La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Au plus près de la mort [PV Caddy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Mer 23 Juil - 21:52

Petite Destinée releva la tête. Depuis quand errait il ? Il n'aurai su répondre à cette question. Il avait quitté le clan peu après la première patrouille et nul ne devait l'avoir vu. Qui plus est, ce matin, un léger brouillard avait jouer en sa faveur. Mais à présent, le brouillard s'était levé, comme en échos avec le soleil. Le chaton pourtant avait marcher, seul et sans but, jusqu'à s'arrêter là, devant l'asphalte réchauffer par les puissant rayon de l'astre qui, en cet instant, donnait à la nature un aspect irréel. Il darda ses yeux vert sur ce qui l'entourait, conscient au plus au point de ne pas savoir ou il était. Mais savait il seulement qui il était ? Cette question le mina un instant et il s'assit, insensible au monstre qui vrombissait au loin, se rapprochant inexorablement.

Au moment ou la créature de métal fila sous son museau, il secoua la tête, avant de reculer, éternuant sous l'effet du nuage de poussière que la bête avait envoyé en tout sens. Il savait qui il était, cette vieille folle aveugle de Déchéance Punie le lui avait dit. Il était le fils de leur ancien meneur. Pourtant, une voix au fond de lui le rendait plus triste encore à cette pensée. personne ne le voyait comme ça. Il n'était que le chaton qui ressemble à une femelle et qui est tout juste bon à croire que les caillou peuvent rouler tout seul sur le sol. Le tout petit mâle à la fourrure grise s'allongea, regardant droit devant lui. Comment traverser cette surface noir et effrayante. D'ailleurs, qu'étais-ce que cette chose, de l'eau ? Non, l'eau n'est pas noire, sauf ci. Il se redressa légèrement, avançant le bout de sa patte pour tâter la surface dure et chaude. ce n'était pas de l'eau, il en était sur à présent.

Un nouveau monstre se fit soudain entendre et à présent, Petite Destinée était attentif à cette masse géante qui arrivait droit sur lui. Enfin, il eu cette impression jusqu'au moment ou la créature fila de nouveau sous son museau. Une peur panique s’empara alors du jeune chat qui détalla sur le bitume sans réfléchir, avant de s'emmêler les pattes, pour finir, bon gré, mal gré, de l'autre côté en roulant. Déjà, un autre monstre hurlait derrière lui. Mais ses créature là ne quittait jamais la surface étrange, ce qui n'empêcha nullement le chaton de se tapir sur le sol, tremblant comme une feuille lors de la mauvaise saison. Pourquoi avait il couru droit devant lui ? Il n'avait pas la réponse, il ne voulait pas non plus en avoir. Il était là, un peu plus loin des siens encore, mais qui s'en soucierait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Lun 15 Sep - 14:39

HS:
 



Au plus près de la mort





Droit devant

Le félin roux avançait à la lisière des arbres, veillant à rester constamment sous le vent pour éviter que son odeur n'aille se perdre dans la profonde forêt. C'était la première fois qu'il s'éloignait autant de sa nouvelle demeure, mais il devrait bien commencer à en prendre l'habitude. La recherche de son fils perdu le conduirait peut-être jusqu'aux frontières de la sphère, il devait être prêt.

Traqueur avait les nerfs à vif. La masse oppressante des arbres à ses côtés et le sinistre ruban noir d’asphalte de l'autre le prenaient en tenaille comme dans un guet-apens. Il tremblait presque face à la nature sauvage, comme un Domestique ignorant n'y aillant jamais mis les pattes. Lui qui s'était promis de ne plus jamais quitter la ville blanche, n'avait décidément pas eu de chance. Il n'aurait plus manqué qu'un monstre traverse le chemin du Tonnerre et il aurait fait demi-tour au triple galop.

A peine avait-il songé à cela qu'un grondement retentit. Lointain d'abord, mais approchant vite. Le jeune matou se retrouva figé sur place tandis que sa mémoire lui repassait en accéléré son accident avec une créature semblable. Il serait sans doute resté ainsi longtemps s'il n'avait pas vu un chaton s'engager sans regarder sur la route. L'instinct paternel du rouquin remonta aussitôt à la surface et il s'écria, sans même s'en rendre compte :

— Décale-toi à droite et ne bouge pas !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Mer 24 Sep - 18:20

Petite Destinée obéit sans comprendre d'où se miaulement venait. Le monstre passa au dessus de lui sans rien lui faire mais le cœur du jeune chat se mit à battre si fort soudainement qu'il se mit a trembler. Puis, avec plus de prudence, il se redressa. très lentement, comme si un simple souffle d'air pouvait l'atteindre et le foudroyé. Enfin, il remarqua la fourrure rousse, flamboyante, d'un autre félin. Sa première intention fut de sortir les griffes. Depuis aussi longtemps qu'il s'en souvenait, les autres chats étaient un danger pour lui. A moins que le danger, ce ne soit lui-même. Tentant de se calmer, il comprit que ce chat justement venait de lui sauver la vie. Alors, se glissant sur le sol chaud et poisseux, il couru rejoindre le matou, se tenant pourtant à trois longueur de queue de lui quand la douceur apaisante de l'herbe se fit sentir sous ses coussinets.

Devait il être agressif ou neutre envers lui ? A vrai dire ses simples notion lui semblait tout à coup bien étrangère et le chaton s'assit, perplexe. Sa fourrure encore ébouriffer par la peur qui devait suinter de tout ses pores jusqu'à être perceptible à l'autre bout de la sphère. Du moins, c'est ainsi qu'il le ressentait. Perturbés, il se donna un coup de langue sur le poitrail avant que ses yeux vert ne se rive sur le domestique, et loin de le remercier, sa première parole fut plutôt la preuve que tout les chatons, au fond, se ressemble.

- C'est quoi cet odeur bizarre sur toi ? Ça pue !

Venant de n'importe quel autre chat, cela aurait été une insulte, mais dans la gueule de Petite Destinée, ses miaulements purement curieux révélé une insouciance et une ignorance certaine. Celle d'un simple chaton cherchant à comprendre le monde dans lequel il vit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Mer 24 Sep - 18:38

Traqueur crut que son coeur allait exploser lorsque le monstre passa au-dessus du chaton. Il ne comprenait pas pourquoi il avait miaulé au lieu de courir à sa rescousse, le petit allait se faire écraser, c'était sûr, comme lui. Il sentit le souffle chaud de l'énorme bête métallique lui ébouriffer la fourrure. Ses yeux dorés écarquillés, il fixait le bitume, s'attendant à trouver une petite tâche de fourrure et de sang. Mais non, le chaton était vivant.

Le rouquin ouvrit plus encore les yeux, si cela était possible. Comment le chaton avait-il survécu ? Comment avait-il sût que ce que le petit devait faire pour que cela arrive ? Il le regarda arriver vers lui à toute allure, se posant des milliers de questions. C'était impossible, c'était incroyable. Personne n'aurait pu prédire ce qui venait de se passer, sûrement pas lui. Il allait ouvrir la gueule avec un air béa, mais le chaton le prit de cour.

- C'est quoi cet odeur bizarre sur toi ? Ça pue !

Traqueur en perdit ses pensées. Quoi ?

— Je... c'est l'odeur des Bipèdes, répondit-il par automatisme.

Il reprit un peu de contenance et examina le chaton un peu plus en détail.

— Excuse-moi, serais-tu Petite Nuit ?

De ce qu'il avait cru comprendre, son fils cadet était du genre à ne pas avoir sa langue sous ses pattes et le chaton, bien qu'assez grand, pouvait avoir le bon âge. Avec un peu de chance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Jeu 25 Sep - 12:41

Petite Destinée fronça légèrement le museau, avant de comprendre. Un domestique ! Si ses chats étaient pour tous les autres des parias à peine digne de porter le nom de chat, pour lui, les domestique était fascinant. Comment pouvait on vivre avec les bipèdes ? Ses grosses créatures à l'odeur infâme ? Non, il ne comprenait pas et pour une fois, sa curiosité n'était pas totalement réfréné par son habitude à se refermer sur lui même. En entendant le matou, il recula d'un pas, plus par instinct que par réel volonté. Lentement, il pencha la tête sur le côté avant de répondre d'une voix plus inquiète, plus prudente.

- Non, je me nomme Petite Destinée.

Petite Nuit ? Qui était ce chaton ? Il n'en savait rien et, même si au sein de son propre clan il ne connaissait pas parfaitement tout le monde, il était sur de ne pas connaître de Petite Nuit. Mais à ça, une autre question s'ajouta. Pourquoi le recherchait il ? Néanmoins il garda le silence, ne sachant pas trop comment réagir face à ce félin plus grand, plus inquiétant. Le ramènerait il jusqu'au camp ? Il en était pour lui hors de question. Il haïssait le camp, ses chats pareil à des vautours qui lui tournait autour attendant ... Mais attendant quoi ? Un frisson parcouru l'échine du jeune chat alors que ses yeux vert dévisager le mâle. Finalement, il se hasarda a demander, la voix empreinte d'une forte inquiétude.

- Ses choses, ce sont des monstres non ?

Lui, si naïf pouvait croire à bien des choses et il était prêt à croire ce domestique, peu importe la réponse. Mais il ne voulait pas rester là, planté et muet. non, aujourd'hui il voulait être comme tout les autres. Même s'il ne serait jamais comme les autres. Il était trop peu respecter pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Jeu 25 Sep - 16:05

Et voilà, raté. En même temps Traqueur aurait dut s'en douter. Il était impossible qu'il retrouve son fils si près des frontières du Tonnerre. Sinon, il n'aurait même pas eu besoin de chercher que les membres de son Clan l'auraient déjà ramenés à la Pouponnière. Mais peut-être qu'Etoile Mélancolique avait menti après tout. Non, ça aussi c'était très peu probable.

Le rouquin jeta un oeil vers la frontière des Ténèbres. Peut-être devrait-il s'y lancer. Il frissonna, les Ténèbres lui plaisaient encore moins que le Tonnerre désormais. Décidément, il avait bien fait de s'éloigner des Clans.

- Ses choses, ce sont des monstres non ? demanda le chaton.

Traqueur baissa la tête vers son minuscule compagnon.

– Hum ? Oui, répondit-il aussitôt avant de se reprendre. Enfin non. Ce sont des voitures.

Il eut un peu de mal à articuler ce mot bien que Céleste le lui ait répété une bonne cinquantaine de fois. Pour lui, les voitures resteraient des monstres.

– Les bipèdes s'en servent pour se déplacer, reprit-il. Ils rentrent dedans et les voitures les emmènent dans d'autres lieux, un peu comme un Ancien promène ses puces sans le vouloir. Sauf que les voitures ne regardent pas où elles mettent les pattes quand les bipèdes ne font pas attention alors c'est pour ça qu'elles écrasent tout sur leur passage. Quand il n'y a pas de bipède, la voiture n'avance pas et tu peux même dormir dessus. Enfin, je n'ai jamais essayé, mais il parait que ça se fait et que c'est plutôt confortable.

Il venait de réciter presque mot pour mot ce que sa compagne de tanière lui avait raconté à ce sujet. On lui aurait demandé son avis qu'il n'aurait pas su dire si cela était vrai ou non, mais il se rendit compte qu'il avait bien aimé raconter tout ça au chaton. Il n'avait jamais songé à la possibilité d'avoir un Apprenti du temps où il était encore dans les Clans et la question ne se posait plus après, mais il pensa tout à coup que cela lui aurait bien plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Ven 26 Sep - 14:29

Petite Destinée écouta le récit avec une pointe de curiosité mêler de dégout. Une vieille pensée remonta dans son esprit, le savoir c'est le pouvoir. Il ronronna très faiblement et trop peu de temps pour que cela soit audible avant de pencher la tête sur le côté, questionnant de nouveau Traqueur sans savoir son nom d'ailleurs.

- Tu as déjà essayer ?

Il se redressa, une idée folle en tête. Dormir sur un monstre, voilà qui prouverait son courage ! Mais aussi bonne que soit cette idée à ses yeux, elle était accompagné d'une boule de gêne. Il n'en aurait jamais la force. Il devait oublier ses rêves, il était et resterait le dernier du clan. Celui qu'on jette en pâture. Non, s'il devait se débrouiller, ce serait par lui même, voilà tout. Même si ce rouquin pouvait peut-être lui apprendre quelque choses de plus.

- C'est comment chez les bipèdes ? Comme dans le territoire du clan des Ténèbres ?

Sans s'en rendre compte, le jeune chat venait de faire un pas de plus pour brisé son isolement. En entamant cette discutions, il venait d'allumer une première bougie sur la voie de la confiance en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Ven 26 Sep - 17:10

Traqueur faillit prendre la mouche en entendant la première question du chaton. Il ne l'avait donc pas écouté ? Il lui avait déjà dis cela. Malgré tout, le félin roux se découvrit plutôt patient, il ne fit qu'agiter une oreille, comme si un insecte l'avait dérangé, et ne fit pas de remarque désagréable. Il se contenta de répondre.

– Non je n'ai pas essayé, mieux vaut ne pas s'approcher des monstres qu'ils soient réveillés ou endormis tu ne sais jamais lorsqu'ils pourraient se mettre à bouger.

Le chaton s'approcha de lui, Traqueur trouva cela mignon, c'était comme apprivoiser une souris, même s'il ne voyait pas vraiment l'utilité à faire une telle chose et qu'il doutait qu'aucun chat n'ait eu de souris de compagnie. Il s'assit dans l'herbe en entendant les nouvelles questions du chaton. Il se sentait plus joyeux, oubliait un peu ses soucis. C'était agréable de parler avec quelqu'un qui a l'air d'en savoir moins que vous. Depuis qu'il était Domestique, tous les chats s'étonnaient de ses croyances et bon nombre les trouvaient ridicules. Lorsque certaines habitudes de la forêt ressortaient, Traqueur voyait souvent les autres le regarder comme on regarde un chaton un peu niais. Un peu d'inversion ne lui faisait pas de mal et lui, au moins, ne jugeait pas de la petite boule de poil.

– Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas si désagréables chez les bipèdes, mais ça ne ressemble pas du tout au Clan des Ténèbres.

Le rouquin fit une brève pause, il songea soudain qu'il ne savait pas du tout à quoi pouvait bien ressembler le Clan des Ténèbres désormais. Il reprit assez vite, quoi qu'il soit devenu, rien n'était aussi étrange que les Nids Bipèdes.

– Dans les Nids Bipèdes, qu'on appelle des maisons, il y a des pièces. C'est comme plein de vastes tanières collées les unes aux autres, si bien que tu passe d'une tanière à une autre sans jamais devoir sortir. C'est très grand, mais aussi très encombré. Les Bipèdes on plein de... d'objets qu'ils mettent dans toutes les pièces. C'est comme se promener dans une forêt où les arbres sont mal plantés et pointus comme des pierres très régulières. Il y a des radiateurs dans les maisons. Ce sont des choses magiques qui font de la chaleur. Quand tu te mets dessus c'est comme être au beau milieu d'une dizaine de Guerriers. Et il y a un tas de gibier merveilleux en forme de boite, dans lequel c'est toujours la saison des neiges, mais qui contient plus de nourriture que tu ne pourrais en manger.

Le rouquin reprit un peu son souffle avant de continuer. Il était devenu intarissable sur le sujet.

– Pour chaque maison, il y a un jardin. C'est un morceau de territoire rien qu'a toi et a ceux qui vivent dans ta maison. Tu peux y chasser ou même dormir comme tu le veux. Beaucoup de Domestiques se promènent de jardins en jardins et s'invitent pour discuter de choses et d'autres et il y a des fem... le rouquin s'arrêta soudain, il oubliait qu'il parlait avec un chaton. Enfin, c'est vraiment très agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Ven 3 Oct - 18:03

Petite Destinée ne remarqua même pas l'oreille remuant du domestique. Néanmoins, cette fois-ci il écouta le félin et hocha la tête. Oui, les monstres étaient dangereux, point final. Pas désagréable ? Voilà qui était parfaitement opposé a tout ce qu'il avait entendu jusque là. Car s'il y avait bien une chose que le clan ne lui avait pas dit pour lui faire tourner en bourrique, s'était ça. Apprendre que la vie de domestique n'était pas désagréable était un choc pour la petiote boule de poil grise qui trouvait surprenant ce point de vue si radicalement opposé à celui de tous les chats qu'il connaissait. La suite lui parut un peu confus néanmoins, il lui sembla tout de même comprendre un tant soi peu tout ce blabla sur les maisons. Une tanière géante avec plein de recoin pour se cacher en somme.

Le côté forêt mal planté amusa Petite Destinée qui remua les moustaches en ce demandant si quelques part dans son propre territoire, il pourrait avoir cette impression là. Le territoire était vaste et jusque là, ses petites pattes ne lui avait pas permis d'en voir grand chose. Enfin ses pattes et les guerriers trop attentif qui l'empêchait de sortir du camp. Camp où personne ceci dit n'avait du remarquer sa disparition. Le radiateur, mot imprononçable pour lui, lui sembla être le saint Graal du monde chat. Un saint Graal dont il n'aurait jamais accès. Un tas de gibier énorme ? La saison des neiges ? Pour le jeune chat, la fameuse neige était encore un simple mot sans signification. Aussi pencha il la tête de côté, se donnant involontairement un air stupide. Tout ça agréable ? Il se contenta de répliquer, redressant la tête mais gardant involontairement une oreille un peu tombante.

- C'est bien compliqué tout ça.

Il s'étira avant de regarder de nouveau le domestique.

- D'ailleurs, les domestiques savent vraiment chassés ? Mais ... on m'avais dit que ...

Un peu perdu, le félin aux yeux vert pâle se tut, de peur d'offusquer le mâle plus âgés qui était une vrai mine d'informations. Même si la plupart était trop dur a comprendre vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Dim 5 Oct - 10:42

Traqueur avait complétement oublié les raisons de sa présence ici, ainsi que l'endroit où il se trouvait. Les questions du chaton lui semblaient si fascinantes. C'était étrange de se dire que toutes ces choses qu'il avait fini par accepter étaient encore improbables pour un petit. De plus, il était très agréable d'étaler sa science.

— Bien sûr que les Domestiques savent chasser. Pas tous d'accord, certains n'en ont jamais eu besoin, mais d'autres ont vécu dans les rues. Tu sais, un peu comme nous avons vécu dans la Grande Ville avant le voyage. Les rues sont aussi dangereuses que les forêts, il faut bien apprendre à se nourrir. Et puis, la chasse est inscrite dans les gènes des chats. On appelle ça l'instinct sauvage. Le seul inconvénient, c'est le collier. C'est beaucoup plus compliqué de rester silencieux avec une clochette autour du cou, mais ça ne m'arrête pas pour autant et je suis sûr que beaucoup de Guerriers ne pourraient pas en dire autant.


Il ne savait pas par quoi commencer. La vie Domestique méritait tellement de sujets. Il y en aurait pour des heures.

— Beaucoup de Domestiques sont d'anciens chats sauvage. Moi par exemple, je suis né au Clan du Tonnerre et je faisais partie de celui des Ténèbres avant d'être recueilli par un bipède. Il y a aussi une Ancienne de l'Ombre qui traque les souris dès qu'elle met la truffe dehors et a pour compagnon un Domestique pur souche. C'est incroyable non ? Tout est possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Ven 10 Oct - 15:58

Petite Destinée fut content d'apprendre que les domestiques savaient chasser, voilà une chose sur laquelle personne ne pourrait plus le faire tourner en bourrique. Car s'il y avait une chose que Petite Destinée n'avait pas remis en doute, s'était l’honnêteté de Traqueur. Tout de suite, ce chat lui avait plu. La Grande Ville. D'elle, il n'avait entendu que les histoires des autres chats, et fort heureusement, pas celle de Déchéance Punie. La vieille folle - qui accessoirement était sa mère - n'était fort heureusement pas du genre bavarde et prête à s'attirer la sympathie. Petite Destinée sentait ses yeux briller et picoter doucement. Il était heureux. Oui, pour la première fois voilà qu'il découvrait le bonheur. Le chaton ne put s’empêcher de remuer gaiement la queue tout en écoutant son ainé.

- Incroyable !

La voix du jeune félin le surprit lui-même tant il était peu habitué à employé des intonations si enthousiaste. Mais ce qui était vraiment incroyable pour lui, c'est que le chat face à lui justement, ce grand et beau mâle, eut un jour été membre de son clan à lui, celui des Ténèbres. Laissant place à cette joie nouvelle, il adopta maladroitement la position du chasseur avant d'ajouter fièrement.

- Tu peux m'apprendre plein de trucs ! Tu veux bien être mon ami heu ... Machin ?

Petite Destinée pencha la tête sur le côté en réalisant qu'il ne savait toujours pas le nom ed son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3209

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Sam 11 Oct - 19:10

— Traqueur, répondit le rouquin. Aujourd'hui je m'appelle Traqueur.

Il allait accepter la demande du chaton, mais se résigna. Ce n'était pas un comportement adapté à la situation. Il était là, occupé à s’émerveiller des yeux étonnés d'un petit qui n'était pas le sien au lieu de ramener son cadet chez lui. Le bicolore baissa tristement les oreilles. Pourquoi les choses ne pouvaient être différentes ?

— Je suis désolé, dit-il à sa nouvelle connaissance. J'ai peur de ne pas avoir le temps de rester. Je cherche mon fils, Petite Nuit. C'est un chaton du Tonnerre. Il a...

Le domestique s'interrompit avant de révéler qu'Etoile Mélancolique avait enlevé un petit. Il avait promis sur l'honneur de ne rien répéter et il savait qu'il valait mieux rester le plus discret possible lorsqu'on cherche à s'opposer à l'un des chefs de la forêt.

— Il a disparut il y a environ une lune. Je dois le retrouver et le ramener à sa mère avant qu'il ne soit trop tard. C'est un petit... influençable et fragile, j'ai peur qu'une bête ne le dévore.

Et par bête, il pensait bien sur au matou brun de l'Ombre.

— Mais je suis ravi d'avoir fait ta connaissance, s'empressa d'ajouter le rouquin. D'ailleurs, si un jour l'envie te prends de visiter la Ville Blanche, miaule quatre fois au coin de la deuxième rue en partant des canaux, je te retrouverais si je suis chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2910

MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   Jeu 16 Oct - 19:14

Petite Destinée écouta le nom du félin avant de remuer les moustaches. S'était un nom de guerrier à ses yeux. Un vrai nom de chasseur. Cependant il garda cela pour lui. Puis le jeune chat senti comme une tension dans l'air qui le poussa à reculer d'un pas, écoutant pourtant le domestique. Petite Nuit ? Jamais entendu ce nom là. Il se garda pourtant bien ed le dire au matou, trop déçu de savoir que ce dernier ne resterai pas plus longtemps. Le chaton remua doucement la tête.

- D'accord Traqueur, à un autre jour.

Le petit chat gris décida qu'il n'était plus temps de trainer. Lentement, il se tourna vers le chemin du tonnerre qu'il devait de nouveau franchir. En se rapprochant du bitume, il réalisa très calmement qu'il n'en avait pas vraiment peur, il était fasciner par la surface noire, dure et chaude. Ce qui l'effrayer au contraire, s'était les monstres. Mais aucun son, aucune lumière au loin. D'un bond, il fut sur la surface lisse qu'il parcouru ventre à terre. Direction le camp et avec lui, des chats prêt à lui rappeler que fuguer n'était pas une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au plus près de la mort [PV Caddy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au plus près de la mort [PV Caddy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-