La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1108
X Points Team : 2873

MessageSujet: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Mer 7 Mai - 12:07

Lorsque Étoile Fleurie s'éveilla, elle eut l'impression d'avoir à peine fermé l’œil. D'ailleurs, c'était sûrement être le cas. Son sommeil avait été tourmenté par ses souvenirs les plus terribles : la mort de Vent d'Automne, la perte de la patte de Petit Rossignol, le rejet de Petit Corbeau, la mort de Étoile Cendrée... et le baptême de la veille, que son subconscient avait modifié pour le faire devenir un cauchemar dont les images hantaient la pauvre femelle. Dans son rêve, tout se passait comme cela s'était produit dans la réalité jusqu'à la fin de on annonce. Là, Petit Rossignol avait poussé un cri de rage et de détresse mêlées, un cri qui était devenu tempête et avait dévasté le camp. Aucun chat n'avait cillé. Nuage de Mésanges s'était avancée d'un air menaçant et tout le Clan l'avait imitée, le regard hostile. Il l'avait encerclée et acculée contre le Galet avant que Nuage du Corbeau ne brise les rangs et se jette sur elle pour lui planter les griffes dans les yeux. Malgré son épuisement et les images terribles qui tournaient en boucle dans son esprit, la Chef quitta sa tanière et rejoignit d'un pas lent l'Arbuste jaune où dormaient les Apprentis. Elle secoua délicatement sa fille en murmurant :

- Debout, c'est ton premier entraînement aujourd'hui. Si tu as faim, prends un morceau avant de me rejoindre.

Elle, la tristesse lui nouait le ventre, elle savait déjà qu'elle ne pourrait rien avaler. Elle se résigna donc à attendre son Apprentie à l'entrée du camp. Elle s'assit et lissa vaguement son pelage qui semblait terni, elle n'avait pas non plus le cœur à s'occuper de sa toilette. Elle posa son regard sur la Pouponnière, là où dormait encore Petit Rossignol. Il devait tellement souffrir... Mais elle ne pouvait pas le faire passer Apprenti c'était impossible, même si elle le désirait évidemment ! Un Guerrier avec une patte blessée est très vulnérable, alors avec une patte manquante ? Impossible. L'équilibre est trop important, que ce soit pour la chasse ou le combat. Elle aurait aimé pouvoir dire que cet handicap n'empêcherait pas son fils d'avoir la même vie que ses camarades mais c'était faux, dire le contraire aurait été se mentir à soi-même. Mais qu'allait devenir Petit Rossignol désormais ? Étoile Fleurie baissa la tête, totalement déprimée. elle irait le voir après l'entraînement de sa sœur. Si elle ne pouvait lui offrir une vie de Guerrier, elle pouvait au moins lui apporter sa présence, son soutien, son amour.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Mer 7 Mai - 12:54

Je rêvais.
Je rêvais du voyage, du long périple qui m'avait mené jusqu'ici, jusqu'à ce nid de mousse aplati à même le sol. Si ma naissance n'avait été que le fruit du hasard, le cas de ma survie, lui, était tout autre. J'avais eu énormément de chance de m'en sortir. Je ne m'en étais pas vraiment rendue compte avant, mais, alors que les images du voyage défilaient sous mes paupières closes, je m'en apercevais.
Etrangement, les morts revenaient à la vie. Leurs dépouilles inertes, salies sur le sol, se ranimaient et reprenaient la lente ascension avec nous. Mais, dès qu'ils frôlaient un chat de trop près, ce dernier se figeait et tombait sur le sol, les yeux fermés et les pattes crispées comme des bâtons, morts. Pour finir, j'étais la seule survivante, et je me faufilais entre les membres grêles des chats-zombies, croisant même la patte morte de Petit Rossignol, qui marchait seule dans la poussière. Je savais que ce n'était pas un hasard si tous les véritables vivants étaient morts, et je me doutais que ce serait bientôt mon tour.
- Debout, c'est ton premier entraînement aujourd'hui. Si tu as faim, prends un morceau avant de me rejoindre.
J'émis un grognement étouffé. Mon nez était fourré dans la mousse, et avait étouffé le son en plus de me boucher les narines. Lorsque je levai la tête, encore endormie, l'air frais emplit mes poumons, et je soupirai profondément en suivant du regard la silhouette de ma mère, qui s'éloignait déjà. Je fis la liaison avec la phrase que je venais d'entendre et émis un souffle contrarié. L'odeur de sa peine emplissait la tanière, et sa queue pendait mollement vers le sol. J'aurais été de meilleure humeur si elle avait montré de l'enthousiasme à m'emmener dehors, mais son attitude m'agaçait au plus haut point. Depuis la fin du voyage, elle demeurait l'ombre d'elle-même. Elle était loin, l'apprentie fougueuse qu'on m'avait décrite...
Je fis une rapide toilette et lissai du bout de la patte les poils ébouriffés sur mon crâne. Puis, je me levai et m'interrogeai : avais-je faim ? L'absence de gargouillements de la part de mon estomac, d'habitude très ouvert à ce genre de propositions, me fit comprendre que non.
Je rejoignis ma mère à l'entrée du camp. Elle n'avait pas eu à patienter longtemps. D'habitude, ce n'était pas mon fort de m'arranger pour que les autres soient comblés. Si je l'avais voulu, j'aurais pu manger un des petits poissons aux écailles bleutées qui gisaient déjà sur le Tas de Gibier bien garni. J'avais trop souffert de la faim durant le voyage, et je détestais les privations. J'espérais que chaque mentor prendrait soin de nourrir son apprenti avant qu'il parte s'entraîner, du moment que ce dernier avait connu la famine. Il était intolérable qu'un chat ayant connu ça doive s'affamer. Ma mère m'avait au moins laissé le choix, et mes pensées pour elle s'adoucirent. Je lui fis un gentil sourire en me mettant à ses côtés, accompagné d'un bref : bonjour !, en faisant abstraction de sa mine figée.
- Que fait-on aujourd'hui ? lui demandai-je doucement.
J'essayais de garder une voix calme et posée. Premièrement, pour ne pas laisser filtrer mon excitation soudaine. J'étais ravie de m'entraîner pour la première fois. Je rêvais déjà à des parties de chasse, où je reviendrai renflouée de gibier qui servirait à nourrir les chatons, et aux entraînements de combat qui m'apporteraient souplesse et puissance musculaire. Deuxièmement pour ne pas l'irriter avec une voix trop aigue ou trop rapide, qui l'agacerait et la pousserait peut-être inconsciemment à m'assigner un entraînement ennuyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2873

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Dim 11 Mai - 10:43

- Bonjour ! Que fait-on aujourd'hui ?

Étoile Fleurie tourna la tête vers Nuage de Mésanges et un semblant de sourire lui revint. Au moins, il lui restait encore sa fille qui elle ne semblait pas lui en vouloir. La femelle brun-doré la considéra attentivement. Si la chatonne essayait de garder une apparence et un ton calme, la lueur dans ses yeux était explicite : elle était surexcitée. Il y a longtemps, Étoile Fleurie était comme elle, du moins lui semblait-il. Ils étaient loin, ses entraînements d'Apprentie insouciante et effrontée. Autrefois, elle était une vraie chipie et n'hésitait pas à répondre à ses aînés ou à braver leurs consignes. Qui aurait cru à l'époque que cette petite chatte rebelle deviendrait Chef de clan ? Certainement pas elle en tout cas. Mais si elle avait perdu beaucoup de sa joie de vivre, elle n'avait pas le droit de l'éteindre dans le regard de sa fille. Il était temps de se ressaisir.

- Bonjour Nuage de Mésanges ! Pour commencer, on va faire le tour du territoire. On verra aussi quelques positions de chasse.

Elle entraîna l'Apprentie hors du camp et lui montra les différentes îles qu'elles apercevaient entre les méandres de la Rivière.

- Les Îles du Temps... L'île du Petit, de l'Apprenti, du Guerrier et de l'Ancien, énuméra-t-elle les pointant de la queue au fur et à mesure. Quand tu passeras Guerrière, c'est sur une de ces îles que tu feras ta veillée.

Elle laissa sa fille observer les îles et attendit un instant au cas où celle-ci aurait des questions.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Mer 14 Mai - 12:21

L'expression du visage de ma mère changea. Un peu. La commissure de ses lèvres frémit, prémices d'un sourire qui ne naquit pas. Néanmoins sa voix avait repris un peu d'entrain lorsqu'elle me répondit :

- Bonjour Nuage de Mésanges ! Pour commencer, on va faire le tour du territoire. On verra aussi quelques positions de chasse.


Rooh, un tour du territoire... ne croyait-elle pas que, avec toutes mes fugues, je connaissais le territoire comme mes pattes ? La seconde partie de la phrase était bien plus intéressante. Des positions de chasse. Ce qui signifiait entraînement de chasse en approche... enfin je serai utile au clan. Puis j'aurai un prétexte pour m'échapper, loin de la rigueur de la vie au camp. Je n'avais jamais chassé quoi que ce soit à part la queue de ma maman qu'elle agitait à l'époque de la Pouponnière pour nous amuser, dans l'ancien camp... mais cette époque état bien loin.

Je la suivis avec ardeur, bien droite sur mes pattes encore courtes comme celles d'un chaton. Elles n'avaient pas beaucoup grandi depuis notre arrivée ici, alors qu'avec la nourriture à volonté, ma croissance aurait dû s'accélérer. Apparemment non. Je devais tenir de mes ancêtres ce petit corps, de ma mère ma silhouette fine.

La Forêt était chargée de mille fumets encore méconnus. Je marchais doucement en inspirant et expirant bruyamment, pour capter chaque nouveau parfum avec mes narines dilatées. Mon nez dégagé émettait des petits bruits de reniflement à chaque goulée d'air entrant dans mes poumons, au risque d'alerter les proies. Mais pour le moment, nous ne leur ferions pas de mal. Je m'émerveillais surtout d'entendre les oiseaux chanter, de leurs voix claires comme du cristal, lancer des cuicui enthousiastes à travers les arbres verts.

- Les Îles du Temps... L'île du Petit, de l'Apprenti, du Guerrier et de l'Ancien, énuméra-t-elle les pointant de la queue au fur et à mesure. Quand tu passeras Guerrière, c'est sur une de ces îles que tu feras ta veillée.

Je n'avais pas vu que nous étions arrivées dans ce coin-là, encore inconnu. Je tiquai : un rapide geste de l'oreille en arrière montrant mon embarras, difficile à déchiffrer si on ne me connaissait pas bien. Je n'avais jamais vu ces îles lors de mes escapades et il fallait bien avouer qu'elles étaient magnifiques. Cela me donnait presque envie d'être déjà guerrière pour pouvoir en explorer une lors de ma veillée.

Nous reprîmes la marche. Une question m'avait taraudée lorsque j'avais scruté les îles avant : Petit Rossignol accomplirait-il lui aussi sa veillée ? S'il souhaitait vraiment devenir guérisseur, aurait-il droit à une chose semblable en temps que rite de passage ?

Cela m'amena à une toute autre réflexion : notre mère accepterait-elle de tout faire pour qu'il puisse accomplir son rêve ? Je décidai de le découvrir et demandai :

- Maman... que comptes-tu faire de Petit Rossignol maintenant ?

La question était brute, c'est pourquoi je m'empressai d'ajouter :

- Heu, je veux dire, je sais qu'il ne pourra pas devenir apprenti ordinaire. Mais il ne va pas garder son rang toute sa vie, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2873

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Jeu 15 Mai - 19:06

Nuages de Mésanges admira un moment les îles, apparemment subjuguée par leur beauté. C'est vrai qu'elle étaient magnifiques, avec l'eau qui arrosaient les racines de grands arbres au feuillage d'un vert éblouissant. Un jour, sa fille irait passer sa veillée là-bas et Petit Corbeau aussi. Mais Petit Rossignol ne pourrait jamais connaître un tel bonheur. Une seule nuit avait suffi à détruire son avenir... Comme en écho à ses pensées, Nuage de Mésanges demanda :

- Maman... que comptes-tu faire de Petit Rossignol maintenant ? Heu, je veux dire, je sais qu'il ne pourra pas devenir Apprenti ordinaire. Mais il ne va pas garder son rang toute sa vie, non ?

Ces mots transpercèrent le cœur d'Etoile Fleurie qui sera brusquement les mâchoires et baissa la tête. Si l'épreuve était terrible pour son fils, elle l'était également pour ses frères et sœurs qui s'inquiétaient pour lui. Peut-être même se sentaient-ils gênés de suivre un entraînement pendant que lui devait rester au camp, comme abandonné... Mais que pouvait-elle faire d'autre ? Un chat invalide rejoint les Anciens, c'est tout, il n'y a pas d'alternative. Il pourrait peut-être aider le Clan en rapportant quelques proies mais sa patte manquante le gênerait quoi qu'il fasse. Etoile Fleurie ne trouvait pas de réponse au problème et cela la désespérait.

- Tu sais, il ne pourra jamais se battre. Il pourra peut-être chasser mais ce ne sera vraiment pas évident avec une patte manquante, cela cause un problème d'équilibre assez important... Il rejoindra les Anciens, Nuage de Mésanges. S'il y avait une autre solution, je l'accepterais avec joie mais... je ne vois vraiment pas quoi faire d'autre, à part lui donner tout le soutien possible.

Et pourtant, Etoile Fleurie savait que le soutien ne suffirait pas à éloigner la peine de Petit Rossignol. Il était marqué à vie, peu importe les mots qu'on puisse dire, les personnes qui lui parlent, les blagues qu'on lui raconte, il se sentira toujours mis à part, inutile. C'était ce qu'il ressentait, elle le savait, il n'avait pas besoin de le dire. Elle le sentait, c'est tout. Une vague de douleur déferla sur elle et elle se crispa. Dans son esprit, une prière naquit, d'abord murmure puis cri de désespoir : "Clan des Etoiles, montrez-moi ce que je dois faire ! Montrez-moi ce qui peut aider mon fils !"


Spoiler:
 

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Sam 17 Mai - 9:26

Ma mère serra brusquement les mâchoires à mes mots, pourtant prononcés avec le plus de neutralité possible. Elle était si tendue que je vis les tendons de son cou s'étirer. Ma gorge se serra : qu'avais-je dis ? Pourquoi était-elle si... bouleversée ? Je m'en voulus lorsqu'elle baissa la tête. Elle reprenait à peine sa bonne humeur que moi, je la brisais une nouvelle fois. Mais ce qu'elle répondit était plus terrible encore.

- Tu sais, il ne pourra jamais se battre. Il pourra peut-être chasser mais ce ne sera vraiment pas évident avec une patte manquante, cela cause un problème d'équilibre assez important... Il rejoindra les Anciens, Nuage de Mésanges. S'il y avait une autre solution, je l'accepterais avec joie mais... je ne vois vraiment pas quoi faire d'autre, à part lui donner tout le soutien possible.

A chaque fin de phrase, une vague de froid me submergeait. La chatte tigrée disait la vérité, rien que la vérité, si dure à entendre. C'était terrible, chaque mot me blessait jusqu'à la moelle. Qu'en serait-il de Petit Rossignol, si déjà moi j'éprouvais de la douleur ?
La rage me gagna, après coup. Si, bien sûr qu'il y avait des solutions. Petit Rossignol en avait lui-même trouvé une ! Je sifflai entre mes dents. Elle était évidente. Un chaton avait le droit de ne pas y penser, mais une mère et chef... non. Je piquai ma mère à ce sujet-là en m'écriant violemment :

- Tu me dis ça à moi, alors que ça ne me concerne pas ? Et Petit Rossignol alors ?! Tu vas lui cacher longtemps la vérité ? Il espère encore, muré dans la Pouponnière, à réfléchir toute la journée ! Tu ne peux pas lui faire ça ! Tu dis qu'il n'y a pas de solutions , car tu n'en as pas cherché ! Mais si, il y en a ! Car Petit Rossignol veut devenir guérisseur !
Je m'arrêtai, haletante. Face au visage figé de ma mère, je pris conscience de la violence de mes propos. Si, elle y réfléchissait. Mais seule, comment le pouvait-elle ? Pas de guérisseur au sein du Clan, plus de compagnon pour l'aider. Juste un lieutenant qui avait déjà bien assez à faire. La vérité était que personne ne se préoccupait du sort du rouquin, sauf nous, ses frères et soeurs, et sa mère. Cela se voyait, sinon pourquoi serait-elle si... mélancolique à longueur de journée ?

Je la dévisageai. Si j'avais été elle, j'aurais gratifié d'un coup de patte la novice criarde que j'étais dès la fin de la première phrase. Mais l'heure n'était pas aux excuses. J'offris de plus amples explications à Etoile Fleurie :

- Petit Rossignol veut devenir guérisseur. Il m'en a parlé, l'autre jour, quand on s'est enfui du camp avant le baptême. Il a compris qu'il ne pourrait pas devenir guerrier, mais il veut soigner les autres. Comme Reflet Argenté l'a fait pour sa patte... s'il te plaît maman, laisse-le faire ce qu'il veut. On a pas de guérisseur, mais ceux des autres clans pourront l'aider. Je t'en prie, ne lui ôte pas son dernier espoir. C'est faisable. Je t'en prie maman, laisse-le devenir guérisseur...

Mes pattes tremblaient tant j'étais émue. Je paraissais calme comme ça, mais en vérité dans mon cerveau, c'était le chaos. Un chat malicieux s'amusait à rebondir dans tous les coins de mon crâne pour me harceler de doutes. J'étais au bord de l'hystérie, si ma mère disait non, je deviendrais folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2873

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Jeu 12 Juin - 11:56

- Tu me dis ça à moi, alors que ça ne me concerne pas ? Et Petit Rossignol alors ?! Tu vas lui cacher longtemps la vérité ? Il espère encore, muré dans la Pouponnière, à réfléchir toute la journée ! Tu ne peux pas lui faire ça ! Tu dis qu'il n'y a pas de solutions , car tu n'en as pas cherché ! Mais si, il y en a ! Car Petit Rossignol veut devenir Guérisseur !

Etoile Fleurie fut balayée par cette vague de rage qui sortait d'entre les crocs de sa fille. Elle se recroquevilla, sidérée par cette violence et abattue par les mots qui lui bourdonnaient dans l'esprit. "Et Petit Rossignol alors ?! Tu ne peux pas lui faire ça ! Tu n'en as pas cherché !" Chaque mot était une griffe plantée dans son cœur, une plaie béante qu'elle ne pouvait refermer. Elle avait cherché, elle ne faisait que ça ! Mais elle avait l'impression d'être abandonnée de toux côtés, personne ne l'aidait. Et pourtant, il y avait cette dernière phrase... Nuage de Mésanges continua d'une voix radoucie, comme si elle était consciente qu'une reproche de plus et sa mère s'écroulait.

- Petit Rossignol veut devenir Guérisseur. Il m'en a parlé, l'autre jour, quand on s'est enfuis du camp avant le baptême. Il a compris qu'il ne pourrait pas devenir Guerrier, mais il veut soigner les autres. Comme Reflet Argenté l'a fait pour sa patte... s'il te plaît maman, laisse-le faire ce qu'il veut. On a pas de Guérisseur, mais ceux des autres clans pourront l'aider. Je t'en prie, ne lui ôte pas son dernier espoir. C'est faisable. Je t'en prie maman, laisse-le devenir Guérisseur...

Etoile Fleurie était sous le choc. Ainsi, Petit Rossignol avait compris avant le baptême, il avait laissé tomber, lui qui n'abandonnait jamais rien, il avait du affronter cette constatation seul... La femelle avait honte, terriblement honte. La solution qu'il avait trouvé semblait tellement évidente ! Pourquoi n'y avait-elle pas pensé ? Des Chatons l'avaient trouvée et pas elle, la Chef, celle qui est sensée savoir quoi faire pour le bien de son Clan. Peut-être était-ce tout simplement parce que Petit Rossignol avait toujours montré son désir de devenir Guerrier pour combattre et qu'elle ne l'avait jamais imaginé une seconde ramasser des herbes et soigner les autres. Mais en cet instant, Etoile Fleurie se sentait nulle, elle se sentait comme la pire des Chefs, la pire des mères. Et Nuage de Mésanges était là, devant elle, la regardant avec la crainte que la chatte refuse. Comme si elle le pouvait... Le soulagement d'avoir enfin une chance de redonner un sens à la vie de son fils était bien trop grand. Certes, elle allait devoir demander de l'aide aux autres Clans et la fierté des siens allait en prendre un coup. Mais qu'est-ce que l'honneur face au bonheur de sa famille ?

- Guérisseur... Lui qui voulait tellement combattre, je n'aurais jamais cru qu'il aurait un tel souhait, je suis tellement désolée de ne pas y avoir pensé ! Merci de m'avoir dit ça, dès l'entraînement fini, j'enverrai des messagers aux autres Clans. Dépêchons-nous !

Pour la première fois depuis longtemps, l'euphorie la gagnait et elle dut s'arrêter pour attendre Nuage de Mésanges lorsqu'elle se rendit compte qu'elle courait. Elles traversèrent ensuite la Rivière pour visiter rapidement le Bois des Brumes où elles ne restèrent pas longtemps à cause de l'humidité de ce jour-là qui rendait le sol particulièrement boueux. Puis elles durent retraverser pour s'enfoncer dans la Forêt Aride. Tout au long du trajet, Etoile Fleurie avait essayé de repérer des plantes médicinales mais du fait de son peu de connaissance en la matière, ses recherches avaient été vaines. Mais maintenant, il était temps de commencer la leçon de chasse. Les deux femelles se placèrent près de l'eau.

- Viens t'asseoir à côté de moi en faisant attention à ce que ton ombre ne déborde pas sur l'eau. Observe.

Etoile Fleurie scruta la Rivière, patienta un moment puis soudain, elle vit un reflet gris et orange passer. Ses deux pattes avant fendirent l'eau et envoyèrent en l'air le poisson qui atterrit sur le sol près d'elle. Elle l'acheva d'un coup de croc avant de se tourner vers sa fille :

- La pêche nécessite de la patience et de la rapidité. Dès que tu vois passer ta proie, plonge ta patte, les griffes sorties pour mieux l'accrocher et lance-le vers toi. Pour ce poisson, j'ai utilisé mes deux pattes car sa peau est fragile et casse facilement, il risquerait de s'enfuir. Tu apprendras plus tard à reconnaître rapidement quel poisson tu pêches. A ton tour, essaie.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Dim 15 Juin - 14:41

J'attendais, le souffle coupé, le coeur battant à dix mille pulsations à la minute. Alors que je mourais d'envie de hurler à ma mère de répondre, pas pour l'agresser mais pour enfin savoir, elle se taisait. Pourtant ça s'agitait dans son crâne. Je le voyais bien. Derrière ses pupilles noires comme la plus sombre des nuits, des centaines de sentiments et d'émotions défilaient, comme la vie. Parmi eux, la honte, le regret, mais aussi la reconnaissance, la joie, l'espoir. Le doute. Puis enfin, la détermination, lorsqu'elle prit la parole :

- Guérisseur... Lui qui voulait tellement combattre, je n'aurais jamais cru qu'il aurait un tel souhait, je suis tellement désolée de ne pas y avoir pensé ! Merci de m'avoir dit ça, dès l'entraînement fini, j'enverrai des messagers aux autres Clans. Dépêchons-nous !

Quoi ? Un si long discours pour ça ? pensai-je. Mais si la réponse de ma mère était brève, au moins, elle était concrète. Elle promettait d'aider mon frère. Et elle le ferait, c'était sûr. Je m'aperçus qu'elle n'était plus là et je me mis à courir. La chatte tigrée avait décidé de reprendre l'entraînement de suite. Lorsque j'arrivais à sa hauteur, je me rendis compte que la peine, l'inquiétude de ces derniers jours avaient été effacées : ses épaules étaient plus hautes désormais, et il émanait d'elle une force palpable.

Nous traversâmes la rivière, puis le Bois des Brumes. C'était un lieu que je n'appréciais pas vraiment car il était humide, sauf en été, où échapper à la chaleur devait être un répit. Mais la chef du Clan se dirigea vers la Forêt Aride, et mon coeur bondit. J'aimais ce lieu, il était apaisant, et surtout, il y avait tant de choses à voir... très vite, l'excitation me gagna. Qu'allions-nous faire ?

Nous nous étions à nouveau rapprochées de la Rivière, et Etoile Fleurie se posta à son bord. Juchée sur un des rochers qui bordaient le torrent, elle était magnifique. J'espérais lui ressembler un jour.

- Viens t'asseoir à côté de moi en faisant attention à ce que ton ombre ne déborde pas sur l'eau. Observe.

Elle n'eut pas longtemps à attendre ; la rivière grouillait de poissons variés et lorsque l'un d'eux passa un peu trop près d'elle, ses griffes scintillèrent un instant dans l'air avant de l'extirper de l'eau. Il décrivit un cercle dans l'ai avant de retomber sur le sol, étourdi. Il n'eut pas le temps de frétiller qu'Etoile Fleurie l'acheva.

- La pêche nécessite de la patience et de la rapidité. Dès que tu vois passer ta proie, plonge ta patte, les griffes sorties pour mieux l'accrocher et lance-le vers toi. Pour ce poisson, j'ai utilisé mes deux pattes car sa peau est fragile et casse facilement, il risquerait de s'enfuir. Tu apprendras plus tard à reconnaître rapidement quel poisson tu pêches. A ton tour, essaie.

J'avais déjà essayé de pêcher et c'avait été un véritable fiasco. Mais cependant, avec les enseignements de ma mère, j'arriverais peut-être à me débrouiller. J'imitai sa position, en faisant bien attention à mon ombre. Apparemment, la mort d'un de leurs congénères n'avait pas incité les autres poissons à la prudence, car plusieurs fois, certains passèrent devant moi. Tendue comme un nerf, j'attendis. Ils me paraissaient tous trop rapides, trop glissants pour réussir à en attraper. De plus, je commençais à m'affaiblir.

Au bout d'un moment, sans franche conviction, je balançai ma patte gauche vers l'avant lorsqu'un poisson aux reflets rosés passa à ma portée. Alors que je m'attendais à le voir disparaître vers les tréfonds de l'eau, il ne fut pas assez vif ; et contre toute attente, je réussis à le toucher. Son corps valsa, mais dans la mauvaise direction : il atterrit à mon opposé, toujours dans l'eau, et commença à être charrié par le courant.

Non ! m'écriai-je en pensée, avant de bondir sur l'autre rive. Je courus sur deux mètres, et m'arrêtai à son niveau. Sa course avait été stoppée par une branche. Mais il commençait à se réveiller. Je me penchai, une patte tendue, et je réussis à le saisir par la queue. Je remontai péniblement son corps frétillant au bout de mes griffes, et, comme ma mère, je le tuai d'un coup de dents.

Je revins près d'elle, le sourire aux lèvres.

- J'ai réussi ! m'écriai-je, avant de sentir ma tête tourner.

Je n'avais pas mangé ce matin, alors que j'avais l'habitude de prendre un petit-déjeuner copieux. Le stress que j'avais éprouvé pour Petit Rossignol retombait, mes efforts brusques m'avaient fatiguée, bref, mon corps me lâchait. Sans nourriture depuis la veille, il m'était impossible de tenir. Je tombai assise, puis me laissai aller sur le sol. Etoile Fleurie et la forêt tournaient autour de moi, dans un tourbillon infernal qui menaçait de m'engloutir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2873

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Mar 15 Juil - 13:08

A la grande surprise d'Etoile Fleurie, l'Apprentie écoutait attentivement les conseils de sa mère. D'habitude, son attention aurait vite fait d'être attirée par autre chose, ou alors elle aurait cherché à comprendre le pourquoi du comment et aurait contesté si la réponse ne la satisfaisait pas. Un peu triste, la femelle se demanda depuis quand sa fille avait tant changé. Elle avait grandi, mûri, son inquiétude pour son frère et son attention en étaient la preuve, et sa mère n'avait pas été là pour le voir. Etoile Fleurie était fière de ses petits, même si elle regrettait que son poste et les problèmes des siens l'empêche de passer plus de temps en famille.

Revenant au moment présent, la chatte observa son élève se mettre en position. Elle semblait hésitante, n'étant visiblement pas sûre du moment où elle devait tenter sa chance. Elle finit malgré tout par lancer sa patte en avant et réussit à éjecter le poisson hors de la rivière. Lorsqu'il retomba dans l'eau, elle fut toutefois assez rapide pour aller le rattraper depuis l'autre rive. Bien que sa victoire n'était pas complète, elle avait déjà réussi à toucher le poisson et le sortir de l'eau un instant, ce qui n'était pas mal pour un premier essai. Son cri de joie fit sourire sa mère qui lui lança un regard de fierté.

Mais tout à coup, Etoile Fleurie vit son Apprentie tituber, son regard devenir hagard et elle n'eut pas le temps de réagir avant que Nuage de Mésanges ne s'écroule. Paniquée, la femelle appela sa fille, lui donna quelques coups de langue, lui mit un peu d'eau sur le front pour la rafraîchir. Elle ne comprenait pas ce qui arrivait à la jeune chatte, elle semblait en forme pourtant avant. Était-elle malade ? Une peur terrible prit la Chef à la gorge : le Clan de la Rivière n'avait personne en son sein qui avait de réelles connaissances de Guérisseur... Ne sachant quels soins prodiguer à son élève, Etoile Fleurie décida de la ramener au camp. Elle l'attrapa par la peau du cou et la porta tant bien que mal à travers les arbres. Aussitôt arrivée, elle alla allonger sa fille dans la tanière qui était sensée être destinée au Guérisseur et courut chercher Petit Rossignol. Heureusement, il fut facile à trouver : il était dans la Pouponnière.

- Petit Rossignol ! Nuage de Mésanges m'a appris que tu souhaitais devenir Guérisseur et je te jure que je ferai tout pour que tu puisses le devenir, mais s'il te plaît si tu as déjà la moindre connaissance, viens aider ta sœur, elle s'est évanouie et je ne sais pas pourquoi...

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Dim 27 Juil - 18:34

Petit Rossignol s'était réfugié dans la Pouponnière. Ici, il n'y avait personne pour le regarder. Le Clan de la Rivière ne comptait aucun chaton, ça lui permettait de ne pas avoir à se mêler aux Apprentis plein de morgue et Guerriers affairés. Aujourd'hui le soleil tapait fort, et malgré l'enchevêtrement de branches quelques gouttes de lumières venaient brûler la fourrure du rouquin. Il avait chaud.
Il se lécha une griffe et réfléchit. Depuis la dizaine de jours où il s'efforçait d'apprendre le plus possible, il avait déjà l'impression d'avoir acquis un nombre incalculable de connaissances. Le chaton besoin de faire le tri. Sa petite tête lui semblait prête à exploser, et il décida de faire une petite sieste.
Il venait à peine de fermer les yeux quand un vacarme effroyable le fit sursauter: Etoile Fleurie déboula dans le buisson, faisant s'entrechoquer toutes les tiges épineuses. Son affolement resserrait les nœuds et Petit Rossignol craint de se retrouver prit au piège. Il se glissa rapidement dehors tout en écoutant les exclamations de sa mère. Le nom de Nuage de Mésange le fit réagir et il courut jusqu'à l'antre du Guérisseur. Sa sœur était allongée, inconsciente.
Il l'examina rapidement. La truffe de l'apprentie était sèche et sa fourrure, brûlante. En lui-même, il ne put s'empêcher de saluer l'étourderie de sa sœur, toujours aussi peu conséquente.

- Elle va bien, lâcha-t-il un peu froidement. Elle a eu un étourdissement, à cause de la chaleur, de la soif et sûrement n'a-t-elle rien dans l'estomac. Évitons de la brusquer et elle va bientôt reprendre conscience: en attendant, il faudrait lui rapporter quelque-chose de nourrissant pour lui rendre des forces. Vous n'avez rien pêché?

En effet, Nuage de Mésange ouvrait déjà un œil vitreux. Le rouquin la regarda avec curiosité, un peu déboussolé de la regarder soudain comme une machine à faire marcher plutôt que comme sa sœur adorée. Le regard de sa mère sur lui le mettait mal à l'aise tout en le remplissant d'une certaine fierté: tout aussi cassé qu'il était, voilà qu'on lui demandait de l'aide, à lui... et tant pis si sa patiente n'en avait pas réellement besoin.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Mar 12 Aoû - 12:00

J'étais plongée dans une brume insondable. Autour de moi, j'entendais de vagues bruits, particulièrement les battements de coeur nerveux de ma mère. Je savais aussi que je traînais sur le sol, et j'aurais voulu gémir pour protester, mais c'était impossible. J'étais trop faible. Je n'avais même pas la force d'ouvrir les yeux. Je m'abandonnai donc dans la brume insondable, en attendant de reprendre des forces.
Au bout d'un moment, un bruit mat me tira de mon sommeil, et je m'aperçus que j'avais atterri dans l'antre du Guérisseur ; les odeurs lourdes des plantes médicinales entreposées ici étaient trop fortes pour l'ignorer. Le sol était froid, je me lovai donc dessus pour conserver un peu de chaleur. Je me doutais que ce qu'il m'arrivait n'était pas très grave, mais mon corps qui protestait tentait de me faire croire le contraire. J'avais froid, je tremblais...
Un contact chaud me tira de ma torpeur, et une odeur familière me chatouilla les narines. Ma mère avait appelé Petit Rossignol ! Mais la fatigue me reprit, et je sombrai une nouvelle fois dans la brume. Puis, je perçus les bribes d'une conversation :
- ... et sûrement n'a-t-elle rien dans l'estomac. Évitons de la brusquer et elle va bientôt reprendre conscience: en attendant, il faudrait lui rapporter quelque-chose de nourrissant pour lui rendre des forces. Vous n'avez rien pêché?
J'ouvris un oeil à demi pour jauger les deux chats. Petit Rossignol, avec ses trois pattes, se tenait au-dessus de moi. Il remarqua que je m'étais réveillée et m'observa, l'air intrigué. Je clignai des yeux et me souvins de sa dernière phrase. "Vous n'avez rien pêché ?" Ah, si ! J'avais même réussi à attraper un beau poisson, presque du premier coup. Il serait fier si je le lui disais, non ?
- On a attrapé deux poissons, répondis-je d'une voix faiblarde en tentant de m'asseoir. Et moi aussi j'en ai attrapé un ! Mais on les a laissés là-bas. Je te jure, Rossignol, il était gros comme ça !
Je mimai un écart entre mes pattes correspondant à environ une souris adulte, mais ce mouvement soudain me déstabilisa, et je vacillai. Je préférai me recoucher et enfouir le nez entre mes pattes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2873

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Mer 3 Sep - 15:50

Etoile Fleurie suivit Petit Rossignol lorsqu'il sortit en trombe de la pouponnière pour rejoindre l'antre du Guérisseur. Terriblement inquiète, elle le regarda sans un mot examiner sa sœur. Même si elle n'avait aucune idée de l'endroit où il avait pu apprendre à ausculter quelqu'un, elle espérait qu'il allait trouver ce qu'avait Nuage de Mésanges. La pauvre, le premier jour de son entraînement en prime, juste après une jolie victoire... ça tombait vraiment mal. L'examen de l'Apprentie ne prit que très peu de temps, Petit Rossignol releva la tête et annonça :

- Elle va bien. Elle a eu un étourdissement, à cause de la chaleur, de la soif et sûrement n'a-t-elle rien dans l'estomac. Évitons de la brusquer et elle va bientôt reprendre conscience : en attendant, il faudrait lui rapporter quelque-chose de nourrissant pour lui rendre des forces. Vous n'avez rien pêché ?

Etoile Fleurie, soulagée que sa fille n'ait rien, ne se formalisa pas du ton légèrement froid du jeune chat. Elle allait répondre à sa question quand Nuage de Mésanges ouvrit difficilement les yeux. Sa mère sourit, heureuse qu'elle ait repris conscience et l'écouta raconter son exploit à son frère, visiblement très fière d'elle. Mais elle fit alors un mouvement un peu trop brusque et vacilla. Puisqu'il fallait la nourrir pour qu'elle se sente mieux, Etoile Fleurie pouvait aller chercher leurs poissons, elle serait sûrement ravie de pouvoir montrer sa proie à son frère et la manger. C'est ce que la femelle expliqua à Petit Rossignol avant de quitter le camp.

Si elle était soulagée que Nuage de Mésanges ait juste eu un évanouissement banal, elle se sentait tout de même un peu coupable. Après tout, avant leur départ pour l'entraînement, elle n'avait pas pensé une seconde à vérifier si son Apprentie avait mangé et bu. Elle lui avait certes proposé de prendre un morceau mais s'y prêter plus d'attention que cela. La femelle avait l'impression d'être inutile à ses petits, il y avait toujours quelque chose qu'elle faisait de travers. Et voilà où ils en étaient aujourd'hui, l'un avec une patte manquante, l'autre l'ignorant et complètement refermé sur lui-même et la dernière dans la tanière du Guérisseur...

Etoile Fleurie pressa le pas, désirant récupérer le plus vite possible les poissons et retourner au camp. Elle réussit sans trop de mal à retrouver l'endroit où elle avait abandonné leurs proies mais elle se désaltéra un peu avant de repartir. Ce serait totalement stupide de faire le même coup que Nuage de Mésanges alors qu'elle savait désormais quels dégâts pouvait occasionner la chaleur ! La femelle saisit délicatement les deux poissons, ne cessant pas les abîmer avant de les rapporter à sa fille. Elle aurait voulu aussi ramener une boule de mousse imbibée d'eau mais elle avait déjà la gueule pleine. De toute façon, il y en avait bien assez au camp et peut-être Petit Rossignol y avait pensé avant elle. Aussitôt rentrée, la chatte se rendit à l'antre du Guérisseur et déposa son butin près de Nuage de Mésanges.

- Tiens, tu peux manger. Tu veux que j'aille te chercher à boire ?

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2873

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Dim 5 Oct - 9:14

Up ?

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Dim 5 Oct - 20:23

Petit Rossignol hocha doucement la tête devant la fanfaronnande de sa soeur, attendri. Et bien qu'il se doute des causes de sa faiblesse, le rouquin ne put s'empêcher d'un pincement au coeur en voyant Nuage de Mésange renoncer aux mouvements brusques pour se rouler au sol telle le chaton qu'elle continuait d'être au fond. Doucement, il s'allongea à côté d'elle et lui lécha une oreille:

- Maman va revenir avec de la nourriture. Tu vas manger, et ça ira mieux.

Il aurait pu aller chercher une boule de mousse à sa soeur, mais l'idée de la laisser seule lui nouait la gorge. Heureusement, Etoile Fleurie ne fut pas longue à revenir, deux poissons de taille moyenne entre les crocs. Petit Rossignol en ronronna presque. Estimant qu'un suffirait à rassasier Nuage de Mésange, il préleva un morceau sur l'autre, délicieux. Joyeux, il glissa un compliment:

- Ils sont mangifiques, ces poissons. Je ne sais pas lequel tu as pêché, mais c'est du beau boulot!


- Laisse, ajouta-t-il à l'intention de Etoile Fleurie qui se proposait d'aller chercher de l'eau. Je vais m'en occuper, reste à côté d'elle, d'accord?

Et, sans attendre de réponse, il sortit de la tannière.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Sam 18 Oct - 12:41

Heureusement pour moi, Etoile Fleurie fila chercher les poissons. Voir le chef du Clan de la Rivière se décarcasser était étrange, bien que la chatte soit avant tout ma mère. Se dire que j'étais l'une des seules à être si proche d'elle m'étonna. Je ne m'étais jamais posé cette question. Est-ce que d'autres apprentis ou chatons auraient voulu être à ma place, alors que moi, je considérais ma situation comme banal ?

Petit Rossignol me lécha l'oreille gentiment. Ragaillardie, je souris. J'avais hâte que notre mère revienne avec les deux poissons. Mon ventre gargouilla.
J'entendis le bruit d'une cavalcade et j'ouvris les yeux. La meneuse était de retour, les deux poissons entre les dents. Je me redressai doucement, impatiente de manger. Etoile Fleurie en déposa un devant moi et miaula :

- Tiens, tu peux manger. Tu veux que j'aille te chercher à boire ?

Je la remerciai du regard et haussai les épaules. Je n'avais pas vraiment soif, je me contentai donc de me pencher vers le poisson. Affamée, je le décortiquai en deux ou trois mouvements et le dévorai tout aussi vite. Je remarquai que Petit Rossignol en avait goûté un autre. Il semblait satisfait de son repas. Ses yeux bleus brillaient d'une énergie positive.

- Ils sont mangifiques, ces poissons. Je ne sais pas lequel tu as pêché, mais c'est du beau boulot!

Je lui souris, et, avant d'avoir eu le temps de répondre, je le vis s'éloigner pour chercher de l'eau. Le sang du poisson et l'humidité de sa chair avaient déjà apaisé ma soif, mais puisqu'il était parti... je m'assis, la queue enroulée autour des pattes, et attendis posément son retour. Je n'avais jamais été aussi calme de ma vie.

Il ne tarda pas à revenir, chargé de mousse imbibée d'eau.

- Merci, Rossignol, miaulai-je doucement. Heureusement que tu es là ! Je ne sais pas comment on se serait débrouillées sans toi.

Je jetai un regard, qui se voulait discret, à Etoile Fleurie. De cette façon, j'espérais qu'elle dirait quelque chose. Elle avait parlé très brièvement du fait que le rouquin souhaitait devenir guérisseur, mais ne devrait-elle pas commencer par le nommer apprenti ? Je l'observai. Son joli visage était détendu, elle nous regardait avec émotion. Son masque de souffrance et de lassitude avait disparu, et je m'en voulus de vouloir la brusquer par rapport à l'ambition de mon frère. Peut-être qu'il n'était pas si pressé que ça... j'espérais aussi qu'il ne prendrait pas mal mon aide. Après tout, il n'était plus un chaton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2873

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Ven 14 Nov - 20:34

Etoile Fleurie admira ses chatons, sentant une grande émotion l'envahir. Elle était si fière d'eux ! Ils avaient déjà tant grandi, tant mûri, ils avaient bien entamé le long parcours de la vie et la femelle ne pouvait s'empêcher de laisser son regard briller en les observant. Certes, il était un peu déprimant aussi de savoir qu'ils n'étaient plus les deux petites boules de poils sur lesquelles elle pouvait veiller en toute tranquillité, ils n'étaient déjà plus des chatons, mais ce qu'ils étaient devenus était bien plus important. On pouvait dire qu'ils en avaient déjà vécu des épreuves ! Et malgré cela, ils avançaient, se formant déjà des projets d'avenir... D'ailleurs, le regard en coin de Nuage de Mésanges et l'allusion qu'elle y lut lui rappela le rêve de Petit Rossignol et la femelle réfléchit rapidement. Elle souhaitait faire le baptême de son fils le plus rapidement possible mais il était peut-être imprudent d'envoyer des messagers aux Guérisseurs, surtout au Clan de l'Ombre, avec les tensions qui régnaient...

- Oui, merci beaucoup. En parlant de ça, je pense que je devrais parler de ton envie d'être Guérisseurs avec ceux des autres Clans à l'Assemblée, elle aura lieu dans quelques jours. Je pourrai discuter alors qu'ils sont tous réunis ainsi que les Chefs à la fin de l'Assemblée, ainsi nous pourrons trouver un arrangement pour que tu suives ta formation. Qu'en dis-tu ?

HS:
 

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 86
X Points Team : 1541

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Dim 16 Nov - 13:15

(Pour moi c'est ok ! :) )

J'étais heureuse de voir que la chef du Clan de la Rivière avait perdu son masque de tristesse de ce matin. Il avait suffi de si peu... une discussion, un événement qui avait fait qu'elle dialogue avec Petit Rossignol et hop, c'était dans la patte ! Maintenant que la jeune femelle tigrée avait compris quelle importance cela revêtait pour son fils, elle ferait tout pour réaliser son voeu. Peut-être que le rouquin en doutait un peu. Cela faisait si longtemps qu'il était mis à l'écart... et à présent il s'apprêtait à trouver une place, enfin, dans notre tribu.

Je dévisageai ma mère avec intérêt. Une chance qu'elle soit chef... est-ce que réaliser le rêve de Rossignol aurait été si "simple", si elle n'avait été qu'une guerrière ? Mon coeur se gonfla de fierté. Ma mère... notre mère... était le chef du Clan de la Rivière. Son passage dans ce monde laisserait une trace, elle ne serait jamais oubliée, sauf peut-être dans très longtemps. Elle avait devant elle un destin héroïque. Chef de Clan... c'était un tel honneur ! Et de telles responsabilités !

- Oui, merci beaucoup. En parlant de ça, je pense que je devrais parler de ton envie d'être Guérisseurs avec ceux des autres Clans à l'Assemblée, elle aura lieu dans quelques jours. Je pourrai discuter alors qu'ils sont tous réunis ainsi que les Chefs à la fin de l'Assemblée, ainsi nous pourrons trouver un arrangement pour que tu suives ta formation. Qu'en dis-tu ?

Des avantages, aussi. Je me tournai vers mon frère pour jauger sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1108
X Points Team : 2873

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Dim 14 Déc - 9:59

[Up ?]

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1272
X Points Team : 3149

MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   Mer 17 Déc - 11:28

Nuage du Rossignol ronronnait en constatant que sa soeur était à nouveau sur pattse. Bien qu'il s'en défende, la voir inanimée lui avait porté un coup au coeur. Il lui avait été difficilement supportable de voir Nuage de Mésanges, d'habitude si enjouée, inerte au sol puis dans les vapeurs. Etoile Fleurie paraissait elle aussi d'humeur joyeuse. Le chaton remuait les oreilles ; il ne se sentait pas proche de sa mère, n'avait pas très envie de partager sa joie, mais devant le spectacle de la jeune chatte grise, il était difficile de ne pas se sentir unis... en famille.

- Oui, merci beaucoup. En parlant de ça, je pense que je devrais parler de ton envie d'être Guérisseurs avec ceux des autres Clans à l'Assemblée, elle aura lieu dans quelques jours. Je pourrai discuter alors qu'ils sont tous réunis ainsi que les Chefs à la fin de l'Assemblée, ainsi nous pourrons trouver un arrangement pour que tu suives ta formation. Qu'en dis-tu ?

Le rouquin sursauta: il s'attendait à beaucoup de chose mais pas à cette proposition directe. Le jugeait-t-on réellement capable de tenir un poste important? D'un autre côté, ne venait-il pas de faire ses preuves?
Sa formation... Alors c'était vrai, Nuage du Rossignol allait vraiment être guérisseur. À la pensée de tout ce qu'il allait apprendre, du pouvoir qu'il aurait entre les pattes, de la compréhension du monde que cela lui donnerait, le chaton se sentait tout ragaillardi.
Un peu réticent néanmoins à se laisser aller ainsi à sa mère, il se contenta de tourner la tête vers elle pour lui lancer un regard. Un très long regard. Qui voulait tout dire, et surtout "merci".

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier entraînement d'une tête de mule [Pv Nuage de Mésanges]
» Entraînement d'orientation
» Un premier entraînement au sabre
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-