La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Des nouvelles de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1870
X Points Team : 3084

MessageSujet: Des nouvelles de la forêt   Sam 12 Juil - 17:11

Tourment observa le bipède verser des croquettes dans un bol. Le vieux mâle se déplaçait avec assurance, ouvrant ses cachettes à tas de gibier sans la moindre hésitation tandis que ses pattes sans poils effectuaient des gestes plus précis que ce dont n'importe quel Guerrier était capable. D'habitude, ce rituel suffisait à captiver le félin blanc et roux, mais depuis quelques jours, il était bien trop préoccupé pour cela.

Tourment dressa les oreilles lorsque les croquettes dégringolèrent dans le bol. Les croquettes, d'après Céleste, c'était les Mardis, Mercredis et Samedis. La pâté les Lundis et Vendredis et les Jeudis et Dimanches c'était un peu de poulet avec du riz. Dans le bol du rouquin, il y avait aussi des petites croquettes blanches au goût désagréables cachées dans des boules de nourriture. Céleste avait dit qu'il s'agissait de médicaments roulés dans du pain et qu'il devait obligatoirement les manger. Même s'il avait horreur des médicaments, Tourment aimait beaucoup le pain. C'était quelque chose de beaucoup plus tendre qu'une souris, bien que moins savoureux, et cela collait un peu au palais, si bien qu'il en gardait le goût pendant plusieurs heures.

Le bipède déposa enfin le bol sur la table de la cuisine. Tourment détestait manger sur le sol, parmi la forêts de pieds de meubles qui l'empêchaient de surveiller les alentours. Le matou se pencha aussitôt sur les croquettes et commença à les croquer. Une par une, il les réduisit en tous petits morceaux. Le bipède se mit à lui frotter le dos. Entre les omoplates. Tourment dressa l'arrière-train, mais fouetta l'air de la queue. Il leva la tête et se tourna vers l'humain.

— Arrête de faire ça quand je mange, miaula-t-il d'un ton sec.

Le bipède sembla ne pas comprendre, car il le caressa encore un peu avant de retourner à ses réserves de nourritures pour préparer le bol de Céleste qui venait d'arriver. Tourment retourna à ses croquettes, cela faisait plusieurs jours qu'il évitait la chatte, elle ne manquerait sûrement pas de venir lui parler. Peut-être qu'en le voyant occupé, elle le laisserait tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2749

MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   Dim 13 Juil - 16:21

Je me réveillai sous mon buisson favori d'où j'aimais observer les étoiles, le poil mouillé par la rosée qui faisait comme de petites perles scintillantes sur mon pelage lilas. Je me levai et étirai mes membres endoloris avant de m'ébrouer et de rejoindre d'un pas tranquille la chatière qui me permettait de rentrer chez moi. J'aperçus tout de suite Sursaut, ou je ne sais qui, je ne savais plus comment l'appeler. Il changeait de nom tous les jours, mais puisque que ces derniers temps il m'évitait sans arrêt, je ne connaissais pas celui qu'il s'était choisi ce jour-là. Notre maître venait de lui donner ses croquettes et alors qu'il le caressait, le matou lui demanda d'arrêter. Bien sûr, il ne comprit pas et continua mais si moi j'avais compris sa phrase, je ne saisissais pas ce qui le gênait. Moi je trouvais cela très agréable de me faire caresser pendant mon repas, ce que ne manqua pas de faire mon maître lorsque je reçus à mon tour ma ration.

Je n'avais pas très faim aussi je ne mangeai que quelques croquettes. En fait, Sursaut me préoccupait. Depuis que j'avais tenté d'en savoir plus sur les Clans, il s'était refermé comme une huître. Avant, nous discutions tous les jours. Maintenant que ce n'était plus le cas, sa compagnie me manquait. J'avais essayé de m'excuser pourtant, j'avais sûrement été indiscrète en le bombardant de questions, mais il faisait vraiment tout pour m'éviter. Cependant, je ne me décourageais pas. Après mon repas rapide, je m'approchai du chat roux et blanc, m'assis et miaulai un "Bonjour" qui me sembla un peu faiblard malgré ma détermination.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3084

MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   Lun 14 Juil - 21:52

Tourment adressa un bref signe de queue en réponse aux salutations de la chatte. Le nez plongé dans ses croquettes, il en avait ralentit l'avalage. Il prit son temps, espérant que la féline lilas se lasserais après avoir terminée son propre repas. Rien n'y fit. Il ne resta bientôt au rouquin que dix croquettes, neuf, huit... Il ne pouvait aller moins vite, bientôt la dernière croquette fut engloutie et le jeune chat ne put que s'étirer.

Il sentit ses muscles, encore un peu meurtris par son accident à son arrivé dans ce nouveau monde, se tendre avec délectation. Il aurait put s'enfuir par la chatière, prétexter un besoin urgent de faire du sport, mais cela aurait été très impoli. Il s'assit donc et débuta une toilette soigneuse. D'abord patte après patte, il prit soin de rendre le blanc de son poil éclatant. Puis il fit de même pour le poitrail et le ventre. Il faisait rarement le dos, la queue et la tête. Pas à cette heure là en tout cas. La fourrure rousse lui semblait beaucoup plus longue à nettoyer, il était plus difficile d'y déceler les tâches.

Le félin constata avec satisfaction qu'il n'avait aucune puce ni tiques, l'un des nombreux avantages de la vie Domestiques. Cela faisait des lunes qu'il n'en avait pas vu et ce sans l'aide de la moindre goutte d'une malodorante bile de souris. Le rouquin se gratta le cou, son collier bleu le serait parfois. La capsule qui y était accrochée produisit un jolie bruit. Il se secoua de la tête jusqu'au bout de la queue, se lécha les babines et retomba dans ses problèmes aussi rapidement qu'il les avaient oubliés.

Céleste ne semblait pas avoir bougée, elle le regardait. Il fit de même, ses beaux yeux dorés fixant un point invisible sur le front de la chatte. C'était absurde de l'éviter, elle avait peut-être des conseils à lui donner.

— Belle journée, dit-il enfin. Il fait bon dehors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2749

MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   Mer 20 Aoû - 13:54

Si Rouquin espérait que je partirai s'il faisait exprès de prendre tout son temps pour me répondre, il se trompait. Moi, je suis têtue et très patiente, après tout dans la vie, on n'obtient rien si on ne persiste pas ou qu'on s'énerve. Pendant que mon ami mangeait ses croquettes une à une, je ne bougeai pas d'un poil et l'observai écrabouiller méthodiquement chaque boulette entre ses crocs. Si j'avais bien sûr espéré qu'il me répondrait une fois son repas fini, je ne bronchai toutefois pas lorsqu'il entama sa toilette. Impassible, je regardai chacun de ses coups de langue qui, petit à petit, démêlaient et nettoyaient son joli pelage blanc et roux. Lorsqu'il estima enfin que sa fourrure était assez propre et soyeuse, il se gratta rapidement le cou, ce qui fit tinter sa clochette, exactement semblable à la mienne, et enfin il leva la tête. Ses yeux dorés ne semblaient pas me regarder directement, j'avais plutôt l'impression qu'il fixait un point légèrement au-dessus, mon front sûrement.

- Belle journée. Il fait bon dehors ?

- Très bon. Une balade te tente ?

Autant ne pas lui reprocher son manque... d'éloquence de ces derniers jours, ça ne ferait sans doute qu'empirer les choses. Si nous repartions sur de bonnes bases, peut-être que notre petit malentendu serait oublié et que nous pourrions reprendre nos habitudes et nous parler comme tout bons copains. En tout cas ce serait trop bête d'avoir enfin un compagnon de tanière qui de plus est très sympa et de finalement s'ignorer à cause d'une bête question sur les Clans. Bien sûr, j'étais toujours extrêmement curieuse mais tant pis, je pouvais bien en apprendre sur eux autrement, l'important actuellement était de renouer avec Rouquin.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3084

MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   Ven 3 Oct - 12:04

HS:
 

La rapidité de la réponse de Céleste désarçonna un peu Tourment. Il aurait espéré un petit regard accusateur, une moue de désapprobation, une critique... n'importe quoi d'un peu naturel dans ce genre de situation. Mais le self-control de la chatte était en acier trempé. Le total opposé du sien. Elle ne semblait même pas lui en vouloir. Le rouquin mit quelques secondes à retrouver un peu de consistance et répondit d'un ton qu'il voulut le plus naturel possible :

— Sortir ? Et bien... bonne idée, pourquoi pas. Dans le jardin ?

Tu parle d'une balade. Leur carré d'herbe privé avait beau être grand ils le connaissaient tous les deux très bien et en auraient fait le tour en moins de vingt minutes. Surtout que Tourment n'avait toujours pas pris l'habitude de marcher moins vite en ville qu'en forêt.

La forêt... cette seule pensée suffit à le replonger dans ses problèmes. Pourquoi un chat aussi mauvais qu'Etoile Mélancolique avait été obligé de croiser son destin ? Il ne pouvait pas aller envahir le Clan du Vent au lieu de chercher des puces à sa famille ? Tiens, ça lui rappelait aussi ce qui se disait depuis quelques semaines dans toutes les maisons.

— Il parait que des chats sauvages se sont promenez en ville il n'y a pas longtemps. Je me demande ce qu'ils étaient venu chercher...

Les rumeurs c'était un excellent moyen de détourner la conversation. Bien qu'en fait, sans s'en rendre compte, Tourment venait de donner une bonne opportunité à Céleste pour l'interroger sur sa vie sauvage. Il n'était décidément pas très bon stratège.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2749

MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   Ven 3 Oct - 18:06

Le jardin ? Encore ? J'aurais pensé qu'il finirait par se lasser de ce cantonner à cet espace. Moi, cela ne me dérangeait pas tant que je sortais faire un petit tour. Bien sûr, je ne passait pas ma vie enfermée ici, loin de là ! J'allais souvent me promener ailleurs, rendre visite à des voisins, flâner dans les rues. Lorsque me prenais l'envie de faire une excursion un peu plus longue, je partais tôt le matin et marchais dans toute la ville, même le Quartier Ouest qui pourtant m'effrayait un peu. Je n'aimais pas les humains qui y circulaient, l'expression de leur visage, et ces énormes engins verts et marrons qui ne semblaient pas servir à circuler. Mais j'y retournais, curieuse de savoir ce qui s'y passait réellement. J'avais plein d'hypothèses là-dessus, d'ailleurs...

L'allusion de Rouquin aux chats sauvages interrompit net le cours de mes pensées. Je croyais qu'il ne voulait pas en parler ? Pourquoi amenait-il directement le sujet dans ce cas ? Mais alors, ce n'était pas à cause de mes interrogations sur les Clans qu'il m'avait évitée durant les derniers jours ? Je ne comprenais pas, qu'avais-je fait de mal ? A part cela, je ne voyais vraiment pas ce que j'avais pu faire ou dire qui l'ai irrité. Je ne l'avais pas réveillé durant sa sieste, je n'avais pas piqué ses croquettes, je l'avais laissé tranquille lorsqu'il voulait être seul, je lui avait expliqué énormément de choses sur les humains et la ville, je lui avait enseigné quelques petites choses sur l'espace, nous avions regardé ensemble le ciel étoilé, nous avions discuté tranquillement, ri, parlé plus sérieusement, qu'est-ce qui clochait ? J'avais beau chercher, je ne trouvais pas. Mais puisqu'il me tendait une perche...

- Oui, je les ai vus l'autre jour ! Mais ils n'ont pas été très accueillants, on aurait dit que certains voulaient me réduire en chair à pâté alors que d'autres étaient totalement apeurés ! Je ne fais pas peur pourtant... En tous cas, ils ont tous déguerpi quand le barman est sorti dans la rue. C'est dommage, j'aurais aimé savoir ce qu'ils faisaient là. Vous ne vous approchiez jamais des humains quand tu étais parmi eux ?

Je repris mon souffle, me rendant compte que j'avais dit ma tirade d'un seul coup. Qu'est-ce que je pouvais être bête des fois ! Si j'avais bien un défaut, c'était mes bavardages. Je ne savais pas m'arrêter quand je partais dans une discussion, mais il y avait tant à partager dans ce monde, tant de choses à apprendre ! Si j'étais habituellement calme, je savais pouvoir m'exciter comme une puce quand je faisais une découverte ou parlais d'un sujet particulièrement intéressant. Or là c'était le cas ! Lorsque j'avais aperçu tous ces chats sauvages dans la rue, j'avais été folle de joie. Mais j'étais repartie déçue après leur réaction et mon échec total dans ma pêche à la culture. Était-ce donc un crime que de s'intéresser aux différents modes de vie ? Pour moi, la réponse était clairement non et Rouquin me semblait partager mon avis. Aussi, j'attendis avec impatience sa réponse, seul le frétillement de mes moustaches trahissant ma curiosité.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3084

MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   Dim 5 Oct - 10:21

Tourment était si perturbé qu'il ne fit même pas attention à la question de Céleste. Elle lui semblait tout à fait naturelle et son réflexe habituel de toujours tout cacher à ce sujet semblait être endormit. Bien sûr, la Domestique sauterait sur l'occasion, sinon c'est qu'elle ne savait pas profiter d'une opportunité.

— Les humains... Non. Nous restions à distance. Les seuls bipèdes qui s'intéressaient à nous étaient des chasseurs ou des promeneurs avec leur chien. Les bipèdes sont dangereux pour un chat sauvage. Ils tuent, frappent et lancent leurs monstres sur nous. Tu ne sais pas la chance que tu as de n'avoir jamais connu ça.

Il frémit en repensant aux monstres. Depuis qu'il avait appris que les voitures étaient la propriété d'un bipède, il se demandait lequel de tous les habitants de la Ville Blanche avait pu être responsable de son propre accident. S'il l'avait retrouvé, il ne savait pas très bien ce qu'il lui aurait fait, mais sans doute rien d'honorable.

— Je ne connais pas le barman, mais je l'ai vu de loin. Il ressemble à un chasseur. C'est normal qu'ils aient eu peur.

Il se tut un instant. Cela lui faisait beaucoup de bien de parler de tout ça. Enoncer les principes des Clans rendaient son tout récent problème presque logique.

— Je suis sûr qu'ils ont eut tout aussi peur de toi. Les chats sauvages n'aiment pas les Domestiques. Ils ne comprennent pas que des chats puissent partager les territoires bipèdes, se laisser nourrir et soigner. Pour eux, être Domestique est la plus grande honte du monde. S'abaisser à abandonner la vie sauvage pour le confort d'un coussin c'est faire pire que prendre un chien pour compagnon. Si je retournais dans la forêt avec ce collier...


Il se tut. Retourner dans la forêt, il l'avait déjà fait une fois, pour voir ses petits. Il se souvenait si bien du regard de Nuage de Vérité lorsqu'elle l'avait vu. Cela lui semblait infiniment douloureux tout à coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2749

MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   Mer 22 Oct - 11:02

J'écoutai calmement le début des explications de Rouquin avant d'écarquiller les yeux : les humains tuaient les chats sauvages ? Mais pourquoi ? Ils étaient gentils pour la plupart, jamais personne ne m'avait maltraitée moi, j'avais toujours été choyée et bien entourée. L''idée qu'ils puissent lancer intentionnellement leurs voitures sur des félins était absurde et... effrayante. Personne n'était aussi cruel n'est-ce pas ? Pourtant, Rouquin avait l'air on ne peut plus sérieux. Mais j'eus beau essayé, je ne réussis pas à imaginer mon maître tuer un chat, il était bien trop gentil. Je songeai aux chats sauvages que j'avais aperçus, je regrettai maintenant de m'être à moitié moquée de la femelle brun-doré. D'abord, cela ne me ressemblait pas, mais sur le coup cette peur me semblait si ridicule ! Ensuite, peut-être avait-elle été déjà confrontée à de méchants humains, elle ou ceux qui l'accompagnaient. J'avais honte de m'être comportée ainsi et je me promis que si je recroisais cette chatte, je m'excuserai.

Quoique, quand j'entendis la suite, j'hésitai. Ainsi, Rouquin, si compréhensif, si curieux, Rouquin pourrait être rejeté par ses anciens amis uniquement à cause d'un collier ?! C'était absolument injuste ! Depuis qu'il était là, ma vie était bien plus marrante, j'étais très heureuse de sa compagnie, et ses camarades la refuseraient parce qu'il dormait sur un coussin et mangeait des croquettes ! Je ne voyais aucune honte à cela, il n'était pas prisonnier après tout, s'il avait envie de chasser un oiseau il en avait le droit, s'il souhaitait dormir dehors de même ! Je savais qu'il pouvait parfaitement se débrouiller tout seul, ce n'est pas comme s'il était un assisté de première classe incapable de faire les choses par soi-même, non ? Je repensai aux regards que m'avaient lancé les chats sauvages : mépris, peur... Intérieurement, je bouillais. Ils ne comprenaient rien à rien ! Moi, je me renseignais sur leur mode de vie, j'essayais de les comprendre. Eux, j'étais certaine qu'ils n'avaient jamais vraiment cherché à faire de même, sinon ils ne penseraient pas ainsi ! J'étais totalement révoltée et c'est ce que j'expliquai à Rouquin :

- C'est absurde ! Être domestique ne signifie pas qu'on arrête d'être un chat et qu'on est incapable de se débrouiller, il m'arrive de chasser des oiseaux. Il faudrait peut-être qu'ils s'informent avant de juger, je déteste les gens qui n'essaient même pas de vérifier avant d'affirmer quelque chose. Moi j'ai des préjugés parfois mais j'apprends à les surmonter et à accepter le fait que j'étais en tort. Par exemple, j'ai trouvé ridicule la femelle qui avait peur du barman, je comprends maintenant.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3084

MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   Ven 24 Oct - 14:06

Le rouquin tourna la tête vers sa compagne de tanière, un sourire triste dans les yeux. C'était incroyable la différence de caractères qu'il trouvait chaque jour entre les chats sauvages et cette femelle si agréable. Tant de compréhension et de douceur dans un lieu qu'on lui avait toujours décrit comme monstrueux, c'était presque trop beau pour être vrai.

— Tout le monde n'a pas ta clairvoyance, répondit-il. C'est une grande qualité et je suis ravi que tu me l'ai faite partager.

Il tourna la tête vers la baie vitrée qui les séparait du jardin. La ville était un lieu presque aussi changeant que la forêt, il s'en rendait compte au jour le jour en voyant cette ouverture vers le monde, si semblable au mur qui avait stoppé les chats dans les montagnes au court de leur exode, lui offrir un paysage familier tout en étant différent. C'était quelque chose de difficile à expliquer et qu'il n'avait jamais prit la peine de remarquer avant son accident. Il lui semblait être un chat si nouveau.

— J'ai parlé avec des félins de la forêt il y a quelques temps. Epine Fleurie... enfin, Beauté. Tu sais, cette chatte tacheté qui vivait avec un mâle nommé Rosier. Elle venait de la forêt avant, tout comme moi, mais pas du même Clan. Nous nous sommes rencontrés il n'y a pas longtemps et hier nous avons fait une promenade dans le Parc.

Il prit une inspiration, hésitant à lui dire la suite. Après tout, il était lancé maintenant.

— La promenade à tournée court, nous avons rencontré un chef de Clan, Etoile Mélancolique. Il a dit...

Il avait encore du mal à y croire, cela ne voulait pas sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1107
X Points Team : 2749

MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   Dim 14 Déc - 9:08

- Tout le monde n'a pas ta clairvoyance, répondit-il. C'est une grande qualité et je suis ravi que tu me l'ai faite partager.

J'écarquillai les yeux, étonnée. Je n'étais pas habituée à ce que l'on me fasse des compliments. D'habitude, c'était plutôt "Arrête, tu réfléchis trop !", "On s'en moque !", "Cesse donc un moment de parler, veux-tu ?", etc. Mais Rouquin semblait aussi différent des chats domestiques que j'avais pu rencontrer que des chats sauvages qu'il me décrivait là. Une vague de chaleur m'envahit quand je compris à quel point j'étais chanceuse de l'avoir comme compagnon de tanière. Certes, notre rencontre aurait pu se faire dans de meilleures circonstances mais j'étais heureuse de l'avoir trouve ce jour-là, à moitié mort sur le bord de la route. Je remarquai alors que mon ami regardait dehors par le baie vitrée. Malgré ce qu'il me racontait sur les clans, son ancien foyer lui manquait-il ? C'est ce qu'il me sembla lorsqu'il me raconta sa rencontre avec Beauté. Bien que je fusse surprise d'apprendre que la vieille chatte était autrefois sauvage, je commençais de nouveau à avoir peur que Rouquin ne soit trop nostalgique de sa vie de clan et souhaite y retourner. J'avais beau me dire que c'était une pensée égoïste, je ne réussis à la faire taire sur lorsqu'elle fut remplacée par la curiosité que causa la phrase inachevée du matou roux.

- Un chef de Clan ? Waouh ! Il est comment ? miaulai-je aussitôt, avant de me reprendre, gênée. Oh, pardon, c'est juste que.. J'aimerais bien en voir un jour ! Je me demande s'il y en avait dans le groupe que j'ai croisé... Euh ! Oui, excuse-moi, qu'est-ce qu'il a dit ? C'est grave ?

Je me dandinai sur place, honteuse de m'être emportée trop rapidement, une fois de plus. De plus, je voyais maintenant l'air sérieux et triste qu'avait pris mon ami et ma curiosité fut remplacée par une vive inquiétude. Qu'avait donc bien pu lui raconter cet Étoile Mélancolique pour le mettre dans un tel état ? Cela semblait vraiment important... Mais je ne voulais pas trop le presser non plus...

- Si tu n'es pas prêt à en parler, ce n'est pas grave, tu n'es pas obligé.

_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des nouvelles de la forêt   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des nouvelles de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-