cela que ressentait une mère ? Perle Embrasée ne s'était jamais posé la question, mais qu'avait ressenti Cœur Tendre à son égard ? Qu'avait-elle pensé en voyant sa chatonne si froide et distante ? Bah, peu importe. Ce qui s'était passé dans la tête de cette cervelle de souris importait peu, d'autant plus qu'elle ne faisait plus partie de ce monde. Perle Embrasée se débrouillerait comme elle le pourrait avec Mâra, voilà tout. L'idée de lui servir de nouvelle mère était un peu perturbante mais... comme pour les jeux, elle s'y habituerait.

D'ailleurs, il était peut-être temps de retrouver la boule de poils. Une fois encore, la pister fut un jeu d'enfant : brindilles piétinées, blés écartés... Perle Embrasée ne tarda pas à trouver la petite en train de dévorer un mulot. La Solitaire fut ravie que sa protégée ait réussi à attraper quelque chose. Elle vint s'asseoir à côté de la chatonne et la laissa tranquillement finir son repas. Enfin, tranquillement était un bien grand mot. Il faudrait plutôt dire sauvagement dévorer son mulot. Une vraie gloutonne ! Mais les champs qui entouraient les deux femelles semblaient regorger de proies, trouver de la nourriture pour elles deux serait tâche facile. Lorsque le chatonne eut bien nettoyé la carcasse, Perle Embrasée lança en ronronnant :

- Bravo ! Je te déclare officiellement chasseuse ! Si tu le permets, je vais moi aussi me rassasier puis on ira explorer un peu plus cette sphère d'accord ?

Sans même attendre la réponse, car sa question n'en était une qu'à moitié, la femelle se mit en chasse. Même si son pelage roux flamboyant était très voyant, elle réussit sans peine à trouver un autre mulot qu'elle avala en quelques bouchées. Le goût de sang glissa sur ses papilles et l'ivresse la reprit. Elle acheva son repas les yeux un peu fous et décida de rester quelques instants assie pour laisser la vague d'excitation folle retomber. Quand elle était dans cet état, qui sait ce qu'elle pouvait bien faire ?

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3026

MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Ven 7 Mar - 0:07

La petite ne broncha pas quand Perle Embrasée la rejoignit. La Solitaire ne faisait pas de remarque sur sa gloutonnerie, ça lui allait très bien. Une éternité qu'elle n'avait pu se goinfrer ainsi. La première fois, en fait. Cette abondance était incroyable, elle-même n'en revenait pas, bref: le paradis. En vérité, elle n'avait pas faim du tout ; mais rien que pour le geste, elle nettoya soigneusement la petite carcasse.

 - Bravo ! Je te déclare officiellement chasseuse ! Si tu le permets, je vais moi aussi me rassasier puis on ira explorer un peu plus cette sphère d'accord ?


Mâra sourit en entendu l'exclamation de Perle Embrasée, devinant qu'il n'était pas dans les habitudes de celle-ci de faire des compliments. La petite avait conscience que sa technique n'étais pas exceptionnelle ; cette gentillesse relevait plus de l'affection et du désir de faire plaisir que de la véritable admiration. C'était agréable et bizarre à la fois, la sensation d'être touchée par une chose à laquelle elle n'avait jamais été habituée. Bref.

Une nouvelle fois Mâra put observer le plaisir que son amie avait à tuer, mais cela ne l'étonnait plus. Elle attendit patiemment que Perle Embrasée se soit calmée, puis:

- Perle, on va se balader?

HRP:
 

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2750

MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   Mer 26 Mar - 19:24

Mâra savait visiblement qu'il valait mieux garder ses distances un petit moment car elle ne rejoint Perle Embrasée que lorsque sa fièvre fut complètement descendue. N'importe qui aurait pu avoir peur en voyant la Solitaire dans cet état, il valait mieux d'ailleurs lorsque l'on n'était pas son ami, donc lorsque l'on n'était pas Mâra. Mais la petite gardait toujours son sang-froid. Décidément, la Solitaire l'appréciait de plus en plus cette chatonne ! Dix fois moins froussarde que tous ces gueux des Clans qui se prétendaient courageux mais devenaient totalement incohérents et paniqués en face de son regard meurtrier. Ah, quel beau hasard que d'avoir pu faire une telle rencontre ! Elle ne le regretterait jamais. Lorsque sa protégée proposa une petite balade, la chatte rousse accepta sans hésiter. Rien de tel qu'une petite marche pour digérer un bon repas ! Et puis, il était temps de découvrir enfin l'endroit où les deux amies avaient atterri après avoir franchi la Porte...

[Okay, Rp fini alors ^^]

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le bonheur, il existe encore, c'est vrai! [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aux armes citoyens! (Lysandre)
» Deux hommes torses nus au soleil... trop beau pour être vrai ? (libre)
» Le hasard n'existe pas alors pourquoi ils étaient là par hasard ?! [PV Law & Lynda]
» Voyez-vous, le bonheur est une chimère, il n'existe pas, je n'y crois pas.~Chimère Absente [U.C] || 1 Mars
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-