La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un emploi du temps bien chargé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Un emploi du temps bien chargé   Dim 9 Fév - 14:17


Etoile Mélancolique ouvrit un oeil et scruta les alentours. Le jour était pâle, le ciel gris laiteux, il y aurait de la pluie en fin de journée. Au-dessus de sa tête, le rocher suspendu formait un toit solide et gris qui lui cachait le sommet des montagnes, à côté de lui, la fourrure grise de Soleil d'Argent se soulevait au rythme de sa respiration. Aucune trace de Brasier d'Antan.

Le matou brun bondit sur ses pattes, le traitement du Guérisseur bien que tout à fait écœurant avait fait merveille. Il se sentait beaucoup mieux et avait passé une nuit complète, sans douleur à l'estomac. Il était plus que temps d'accomplir son travail de chef.

D'un coup de patte vigoureux, le matou réveilla son lieutenant. Il ne voulait pas perdre la plus petite seconde de cette journée.

– Capable de marcher ? demanda-t-il alors que le chat gris émergeait. Si c'est le cas dépêche toi, j'ai beaucoup de choses à rattraper et tu va m'y aider. Je t'attends à l'entrée du camp.

Et sans rien ajouter de plus, le matou brun partit en flèche vers le col étroit qui permettait de quitter le camp. Qu'aurait-il dit de toute manière ? Il en voulait encore à Soleil d'Argent pour ce qui s'était passé la veille. Mais le matou restait son lieutenant et Etoile Mélancolique savait qu'au fond il devait lui faire confiance. Ce jour-là de toute façon, la confiance n'était pas un problème.

En traversant le camp, le matou brun en profita pour secouer les puces de deux ou trois apprentis qui n'avaient rien à faire, les envoyant chercher de la mousse pour changer toutes les litières des Anciens, cela leur apprendrait à paresser. Il ordonna aussi à deux guerriers de vérifier les fortifications du côté du sapin des Anciens, certes les montagnes remontaient à ce niveau là et seul un écureuil aurait put tenter de passer par dessus les murailles de feuilles, mais il ne fallait rien laisser au hasard.

Lorsqu'il se trouva devant l'entrée étroite aménagée dans la muraille végétale du camp, Etoile Mélancolique décrivit un majestueux retour sur lui-même, s'asseyant dans la foulée. Bien droit et le regard autoritaire de quelqu'un qui s'assure de faire passer une mauvaise journée à tous ceux qui passent sur son chemin. Il comptait profiter du jour clair pour visiter les territoires. La pluie ne tomberait pas avant quelque temps, il devrait avoir l'occasion de voir l'essentiel et même si le climat avait été à la grêle, le matou ne pouvait pas retarder d'une journée supplémentaire sa découverte du terrain. Le fait d'être le dernier du Clan à avoir patrouillé sur les nouvelles terres de l'Ombre suffisait à le mettre de mauvaise humeur.

Mais ce rattrapage en lui-même aurait fait perdre de l'avance sur l'installation de l'Ombre. Vu que tous les Guerriers connaissaient déjà les lieux, il n'y avait en soi pas d'intérêt à ce que le Chef et son Lieutenant fasse cette patrouille. C'était un peu comme un entrainement, cela sert à l'apprenti, mais n'a aucune influence sur le reste du Clan. Aussi Etoile Mélancolique avait-il décidé de profiter de cette patrouille pour chercher quelque chose. Des herbes médicinales ? Il aurait fallut emmener le Guérisseur et il ne voulait pas prendre le risque que Brasier d'Antan l'oblige encore à avaler des pissenlit baveux. Des points d'eau ? Pas très utile, pour l'instant le Clan utilisait la petite rivière dans la Forêt des Morts et elle n'était ni gelée ni à sec, c'était un problème d'été qui n'arriverait pas avant longtemps. Des dangers ? Mieux valait éviter avec Soleil d'Argent et sa patte blessé. Etoile Mélancolique était peut-être pressé, mais il n'était pas inconscient.

Il venait de fixer son choix sur la découverte d'un lieu entrainement pour les apprentis lorsqu'un Guerrier arriva à porté de voix. Sans chercher à savoir où se rendait le félin ni ce qu'il comptait faire, Etoile Mélancolique l'interpella d'un miaulement sec.

– Chien Balafré ! Tu va venir avec moi et Soleil d'Argent, nous allons patrouiller à la recherche d'un terrain d'entrainement digne de ce nom. Les apprentis ne se sont que trop reposés et je ne voudrais pas que la Rivière prenne l'avantage sur nous parce que nos jeunes ne sont pas prêts.

Sa patrouille était composée, il ne restait qu'a en attendre tous les membres puis à partir pour une longue marche dans la forêt. Le matou brun aurait bien frissonné d’excitation à l'idée de découvrir les merveilles de la montagne si il n'avait été si pressé à quitter le camp par la menace de Brasier d'Antan et de ses pissenlits.


Dernière édition par Etoile Mélancolique le Sam 15 Fév - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 96
X Points Team : 1455

MessageSujet: Re: Un emploi du temps bien chargé   Dim 9 Fév - 15:09

Chien n'aurait pu dire si il venait d'ouvrir les yeux ou si ils étaient restés ouverts pendant toute la nuit. Le choc de la veille l'avait tenu en éveil malgré lui, le privant du repos qu'il méritait. Il se leva péniblement, les pattes encore engourdi par la veillée, et aperçu en passant le museau hors de la faille que les nuages avaient désépaissi pendant la nuit, ne laissant désormais qu'une fine couche de coton encore un peu grisâtre. La pluie n'était d'ailleurs pas beaucoup tombée pendant la nuit, et avait presque laissé le temps à la terre de réussir de sécher. La fatigue semblait s'accrocher à Chien comme pour lui rappeler qu'il ne serait pas très utile aujourd'hui; malheureusement, Étoile Mélancolique tout juste rentré n'avait pas l'air décidé à le laisser se reposer. Dès que le guerrier eut le malheur de croiser le regard de son chef, il se fit immédiatement ailler par lui. Les ordres furent catégoriques, il devait aller patrouiller avec lui et Monsieur le "Lieutenant" pour trouver un terrain d'entrainement pour les apprentis. Tant mieux, les apprentis étaient bien trop inactifs en ce moment, comme si l'arrivée sur de nouveaux territoires était une raison pour paresser. Bon, au moins, pensa Chien Balafré, Étoile Mélancolique faisait au moins l'effort de se déplacer pour cette recherche, malgré son séjour chez la guérisseuse de la veille. Alors que le groupe s'était mis en marche, le guerrier marron scrutait les yeux de son chef. L'aura qui s'en dégageait l'impressionna. De l'autorité et de la détermination s'en échappaient, lui donnant un air supérieur naturel. Ce chat était né pour être un chef, et il ne devait pas être un tendre, vu les cicatrices qu'il portait. Chien sentait qu'il allait bien l'aimer son chef. Mais lorsqu'il se rendit compte qu'ils se dirigeaient vers les Montagnes, son sang se glaça. Mais il ne devait rien laisser paraitre, ni protester, ce n'était digne de lui, surtout devant Soleil d'Argent qu'il ne supportait pas. Cet idiot n'était même pas allé faire soigner sa blessure, pffou. Et comment pourrait-il expliquer qu'il ne veut pas aller dans cette partie du territoire ? Il était obligé de suivre les autres sans un mot, et faire face.
Partout autour de la patrouille, la vie semblait se réveiller après le déluge qui avait eu lieu. Les gouttes de pluies qui perlaient au bout des aiguilles des conifères rendait le paysage fantastique; Chien n'arrivait pas à se concentrer sur leur objectif de trouver un lieu où installer un terrain d'entrainement. Mais l'endroit où ils se trouvaient était trop irrégulier; des pierres se cachaient parfois sous les aiguilles, donc trop dangereux, et les arbres beaucoup trop lisse pour les escalader, même avec les griffes très acéré de son clan. Étoile Mélancolique prit alors la direction de deux montagne qui se rejoignaient en U.


Dernière édition par Chien Balafré (Soli) le Dim 9 Fév - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrouille.deviantart.com/gallery/
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 164
X Points Team : 1589

MessageSujet: Re: Un emploi du temps bien chargé   Dim 9 Fév - 16:31

Soleil d'Argent rêvait. Il courait dans la montagne, chassant une proie. À ses côtés, une ombre noire qu'il ne reconnut pas. Il était plein de joie, l'excitation de la chasse lui montant à la tête. Le vent se leva, ébouriffant sa douce fourrure. Il sauta sur le lapin et le tua d'un coup de crocs. Relevant la tête, il aperçut un vallon bordé de pins... Soudain, un vigoureux coup de patte le fit se réveiller en sursaut. Ouvrant des yeux embrumés par le sommeil, il ne put que suivre son Chef lorsque ce dernier décida de partir explorer les environs. Étoile Mélancolique semblait encore énervé par son intervention de la veille, et il ne protesta aucunement, se contentant de le suivre silencieusement. Le matou brun apostropha quelques apprentis qui paressaient au soleil, puis ordonna à Chien Balafré de les suivre.

Sunny sourit en se glissant silencieusement derrière son Chef, essayant de suivre le rythme sans trop boiter. Cette fichue blessure était encore douloureuse. Quelle erreur de sa part. Mais quand il voyait Étoile Mélancolique, droit et fier, l’œil brillant, il ne pouvait qu'essayer de rester fort. Il avait le meilleur Chef entre tous, et ce dernier avait peur que ses Guerriers ne lui accordent pas une entière confiance ? Qu'importe si ses paroles d'hier lui avaient déplu : il préférait voir Étoile Mélancolique énervé plutôt que mort ou agonisant. Le charisme, la détermination, la puissance... Il n'arriverait jamais à la cheville du fantastique Guerrier.

Enfin, ils arrivèrent dans les Montagnes. Le félin argenté devait avouer qu'il n'avait pas encore effectué de Patrouille dans ce coin du Territoire. Il jeta un œil à Chien, sachant que ce dernier avait effectué plusieurs patrouilles de chasse dans ce lieu. La pluie avait détrempé le sol, et Soleil d'Argent devait mobiliser tous ses sens pour ne pas glisser, sa patte blessée telle un poids derrière lui. Quand Etoile Mélancolique prit la direction des deux montagnes qui se rejoignaient en U, il le suivit sans un mot. Quelques instant plus tard, en découvrant le terrain, il lança :

- Cet endroit serait parfait pour un entraînement !

En effet, dans le petit vallon, quelques rochers tombés entourés de pins formaient un cercle vide et plat. Un entraînement au combat pourrait tout à fait s'y dérouler, sans compter que les arbres semblaient parfait pour enseigner à un jeune chat l'escalade, et pour le saut les rochers étaient disposés de la bonne façon également. S'avançant jusqu'à côté de son Chef, Soleil d'Argent ajouta, souriant :

- Qu'en penses-tu, Étoile Mélancolique ?

Il posa ses prunelles d'un vert assombri par le peu de luminosité dû aux nuages persistants sur le visage du petit chat brun, puis regarda Chien Balafré. Le Guerrier au poil foncé semblait taciturne, et n'avait pas desserré les crocs de tout le trajet. Sunny avait remarqué le peu de considération que lui portait l'autre chat, et espérait que cela s'arrangerait. Il pensait que Chien ferait un très bon combattant et un féroce chasseur, mais sa tendance à ne pas se lier aux autres membres du Clan pourraient le desservir dans le futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3082

MessageSujet: Re: Un emploi du temps bien chargé   Dim 9 Fév - 20:54


Etoile Mélancolique contempla les rochers et la longue ligne de pins noirs dressez autour de la clairière de pierre. Le terrain était lisse et froid, foncé par la fine pluie d'hiver. L'air embaumait l'odeur de la sève humide et de l'humus tiède. Le bourdonnement continu de moucherons attirés vers le sol par l'averse résonnait comme le murmure d'un orage lointain. Le matou brun sentit des gouttes de bruine tomber à travers sa fourrure, ses pattes frappant le sol dur d'un rythme droit et régulier semblaient se fondre en pierres noires dressées ou bien en tronc de sapins mouvants qui ne pensaient qu'à marcher devant. Les yeux mi-clos, le matou se laissa aller à la brise, écoutant le discret bruissement des épines, le bruit fort, amplifié par l'écho, d'un lièvre marchant sur la neige éternelle au sommet des montagnes et le puissant silence, le profond silence du coeur de la terre battant autour de lui. Il avait envie de grimper plus haut, encore plus haut, jusqu'à ce que le ciel soit à porté de patte, jusqu'à ce qu'il puisse effleurer le toit de la sphère de ses moustaches, et de laisser la vie poursuivre au pieds des grands rochers tandis qu'il n'y aurait au sommet plus que lui et le vent.

L'exclamation de Soleil d'Argent tira le chef de son abandon, il s’éveilla comme l'on sort du sommeil et songea brièvement qu'il avait dut se lever trop tôt en fin de compte. D'un regard un peu absent, il contempla la clairière où ses pattes l'avaient menées, vit les rochers et les arbres, le sol droit et lisse. Il alla renifler la plus grosse pierre posée un peu excentré du terrain, cela sentait la pierre, mélange de poussière et de terre. Il s'installa derrière et marqua le territoire puis revint au centre de la clairière. Il leva les yeux vers les montagnes, leurs courbes écorchées les surplombaient de toute leur majesté. Elles se rejoignaient comme pour former une infranchissable et vaste impasse courbe.

– Pas mal, dit-il enfin. Pas mal du tout, mais le terrain est presque trop idéal. Le sol est presque aussi plat que dans une forêt, difficile d'enseigner les bons mouvements à faire sur une corniche ou bien à escalader une falaise friable...

Il examina le lieu où les parois des montagnes rejoignaient la clairière, ils étaient trop abrupte pour des apprentis et même pour des Guerriers, essayer d'escalader ces parois serait un véritable suicide. Peut-être devraient-ils continuer à chercher plus loin. Etoile Mélancolique tourna la tête vers les rochers couchés, dans l'air humide du jour, il lui sembla voir un vieux chat marron assis sur l'une des pierres. Le matou de l'Ombre reconnut aussitôt l'apparition, c'était un souvenir, un doux souvenir. Il vit un jeune chat noir perché au bord du rocher juste en face, les deux pierres étaient très éloignées l'une de l'autre, mais le jeune chat ne voulait pas décevoir son aîné qui était parvenu à sauter le précipice d'un simple bond gracieux. L'apprenti prit une grande inspiration, recula sur son rocher et bondit. Etoile Mélancolique retint son souffle en même temps que le petit fantôme de ses pensées tandis qu'il volait dans les airs en direction de son mentor. Les pattes avant du chat noir se posèrent sur le rocher de son mentor, mais pas les pattes arrière. Il percuta la pierre de plein fouet. Aussitôt le vieux chat brun saisit son élève par la peau du coup pour le hisser à côté de lui et d'une inclinaison des oreilles l'encouragea à recommencer. Un battement de paupière et les deux apparitions s'évaporèrent.

– Je suppose que pour les choses sérieuses rien ne vaut une petite promenade dans les sommets. Ce lieu me semble idéal pour les entraînements journaliers. Combats, escalade de sapin... Il faudra dire aux mentors de bien insister sur ce point, grimper aux arbres est non seulement une bonne préparation pour la montagne, mais exceller dans ce domaine pourrait nous permettre des attaques surprise par les frondaisons si nous décidons d'attaquer la Rivière... ou le Tonnerre.

D'un bond souple, le matou se hissa sur le rocher devant lui. Cela lui semblait si facile. Il s'assit sur le granit irrégulier et contempla les deux chats de sa patrouille. Chien Balafré n'avait pas desserré les crocs depuis qu'ils avaient quitté le camp et Soleil d'Argent semblait plongé en pleine réflexion.

"Ce chat réfléchit trop..." marmonna le matou en son fort intérieur, mais il savait bien qu'il ne lui ferait jamais de remarque sur ce point. C'était une chose qu'il appréciait chez son lieutenant, ce petit côté de caractère qui lui assurait qu'il avait bien choisit en le nommant.

– Bien, maintenant que nous avons trouvés ce que nous cherchions, autant profiter de cette fraîche journée pour nous tenir au courant. J'ai entendu dire que vous aviez trouvés quelque chose dans les montagnes et la plaie de Soleil d'Argent me fait dire que les lieux ne sont pas tous sûrs. J'aimerais assez me rendre compte par moi-même de ce que vous m'avez dit dans vos rapports.

Il descendit du rocher et se plaça entre les deux chats.

– Alors ? Par quoi commençons-nous ? demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 164
X Points Team : 1589

MessageSujet: Re: Un emploi du temps bien chargé   Dim 16 Fév - 0:25

Etoile Mélancolique objecta que le sol était trop plat, sans compter que les Apprentis devraient apprendre à grimper, puis il s'avança jusque derrière les rochers, marqua le territoire. Enfin, il tourna la tête vers les rochers et après un temps de silence, décida que ce lieu serait bien. Sunny regarde les sapins, et se souvint...

- Grimpe ! Vite !

- Je n'y arrive pas...

Le jeune apprenti était terrifié, à peine au milieu du tronc, il sentait le souffle du blaireau sur sa queue, qui ouvrait la gueule pour l'attraper. Le sommet de l'arbre lui semblait bien trop haut, il ne parvenait pas à l'atteindre, il ne savait pas.. Brusquement, son mentor jaillit des branches et se jeta sur le blaireau qui voulait déchiqueter son apprenti.

- Monte !

La peur le paralysait, mais le petit félin parvint tout de même à grimper aux première branches. Angoissé, il regarda son mentor au sol, qui se battait vaillamment contre le féroce prédateur. Coups de griffe, de dents, les touffes de poils volaient en tout sens. Mais le blaireau était bien trop fort pour un seul Guerrier, et le matou blanc et noir fut rapidement dépassé. Des crocs acérés lui déchirèrent l'abdomen, le dos, et il ne fut plus qu'une masse sanguinolente au sol. L'Apprenti horrifié hurla sa douleur, et enfin une troupe de chats apparu et firent fuir la bête. Alors le petit félin descendit de l'arbre, manquant de tomber à chaque instant, recueillit les dernières paroles de son mentor et pleura sur son corps défiguré.


Soleil d'Argent cligna des yeux, et s'aperçut qu'il haletait. Il se tourna vers les autres et déclara :

- Oui, il serait bien que tous nos Apprentis apprennent à grimper aux arbres. Pour l'avantage sur les autres Clans, mais aussi en cas de danger.... Il ne faut pas oublier qu'un Renard rôde.

Le matou gris se détourna. Il ne savait que trop bien les dégât qu'un prédateur pouvait faire si on parvenait pas à fuir, du moins quand on était un chaton ou un Guerrier seul. Il posa un regard perçant sur Chien Balafré, qu n'avait pas dit un mot, puis suivit Etoile Mélancolique qui s'éloignait. Sa patte le faisait encore souffrir, et il se força à avancer sans demander grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1614
X Points Team : 1524

MessageSujet: Re: Un emploi du temps bien chargé   Sam 16 Aoû - 20:27

Rp mort/fini je verrouille

_________________

Spoiler:
 

« Un cannibale est un homme qui aime son prochain avec de la sauce. »
Corn? C'est qui ? Assied toi , fais toi un plat de pâtes , annule tes rendez vous pour 2 jours et je vais t'expliquer son cas .
XIII/XII/MMXI->inscription sur le fow♥

Seigneur du Flood 2015 ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un emploi du temps bien chargé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un emploi du temps bien chargé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Emploi du Temps?
» Emploi du temps: 6ème année
» Emploi du temps: 1ère année
» Emploi du temps: 4ème année
» Emploi du temps: 7ème année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-