La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Frontières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Frontières   Mar 8 Juil - 22:39

Nuage Singulier leva la tête, oreilles dressées vers le ciel. Le soleil était à son quart de première position, les Clans venaient de se réveiller. Il baissa la tête et se concentra sur ses courtes pattes noires mouchetées. Le sol était caillouteux et très pentu, ce n'était pas le moment de tomber.

Il descendait la montagne par la face Est, Presque au plus au Nord des territoires de l'Ombre. Que cherchait-il ? Rien de particulier. Il avait juste dans l'idée de connaitre un peu mieux le terrain au cas où il aurait décidé de s'enfuir.

S'enfuir... Cette pensée fit sourire le jeune chat. Comme s'il l'avait pu ! Etoile Mélancolique avait prit toutes les précautions possibles pour que cela n'arrive pas. Chaque soir, le chef de l'Ombre prenait le temps de frotter le pelage écaille de son officiel fils adoptif avec une herbe particulièrement odorante. Pour masquer l'odeur du Clan du Tonnerre qui restait imprégné dans sa fourrure, mais aussi pour être certain de n'avoir aucun mal à suivre sa trace si besoin. De plus, Etoile Mélancolique ne lui avait nommé aucun mentor. Certes, le chef s'occupait un peu de son entrainement, il l'emmenait parfois en même temps que l'épuisant Nuage de la Chronique. Mais c'était uniquement des entraînements de combat, jamais de chasse. Pourquoi ? Parce que la faim est la meilleure chaîne. Nuage Singulier pouvait manger le stricte minimum nécessaire à sa survie, jamais de quoi tenir plus d'une journée. Or, avec ses petits membres, le jeune chat aurait eut besoin d'au moins deux jours pour regagner la frontière des Terres du Tonnerre, il se serait écroulé bien avant. La preuve, il était partit depuis presque cinq heures et la faim se faisait déjà sentir.

Le jeune félin arriva finalement à un terrain plat. C'était ce qu'il espérait. Cela faisait plusieurs heures qu'il suivait un ruisseau. Il avait dut traverser la Forêt des Morts et marcher deux bonnes heures avant de trouver de l'eau. Désormais, il se trouvait au sommet d'une petite falaise, face à une immense vallée déserte, juste au-dessus d'une cascade. De là où il se tenait, il pouvait voir les flots s'écouler comme s'ils se jetaient du haut de la fin du monde. Leur surface semblable à du métal fondu s'enroulait sur elle-même avant de disparaître vers la plaine. Il pouvait voir la trace sombre d'un chemin du Tonnerre et un amas difforme qui devait être un tas de buissons. Par delà, il y avait un éclat étrange, un reflet courbé comme posé sur quelque chose.

Nuage Singulier regarda la vallée en contre-bas. Fuir n'était peut-être pas impossible... Il avait entendu dire que le Clan du Vent était le plus pacifique des cinq. Peut-être parviendrait-il à trouver un guerrier capable avant de s'écrouler de fatigue. Il pourrait alors manger un repas digne de ce nom qui lui donnerait l'énergie nécessaire pour retrouver les siens. Après tout, il lui suffisait de se plonger dans la rivière pour faire disparaître son odeur et se faire passer pour mort. Il suffisait qu'un Guerrier l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Frontières   Mer 9 Juil - 15:47

Blizzard Glacial

Le jeune guerrier se redressa sur sa couche. Le reste de la patrouille se réveillait également, seul Mélodie des Astres dormait encore.

- Mélodie des Astres ? Tu devrais te lever, Cristal d'Air et les autres nous attendent déjà pour la patrouille, tu as oublié ?

Le ton du chat était neutre, même s'il y persistait une pointe glacée qui déplu visiblement à la chatte qui s'étira en grognant. Mais le félin était déjà sorti du gîte des guerriers. Il se rendis jusqu'au tas de gibier, ou Cristal d'Air justement, avait entamer un lapin. Il choisit pour ça part un lapereau qu'il avala rapidement. Puis le départ fut annoncé et le mâle suivit le reste de al patrouille, attentif à tout en cette froide matinée. Le soleil se levait déjà et il remonta la rivière avec les autres, guère inquiet. S'il restait en arrière, il n'en oubliait pourtant pas le but de la patrouille, s'assurer qu'aucun de ses félins stupide du clan de l'Ombre ne mette une patte chez eux.

Bientôt la cascade se fit entendre, le matou s'élança pour rattraper ses camarades. Tout était calme et seul le bruit de l'eau se faisait entendre. Enfin, ça et l'odeur fétide du clan de l'Ombre. La patrouille continua son chemin, mais le guerrier gris resta à l'arrière, la regardant partir. Il avait prévenu les autres chats qu'il referait le marquage, simple sécurité. En effet, si ce passage était pratiquement impossible, Blizzard Glacial savait le clan de l'Ombre retors et préféré prendre les devants. Il avait toujours agit ainsi et ses camarades ne virent qu'en cela un moyen pour le félin de rester un peu seul. Tous le savaient, il n'était plus le même depuis le Grand Voyage et la mort des siens. Aucun chats ne s'étonnaient donc de le voir seul car si son regard affichait un froid perpétuelle, le clan avaient depuis longtemps remarqué que derrière se cacher une douleur toujours aussi vive et tenace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Frontières   Mer 9 Juil - 15:58

Nuage Singulier fut tiré de ses pensées par l'odeur diffuse de félins venant dans sa direction, il regarda vers la vallée et vit trois chats approcher vers lui. Par réflexe, le jeune chat se plaqua contre le sol. La patrouille ne sembla pas l'avoir remarqué. Il y avait peu de chance que ce fut le cas, avec son pelage sombre et sa petite taille, même les aigles devaient avoir du mal à le voir. Il entendit les félins discuter un peu au bord de la cascade. Il ne comprenait rien à ce qui se disait à cause du vent qui balayait la petite falaise et s'enfonçait dans les montagnes en gémissant. Au bout de quelques instant, il ne parvint plus à distinguer que le bruit de l'eau.

"Idiot ! Abruti ! Imbécile ! Où donc as-tu la tête ?" se feula-t-il à lui-même.

Il avait rêvé d'un coup de patte et, alors que sa chance était peut-être en contre-bas, il se cachait comme un bête chat de l'Ombre surpris par une patrouille.

Le jeune chat prit une profonde inspiration et se rampa jusqu'au bord de la falaise. Il restait un Guerrier occupé à marquer son territoire.

"Ce n'est peut-être pas une si bonne idée..."

Mais Nuage Singulier avait prit l'habitude de ne plus s'écouter, aussi se leva-t-il, à moitié penché vers le vide, pour miauler :

— Bonjour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Frontières   Mer 9 Juil - 16:22

- Bonjour !

Le miaulement joyeux fit se hérisser le poil sur l'échine du guerrier qui coucha les oreilles en regardant autour de lui, puis il leva la tête et aperçu une petite fourrure noire. Un grondement sourd monta dans la gorge de Blizzard Glacial alors que ses yeux perçant était rivé sur le félin. Il se radoucit cependant en découvrant réellement sa petite taille.

- Tu devrais savoir qu'un chaton ne doit pas quitté la pouponnière de son camp. Aller, file, c'est dangereux ici.

Et le mâle gris se voyait mal rapporté le corps désarticulés d'un des leur au clan de l'Ombre. Chez eux, même un accident pouvait devenir un meurtre. Il s'assit, gardant les yeux rivés sur le jeune animal. Le vent lui portait une odeur étrange, en plus de la puanteur habituelle des membres du clan voisin. Il choisit d'ignorer cette odeur là également, remuant la queue dans un geste agacé. Pourquoi les chatons se mettaient ils toujours en danger ? Ses têtes de linotte ne pouvaient donc pas comprendre que tant qu'ils n'étaient pas apprentis, ils devaient se contenter du camp ? Le guerrier ouvrit légèrement la gueule, le parfum qu'il sentait était vraiment dérangeant, puissant, mais il ne parvenait à en localiser l'origine. Finalement ses iris se reportèrent sur le félin imprudent, aussi froid qu'à l'accoutumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Frontières   Mer 9 Juil - 18:35

En entendant la réponse du guerrier, le jeune chat, nullement impressionné, coucha les oreilles en arrière et répliqua du tac au tac.

— Et toi vieux croûton tu ferais mieux de faire soigner ta cataracte !

Le jeune félin se mordit la langue trop tard. Il voulait que le chat l'aide oui ou non ? Ce n'était pas en l'insultant qu'il obtiendrait ce qu'il voulait. Pourtant, il n'arrivait pas à s'imaginer lui parler autrement. Le Guerrier avait l'air si snob que lui tenir tête semblait un devoir. L'apprenti essaya tout de même d'être un peu moins cassant.

— Je suis Nuage Singulier. Apprenti comme tu t'en doute, mâle, tant qu'on y est, et si tu veux connaître ma date de naissance il faudra m'inviter à dîner. Je sais très bien où je suis et où je veux aller et peut-être que tu pourrais m'aider.

Malgré ses efforts, il avait dit tout cela, non seulement à une vitesse défiant l'audibilité, mais aussi comme si le Guerrier n'avait pas été grand chose de plus qu'une crotte de souris sur son passage. Le chaton fouetta l'air de la queue pour chasser la petite voix de sa conscience qui s'apprêtait à le corriger. Vivre au Clan de l'Ombre lui avait fait passer l'envie de marcher sur le bout des pattes avec les étrangers.

Il s'allongea sur le rebord de la falaise, pareil à un sphinx, et croisa les pattes avec nonchalance. Son estomac se mit à gargouiller bruyamment, il essaya de ne pas y prêter attention.

— Pourrais-tu appeler les autres membres de ta patrouille ? demanda-t-il au chat gris. Histoire que je parle à des chats civilisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Frontières   Mer 9 Juil - 18:46

Le félin observa le jeune chat et remua les moustaches d'amusement. On lui tenait rarement tête, son regard souvent suffisait dans son propre camp, me^me si le fait qu'il ne parle pas beaucoup avec les autres jouaient aussi énormément. Il redressa les oreilles et se radoucit, cet apprenti avait besoin de son aide ? S'était une blague ? Néanmoins il songea que l'écouter pouvait être utile aux siens, aussi se redressa t-il avant de s'étirer paresseusement, aussi silencieux néanmoins qu'une tombe. Il n'avait guère compris les autres paroles du félins, noyer dans le chant de la cascade, mais sa dernière parole avait dépasser le reste. C'est pourquoi Blizzard Glacial était aussi enclin à rester encore un peu au lieu de tourner le dos à cet apprenti sans cervelle.

- Je n’appellerai personne. Du moins tant que tu n'auras pas dit de quoi il retourne.

Le ton cinglant du guerrier risquait fort de déplaire à Nuage singulier, mais ce dernier ne comptait en rien laisser un novice lui dicter sa conduite, et un ennemi encore moins. Il baillât donc comme si cette discussion l'ennuyer avant d'ajouter d'un ton cassant.

- Si tu veux autant de l'aide, c'est à moi que tu devras t'adresser, pour le moment.

Bien sûr il n'oubliait pas que si ce félin demandait à être escorter pour parler au meneur, il devrait s'y plier, du moins, tant qu'aucun autre matou ne se pointer. Il soupira de mauvaise grâce, comprenant peu à peu que l'étrange odeur venait du chat poster en hauteur. Il n'aimait pas être en bas et se sentir dominé par l'apprenti mais il n'avait guère le choix. Pourtant, cela était aussi un avantage car il doutait que l'autre veuille faire trempette pour venir se battre. Qui plus est, il était de petite taille, aussi le guerrier ne s'inquiéter nullement de l'issu d'un probable combat. Il reporta son regard froid sur le novice d'ailleurs, sortant légèrement les griffes mais forçant son poil à rester lisse. Que répondrait ce dernier à présent ? Se prendrait il pour une cervelle de linotte ou choisirait il de parler enfin de son problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Frontières   Mer 9 Juil - 19:24

Le jeune chat souleva les babines pour faire voir ses crocs. Non en signe de menace, mais de rictus. Il avait bien jugé le chat. C'était un snob. Un de ces Guerriers bien rangé sans aucune créativité. Bien sûr, Nuage Singulier pouvait se reporter au Code du Guerrier pour obtenir d'être escorté et nourrit, mais il savait très bien qu'il n'aurait jamais pu faire la route entière conscient et n'avait pas très envie de laisser sa vie entre les pattes du Guerrier gris. Et puis, c'était beaucoup moins amusant.

Il fouetta donc l'air de la queue et tourna la tête sur le côté, vers la ville blanche. Dire qu'à une époque il se trouvait juste à côté... Il hésitait entre taquiner encore un peu le félin ou lui dire ce qu'il attendait de lui. Finalement, il estima qu'il était moins futile de ne pas lui mentir. Enfin, pas trop.

— Je souhaite me rendre sur des Terres plus à l'Est qui sont à une trop grande distance pour mes pauvres petites pattes. Si je ne fais pas d'arrêt je ne pourrais jamais y aller. Je voudrais donc faire un détour par ton camp pour reprendre quelques forces avant de poursuivre ma route.

D'autant plus que s'il décidait de plonger dans l'eau pour se débarrasser un peu de son odeur il finirait trempé pour au moins deux bonnes heures. Ce serait alors un trop grand risque d'attraper un Mal quelconque et il ne pouvait se le permettre avec Etoile Mélancolique sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Frontières   Mer 9 Juil - 20:04

Blizzard Glacial se figea, pourquoi un apprenti voudrait il aller si loin, et seul ? Un grondement sourd monta dans sa gorge alors qu'il sentait son poil se hérisser, néanmoins il préféra se détendre, observant un instant le félin avant de répondre, guère plus chaleureux qu'auparavant.

- Et tu crois que cette seule raison suffira ? Qui me dit que ce fourbe d'Etoile Mélancolique ne t'envoie pas nous espionner ?

La matou senti la colère autant que le désir de servir son clan gonfler en lui comme les eaux d'un torrent sous une pluie diluvienne. Il refoula cette dernière avant de fixer durement le jeune chat.

- Il te faudra m'en dire plus, auquel cas je refuse de prendre le risque de t'escorter et de permettre à mon clan de te laisser te reposer et te nourrir à nos dépends.

Il ferma un instant les yeux, avant de se lever, faisant quelques pas. Ses muscles roulèrent sous ses épaules, juste assez pour dévoilé qu'il était sérieux. S'il savait que comparé à un chat du tonnerre ou de la rivière, il devait paraître fin, il savait aussi que vis à vis de ceux de son camp, s'était plutôt l'inverse. Ses griffes labourèrent un instant le sl avant que ses oreilles ne se redresse, prête à capter les prochaine paroles du jeune chat, quand bien même il commençait à douter du bien fait de parler à cette boule de poil. Néanmoins il ne pouvait ignorer si simplement une demande d'aide, quand bien même elle viendrait d'un ennemi. Il s'assit, chassant au maximum sa nervosité. Et s'il en venait à accepter, leur meneur serait il d'accord ? N'attirerait il pas sur le camp les foudres de l'Ombre. Toutes ses questions commençait à exacerbé les sens du félins gris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Frontières   Mer 9 Juil - 20:52

Nuage Singulier eut sans le vouloir un mouvement de recule lorsque le Guerrier commença à s'énerver. Après tout, c'était une réaction normale face à un félin plus grand et gras qui vous montrait les crocs. Le jeune chat se remit bien vite d'aplomb et ricana encore.

— Tu es allergique aux guêpes et l'une d'elle t'a piquée ? Peut-être devrais-tu aller voir ton Guérisseur avant d'enfler encore plus.

Le félin se redressa et examina la cascade. Il y avait un rocher plat un peu en contre bas, au beau milieu du cours d'eau. Il était noir d'humidité, Nuage Singulier hésita, mais pas trop longtemps. Il bondit et atterrit sur la surface polie. Petit comme il l'était, ce rocher était une véritable plateforme pour lui. Si sa patte arrière gauche dérapa, il n'eut pas trop de mal à se stabiliser. Il s'assit sur le rocher humide. Les projection de la cascade mouillant légèrement son poil. Pouvait-on dire qu'il se trouvait sur les Terres du Vent ? Il n'était pas très loin du bord de la falaise, en cas de problème il n'aurait aucun mal à y remonter.

— Quand à ta question, crois-tu qu'un espion sentirait aussi fort que moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Frontières   Jeu 10 Juil - 11:41

Cet apprenti aller finir par se faire déchiqueter. Le guerrier n'attendait d'ailleurs qu'une chose, que cette cervelle de moineau pose une patte hors de la frontière, sur le territoire. Néanmoins il reprit un apparence presque calme, cachant la montagne volcanique en lui pour ne poser sur le félin qu'un regard froid et dépourvu de tout sentiments. le genre de regard si vide d'émotion que beaucoup pouvait l'attribué à un tueur. Il regarda Nuage Singulier bondir avant de replié sa queue devant ses pattes avant.

- Ce que je crois c'est que certain sont prêt à tout. Tant que tu n'en dira pas plus, il est hors de question que moi-même ou qu'un autre félin du Vent te vienne en aide. Après tout nous ne savons ni ce que tu veux, ni ou tu veux aller.

Ses propres mots finirent de permettre au mâle gris-bleu de donner l'illusion parfaite du calme et si ce dernier se savait prêt à sortir griffes et crocs, il espérait que ce sang-froid apparent suffirait pour que le jeune mâle cesse de lui balancer des piques qui, de toute manière, ne les avançaient pas plus l'un que l'autre. Il remua les oreilles, y chassant de très fines goutte que la cascade avait projeté jusqu'à lui. Son regard quitta le jeune félin alors qu'il s'éloignait. Cette discutions stérile ne menait à rien et si le novice avait vraiment besoin d'aide, alors le guerrier ne doutait pas qu'il trouverait un moyen de s'exprimer enfin clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Frontières   Jeu 10 Juil - 23:57

Nuage Singulier claqua des crocs d'un bruit sec qui fut rendit inaudible par la cascade derrière-lui. Ne pas s'entendre n'était pas tout à fait du goût du jeune chat, mais il ne pouvait descendre plus bas sans pénétrer définitivement sur les Terres du Vent et le Guerrier borné qui l'attendait au sol ne se serait sans doute pas privé de lui faire payer ses mauvaises paroles.

Il aurait très bien put tout raconter au Guerrier du Vent. Son enlèvement, sa sous-alimentation, le fait qu'il n'avait pas tout à fait six lunes lorsqu'il était devenu apprenti et qu'il avait dut se faire une place dans le Clan avec les griffes. Peut-être que s'il l'avait fait, les choses auraient tournées autrement. Mais Nuage Singulier avait appris à ne plus se plaindre et ce bien avant son arrivée sur les territoires de l'Ombre. Il avait appris à garder pour lui ses malheurs le jour même où il avait ouvert les yeux et que l'obscure monde s'était embrasé devant lui.

"Nous sommes des choses insinifiantes..." songea-t-il.

Il adressa un regard en coin au félin gris. Pas un regard craintif, un regard analytique. Il observait le félin, l'étudiait pour voir s'il en était digne. En se concentrant un peu, il aurait peut-être put percer la carapace glacée de son esprit, mais il était encore trop jeune pour ce genre de savoir.

— Soit, lança-t-il d'une voix assez forte pour qu'elle passe au-dessus des flots. Tu gagne.

Il étirra une patte et pencha la tête dessus, comme s'il s’apprêtait à la toiletter. Dernière effronterie ? En réalité, il commençait à avoir des fourmis de ne pas bouger.

— Je souhaite quitter le Clan de l'Ombre pour le Clan du Tonnerre quand à ce que j'y ferais, cela me regarde. Cette décision tiens de moi seul, pas d'un quelconque guerrier, tu n'as donc rien à craindre pour tes Terres. Je ne ferais que passer, pas espionner, je te le promet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Frontières   Ven 11 Juil - 18:40

Blizzard Glacial ne broncha pas le moins du monde quand Nuage Singulier lui annonça qu'il avait gagné, et, en d'autre terme, qu'il aller s'expliquer un tant sois peu plus clairement. Il continua de rivé sur lui ses prunelles sans émotion et remua juste un peu les oreilles quand il comprit de quoi il retournait. Ainsi le félin quitter son clan ? Il comprenait cette décision, en son for intérieur il voyait en le clan de l'Ombre une bande de matou fourbe et sans interêt là ou le Tonnerre avait un minimum de valeur. Pourtant une question le taraudait. Il ne lui appartenait pas de prendre cette décision néanmoins, il pouvait parfaitement escorté l'apprenti ennemi jusqu'au camp, ou Étoile du Murmure déciderait. Mais en acceptant de guider le jeune chat, ne risquait il pas d'attirer sur eux les foudres de l'Ombre ? Il se redressa et s'ébroua avant de finalement se décider.

- Bien, je te mènerai jusqu'au camp, là, ce sera à Étoile du Murmure de décidé si tu peux poursuivre ta route sur nos terres.

Le guerrier tourna dos à la cascade, il savait que Nuage Singulier quitterait son rocher plat pour le suivre, après tout c'est ce que le félin demandait. Il s’éloignât de quelque pas avant de jeter un coup d’œil par dessus son épaule. Si par malheur les chats vicieux de l'Ombre passait à l'attaque, il les égorgeraient tous. Il secoua la tête, il ne pouvait renier le code du guerrier, aussi préféra il ne plus penser qu'au chemin vers le camp. Il sorti un instant les griffes pourtant, juste assez pour sentir la terre s'infiltrer en dessous. Il devait y aller, le reste de la patrouille était peut-être déjà rentrer. Il jeta un coup d’œil vers le ciel avant de faire quelques pas de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Frontières   Ven 11 Juil - 19:02

Nuage Singulier s’apprêtait à rejoindre le Guerrier qui naturellement ne l'avait pas attendu.

"Comme si cela faisait de lui un chat plus fort qu'il ne l'est," fit une petite voix dans sa tête.

Le félin noir et roux se dressa sur ses pattes et s'accroupit vers le bord. La roche était drôlement glissante. Il avait réussi à sauter sur la pierre où il s'était posté, mais parviendrait-il à descendre encore ? Il y avait des cailloux pas plus grand que des souris et d'autres à moitié submergés par la chute d'eau. A coup sûr, le jeune chat finirait pas glisser et se briser les eaux, mais la liberté valait bien ce sacrifice.

Soudain, le félin se figea. Malgré le torrent, un bruit familier lui était venu aux oreilles. Il voulut reculer pour se cacher sous un rocher, sa queue frôla le mur d'eau gelée et il fut bien obligé de s'immobiliser. Il aurait put sauter vers la vallée, mais la panique aurait précipité sa chute. Nuage Singulier se figea donc avec dans le regard un mélange de colère et de tristesse.

— Tu devrais être rentré depuis deux heures, feula une voix profonde au-dessus de sa tête, et que fais-tu en attendant ? Tu entre sur les Terres du Vent ? Qu'espères-tu y trouver ?

Nuage Singulier n'avait pas à répondre à cette question, Etoile Mélancolique savait déjà ce qu'il aurait pu dire. Il fixa le ciel, le soleil, il ne l'avait pas surveillé. Il était trop tard désormais. C'était sa faute et il n'y était pour rien. Le temps courrait si vite qu'il en manquait parfois la course et il était alors trop tard pour revenir en arrière.

— Si peu de choses, miaula-t-il la gorge nouée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Frontières   Sam 12 Juil - 12:47

Blizzard Glacial jeta un coup d’œil dans son dos, avant de voir qu'un autre matou avait rejoint le jeune apprenti. Il soupira de soulagement, le problème était réglé. Nuage Singulier ne venait pas. Il fila ventre à terre, la patrouille devait déjà être rentré. Au moins il pourrait annoncer sereinement que nul chat n'avait mis les pattes chez eux. Même si l'Ombre s'était tenu à la frontière aujourd'hui. Il plaqua les oreilles sur sa tête, sentant une profonde amertume l'envahir.

- Ta colère et ta rancœur sont tes meilleurs guide.

Le félin regarda autour de lui, avant d’apercevoir la silhouette vacillante de Caresse Cinglante, un chat mort il y a de très nombreuses saisons de ça. Il ignora le matou que seul lui pouvait voir. Il lui avait beaucoup appris jadis, mais à présent, Blizzard Glacial sentait que le félin ne pouvait que le conduire sur un sentier ou il ne voulait mettre les pattes. Il y avait déjà eu trop de mort au sein de son clan, il devait le protéger. Il inspira profondément, mais son regard ne changea pas, froid et austère. Il avait hâte de rentrer au camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frontières   

Revenir en haut Aller en bas
 

Frontières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» Les mensonges de Reporters sans frontières sur Cuba
» Fermetures des frontières
» [Histoire et Géographie] Frontières, Rois etc
» Suite à la Bataille des Frontières....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-