La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Réviser ses classiques [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1870
X Points Team : 3207

MessageSujet: Réviser ses classiques [LIBRE]   Mer 16 Avr - 21:32

Nuage de Corbeau, leva la tête avec une infinie lassitude. L'été apparaissait tout juste, le printemps donnait le meilleurs de lui-même. L'hiver mortel dans la ville géante des bipède, le voyage sans retour... tout cela semblait si loin lorsque l'on regardait le ciel bleu, mais le jeune chat noir ne pouvait pas oublier.

Il se souvenait encore de la fourrure grise tigré, du sang familier qui avait maculé ses pattes. Les souvenirs se mélangeaient, cherchaient à s'effacer, le félin ne le voulait pas. Il lui semblait déjà avoir perdu la voix de son défunt ami. La voix de Psycho, le guerrier du Soleil, son deuxième père qui était mort en lui sauvant la vie. Comment résonnait-elle déjà ? Grave ? Douce ? Il se souvenait seulement de sa gentillesse, de sa bonne humeur.

Cela faisait deux heures désormais que Nuage de Corbeau se trouvait au bord du lac. Il était venu, s'était allongé et était resté prostré. Il n'avait rien envie de faire, comme si sa force de vivre s'était évaporé lorsque la porte de la sphère s'était fermée derrière lui, sur le chat gris. Un ancien, lassé de le voir se morfondre, lui avait conseillé d'aller nager. Le matou noir ne s'était pas sentit de lutter contre le courant de la rivière, aussi avait-il préféré les eaux calmes du lac. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas nagé, l'avait-il seulement fait un jour ? Il avait cela dans le sang, c'était sûr. En tant que chat né de félins de la Rivière, la natation était gravée dans ses veines.

Il se leva et mis une patte dans l'eau. C'était frais, terriblement agréables avec le soleil qui lui faisait bouillir la fourrure. Il avança aussitôt, entrant dans le lac jusqu'à ce que l'eau lui passe au-dessus du dos. Il n'avait plus qu'à se propulser en avant pour barbouiller un peu plus loin. Peut-être serait-il assez fort pour nager jusqu'au centre du lac et revenir... ou bien attendre, avec l'eau tout autour de lui, que ses forces l'abandonnent et qu'il sombre dans l'oublis avec son ancien monde.


Dernière édition par Etoile Mélancolique le Ven 9 Mai - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Ven 9 Mai - 23:33

HRP:
 

Petit Rossignol, une fois de plus, n'avait rien à faire de sa journée. Depuis que ses frères et soeurs avaient été nommés apprentis, il n'avait plus de compagnon de jeu, même si de toute manière cela faisait des lustres que Nuage de Corbeau ne lui avait pas adressé un mot. D'un autre côté, lui-même n'avait pas fait beaucoup d'efforts de sociabilité. Sa rancoeur était trop grande, même s'il faisait de son mieux pour l'étouffer. Ce sentiment d'injustice commençait à le saouler, car il savait que s'indigner en vain n'arrangerait en rien ses affaires.

Enfin, la matinée s'était mal terminée. Un ancien, un de ceux qu'il aurait bientôt à soigner si tout se passait bien, lui avait lancé d'aller nager avec son frère s'il n'avait rien à faire! Puis, en regardant son moignon d'un air goguenard, la vieille peau s'était excusée. Même pas crédible. Ça avait dû l'amuser. Lui, non... Tant pis, s'était alors dit le chaton, et d'un air de défi, il était partir en direction du lac. Ça lui avait prit du temps. Rossignol prenait la peine, tous les pas, de respirer à fond, mémorisant les odeurs des proies, des plantes, la senteur de la terre quand elle vit... Depuis qu'il avait un nouveau but, une combativité nouvelle s'éveillait en lui ; les sensations se déversaient bien plus puissantes qu'autrefois... Privé de la force, la rapidité, il s'ouvrait au monde par tous les pores de la peau.

C'était la première fois qu'il voyait le Lac. Jamais Rossignol n'avait eu l'occasion de nager. La sensation de l'eau lui était inconnue ailleurs que dans la gueule... Le désir lui vint, impérieux, de casser la surface immobile, fondre dans cette masse bleu-vert. Puis il se rappela le regard de l'ancien et la sourde rage l'envahit à nouveau.

Nuage de Corbeau était bien là, sa petite tête noire à peine visible au-dessus du miroir. Rossignol manqua de se laisser distraire par l'extrême nouveauté qu'était pour la caresse fraîche sur ses pattes avant. Avant de se laisser aller à cet extase il voulait d'abord rattraper son frère... Il chuchota, tendant au maximum son petit corps:


- Corby! Hep... Attend-moi... Corby ?
 

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3207

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Mar 3 Juin - 18:40

HS:
 

Lorsqu'il entendit la voix de son frère, Nuage du Corbeau se figea, une patte à moitié levée vers la surface de l'eau, une autre s'enfonçant lentement dans la terre sableuse du bord de lac. Il voulut aussitôt ignorer Petit Rossignol. Il lui suffisait de faire comme s'il n'avait rien entendu, de nager un peu plus loin assez vite et le félin ne pourrait jamais le rattraper avec son membre manquant. Puis le chat noir se ravisa. Il ne pouvait pas faire ça.

Il tourna la tête vers le matou roux qui sautillait dans sa direction et regretta aussitôt de l'avoir regardé. Le moignon de son frère lui fit hérisser le poil. Cette blessure le mettait mal à l'aise. Pour se donner une contenance, Nuage du Corbeau s'assit, sa longue queue trempant dans l'eau, et attendit que Petit Rossignol le rejoigne. Lorsque ce fut fait, l'apprenti ne dit rien. Il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il aurait put confier à ce frère qui lui semblait maintenant comme un étranger. Alors il garda les yeux rivés sur le lac, ce lac si bleu, comme les yeux de Psycho.

Le jeune chat baissa la tête et les oreilles, abattu.

— Je voudrais être loin d'ici, murmura-t-il entre ses crocs serrés. Je voudrais que nous n'ayons jamais quitté la ville ou que nous soyons restés dans les montagnes, n'importe où plutôt qu'ici.

Il ferma les yeux, sentant son cœur descendre au fond de ses coussinets. Il aurait tant voulu redevenir un chaton insouciant paisiblement lové contre sa mère, entre son frère et sa sœur, loin de ce monde atroce et vide de tout espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Ven 13 Juin - 19:34

Son frère l'attendit, l'oeil mort, visiblement peu enthousiaste à l'idée de le voir arriver. Au regard qu'il porta sur le moignon, Petit Rossignol sentit son cœur chavirer. Lui-même commençait à oublier cette absence, et ses trois autres pattes se fortifiaient de plus en plus pour le soutenir. Nuage de la Mésange avait continué à jouer avec lui comme si de rien n'était… Alors pourquoi ce dégoût dans les yeux verts de Nuage du Corbeau?

Mais le chaton roux s'assit tout de même au côté de son frère. C'était très étrange de voir la poitrine noire se soulever en rythme. Des lunes durant ils avaient dormis au son de la respiration de l'autre, et puis un jour cela avait cessé, et il n'avait plus senti son souffle sur sa nuque.
Petit Rossignol ne savait pas exactement quand ça avait commencé. Peut-être avec la rencontre avec ce Solitaire, là… Parfois, il le haïssait: s'ils avaient dormi tous les trois comme avant… S'ils étaient restés unis… Qu'aurait pû faire le froid contre la chaleur de leur corps emmêlés?
Ou alors, après le passage de la porte? On avait plus jamais revu le matou… 

— Je voudrais être loin d'ici. Je voudrais que nous n'ayons jamais quitté la ville ou que nous soyons restés dans les montagnes, n'importe où plutôt qu'ici.

Petit Rosignol le regarda avec presque de la pitié. Ils étaient sains et saufs dans un endroit paradisiaque, tout se conjugait pour leur permettre de se construire une nouvelle vie… et Nuage du Corbeau restait là, avec son regret à lui ronger le coeur, incapable de profiter de la lumière du monde. Bien sûr, ils avaient tous soufferts. Mais quel intérêt y avait-il à ressasser ces douleurs?
Pourtant, il comprenait aussi cet état d'esprit. En se coupant de tous, Nuage du Corbeau s'était lui-même condamné au silence et à la peine. Comment évacuer sa douleur lorsqu'on a personne à qui parler?

- Pourquoi? demanda-t-il, curieux tout de même la cause réelle de la tristesse de son frère. C'est ce Solitaire qui te manque? Je ne sais même s'il a passé la porte. Comment est-ce qu'il s'appelait déjà?

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3207

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Ven 13 Juin - 21:26

Nuage du Corbeau ferma les yeux un bref instant, comme un battement de paupière très appuyé. Il ne put s'empêcher de trembler. Une seule phrase avait suffit pour réveiller en lui le terrifiant souvenir du dernier regard d'un félin gris tigré, de son premier ami, se sacrifiant pour lui sauver la vie. Le jeune chat noir vit la lourde porte grise retomber devant lui, comme elle le faisait chaque soir dans son sommeil, et s'abattre sur le crâne fragile de Psycho. Et, pire que tout, le souvenir de son dernier regard, remplis de tristesse, de peur et de regret, un regard qui hanterait Corbeau sans doute toute sa vie.

— Qu'elle importance ? cracha le félin, les poils de la nuque hérissés. Il est mort, inutile de faire comme si tu t'y intéressait.

Avait-il choqué son frère en répondant si brusquement ? Petit Rossignol essayait juste d'être gentil après tout, mais Nuage du Corbeau n'en avait rien à faire. Son frère n'avait qu'à parler d'autre chose s'il ne voulait pas qu'on lui réponde sèchement. Le beau temps par exemple, c'était un sujet moins énervant. Quoique... Nuage du Corbeau en avait tout autant assez et aurait sans doute réagit de la même façon.

Il poussa un soupir et regarda les petits alevins nager au bord de l'eau. Il faisait tout de même sacrément chaud. Avec son poil noir, l'apprenti avait l'impression de bouillir.

— Je voulais nager un peu... commença le félin.

Il fixa son frère droit dans les yeux, cela faisait bien longtemps qu'il ne les avait pas vu d'aussi près. Ils étaient toujours du même bleu sombre, presque violet, avec peut-être un peu plus de tristesse ou de sagesse.

— Tu peux venir avec moi si tu veux, proposa Corbeau après une longue hésitation.

Il n'agissait sans doute pas de la meilleure façon possible avec le rouquin, il lui parlait comme s'il n'avait pas confiance en lui, mais le chat noir n'en avait pas conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Jeu 26 Juin - 23:57

La réaction violente de Nuage du Corbeau, si elle ne le choqua pas, fit de la peine à Petit Rossignol. Il avait vaguement espéré que la mélancolie de son frère n'était qu'un malaise adolescent passager ; pour qu'il l'agresse ainsi, sa peine devait être réelle, et violente. Sûrement avait-il véritablement aimé ce Solitaire. C'était bien triste pour lui. Rossignol ne regrettait pas pour autant d'avoir provoqué cette fureur, car elle lui permettrait de se vider. Il n'était pas bon de garder ainsi sa douleur pour soi.

— Tu peux venir avec moi si tu veux, dit le chaton noir, hésitant, presque gêné. Mais Petit Rossignol commençait à être habitué à cette réaction. Qu'il le lui propose, déjà, lui faisait extrêmement plaisir.

Tout en jetant des regards en coin à son frère, le rouquin avança à petits pas dans l'eau fraîche. C'était déstabilisant, mais terriblement agréable. Jamais il n'aurait cru que le froid puisse être aussi doux. L'eau s'engouffrait dans les poils de ses flancs et il y découvrait un bonheur inconnu. Sa queue rousse flottait à demi, il la sentait à peine, portée par l'onde.

- Si je n'essaye pas, je n'y arriverai jamais. Avance où tu veux et je te suivrai, Corby. Ça fait trop longtemps qu'on a rien fait ensemble. D'ailleurs, je t'ai même pas félicité pour ton baptême...

Petit Rossignol se retourna et pencha la tête sur le côté, pensif. C'était vrai, il avait boudé toute la soirée.

- Il ne faut pas m'en vouloir. J'étais jaloux.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3207

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Ven 27 Juin - 10:48

Nuage du Corbeau se glissa dans l'eau avec délectation. Il aurait put jurer que de la vapeur se formait là où le lac entrait en contact avec sa fourrure brûlante. Quel idée d'avoir le pelage noir à l'approche de l'été ! Cela ne ferait qu'empirer. Le félin avait au moins l'avantage de faire partie du Clan de la Rivière, il savait comment nager et pourrait le faire autant qu'il le voulait les jours de canicule. Il eut une pensée compatissante à tous les félins noirs du Clan du Vent ou même ceux des Ténèbres, avec leurs territoires nus de tout arbre et peut-être même de rivière comment faisaient-ils pour se rafraîchir en été ?

Le jeune chat attendit son frère là où tous deux avaient encore patte, le pelage long de Corbeau ondulait autour de lui comme s'il s'était transformé en algue. Il hésitait à s'élancer un peu plus loin, si Petit Rossignol n'arrivait plus à nager, arriverait-il à lui porter secours avant qu'il ne soit trop tard ? Le félin avait l'air déterminé, Nuage du Corbeau se propulsa donc en avant sur deux longueurs de queue. Il n'avait jamais vraiment eut le temps de pratiquer la natation, les rivières s'étaient asséchées si vite dans leur ancienne forêt. Il fallait agiter une patte après l'autre, comme pour marcher, mais avec plus de dynamisme et se servir de sa queue comme gouvernail. Ce qui était souvent plus facile à dire qu'à faire.

— Je n'ai jamais trop réussit à me diriger, lança-t-il à son frère entre deux brasses. Pour aller à gauche il faut tendre la queue à droite ou c'est l'inverse ?

Parler n'était pas forcément une bonne idée, une grosse gorgée d'eau se glissa entre les crocs du matou qui avala de travers. Il battit des pattes plus fort pour mettre sa tête bien au-dessus de l'eau et pouvoir cracher et tousser à son aise. Malheureusement, il en oublia de regarder où il allait. Il décrivit un cercle un peu douteux qui le ramena près de la rive où il percuta de plein fouet les racines d'un saule pleureurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Ven 22 Aoû - 12:38

Les deux chatons nagèrent un moment l'un à côté de l'autre, en silence, leur pattes battant presque au même rythme. Petit Rossignol se fit la réflexion que si son frère était noir, ils avaient bien la même fourrure, longue, épaisse brillante. Il avait l'étrange sensation de n'être pas mouillé malgré la fraîcheur de l'eau autour de lui. Comme si le poisson imperméabilisait vraiment les poils... Il nageait avec joie, compensant son handicap par un surplus d'effort à l'arrière et une étrange inclinaison de la queue (pour garder le cap). Il ne pourrait pas continuer ainsi toute la journée mais, pour l'instant, le rouquin se sentait juste merveilleusement bien. Dans son élément.

— Je n'ai jamais trop réussit à me diriger. Pour aller à gauche il faut tendre la queue à droite ou c'est l'inverse ?

Comme pour illustrer ses mots, Nuage du Corbeau fit un demi-tour complet et alla se cogner le museau contre un arbuste à moitié immergé. Son frère le rejoignit à petits coups de pattes et alla se poster à côté de lui. Le sol n'était pas ferme sous lui, lisse, gluant, il s'enfonçait sous son poids. Petit Rossignol leva un coussinet et inspecta la boue noirâtre qui maculait ses poils. De la vase.

- Je pense qu'il faut faire comme un cercle avec son corps dans la direction qu'on veut. Donc pour aller à droite... 

Le rouquin se tut, soudain perturbé. Ce n'était pas du tout ce qu'il avait fait. Il ferma les yeux et tenta d'imaginer la sensation du virage.


- Non... voilà, il faut tendre à gauche pour aller à droite.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3207

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Dim 24 Aoû - 0:45

Nuage du Corbeau dressa la tête et cracha une grosse bouchée de vase et de feuilles. Décidément, cet endroit ne l'aimait pas. D'abord les vaches et maintenant la rive du lac, c'était bien la première fois qu'un territoire cherchait sa perte.

— Encore heureux qu'il n'y ait pas de courant, s'exclama-t-il entre deux quintes de toux.

Il se hissa sur la terre ferme et ébroua son long pelage. Sa fourrure noire pesait sur ses pattes, complètement plaquées par la boue. Elles avaient désormais une teinte marron douteux. Il pivota pour aider son frère à le rejoindre avant de se frotter les coussinets dans l'herbe pour en retirer la saleté. D'un mouvement ample, sa longue queue noire fouetta l'air de la queue. Il baissa les oreilles et fixa un point au loin.

— Je n'aime pas cet endroit, dit-il. J'ai l'impression d'être enfermé, de ne pas être à ma place. Pas toi ? Tu ne t'es jamais dis que notre place aurait été ailleurs que dans la forêt ?

Il marqua une pause. C'était absurde de dire cela pour un chat de Clan, surtout, et sa gorge se serra lorsqu'il y pensa, pour un fils de chef. Il tenta de rattraper le coup et de se donner bonne conscience.

— Je veux dire, nous n'avons jamais vraiment connu la forêt quand nous étions petit, je ne me souviens que de la ville. Aussi terrible soit-elle, c'est là que nous avons passé notre enfance, non ? Je n'arrive pas à m'imaginer vivre ici.

Il tâcha de se détendre, réalisant que son poil était plus dressé que les piquants d'un hérisson. Il ne pouvait s'empêcher de songer que si les Clans étaient restés en ville son frère aurait toujours toutes ses pattes, il n'aurait jamais rencontré Psycho, n'aurait jamais eut de raison de haïr sa mère et ils seraient encore tous unis, en famille. Au lieu de ça, les pires malheurs étaient arrivés et le seul lot de consolation aurait été un territoire boueux rempli de périls ? Il se demandait ce qu'en pensait Rossignol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Mar 9 Sep - 18:46

Petit Rossignol se renfrogna en écoutant les paroles de son frère. Tout le monde ici semblait être ravi de leur point de chute, jamais il n'aurait pensé que ça ne soit pas le cas de Nuage du Corbeau. Il était persuadé que cela avait quelque-chose à voir avec le Solitaire, mais se rappelant la réaction initiale du chaton noir, il préféra ne pas insister. Cela l'inquiétait un peu: si son frère avait un réel mal-être à vivre ici, il n'était pas tiré d'affaire. La Porte était à la limite de l'infranchissable. Ils étaient coincés. Sans en ressentir de réelle claustrophobie, Petit Rossignol pouvait comprendre ce que cela avait de choquant.
Peu désireux de s'exposer à nouveaux à l'intense chaleur de l'après-midi, il préféra rester dans l'eau, à une courte longueur de queue de la berge. La question méritait réponse, et réponse réfléchie.

- Je pense que notre place est ici, parce-que le Clan n'aurait pu survivre en ville. C'est vrai que nous y sommes nés et y avons grandit. Mais nous ne sommes pas des Solitaires. Nous vivons en société, et c'est notre devoir de lui rendre ce qu'elle nous a donné.


C'est peut-être parce-que je veux être Guérisseur maintenant que je pense ainsi, mais le Clan nous a donné la vie, alors nous nous devons d'en prendre soin. En assurant sa survie, d'abord, donc en lui trouvant un bon environnement, et c'est clair que la Ville ne pouvait pas marcher. Pas à long terme. Et si on regarde plus loin, en vivant longtemps et en perpétuant la lignée. Ca ne sera pas pour moi, mais réfléchit: le jour où tu seras père, tu seras soulagé de savoir que tes petits ne mourront pas de faim.


Tout les changements sont difficiles
, conclut-il. Pareil, j'aurais préféré rester entier. Mais l'essentiel, c'est d'avancer toujours. C'est comme ça qu'on devient digne de soi-même. Et qu'on rend fier ceux pour qui on a compté, ajouta-t-il en espérant que Nuage du Corbeau comprendrait l'allusion voilée. Et précisant de manière plus personnelle: "j'aime cet endroit. Toutes ces choses ont une âme. Il n'y a qu'à fermer les yeux pour les sentir. Et en Ville, on n'avait pas assez de sécurité pour fermer les yeux. Je sens qu'il n'y a qu'ici que je pouvais me réaliser"

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3207

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Ven 26 Sep - 0:23

Nuage du Corbeau fouetta l'air de la queue et tourna la tête. Les paroles de son frère l'avaient agacé car il savait au fond de lui qu'elles étaient vraies, mais il ne voulait pas entendre. Il pensa à ces félins privés à jamais des membres de leur famille à cause d'une porte fermée trop vite, à ces innombrables félins ayant pris place dans la Toison Argentée. Il pensa qu'il ne les avait même pas vu lorsqu'il avait été avec Psycho. Tout cela était alors si loin de lui, il n'aurait jamais pensé que la mort et la misère pouvaient s'abattre si prêt des siens. Pour lui, les choses avaient mal tournées dès que les Clans avaient quittés la Ville et il était encore incapable de voir les choses autrement.

— Et le Clan du Soleil alors ? finit-il par répliquer. C'est un Clan aussi, une société. Ils sont retournés vivre dans la Grande Ville avant que les choses n'envenimes. Qui te dis que ce ne sont pas eux qui ont eu raison ? Qu'ils ne vivent pas eux aussi dans un certain calme. Peut-être avons-nous juste manqué de temps pour nous y faire, comme si le Clan des Etoiles nous avait empêché d'essayer une autre vie.

Il laboura le sol de ses griffes. Sa fourrure humide pesait bien lourd sur son dos, comme si une main invisible lui appuyait dessus. Il baissa la tête.

— Ici, même les poissons sont enfermés, même les oiseaux n'arrivent pas à s'enfuir. Qu'est-ce qu'une forêt où les oiseaux ne peuvent s'envoler ? Et si nous avions tord ? Et si le Clan du Soleil avait raison ? Peut-être que le Clan des Etoiles ne pouvait juste pas prévoir ce qui s'est produit et qu'il nous a amené ici par peur que nous trouvions une nouvelle forme d'existence, qui finisse par nous le faire oublier.

Nuage du Corbeau se tut, il savait bien qu'il parlait pour rien. Comment rivaliser avec un frère ayant décidé de suivre la voie emplie de sagesse des Guérisseurs ? Ceux qui vous répondent toujours avec d'avantages de questions. Il se souvenait bien de l'assaut de l'aquarium, quand il avait vu une guerrière du Clan, Pelage de Loutre, être sauvagement assassinée par les bipèdes. Non, la Ville n'avait pas été sûre, oui, il valait mieux avoir le ventre plein. Mais pour tout ce qu'ils avaient perdus en chemin, est-ce que cela en valait vraiment la peine ? N'auraient-ils pas mieux fait d'aller ailleurs, trouver une véritable forêt où l'on pouvait courir et nager sans craindre de tomber sur un mur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Jeu 2 Oct - 23:43

Petit Rossignol ouvrit la bouche et failli rire nerveusement. Il n'avait jamais envisagé les choses sous cet angle. À vrai dire, il ne s'était même jamais posé de questions sur ceux qui les guidaient, leur présence ou leur motivations. Les guerriers célestes l'avaient toujours laissé indifférent. Quand au Murmure, il le voyait plus comme une sorte de phénomène naturel, un juste contrepoids aux malheurs qui les avaient accablés. Une manière de voir les choses bien puérile, il le voyait maintenant.

Préoccupé, il rangea ces questions dans un coin de son crâne, dans l'optique d'y réfléchir plus tard. Pour l'instant il s'agissait d'enlever du crâne de Nuage du Corbeau des idées noires qui, pour justifiées qu'elles soient, ne lui feraient maintenant plus que du mal.


- Les chats du Soleil avaient perdu leur foi, leur sagesse et leur espoir. Ils sont restés en Ville, certes, mais ne sont sûrement à cette heure plus qu'une bande de brigands sans loi, et ce qui reste de leur Clan ne doit pas être beau à voir. Crois-tu qu'ils ont de quoi nourrir leur chatons, leur anciens, entraîner les Apprentis ? D'ailleurs, plusieurs de leur membres ont gardé assez de jugeote pour comprendre tout ça, et ils ont quitté leur Clan pour nous rejoindre.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3207

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Ven 3 Oct - 13:19

Et voilà, encore une question. Peut-être pas directe, mais les paroles de son frère étaient du genre à vous faire vous interroger des heures durant. Nuage du Corbeau déclara forfait. Il n'avait pas envie de se casser la tête avec ça, c'était un chasseur lui, pas un philosophe. Il ne s'attendait pas à faire autre chose que pécher et protéger le Clan jusqu'au restant de ses jours. C'était tout ce qu'on lui demandait au fond et il était assez obéissant. Si seulement ses entrainements étaient plus réguliers, il avait l'impression qu'il n'en verrait jamais la fin. Mais bon, c'était toujours mieux que Petit Rossignol qui n'avait toujours pas de mentor.

Un éclair d'amusement passa dans les yeux du chat noir. Il venait d'avoir une envie folle. Il rampa jusqu'au rebord et bondit droit sur son frère. Il souleva une gerbe d'eau en s'y enfonçant et eut l'impression d'avoir traverser... le mur de verre justement. La sensation des langues aqueuses vous fouettant la peau devait être la même que des éclats de sphère brisée. Il aimait bien cette idée. Tout à fait immergé sous la surface, son pelage noir s'était soulevé le long de ses flancs, le transformant en une sorte de tâche d'encre flottant parmi la vase. Il resta ainsi quelques secondes, profitant du silence qui avait rempli ses oreilles, avant de remonter la tête à l'air libre.

Il s'ébroua, battant des pattes pour ne pas s'enfoncer à nouveau, et chercha son frère des yeux. Il ne le voyait plus. Est-ce qu'il l'avait noyé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Dim 5 Oct - 20:36

Petit Rossignol réprima un baillement devant le peu de réaction de son frère. On avait trop tendance à associer solitude et vivacité d'esprit. Sans aller jusqu'à considérer Nuage du Corbeau comme idiot, ce qui était loin d'être le cas, il voyait bien que l'apprenti noir n'avait pas l'intention de se répandre en développements, qu'il avait surtout parlé pour se décharger de sa peine. Le rouquin était, en un sens, soulagé, car il n'avait pas beaucoup de réponses à apporter.

L'attaque le prit par surprise et, avant de comprendre quoi que se soit, il se retrouva la tête sous l'eau, le cul en l'air, sans dessus-dessous et complètement éberlué. Le lac l'assaillit de toute part. Paniqué, il poussa un cri, qui s'évapora en une dizaine de bulle et laissa passage à un torrent de liquide vaguement vaseux. Le rouquin eut la présence d'esprit de bloquer sa gorge, mais l'eau s'engouffra dans ses narines, lui causant une douleur brûlante.
Hors de lui, Petit Rossignol sentait son coeur bondir entre ses côtes, en un bruit sourd et obsédant, aussi prégnant que pendant ces deux jours où il avait cru perdre la vie. Alors qu'il tentait de trouver un équilibre au sein du monstre d'eau, l'absence de patte se faisait cruellement sentir, le condamnant à balloter sans répit dans un monde trop sphérique. Il revient me tuer, pensa-t-il, sans savoir si ce "il" désignait le gel, le mur, le chemin ou un monstre. À cette dernière évocation, le rouquin sentit presque la suffocante odeur de la bête métallique, ultime souvenir l'affreux passage de la porte.

Puis, comme un rayon de fourrure argentée striée de noir, le soleil perça avec douceur le rideau liquide. À bout de souffle, Petit Rossignol comprit qu'il n'était qu'à quelques truffes de la surface, d'ailleurs peu éloignée du fond. Il remonta d'un coup de patte maladroit, toucha l'air, expira, inspira, cracha, pleura un peu, et se tut, soudain épuisé. 

Nuage de Corbeau était là, qui le regardait d'un air embêté.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3207

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Ven 24 Oct - 14:15

Un bruit attira l'attention du félin noir au poil long. Il pivota aussitôt et vit avec soulagement son frère sortir des eaux. Il avait eut la peur de sa vie.

— Tu va bien ? demanda aussitôt le jeune chat, l'air inquiet. Je... je suis désolé, je ne voulais pas te faire de mal, juste t'éclabousser.

Il nagea un peu vers le rouquin, pour voir si ce dernier avait besoin d'aide pour sortir du lac ou se maintenir à la surface. Il ne savait pas très bien quoi faire pour se faire pardonner, il avait pensé sauter juste à côté, pas directement sur lui. Il n'aurait jamais fait ça à un infirme, mais pendant une seconde il avait oublié la patte manquante.

— On devrait rentrer, poursuivit-il d'un ton un peu paniqué. Je suis désolé Petit Rossignol, vraiment désolé. On devrait rentrer comme ça tu pourras te reposer et puis je suis sûr que les Anciens et les Guerriers auront des corvées à me donner.

Il se pinça la langue, mais trop tard. Il n'aurait peut-être pas dut dire ça. Les corvées étaient des tâches d'apprentis, cela rappellerait peut-être au chaton roux qu'il n'en était pas un et lui ferait plus de mal qu'une demi-noyade. Le félin au poil long se traita d'empoté et fit de son mieux pour ne pas avoir l'air trop gêné, sans grand succès. Il lui semblait être revenu au point de départ, incapable de savoir qu'elle position adoptée avec ce frère qui lui semblait maintenant si éloigné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Mar 28 Oct - 2:39

Petit Rossignol finit de cracher ses poumons. Quelques gouttes d'eau y étaient restées coincées, il les expulsa, mêlées de mucus. Son frère barbotait à ses côtés, mortifié. Le rouquin aurait voulu le rassurer, effacer cette mine désolée de sa face. Il était vivant, alors quoi? C'était plutôt drôle, en y réfléchissant. Ou plutôt, il s'agissait d'une facétie de chaton, un chose ne portant pas à conséquence, terrible sur le coup mais futile par la suite.

À la proposition de Nuage du Corbeau, il sentit une déception terrible lui tomber dessus. Certes, c'était la meilleure chose à faire, aller se reposer, de toute manière, il était fatigué, ses pattes n'étaient pas encore habituées à compenser l'absence d'une autre, et puis sa gorge le brûlait, à chaque inspiration, c'était douloureux. Mais tout bêtement, Petit Rossignol était heureux d'avoir passé du temps avec son frère. Cette sensation de complicité lui avait manqué. Sans pratiquement le connaître, il voyait en son noiraud de frérot un bon félin, honnête et droit, et le peu de conversation qu'il avait eu avec lui suffisait à raviver l'attachement qu'il lui portait, et l'estime qu'il avait pour son paysage intérieur.

- D'accord, finit-il par dire. Mais c'est dommage. J'ai été content de parler avec toi, Corby. Promet-moi qu'on passera bientôt encore un peu de temps ensemble.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2994

MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   Dim 8 Mar - 16:20

Je lock et archive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réviser ses classiques [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réviser ses classiques [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-