La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tout le monde a droit à des vacances ! [Mini-évent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1108
X Points Team : 2813

MessageSujet: Tout le monde a droit à des vacances ! [Mini-évent]   Sam 19 Juil - 21:59


Tout le monde a droit à des vacances !
|OMBRE AGILE|


Nous commençons tous notre vie ignorants du monde, de ses règles et des épreuves qui nous attendent. Petits, tout nous semble si beau ! Le soleil, la terre, les rivières, les nuages, les fleurs, la neige, nos aînés qui partent chasser dans la forêt et combattre les autres Clans. Ah ça oui, ça nous fait rêver la vie de Guerrier ! On s'imagine défendant son Clan au péril de sa vie, courir après les proies à travers la forêt, entouré de ses amis, prendre du bon temps au soleil quand on est fatigué en discutant de tout et de rien. Nos yeux se remplissent d'admiration en voyant les membres de notre Clan, si grands, si forts, en voyant notre Chef perché sur le promontoire et le Lieutenant distribuant ses ordres sans hésitation. On rêve d'un jour être comme eux et lors de notre baptême, la joie nous envahit tout entier. Mais on peut vite désenchanter, car toutes les tâches si nobles du Guerrier ont un revers : peu de temps libre et une fatigue terrible qui finit avec le temps par vous écraser. Et ça, Ombre Agile commençait sérieusement à le ressentir.

_______________________________________________

En effet, la Guerrière enchaînait de nombreuses patrouilles depuis plusieurs jours et ce travail acharné lui sapait peu à peu toutes ses forces. Le matin, elle se réveillait épuisée par une nuit trop courte, due en partie à ses balades nocturnes qu'elle n'avait pas laissées tomber, refusant d'admettre que dans son état cette décision était la plus sage. Le soir, elle s'écroulait presque de fatigue, trop fière et têtue toutefois pour se laisser à aller à un moment de faiblesse devant ses camarades. Vous me direz "Mais pourquoi tant se tuer à la tâche ?" Eh bien voyez-vous, il y a deux réponses très simples à cette question. La première est que la plupart des Guerriers étant trop occupés avec l'entraînement quotidien de leurs Apprentis, participer aux patrouilles leur était souvent impossible, ceux restant y allaient donc à leur place. La seconde est qu'Ombre Agile n'ayant plus de novice depuis un bon bout de temps, elle avait l'impression d'être inutile à son Clan et la culpabilité la rongeait. Elle avait donc décidé d'aider le plus possible les siens et qu'importe le travail qu'elle devait fournir pour y parvenir.

Mais ce matin là, la femelle se vit refuser le droit de participer à la patrouille de l'aube. Joli-Cœur, qui la dirigeait, n'était pas aveugle et avait évidemment remarqué son épuisement, encore plus marqué que la veille. Elle lui conseilla même d'aller rendre visite à la Guérisseuse et de prendre quelques jours de repos. Ombre Agile se vexa, cracha quelques mots désagréables et rejoint sa tanière, la tête et la queue haute. Du repos... Pfff ! La prenait-on pour une faible ? Une incapable ? Pourquoi ne pas l'envoyer chez les Anciens directement aussi ? Mais à force de ruminer dans son coin, la chatte noire dut admettre qu'elle en avait bien besoin. Eh oui, Ombre Agile est peut-être têtue mais loin d'être bête, et contrairement à ses débuts de Guerrière, elle savait désormais admettre ses torts, même si cela restait dur à avaler. C'est pourquoi elle hésita encore un bon moment avant de décider d'aller prendre des vacances dans un coin tranquille.

Ombre Agile quitta donc furtivement le camp, peu désireuse qu'on lui demande où elle allait. Un, hors de question d'avouer à qui que ce soit qu'elle avait suivi les conseils de Joli-Cœur et contait prendre du repos. Deux, elle ne savait pas elle-même où se rendre. Quelque part dans les Montagnes, c'était certain, il n'y avait quasiment que cela sur le territoire du Clan de l'Ombre, mais où exactement ? Bonne question. A cette heure-ci, beaucoup de chats devaient chasser et la femelle ne tenait pas à les croiser. Pourquoi ne pas aller dans les hauteurs ? Les Guerriers n'y allaient que très peu et les Apprentis jamais. Elle-même n'avait encore jamais vraiment exploré les secrets de ces lieux difficiles d'accès, préférant se cantonner aux alentours du camp où la chasse était bien plus facile et les appels à l'aide plus efficaces si elle se blessait... Elle avait désormais une bonne occasion de de le faire !

La femelle se mit donc en marche, escaladant la roche, sautant par dessus des ravines, jouant à l'équilibriste sur des saillies étroites. Elle se moquait de la pesanteur, élevant son corps toujours plus haut au-dessus du sol, au prix d'efforts harassants. Parfois, elle s'arrêtait quelques instants sur un rocher en équilibre au bord de la falaise et admirait la vue. Elle voyait les territoires des Clans s'étendre à ses pattes, les rivières semblables à de minces rubans bleus, les forêts formant un lac de verdure, les collines se succédant comme si le sol ondulait, la Ville Blanche trônant au centre de la sphère comme une petite boule lumineuse. Ombre Agile se gorgeait de toute cette splendeur, inspirait un bon coup et repartait à l'assaut des hauteurs, en plein forme, comme si la beauté du paysage lui donnait des forces. Bien sûr, la fatigue revenait vite tant l'épreuve physique était intense et la femelle manqua plusieurs fois de tomber, mais ce danger la grisait et elle continuait sa route, plus déterminée que jamais.

Alors qu'elle se hissait un peu plus haut, elle aperçut une étrange anfractuosité dans la roche. Curieuse, elle s'approcha et en passant la tête à l'intérieur, constata qu'elle donnait sur un tunnel. Ombre Agile huma l'air pour s'assurer qu'il n'y avait personne dans les environs avant de s'y aventurer. Sous ses pattes, la roche était glaciale et l'air environnant était de plus en plus frais au fur et à mesure qu'elle s'enfonçait sous terre.  L'humidité ambiante mouillait son pelage mais elle ne s'en souciait guère. En effet, la Guerrière venait d'arriver dans une grotte éclairée par une large fente au plafond par où le soleil pouvait pénétrer. Il éclairait ainsi la mousse verte qui tapissait les parois, faisant étinceler les gouttes qui y étaient accrochées, comme des milliers de perles de cristal. De l'eau ruisselait depuis le fond de la caverne et venait créer un petit étang au milieu de la salle, parfait miroir qu'aucune brise ne venait perturber.

Lorsque Ombre Agile s'y pencha, elle vit son reflet plus clair que jamais, auréolé de la lumière verte de la mousse derrière elle. Dans cette image féerique, ses yeux améthyste semblaient plus mystérieux que jamais. Assoiffée par sa pénible ascension, la femelle lapa un peu de l'eau cristalline qui coula dans sa gorge comme un ruisseau de glace et rafraîchit son corps tout entier. La chatte noire s'allongea près de l'étang, dans un état de sérénité totale. Le bout de ses pattes trempant dans l'eau, elle ferma les yeux et laissa son esprit s'échapper, traverser la roche et s'envoler, planer dans le ciel infini, côtoyer les nuages, filer avec le vent, écouter leur murmure rassurant. Il erra longtemps, très longtemps, mais nul ne sait vraiment jusqu'où il est allé. Ce qui est certain, c'est que lorsque Ombre Agile ouvrit les yeux, elle était apaisée. Elle se leva et quitta la grotte sans un regard en arrière. En émergeant du tunnel, elle s'assit et observa le soleil couchant qui nimbait les montagnes d'une lueur rougeoyante puis entama la descente pour rejoindre le camp, toute fatigue ayant délaissé son corps.

Joli-Cœur eut du mal à le reconnaître ce soir là. Son regard améthyste brillait d'un éclat inconnu et la femelle semblait rayonner. Lorsque la Guerrière étonnée demanda ce qu'il s'était passé, Ombre Agile sourit et miaula calmement :

- J'ai pris des vacances.

Et sans dire un mot de plus, elle rejoint sa tanière où elle s'endormit rapidement. Vous me demanderez sûrement ce qu'il s'est exactement passé dans cette grotte pour qu'elle en revienne si changée. Je ne vais pas vous mentir, je ne comprends pas moi-même. Ne vous en faites pas, notre amie à vite retrouvé son sale caractère. Mais à chaque fois qu'elle en éprouve le besoin, elle prend une journée de repos pour se rendre à son sanctuaire, et à chaque fois, c'est une nouvelle personne qui en sort. Qui sait, si vous preniez vous aussi le temps de vous évader, peut-être trouveriez-vous une réponse ? Comment cela vous n'avez pas le temps ? N'oubliez pas, tout le monde a droit à des vacances !



_________________


Mes persos:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tout le monde a droit à des vacances ! [Mini-évent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-