La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un drôle de Rêve [ME]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 745
X Points Team : 2847

MessageSujet: Un drôle de Rêve [ME]   Jeu 24 Juil - 19:34


Jardin secret et Papillons épineux.




Petite Destinée, ce jour-là, avait choisi de se coucher dans l'allée principale, à l'ombre d'une tombe. Le soleil et ses rayons à la chaleur écrasante avait eu raison de son endurance et qui plus est, il n'avait aucune envie de jouer avec les autres ou d'être aussi turbulent que les jeunes félins. D'ailleurs, personnes ne s'intéressaient vraiment à lui, si ce n'était pour le charrier. Aussi, l'endroit qu'il avait dénicher dans une faille au cœur d'une tombe était, à ses yeux du moins, parfait. Son obscurité lui rappelait qu'ici, il n'était rien de plus qu'une ombre sur le sol aux yeux des autres, insignifiant en somme. Et le calme de ce petit coin sombre était, un délice pour apprécier pleinement sa solitude. C'est donc dans un autre monde que son esprit de jeune chat avait filé, sereinement, s'abandonnant totalement au sommeil.

- Reviens là !

Dans les hautes herbes, le poil rendu humide et brillant par la rosée du matin, un jeune félin poursuivait sa proie, un joli papillon tout de blanc vêtu. D'un bond prodigieux, il s'élança sur l'insecte merveilleux, le plaquant sous ses pattes en atterrissant avant de relever fièrement la tête, puis de se figer. Des centaines, voir des milliers de petites créatures similaires venaient de prendre leurs envols, rendant à ce paysage un éclat venu d'ailleurs. Béat de surprise, le chaton gris relâcha sa prise qui fila dans le vent, prestement, pour rejoindre ses camarades ailés. Il le suivit du regard, ses yeux verts étincelant sous le pâle soleil de l'aube.

- Fichtre, il m'échappe.


Un éclat meurtrier perça un instant les prunelles - habituellement si vide de sentiment - du matou. Il était seul dans cette forêt alors rien ne devait l'empêcher d'attraper autant de papillons qu'il le voulait. Rien ne pouvait se mettre sur sa route ici. Il était un chat normal, comme les autres. Jeunes et joueurs. Et pourtant, au fond de lui, Petite Destinée savait que rien de tout cela ne pouvait être réel, c'était une amertume profonde, une aigreur ancré en lui qui lui soufflait aux oreilles que rien n'était vrai. Mais le prédateur n'en avait cure en cet instant, à cette voix affreuse, il préférait le plaisir de foulée une herbe tendre et délicate qui ne lui blessait pas les coussinets à la manière des graviers du clan.

Pareil au vent, il fila à la poursuite des insectes aux ailes immaculés, les suivant plus loin que la plaine d'herbe, traversant sans même la voir une vaste forêt de pin. Une brise légère caressait son museau et il humait les senteurs étrangères avec un plaisir non feint. Ses pattes le portaient plus vite que n'importes quels chats. Ici, dans ce monde - à la poursuite des papillons à la robe de neige - il était un oiseau, planant et poursuivant tout sans peine. Du moins, il le pensait, bondissant sur les insectes sans jamais les atteindre, ronronnant de plaisir dans sa course effrénée, jusqu'à ce qu'un mur noir absorbe les délicieuses bêtes volantes et lui bloque la route, pareil à une douche froide. Désagréable en un mot.


Son cœur cessa une fraction de seconde alors que Petite Destinée rouvrait les yeux sur le terne monde si réel qui faisait sa vie. Dehors, le soleil continuer à étouffer les chats sous une chaleur invitant au repos. Mais le petit ne s'en occupait pas, son regard triste se posa sur l'apprenti qui le toisait et sur ses moustaches qui remuaient. Le rêve était parti, brise légère dont il ne reste que le souvenir au cœur du désert accablant. Le chaton gris s'extirpa de son nid de fortune - de mauvaise grâce - réalisant que son camarade lui avait envoyé une pluie d'épine, jeu marrant mais douloureux. Le félin tacheté s’éloignât, boitillant, regrettant déjà son monde intérieur et secret. Il devait trouver le guérisseur et, un autre coin de solitude ou ses rêves le guiderait vers un monde meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un drôle de Rêve [ME]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-