La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Au pays des Vagues d'Or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 153
X Points Team : 1372

MessageSujet: Au pays des Vagues d'Or   Ven 1 Aoû - 17:29



Aux pays des Vagues d'Or

[Pv Sans-Nom & Nuage d'Esprit]



Danse des Corbeaux s'élança à travers la forêt, luxuriante à cette saison de l'année. Il galopait entre les feuilles vertes et s'amusait à faire des petits bonds pour combattre des monstres invisibles qui s'agitaient autour de lui. Miaulant comme un chaton, il s'éleva sur ses pattes arrières pour mieux repartir en courant. Le vent soufflait dans ses poils mi-longs et le rafraichissait. La forêt lui procurait une douce ombre rassurante et protectrice. Bientôt, Danse des Corbeaux, pas très endurant, fut à court de souffle et fit une petit halte dans sa quête contre un arbre. Il donna deux trois petits coups de langue sur son poitrail maintenant emmêlé, secoua sa queue et reprit son souffle. Il écoutait distraitement le champs des oiseaux, non pas par plaisir, mais plutôt pour savoir si les démons s'approchaient de lui. Il n'avait pas vraiment une peur des oiseaux, juste une légère méfiant. Les oiseaux, il les aimait dans son estomac et c'était tout !

Baissant la tête entre les épaules, s'étirant, son regard fut attiré par une source de couleur imposante. Maintenant à l'orée de la forêt, le matou gris apercevait une étendue jaune qui remuait joyeusement. Ça avait l'air d'être la fête la bas, et ça semblait très tentant. Frissonnant de plaisir, il en oublia son essoufflement et bondit, toujours fidèle à son enthousiasme, vers la Mer dorée. Jamais de sa vie il n'avait vu de si beau champ ! Ayant vécu dans les montagnes comme un ermite, il avait eu l'occasion de dresser tout un catalogue mental sur les différentes teintes de blanc et des gris, mais jamais de jaune.

Ainsi, il arriva comme une furie aux pieds des imposantes branches dorées qui se pliaient aux vents. S'arrêtant, il regarda intimidé, presque comme un chaton qui voit passer son chef. Puis, après la seconde de silence, il s'avança respectueusement parmi les herbes hautes. Roulant des épaules, il se glissa contre le sol et il écoutât ses vibrations. Les moustaches remuent, comme toujours, de cette gaieté éternelle.

Puis soudainement, aux yeux de ce grand gamin, les simples blés prirent l'apparence d'énormes serpents qui le surplombaient ! Alors, sans demander son reste, Danse des Corbeaux se lançait de tout son poids sur les épis qui se secouaient. Et des que les majestueuses bêtes furent écrasés par ses pattes il tournait et repartait à l'assaut des autres, enchainant des roulés boulés et des cascades d'acteurs, il dérapa sur le côté, sortit les griffes et continua sa danse solitaire jusqu'à finir sur le dos, mort d'épuisement. La respiration saccadée, il rigolait de son imbécilité et battit des pattes dans le vide, comme pour atteindre les nuages. Le ciel était bleu et l'air lui donner envie de s'endormir, il resta cependant dans cette position, toujours éveillé.

Autour de lui, les herbes étaient aplaties, forment un petit creux protecteur parmi les hautes herbes. Aaah, la vie de solitaire ~



Yellow©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de 123
Protecteur de 123

avatar


X Messages : 183
X Points Team : 1477

MessageSujet: Re: Au pays des Vagues d'Or   Mar 12 Aoû - 13:39

Aux Pays des vagues d'or

   
PV ma femme zeit



Elle marchait le plus rapidement possible. Elle avait peut de temps. La chatte avait réussi à prendre le dessus. D'un pelage blanc sa tache noir sur son dos était le seul élément qui lui ressemblait. Elle avait toujours voulu être noir. La petite chatte ricanna car elle était contente de pouvoir enfin sortir, sentir le vent sur sa figure, les feuilles sous ses pattes. Le seul problème s'était son sois gentille qui se débattait quelque part dans son esprit. Qu'est ce que son côté gentille et spirituel pouvait lui casser les pattes.
"ce n'est pas le moment de me plaindre, je suis libre pour quelques temps"
La chatte s'enfonca dans la forêt. Elle pouvait entendre les oiseaux, le vent qui jouait avec les branches, les odeurs, le soleil sur son pelage...tout était parfait. Elle n'avait pas beaucoup l'occasion de sortir et de prendre la relève, elle oubliait donc souvent l'odeur et les bruits de la forêt. Elle redressa les oreilles. Elle avait sentit l'odeur de sang.
Elle posa le nez à terre et se mit à renifler. L'odeur venait de l'Ouest, elle se dirigea donc dans cette direction. Plus l'odeur se raprochait, plus elle avait faim. Elle arriva bientôt en bordure de la forêt. Elle s'arrêta un instant car le territoire du Tonnerre prennait presque fin. Elle était tout de même une chatte de clan. Son ventre fit un bruit bizzard ce qui finit de la convaincre, elle avanca la patte. Devant elle se dressait un chemin du tonnerre et à sa gauche elle pouvait apercevoir les contours des grands nids bipèdes. L'odeur venait de l'autre côté du chemin.
Quelque chose l'empêchait de travercer et elle sentit le légé combat qui commenca à se dérouler dans sa tête. Nuage d'Esprit la gentille essayait de revenir! "NON! Laisse moi encore un peu de temps!" Elle sauta sur le chemin. De peur son autre elle s'était enfouis loin. Nuage d'Esprit courru donc de l'autre côté à toute vitesse. Ne croyez pas qu'elle avait peur, non, elle voulait plutôt évité de se prendre un monstre en pleine tête.
Saine et sauve de l'autre côté , Nuage d'Esprit continua de suivre l'odeur du sang. Elle se glissa sous un fil.
Devant elle, il y'avait beaucoup d'herbes ce qui lui plaisait beaucoup car elle pouvait se cacher si quelque chose attaquait, enfin c'est ce qu'elle croyait.
Elle finit par trouvé la source du sang. Il venait d'un gros animal avec des taches marrons et blanches qui était couché par terre et qui poussait des cris déchirants, d'autres gros animaux tous identiques l'entouraient et poussaient des cris compatissants. Intriguée, la chatte s'avanca. Elle se faufila discrètement jusqu'à la grosse bête et s'arrêta net. La bête était entrain de mettre au monde un petit truc marron tout mouillé. Elle feula de dégout. Une des bêtes la remarqua et commenca à souffler. Nuage d'Esprit applatit ses oreilles sur son crâne et se mit à courir. Erreur car la bête se mit à lui courir après! Le coeur de la chatte battait à toute vitesse. Elle pouvait sentir la terre trembler alors que le gros animal foncait sur elle. Après une bonne minute de coure poursuite, Nuage d'Esprit arriva au fil. Elle se faufila dessous. Comme la chatte ne savait pas que le fil empêchait le gros animal de passer, elle continua de couriret se prit quelque chose en pleine tête.  



   Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 153
X Points Team : 1372

MessageSujet: Re: Au pays des Vagues d'Or   Mar 12 Aoû - 14:31



.. Z'allez bien ?

[Pv Nuage d'Esprit]



Danse des Corbeaux laissa le vent soulever doucement sa fourrure. Il respira l'air frais qui rafraichit ses poumons et rouvrit finalement les yeux. Un fin sourire toujours présent sur ses lèvres, il se redressa. S'étirant de tout son long, il fit l'inverse du pont, faisant craquer ses épaules endolories. Il regarda sa blessure que la rouquine tigrée lui avait faite. Il lui manquait toujours un peu de peau au niveau du cou et de l'omoplate gauche, mais cela commençait à cicatriser, plutôt rapidement.

Baillant à gueule ouverte, le chat gris ne sut quoi faire si bien qu'il s'assit de nouveau sur le sol jonché d'herbes jaunes et attendit, le nez en l'air, puis vers le sol, sur ses pieds, puis se de nouveau sur les serpents dorés. Peut-être pourrait-il rendre visite à Nuage Nocturne ? Cela faisait seulement deux jours qu'il était parti .. Ca ferrait surement le papa gaga que sa gamine, non, non, ce n'était pas une bonne idée .. Mais demain il irait à l'Immense Arbre pour voir si elle l'avait réclamé un rendez-vous.

Voilà bientôt deux ans qu'il était descendu ici, dans les plaines et forêts vertes de la Vallée, et il n'avait jamais autant rencontré de chats. Eyh bien, au moins, ça l'occupait et il en était content ! Le bonheur des autres étaient le sien non ? Décidé à continuer ses quêtes, il se leva, les oreilles en avant et regarda les étendues devant lui. Où aller ? Alors qu'il s'apprêtait à faire un bas, une chose le percuta violement dans l'épaule gauche. Il grinça des dents et fut entrainé dans la chute de .. sa percutrice ? Car il s'agissait d'une chatte, une jeune, enfin, aux environs de Nuage Nocturne.

Son côté droit tapant contre le sol, Danse des Corbeaux laissa échapper un hoquet de surprise. L'autre petite était allongé sur lui de façon perpendiculaire. Secouant sa tête, il fronça le nez. Ah il pouvait reconnaître l'odeur. Ah oui il l'a connaissait cette odeur ! Il était assez fier de lui pour arriver à sentir quelque chose avec se blair d'handicapé. Il devait être vraiment propre pour y cela ou alors l'odeur était vraiment forte ? Pas quelle soit agressive non.

Trève de pensage .. de pensées .. de pensouillage ? Le montagnard prit appuis sur ses antérieurs, griffes dans le sol, pour s'extirper de dessus celle qui avait un pelage blanc comme neige. Le poids léger de la gamine numéro deux -la première c'était sa fille- facilita la tâche. Encore une chance qu'elle soit pas lourde, doudiou, j'ai pas envie de finir en feuille écrabouillée moi. S'ébrouant une seconde fois, sa queue se balança tranquillement dans l'air. De sa patte droite, il poussa la boule neige .. oh une jolie tâche noire ! du bout de la papatte.

- Mademoiselle, allez vous bien ? Je n'aimerais pas que vous soyez blessée par ma faute, m'endentez vous ?


Eyh, c'est elle qui m'a écrabouillé c'est moi la victime c'est moi qu'elle doit chouchouter ! beuh ! Il avait cru voir un air paniqué sur sa petite bouille. Fuyait-elle un quelconque danger ? Les griffes toujours sorties, il leva la tête les sourcils froncés en signe de contrariété, il fixa le paysage. De la où venait l'enfant, et même ailleurs, il n'y rien d'autres que du jaune, des arbres .. des plaines .. du ciel. Puis, sur le pelage colombe, il porta un regard affectueux et donna des petits coups de pattes gentils dans l'oreille la plus proche-soit la gauche-. Danse des Corbeaux se lécha les babines en se demandant sur qui, aujourd'hui, il allait tomber.

Après ma fille, la folle qui veut me découper en morceau et le matou qui me semble familier .. Qui cela va t-il être ? J'espère qu'elle jouera avec moi au moins, elle !



Yellow©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au pays des Vagues d'Or   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au pays des Vagues d'Or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au pays des Vagues d'Or
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-