La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une attaque de défoulement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une attaque de défoulement.   Ven 1 Aoû - 19:55

Reine-Des-Baies se reposait a la cascade une belle soirée d'été. Elle était étendue sur le flanc les yeux fermés se laissant bercer par le bruit. Tout a coup, elle entendit le bruit de quelqu'un qui marchait dans le gazon et une une personne intruse y sortie. Elle se redressa et vit un gros matou blanc a la tête brune noire aux yeux verts jaunes pâles. Se matou lui avait l'air errant mais il était solitaire. Voyant tous ses cicatrices et blessures elle se sentit un peu mal pour la matou mais elle vit l'attaquer. Reine-Des-Baies voyait bien que le matou ne la pas remarquer donc elle se fâcha d'avantage. Elle dis a voix haute se défoulant:«Que fait tu sur les terres du clan du vent ?!? Tu n'as aucun intérêt a être ici et pars!». Elle avait les griffes sorties,le poil hérissé,les crocs dévoilés et prête a attaquer!! Elle pensa a son passée et se dit que se combat la défoulera. Donc elle bondit sur la matou!                                                                                                                         À toi de continuer l'histoire Danse Des Corbeaux.
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 153
X Points Team : 1498

MessageSujet: Une attaque de défoulement [Épreuve n°2 -post5]   Ven 1 Aoû - 21:08



Combat au clair de lune

[Pv Reine-des-Baies]


Danse des Corbeaux avait essayé de trouver le sommeil. Vainement. Il s'était fait une petite couche de feuilles et de mousses et s'y était blotti, mais il lorsqu'il refermait les yeux il voyait le petite visage brun d'Envol des Chouettes qui se transformait progressivement en Nuage Nocturne. D'abord souriant, puis, petit à petit se déformant, feulant, gronda, crachant des insultes et des reproches à n'en plus finir. Il rouvrit les yeux dans un sursaut. Il s'avait bien que cette nuit, la sommeil ne viendrait pas. Sa joie en était quelque peu tâchée et il poussa un soupire de soulagement. Lorsque l'obscurité planait, il était rare de croiser âme qui vive, il pouvait donc, pour une voir, soupirer et arrêter de s'occuper du bonheur des autres pour se concentrer sur le sien. Se levant, s'étirant, s'ébrouant, il avança parmi les fougères et descendit sur un plateau venteux. L'air lui secoua le poil et lui vida la tête. Il entama une danse avec la brise et galopa dans n'importe quel sens pourvu que sa tête fut vide.

La lune brillait et éclairait son chemin et il semblait que les étoiles guidaient ses pas. Il freina, ralenti, et s'arrêta. Aucunes étoiles ne s'emparaient de ses pas, d'accord ? Il n'y croyait pas, à ces histoires d'Astres protecteur ! Alors, il reprit sa route, la queue trainante, boudeur. Manquait plus qu'il tombe sur un oiseau et s'en serait fini de son humeur joyeuse !

Son ventre gargouilla. Ah, tiens, l'estomac sur patte est de retour ! Et avec ça, son sourire. Ventre à terre, il cherche une souris, et se perd dans les buissons pour ce rendre dans une sorte de coin rocheux. D'ici, il peut entendre la cascade qui grogne fortement ? Tiens, mais .. Il n'y a pas que la cascade qui grogne !

- Que fait tu sur les terres du clan du vent ?!? Tu n'as aucun intérêt a être ici et pars !

C'était une chatte très très mécontente qui lui adressait un regard fougueux remplis de haine. Uuups ! Mais qu'est ce qu'il avait tous avec ces clans à la fin ? De quoi parlaient-ils tous ? Il n'y comprenait rien ! Il compta s'excuser auprès de la demoiselle qu'il crut apercevoir comme rousse tigré, et repartir d'où il venait quand elle lui sauta à la gorge. Surpris, il tomba à la renverse mais de ses larges pattes puissantes donne un coup dans l'abdomen de son adversaire pour l'envoyer balader derrière lui. Il en profita pour s'extraire de sa prise et se redresser, lui faisant face, muscles tendus sans pour autant avoir de l'agressivité dans ses mouvements. Il n'avait ni le poil hérissé, ni les babines retroussées. Il grogna juste, le dos vouté et attendit la prochaine attaque, elle ne semblait pas vouloir se laisser faire.

C'est pourquoi, il fit un bond à ses cotés, grondant, et donna un coup de pattes dans le vide, juste pour la dissuader d'approcher. Derrière elle se trouvait la cascade dont l'odeur d'eau fraiche lui donna soif. Il espéra silencieusement que la guerrière ne ferait pas de geste stupide et ne glisserait pas sur la pierre humide, car se retrouver dans une eau aussi froide mais une nuit venteuse n'était pas une une très bonne idée.

Redressant la tête il parla poliment de sa voix roque;

- Les voyageurs sont mal accueillis dans votre région. N'avez vous donc aucun respecter pour le chat solitaire qui ne fait que passer sur vos terres ? Calmez-vous, car je ne compte point vous attaquer en retour.  

Il resta tout de même sur ses gardes. Les femelles étaient sournoises.


Yellow©


Dernière édition par Danse des Corbeaux le Mer 13 Aoû - 21:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Lun 4 Aoû - 18:27

Reine-Des-Baies grondante fût mettre le solitaire a sa place. «Pour nous,quand des intrus passe sur nos terres cela est un signe de vie ou de mort». «Tu sais pourquoi»?-Dit telle prête a le faire fuir. Surment pas!-Ricana telle. «Qui sais si tu chasse sur notre territoire? Qui sais si tu est entrain de dissoudre notre clan? Qui sais si tu veut nous tuer? Qui sais n'importe quoi»?!-Dit telle de plus en plus furieuse. La chatte cracha devant le solitaire essayant de le faire fuir. Si tu dépasse l'endroit ou j'ai cracher ça va aller mal pour toi! Tu attend que j'aille chercher d'autre guerriers pour te mettre a ta place?!? La guerrière éjecta le solitaire de ses pattes arrières près de la rivière. Il allait tomber dans la rivière mais il fût se tenir avec ses griffes et il ne tomba pas. Quand elle allait lui sauter dessus il se tassa de ou il était. Elle lui dit:«Tu sais que je n’aie pas peur de tes menaces»? Nous avons un clan allié si tu le savais? Le clan du tonnerre nous laissera jamais seuls. Je pourrais bien les appeler pour venir te manger? Reine-Des-Baies ricana au point que tout la forêt allait l'entendre! Elle se dit que les menaces quelle donne ayant rapport au clan du tonnerre allait le faire fuir mais ceci était faux. Il se pivotait et elle allait lui sauter dessus. Elle planta ses crocs dans sa nuque vivement et arracha des bouts de peau. Elle continua de ricaner et le solitaire la croyait folle. Il ne fût pas répondre ses attaques. Elle remua sa queue signe d’arrêter le combat. Le solitaire avait une petite hémorragie mais elle passa. Elle lui dit toujours furieuse :«Tu va partir ou quoi? Tu attend que je te jette dans la rivière espèce de nouille»? Le solitaire furieux a son tour décida de l'attaquer!
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 153
X Points Team : 1498

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Mar 12 Aoû - 12:28



Ça va trente secondes, quoi !

[Pv Reine-des-Baies]

- Quand des intrus passent sur nos terres cela est un signe de vie ou de mort !

La rouquine gronda, mécontente, absolument furieuse de se que venait de dire Danse des Corbeaux. C'était pure vérité ! On ne chasse pas le noble solitaire qui après des voyages longs et fatiguant cherche le repos !  Elle connaissait pas les Lois Sacrées celle ci ? Surement pas. Aide ton prochain, offre un abris à l'inconnu, traite le comme tu voudrais être traité ..

-  Tu sais pourquoi ? La vilaine ricana. Elle se fichait de lui ! "Surement pas !"

Évidement qu'il ne savait pas, comment voulait-elle qu'il le sache ? La réponse n'allait pas lui tomber dans les pattes ainsi ! La queue du matou fouetta l'air. Il avait beau avoir un sang froid étonnant, la chatte n'avait pas à lui parler avec autant de méprise. Il n'avait rien fait de dérangeant, il ne l'avait même pas insulté. Il aurait du ! Un faible grondement au fond de la gorge, il ne fit pourtant rien et l'écouta déblatérer sa tirade.

- Qui sait si tu chasses sur notre territoire ? Qui sait si tu es entrain de dissoudre notre clan ? Qui sait si tu veux nous tuer ? Qui sait n'importe quoi ?!

Plaquant ses oreilles sur son crâne, le matou fronça le nez. Il faisait la moue. Pourquoi cette folle s'inquiétait autant de ce qu'il allait faire ? Le pelage de la rousse tigrée doubla de volume.  Crachant, elle enfonça un peu plus ses griffes dans la terre et ses crocs luisants menacèrent de s'enfoncer dans la peau de chat grisâtre. Soupirant, il ferma les yeux, s'apprêtant à répondre quand soudain, elle lui sauta dessus et l'éjecta avec force. Surpris, Danse des Corbeaux glissa le long de la roche humide et se raccrocha fermement du bout des griffes sur le rebord. De ses pattes arrières il raffermit sa prise sur le mur de pierre et se rehaussa sur la terre ferme. Son cœur battait la chamade. Il avait prié pour que cette furie ne tombe pas dedans, et à la place, c'était lui qui avait failli y aller !

De deux bonds, il s'éloigna de la source d'eau, et se tendit, près à l'attaque. Maintenant, elle lui disait que ses menaces ne lui faisaient pas peur ! Mais quelles menaces ? C'était elle la fautive qui lui hurlait dessus ! Et puis, elle racontait des choses que le montagnard ne compris pas;

- Nous avons un clan allié si tu le savais ? Le Clan du Tonnerre nous laissera jamais seuls. Je pourrais bien les appeler pour venir te manger ?

Oooohw, le Clan du Tonnerre ? Elle connaissait donc Nuage Nocturne ? C'était bien ça, peut être pourraient-ils discuter calmement maintenant. L'ennemie avait beau dire que ce "clan allait la manger" c'était faux. Sa fille ne pouvait pas faire partie d'une communauté de chats sanglants et violents, surement pas ! Le mâle pivota d'une fasse plus détendu pour s'apprêter à parler lorsqu'elle lui sauta dessus. Pas très vif, elle le frappa de pleins fouet et il couina dans elle enfonça ses dents dans sa nuque. Elle voulait le tuer !? Il se débattit comme un démon et roula dans tous les sens pour la faire lâcher. Elle le fit, oh ça, elle le fit ! Et tellement bien qu'elle lui en arracha un peu de peau !

La diablesse, il feula avec rage, ça faisait mal ! Cette dernière continua à ricaner de toutes ses dents. Et en plus ça lui faisait plaisir ? Danse des Corbeaux aidait ! Danse des Corbeaux n'était pas là pour se faire tailler en pièces. Si elle voulait se battre il se battrait. La prochaine fois, il ne la louperait pas la vermine ! Cependant, il attendait que ce soit elle qui lance l'attaque. Elle n'en fit rien. C'était la fait ? Oh, voilà qu'elle recommençait à le narguer;

- Tu vas partir ou quoi ? Tu attends que je te jette dans la rivière espèce de nouille ?

Ce fut le flocon de neige qui fit s'écrouler le tas, il se tendit comme un arc et sauta plus près de l'inconnue, la queue hérissée. Il hurla, dans un miaulement qui déchira le ciel. Agacé, blessé, énervé.

- ÇA SUFFIT ! La queue battant l'air, les griffes sorties, les crocs vifs, il la regarda avec rage. "T'as pas fini de faire ta guerrière ? Tu peux pas te taire trente secondes pour me laisser parler ? Ça va faire deux fois que tu m'attaques alors que je vais m'expliquer, deux fois ! Arrête de te comporter comme un stupide vautour, j'y touche pas à ton territoire alors laisse moi au moins une minute pour qu'on parle, bordel !"

Il soupira fortement, gueule ouverte, se détendit et s'assit, ferma les yeux et les rouvrit. Il espéra qu'elle se calmerait la tarée. Il la fixa d'un œil mauvais, c'était que Danse des Corbeaux soit énervé et laisse passer sa bonne humeur face à une petite colère, mais là, elle avait poussé la boule de neige un peu trop loin à son goût. Ca va trente secondes ! Aux moindres mouvements qu'elle ferait il s'en irait, il allait pas passer la nuit ici tout de même. Enroulant sa queue autour de ses pattes, il donna un coup de langue sur sa blessure, avec une petit grimace, puis regarda l'autre. Dans un autre soupire, il s'obligea tout de même à s'incliner un peu devant elle. Elle l'avait certes contrarié, mais il n'en perdrait pas ses bonnes manières.

- Je me nomme Danse des Corbeaux et je descends tout droit des Montagnes du Nord. Je ne suis qu'un voyageur, je ne toucherai pas à tes terres, soit s'en craintes. Et puis, comme tu l'as dit précédemment, toi et tes amis êtes sans doute assez nombreux pour me régler mon compte. Je ne m'y essayerais donc pas. Voilà, tu es contente ? Maintenant, vas tu me laisser tranquille ou me sauter dessus comme ma furieuse que tu es ?  

Il grogna ses derniers mots mais resta cependant sagement à sa place.




Yellow©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 1:32

Une Attaque De Défoulement.
                                                 PV Danse Des Corbeaux.
Reine-Des-Baies décida de se calmer et se présenta au matou qui la toisait. La Chatte lui dit d'une voix acceptable:«Moi je me nomme Reine-Des-Baies guerrière du clan du vent. Tu Dois être un vrai aventurier pour pouvoir venir des hautes montagnes. Il y a de la vie ou tu habite? Mais avant de faire quoi-que-ce-soit … pourquoi te ferais-je confiance si tu dis que ne touchera pas aux terres du Clan Du Vent?». La chatte fixa la matou douteuse. Elle lui tend une de ses pattes et sorta ses griffes. Reine-Des-Baies lui dit furieuse :«Si je serais toi je partirais! J'en ais assez de chasser des solitaires qui se prennent pour des rois! Si je serais toi je déguerpirais avant que sa tourne pire!» Elle lècha sa patte avant de la poser au sol. Reine-Des-Baies commença a en avoir assez! Elle lui bondit dessus le plaquant et lui mordant sauvagement la nuque et elle lui dit avec un sourire, ricanante :«Sa te donne une leçon j'espère cette fois!!»

                                
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 153
X Points Team : 1498

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 9:40



Le Roi et la Reine sont dans un bateau ...

[Pv Reine-des-Baies]

- Moi je me nomme Reine-Des-Baies guerrière du clan du Vent. Tu dois être un vrai aventurier pour pouvoir venir des hautes montagnes. Il y a de la vie ou tu habites ? Mais avant de faire quoi-que-ce-soit … pourquoi te ferais-je confiance si tu dis que ne touchera pas aux terres du Clan du Vent ?

Danse des Corbeaux fronça le nez et fit la moue. Elle n'en avait pas assez de ses histoires cette Reine-des-Baies ? Elle commençait à lui poser des questions curieusement pour ensuite elle veut juste le faire déguerpir comme un lapin ? Et avant même que le noiraud arrive à aligner deux mots, la rousse tigrée lui montre sa patte, sortant et rétractant ses griffes luisant au clair de Lune. Il aurait mieux fait de se faire bouffer par ses rêves au lieu de tomber sur une folle pareil ! Des frissons passèrent à travers sa colonne vertébrale, lui faisait s'hérisser les poils.

- Si je serais toi je partirais ! J'en ais assez de chasser des solitaires qui se prennent pour des rois ! Si je serais toi je déguerpirais avant que ça tourne pire !

Quoi ? Comment ? Que dis-je ? Plait-il ? Danse des Corbeaux lève un sourcil, toujours boudeur. Elle est pas sérieuse si ? N'empêche elle semble calme, bien bien, tant pis, il va gentiment retourner chez lui. Il se lève, près à s'en détourner quand la furie change d'avis et lui saute dessus, le plaquant sauvagement au sol comme lui le ferait avec ses aiglounets. Dans le choc, Danse des Corbeaux ferme les yeux mais les rouvrent sitôt dans un feule grave. C'te débile de roukmoute elle l'avait mordu ! encore ! Et pas au même endroit au plus ! Aaah mal de vautour ! Il pouvait sentir le sang couler. Un peu plus au centre et elle l'aurait tué, et ça faisait la deuxième fois en plus ! Reine-des-Baies lui gueula des mots qu'il ne comprit pas, mais il s'en contre ficha. Allongé sur le sol, il regarda ses yeux verts pâles d'un sourire carnassier, espiègle mais surtout très arrogant.

- Huhu .. Chasser les rois que dis-tu ? Tu es pourtant celle qui porte le nom de Reine je me trompe ? Tu ne devrais pas chasser tes semblables, Sale Noble.

La vanne, il y avait longuement pensé, j'vous jure. Il avait même arrêté de la vous-voyez, elle le méritait pas. Il reprit, les pattes au niveau de son poitrail en cas de défense rapide si cette dernière voilà encore le frapper.

- Je suis cependant adorable,il donna un petit coup de patte gentil dans l'oreille de Reine-des-Baies, je vais répondra à ta question malgré ce mauvais accueil; bien sûr qu'il y a de la vie dans les Pics Neigeux, la vie est dure mais il y a de quoi vivre. Aigles, vautours, buses, parfois des rongeurs courageux ... Bon, demoiselle, tu me lâches ?"

Danse des Corbeaux lui parla normalement, quoi qu'il la narguait un peu en lui répondant comme s'ils étaient dans une discussion normale. Il ne se préoccupait de la situation "si tu fuis pas je te dévore". Ça, ça l'amusait beaucoup. Maintenant, il manquait plus que la chérie réagisse bien, il voulait sérieusement pas finir en morceaux hachés.


Yellow©


Dernière édition par Danse des Corbeaux le Jeu 14 Aoû - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 16:54

Toi Adorable?!? Mais tu ris de moi ou quoi?!? -Dis t'elle d'une voix forte. Maitenant on va jouer a te trancher en morceau!! Sa te dis?!? Elle lui bondit dessus comme un lièvre passa sous ses pattes et lui griffa ses deux flancs. Après la plaque a sol mordant encore sa nuque. Danse Des Corbeaux avais une hémorragie au cou! Après elle le pivota et lui morda le cou. Ensuite l'ejectant la matou atterisa sur un rocher. Elle parta a la course après lui et elle frena d'un coup envoyant du sable devant lui. Et lui griffa le museau et la plaqua au sol le maitenant et lui dit:«Maintenant tu va partir ou tu va VRAIMENT finir en tranche!!!!»
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 153
X Points Team : 1498

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 17:40



... Corbac tombe à l'eau ..

[Pv Reine-des-Baies]


La folle hurla encore. Oh dear god of unicorn, qu'avait-il fait pour tromper sur une chose pareil ? il avait été poli et aimable, il avait même répondu à ses questions et ne l'avait même pas frappé ! Alors qu'elle le rouait de coup, sur les flancs, sur le museau, au cou, elle le balança contre une roche et le matou s'y éclata douloureusement. Pleins de haine, cette fois ci, il se releva près à bondir alors que Reine-des-Baies faisait genre avec un dérapé contrôlé. Parfait ! Dans le nuage de sable, alors qu'elle le menaçait encore une fois, il profita de l'opacité pour foncer sur la chatte, sautant sur son côté gauche puis se retournant avec agilité pour sauter comme il avait l'habitude de le faire sur ses aigles adorés. Ainsi, il enfonça ses crocs dans la mâchoire de la rousse, entre sa gorge et son menton. Avec la force qu'il avait mis dans ses pattes arrières, son saut projeta la vilaine chatte en l'air pour qu'elle aille s'écraser deux ailes d'aigles plus loin. Profitant de l'occasion, Danse des Corbeaux s'élança de nouveau et lui sauta sur le ventre, passant la barrière de ses pattes pour lui mordre le poitrail et lui labourer le bidon de ses pattes arrières. Dans l'élan, ils firent un roulé boulé vers les terres, plus précisément vers une barrière d'arbres et le matou gris lâcha rapidement Reine-des-Baies pour s'enfuir vers le plus proche et s'accrocher à l'écorce. Avec grâce, il arriva en haut sans problème, et la première branche -celle où il s'était assis- était à la hauteur d'un ours debout.

La démone avait l'air d'être une chatte des plaines, grimper dans les arbres ne devait pas être une de ses habitudes. Sauvééééé uuaah qu'elle tarée celle là ! La queue glissant le long de la branche, elle remue dans l'air. Il tire la langue à la rouquine comme un gamin, puis lèche ses plaies meurtries. D'un grognement fort pour qu'elle l'entende il causa à celle en bas.


- Tu fais que parler de fuir mais si tu me laissais fuir aussi pauvre folle ? " Son ton était plein de reproche, mais il n'était pas agressif. Soupirant il continua;[color=#663333][b]"Uaaaah, si seulement tu t'arrêtais un peu de te donner un genre de psychopathe, si tu pouvais fermer ton clapet avec tes répliques débiles et si tu pouvais parler comme quelqu'un de civilisé .. Ah mais, il n'y a que les Astres qui réalisent les vœux et moi je ne crois pas aux Astres .. Je suis réduis à causer à des fous ?"

Embêté, il ne regardait déjà plus Reine-des-Baies et parlait tout seul. Il fit encore la moue, pourquoi c'était encore pour lui ses histoires ? Il pouvait pas vivre une vie normal ?


Yellow©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 18:10

Reine-Des-Baies Remplie de larme gémissait de douleur. La matou la regarda et la toisait et lui grondait après et etc. Elle lui dis :«C'est bon,tu as gagné maintenant tu peut me tuer si tu en as envie...» Son sang coulais de partout espérant que quelqu'un allait venir l'aider! «Tu payerais pour ce que tu ma fais le Clan Des Étoiles sais que je protège mon clan!» Elle hurlait comme une folle lui disant:«Pars d'ici et ne reviens plus! Sinon ta mort s'en viendra! Pars!!» Elle s'écroula au sol tremblant, sonée, pleine de sang,emplie de larmes.                                                                                                                             
Un félin venait de perçevoir le cris de détresse de Reine des Baies.                                                                                                                                À suivre ... 
                        
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 745
X Points Team : 2909

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 18:41

Blizzard Glacial avait décidé de marcher un peu, surtout pour retrouver Reine Des Baies dont l’absence avait commencé à devenir suspecte. En effet, il se faisait tard et elle n'était toujours pas rentrée au clan alors que la patrouille de Minuit, elle, venait tout juste d'y mettre les pattes. Le guerrier gris bougonnait, certes, il voulait servir son clan du mieux que ses talents le lui permettaient, mais il n'aimait guère se mêler aux autres félins. Pourtant, cette nuit, il avait eu envie de sortir, non seulement pour échapper à un sommeil lourd de cauchemars, mais aussi pour découvrir ou la femelle avait bien pu fourrer ses pattes pour tarder autant. Ainsi, il laissât son flair remonté la piste de cette dernière...

Assis loin de la cascade qui chantait toujours, il leva la tête vers le ciel, y cherchant des étoiles qui, l'espace d'un instant, pourrait briller davantage pour lui faire signe. Mais ni ses parents, ni sa sœur et pas même son mentor ne semblait voir ses regards implorant, nuit après nuit. La douleur était toujours là, au fond de lui. Poison dans ses veines rendu glacée. Il secoua la tête avant de dresser l'oreille. Un bruit étrange venant de la cascade venait tout juste d'attirer son attention. Tapis ventre à quelques queues de souris du sol, il se glissa jusqu'à voir la guerrière rousse. Celle ci semblait en piteux état et son poil se gonfla instinctivement. Silencieux pourtant, il observa les lieux, apercevant la queue d'un félin pendant d'une branche, mais rien d'autre.

Rassurer à l'idée qu'aucun autre matou ne trainait dans les parages, il s'élança jusqu'à se retrouver devant Reine des Baies, là il observa les blessures de la femelle avant de laisser son poil se gonflé peu à peu. Ses griffes jaillirent au moment ou ses yeux se posèrent sur la branche de l'arbre ou un chat, visiblement blessé lui aussi, observait. Le grondement sourd dans la gorge du guerrier gris lui sembla soudain remplacer jusqu'au rugissement de la cascade toute proche. Sans plus se préoccuper de la rouquine à ses pattes, il feula à l'attention du - ce qu'il ne savait pas encore être - solitaire.

- Qui es tu ?

Il savait se montrer menaçant et son ton glacial n'était qu'une des facettes de sa personnalité. Loin d'être complètement sans cœur, bien au contraire, il posa sa patte avec douceur au dessus de Reine Des Baies, faisant un rempart au dessus du corps de la guerrière blessée afin de permettre à cette dernière de récupéré un tant soi peu sans avoir à craindre une attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 153
X Points Team : 1498

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 19:28



Un nouvel arrivant

[Pv Reine-des-Baies et Blizzard Glacial]


Un matou gris s'était avancé jusqu'à la guerrière blessée. Non ! C'était faux ! Elle jouait la comédie ! Il l'avait juste mordu à la mâchoire ! Injustice ! Il ronfla intérieurement et sa queue remua un peu 'était pas du jeu, elle avait raison, ils allaient tous venir pour le découper en morceau ! Aaaaprhf il voulait pas mourir mamaaaaaaa !

Ainsi furent les magnifiques pensées de notre ami le Corbeau perché. L'adversaire qui était -ohpunaise super imposant- et qui avait -aaarh des griffes qui briiiiillent-. Danse des Corbeaux frissonna de tout son long quand ce dernière le regarda. Ses yeux verts le transpercèrent littéralement. Il gronda, le poil décuplé par son hostilité. Babines retroussés, il s'adressa à Danse des Corbeaux de façon refroidissante. Le montagnard sentit enfin la brise traverser son pelage, qu'alors l'adrénaline du combat lui avait fait oublier.

- Qui es-tu ?

Danse des Corbeaux regarda le matou du haut de son arbre. Il ne savait pas, en vu des muscles qui roulaient sous le pelage gris luisant de celui d'en dessous, si ce dernier était capable de grimper aux arbres. Il ne préféra pas tenter le diable et inclina son buste en signe de bienvenu. Il parla fort, un air réjouit mais sérieux dans la voix sans faire attention au ton glacé que l'autre avait employé à son égard

- Je suis enchanté de faire votre connaissance. Je me nomme Danse des Corbeaux et je ne suis qu'un voyageur malchanceux. Votre camarada", il désigna Reine-des-Baies de la queue, m'a demandé de quitter ses terres, ce que j'allais faire avant qu'elle m'attaque sauvagement, et à multiples reprises. Je ne veux pas vous causer de troubles, je n'ai fait que me défendre devant une mort certaine et vous me voyez désolé d'avoir du recouvrir à la violence alors que nous aurions pu régler ce problème en parlant sagement. J'espère que je trouverais en vous ce que je n'ai pu apercevoir en cette rouquine, la raison.

Et bam la demoiselle. 1 - 0 pour Corbac, qui veut tenter sa chance ? Ce petit discours d'excuses et d'arrangement avait fatigué son pauvre cerveau, si bien qu'il se tut et regarda fiévreusement les deux chats du bas. Il ne voulait pas finir en petits morceaux. Espérons du moins que ses paroles atteigneraient le chat gris, et que celui ci le laisserait partir. Il était déjà bien assez blessé comme ça.


Yellow©


Dernière édition par Danse des Corbeaux le Jeu 14 Aoû - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 19:57

La Guerrière étais inerte au sol. La chatte fît que Blizzard Glacial regardais Danse Des Corbeaux d'un air Presque meurtrier. Reine-Des-Baies Releva sa tête et disant d'un air faible :«Je fais que protéger mon clan! J'ai dis au solitaire de partir mais il m'écoutais pas donc j'ai pas eu le choix de me défendre et il ma attaquer en retour et me voilà maintenant...» Elle ne put pas finir sa phrase et sa tête tomba au sol. Le solitaire pensais qu'elle exagérais mais la chatte était vraiment au sol terminée! Tandis que la chatte perdait du sang elle se demanda si se guerrier allait attaquer en retour.
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 745
X Points Team : 2909

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 20:23

Blizzard Glacial retroussa légèrement les babines, juste pour montrer à l'étranger que lui n'était pas enchanté, pourtant, il ne fit rien de plus, ne voulant pas être davantage hostile. Néanmoins, si les paroles du félin était vrai, alors ce dernier ne représentait plus une menace, pourtant, Blizzard Glacial douta un instant de la marche à suivre. La guerrière étendu sous lui était plus âgés. Il laboura un instant le sol avant de finalement répliquer, décidé à ne pas faire couler plus de sang uniquement dans l’intérêt du clan qui avait besoin de tout ses guerriers.

- Je suis Blizzard Glacial, et elle, c'est Reine des Baies. Tu comprendras que je te demande de descendre de là si tu n'es réellement pas un danger.

Si ses paroles n'avait plus rien de hargneuse à présent, il persistait un certain froid. Pourtant, au lieu de continuer à se montrer dangereux, il força son poil à retomber sur ses épaules avant de doucement penchée la tête vers la guerrière, léchant une plaie pour la nettoyer avant de murmurer au creux de l'oreille de cette dernière.

- Je n'en doute pas.

L'image de Caresse Cinglante, son mentor secret de la forêt sombre apparu plus loin, mais il l'ignora. Un jour, ce solitaire finirait par payer de sa vie d'errer ici. Du moins, s'était ce à quoi penser en cet instant le guerrier à la longue fourrure grise et aux yeux aussi froid que la surface d'un étang gelée. Il s'arrêta de nettoyer la plaie de sa camarade de clan avant de reporter son attention sur le solitaire, reprenant d'un ton qui trahissait cette fois sa loyauté envers les siens plus que son envie évidente d'égorger le matou.

- Montre donc tes blessures, si tu dit vrai, tu seras libre de partir. Si tu mens, ce que Reine des Baies t'a infligée ne sera rien par rapport à ce que tu subira si tu as à l'avenir le tord de mettre les pattes ici.

La menace était loin d'être voilé, Blizzard Glacial était des plus sérieux. Il tuerait ce chat sans hésitation. Mais pour l'heure il devait agir dans l'intérêt du clan, cela comptait plus que tout le reste. Lentement, il se recula, forçant enfin ses griffes à rentrer, néanmoins, il tira par la peau du cou la guerrière rousse afin de permettre au solitaire d'avoir un espace suffisant pour descendre sans avoir l'impression qu'il finirait en chair à corbeau dans le seconde. Il espérait sincèrement que la femelle étendue devant lui avaient bel et bien amoché le mâle au masque sombre. Il devait en effet ramener Reine Des Baies au camp au plus vite afin de guérir ses blessures. S'était ce que devait faire tout guerrier, cesser le conflit pour pouvoir sauver ses camarades. Mais pourtant, une petite voix lui disait d'oublier la femelle rousse pour purement et simplement tuer le solitaire. Il chassa de nouveaux ses pensées meurtrière, tachant de servir son clan, sa seule famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 153
X Points Team : 1498

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 21:24



Tout penaud le petit agneau ~

[Pv Reine-des-Baies et Blizzard Glacial]



- Je suis Blizzard Glacial, et elle, c'est Reine des Baies. Tu comprendras que je te demande de descendre de là si tu n'es réellement pas un danger.

Quoi ? Lui ? Pas en danger ? Mais il allait se faire bouffer tout cru ! Il toisa le fameux Blizzard Glacial d'un air mauvais. Ou plutôt, d'un air d'un chat domestique à qui on montre une baignoire dedans du genre "Nooon, tu crois quand même pas que je vais y aller si ? Noon tu fais pas d'illusions s'pèce de taré je vais pas aller dans cette fucking eauu NOON LÂCHE MOI ". Contrarié, le matou fronça le nez. Content il remuait les moustaches, embêté il faisait la moue, joyeux, c'était la queue et les oreilles qui remuait. Ce chat n'avait pas du tout de mystère et on pouvait lire dans ses expressions comme dans un livre ouvert.

- - Montre donc tes blessures, si tu dit vrai, tu seras libre de partir. Si tu mens, ce que Reine des Baies t'a infligée ne sera rien par rapport à ce que tu subira si tu as à l'avenir le tord de mettre les pattes ici.


Danse des Corbeaux se redressa douloureusement alors que ceux d'en bat reculait. Enfin, plutôt le matou qui trainait la feignasse. Elle allait si mal que ça ? Il s'approcha un peu plus du tronc principal de l'arbre et y enfonça les griffes. Aux moindres mouvements du puissant gris, Danse des Corbeaux filerait sans demander son reste !
Alors que le noiraud descendait prudemment mais surtout, méfiant des autres chats, il aperçut la complicité -?- des ces opposants. Ainsi, il réalisa quelque chose, manquant de lui faire se ratatiner la tête par terre. Se récupérant de justesse, il atterrit gracieusement sur l'herbe. Ce chat, ces chats, avaient des noms semblables au sien ! Avaient-ils eux aussi eu des mères folles de ces histoires ? Non, c'était tout bonnement impossible, après tout, il y avait trop de coïncidences ! D'abord Nuage Nocturne du Clan du Tonnerre et ces deux bestioles qui se disaient du Clan du Vent .. Clan ? Se .. se pourrait-il qu'il s'agisse de Colonies ? Comme Runith lui en parlait enfant ?

Il secoua la tête, bien que la question restait là, toujours présente. Si Danse des Corbeaux devait la poser à quelqu'un, ça ne serait surement pas eux, ils semblaient trop sur leurs gardes pour taper la discute comme des potes.

S'avançant vers les deux chats, le lumière de la lune souligna son corps -et ses blessures, ahah ! il en avait plus qu'elle, il finirait pas en morceaux ! nananahanah ~- foncé. Les oreilles plaqués sur le crâne en signe de méfiance, il avança doucement, tout doucement, guettant les mouvements. Et puis, sa raison revient et inquiet ses oreilles se dresse. N'ayant d'abord yeux que pour la rouquine, son regard remonte sur Blizzard Glacial

- Va t-elle bien ? Je ne voulais pas la blesser, juste m'en débarrasser le temps d'aller me percher là haut .. Il baisse la tête, penaud et un peu tristounet, puis reprend un visage sain. Vous m'excuserez, je crois que je vous ai trop causé de soucis. A vrai dire, je ne savais même pas que vos terres se situaient ici.

Le regard jaune de Danse des Corbeaux repart sur la rouquine, à terre. Et puis soudain sa vue se brouille. Brun. Marron. Tigré. Tacheté de sang il la voit. La, par terre, qui demeure sans vie. un aigle emmêlé dans ses pattes. Il cligne des yeux, elle est toujours là, le sang s'écoulant de son crâne et de son corps. Il déglutit, l'odeur de sang lui monte aux narines. Il cligne de nouveau les yeux, plus fort cette fois. Écarquillés, il revoit cependant la forme musculeuse de Reine-des-Baies. Les oreilles noires de Danse des Corbeaux glisse silencieusement dans un air désolé.

- Je pense que je ferais mieux de partir.

Pas une seconde, il n'avait douté du fait que le félin gris ne lui sauterait pas dessus. Danse des Corbeaux était vraiment un inconscient, mais c'était pas grave.




Yellow©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Jeu 14 Aoû - 22:06

La chat blessée se redressa et feula à Danse Des Corbeaux! Tu dis que tu ne voulais pas me blesser? Mais tu te prend pour qui mon cher? Tu dis tu voulais me blesser pour aller te réfugier sur un arbre? Tu as vraiment fou toi! -Ricana telle. Quand elle vît que ses oreilles changeait de position car il se sentait coupable cela la soulageas bien. Au moins tu t'escuze!! -Ricana telle encore. Elle s'étouffa dans son sang quand elle parla au matou. Elle fut dire dans sa tête : Je devrais me calmer je me suis énervée trop vite! Reine-Des-Baies s'assieds au sol et resta en dessous de Blizzard Glacial qui la protégeais du solitaire.
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 745
X Points Team : 2909

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Ven 15 Aoû - 16:41

Blizzard Glacial se retint de donner un coup de patte sur l'oreille de Reine des Baies, elle était plus âgés que lui et il ne devait pas la traiter en novice, cependant, son expression avait changé, non plus dirigé sur le solitaire, mais bien sur sa camarade. Finalement, il se décida et la plaqua au sol avant de gronder.

- Tu es assez mal en point comme ça, ne bouge plus.

Le guerrier se détacha de la femelle pour approcher avec lenteur du solitaire, lequel ne semblait plus tout à fait parmi eux. Oui, Blizzard Glacial reconnaissait cette expression perdu, trop souvent, lui même tombait dans des souvenirs qui le laissait hagard. Il retint cependant un ronronnement de satisfaction avant de mettre en garde le solitaire.

- Rppel toi bien notre odeur, c'est celle du clan du Vent. Dans ton propre interêt.

Le félin fit demi-tour, faisant volontairement rouler ses muscles sous son pelage épais afin de bien montrer à l'autre mâle que ses chances était réduite à néant en cas de combat. La il se planta devant la rouquine, venant lui frotter la joue du bout de la queue. Si son ton ne devint pas plus chaleureux, son regard trahis une pointe d’inquiétude.

- Tu pourras marcher ?

A vrai dire, le mâle se voyait mal la porter jusqu'au clan, non pas qu'il n'était pas assez fort pour ça, au contraire. Simplement, cela lui ressemblerait trop peu. Il hasarda un coup d'oeil sur le solitaire avant de griffer le sol nerveusement du bout de la patte. Devait il lui demander de le suivre finalement pour qu'Etoile du Murmure règle se différent ? Il secoua la tête, il ferait un rapport au meneur, rien de plus. Il soupira finalement, donnant un coup de museau à la guerrière pour l'encourager avant de faire volte face pour observer le solitaire. Ce dernier semblait savoir se battre. Il redressa la tête, comme pour le dominer, alors qu'il réfléchissait surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 153
X Points Team : 1498

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Ven 15 Aoû - 17:18



Mama miaa !

[Pv Reine-des-Baies et Blizzard Glacial]


Alors que Blizzard Glacial grondait sa guerrière en la remettant à terre, Danse des Corbeaux recula doucement de deux pas. Ah oui, au fait, il avait totalement ignoré ce que la rouquine avait dit. Je parle pas aux fous moi, je parle aux chats civilisés, naaah ! Alors que Danse des Corbeaux commençait à entamer sa fuite -en reculant petit à petit-, le mâle gris au front en M s'approcha et le fière. Le solitaire le regarda d'un mauvais air, qu'est ce que ce chat avait-il prévu de lui faire faire ? Ces blessures n'étaient-elles pas assez suffisantes ? Il fixa bien ses mouvements de son regard jaune pâle.

-Rappel toi bien notre odeur, c'est celle du clan du Vent. Dans ton propre interêt.

Et alors que Blizzard Glacial se retournait en roulant clairement des mécaniques, Danse des Corbeaux haussa un sourcil, suspicieux, et ne pu s'empêcher de marmonner cette fameuse phrase. Après l'avoir réalisé, il eut trèèès peur pour sa vie, mais vraiment trèèès peur.

- Tu m'expliques je fais comment sans odorat ?

Il avait un peu dit ça pour lui et son foutu nez, mais il ne douta pas que le guerrier l'entendit clairement. Aaah mama miaaa ! C'en était fini de lui ! Puiif plouf badam boum crack, plus de Corbac. Son échine s'hérissant sous la pression, alors que le matou gris parlait à sa camarade et que la rouquine grondait contre Danse des Corbeaux, le solitaire osa encore une fois hausser le ton, incertain.

- J'veux bien partir mais au fait c'est où la sortie ? Nan c'est pas que vous m'ennuyez avec vos terres mais vous en avez trop .. Comment je sais si je suis en sécurité ou pas moi ?

Oui c'était le plus grand boulet du monde mais que voulez vous, on change pas une Corbac en deux claquements de doigts ! Il osait tenter le diable comme s'il commandait un hamburger devant un béluga. Oui oui, comme si un chat demandait ça à un poisson géant. Aaah, enchainer les gaffes de cette façon c'était bien digne de lui. Bon, il était l'arbre le plus proche cette fois ci ?

Envoool fait que ce matou se calme et me raccompagne gentiment à la limite de ces frontières ! Et puis c'est quoi ce bordel, depuis quand les chats s'appropriaient des terres ? Ces terres, ce monde, tout ça, ça appartenait à tous l'monde ! Mais cette fois ci il se garda de le dire, il avait déjà assez de problèmes comme ça avec Reine-des-Baies qui couinait pour une simple morsure à la mâchoire. J'vous jure les femelles .. je ferais mieux de me marier avec un mâle plus tard, ça m'évitera bien des soucis et des chatons ! aah les chatons .. bon attends je vois ça après, pour l'instant je risque de finir découpé en saucisson.




Yellow©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Ven 15 Aoû - 17:36

Reine-Des-Baies avait peur de comment Blizzard Glacial l'avais traitée. Elle regarda ses griffes et elle voulais passer a l'action pour tuer Danse Des Corbeaux. Mais une petite voix à l'intérieur lui disais de ne pas réagir donc elle ne réagit pas. La chatte répondit a la question du guerrier si elle pouvait marcher jusqu'au camp. Non, je ne pourrais pas marcher jusuq'au camp ... car je suis pas en état. Si sa ne vous dérange pas ... Elle baissa ses oreilles et resta au sol gelée par le froid. La guerrière souhaitais que le solitaire décide de partir. Elle regardait Blizzard Glacial avec peur. Elle était méfiante de lui.                         
Revenir en haut Aller en bas


X Messages : 745
X Points Team : 2909

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Ven 15 Aoû - 18:13

Blizzard Glacial se retint de feuler à l'attention de Danse des Corbeaux, il préféra à cela caresser doucement l'épaule de la guerrière au sol. Il la ramènerait, mais avant cela, il avait autre chose à faire. Il fit donc volte face pour observer le chat qui reculait toujours. Un grondement sourd monta dans la gorge du matou gris alors qu'il avançait, ses muscles saillant sous ses épaules.

- L'eau, ça pourrait faire l'affaire. Sinon part par là.

De la queue, il désigna la frontière, ou tout du moins la direction à prendre, puis, il se dirigea de nouveau vers Reine des Baies, son regard froid et implacable détaillant la guerrière avant qu'il ne l'attrape - sans douceur cette fois - par la peau du cou. Il trainat ainsi la femelle sur deux longueurs de queue avant de la relâcher, se dressant devant elle, le pelage légèrement ébouriffer.

- Il faudra que tu m'explique comment un vulgaire solitaire peut autant blessé une guerrière tel que toi. Tu me déçoit Reine des Baies ...

Le félin savait parfaitement qu'il était dur, trop dur avec la rouquine frigorifiée. Il se coucha contre elle, afin de la réchauffer, laissant sa colère passer alors qu'il observait le solitaire. Puis, d'un miaulement cette fois bien plus doux il se contenta de demander à la femelle ce qui lui brûlait la langue, conscient que le matou plus loin l'entendrait.

- Il est un peu dérangé non ? Et je suppose que tu ne t'en es pas rendu compte, n'est ce pas Reine des Baies ?

Et lui, au fond, n'était il pas dérangé ? Blizzard Glacial remua la queue de colère. Il l'était tout autant a accepter l'aide d'un chat mort et vivant loin du clan des étoiles. Mais il savait qu'il avait fait son choix et que son clan avait besoin qu'il soit un guerrier fort et sans doute, sans reproche. Pourtant, dans les souvenirs du guerrier gris, le souvenir douloureux de la mort de sa sœur resurgissait, entier et lui rappelant que ce jour là, il n'avait pas été à la hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 153
X Points Team : 1498

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Ven 15 Aoû - 19:39



Mama miaa !

[Pv Reine-des-Baies et Blizzard Glacial]


Alors que le mâle lui indiqua les fourrés et les arbres, il attrapa sa compagne sans grâce et la tira un peu plus loin pour la lâcher lourdement. Alors c'était ça les chats de Clan ? Violent et brutaux ? Mâle .. Il gronda, c'était des foutaises ! Il ne pouvait pas croire que ces chats faisaient partis de Colonies ! Dans les histoires de sa mère, ils s'agissaient de matous braves et aimants, qui partageaient le savoir et la nourriture. Ces deux là l'auraient bien tué si ils avaient eu le temps.

- Il faudra que tu m'explique comment un vulgaire solitaire peut autant blessé une guerrière tel que toi. Tu me déçoit Reine des Baies ...

Danse des Corbeaux avait commencé à tourner le dos aux chats pour s'éloigner de ces deux tyrans quand il fit piqué au vif. Ce n'était pas dans ces habitudes de s'enflammer pour un rien mais il sortit les griffes, les enfonça dans la terre et fit volte face. Crachant au matou, furieux de son appellation :

- C'n'est pas ma faute si tes guerriers sont si nuls, Gamin ! Fallait mieux les entrainer ! Même pas capable d'endurer une seule blessure d'une Vermine comme moi hu ? Et ça fait quoi devant un renard, alors ? [b]

Grondant, il refit dos aux deux chats et s'éloigna rapidement vers les arbres.

[b]- Il est un peu dérangé non ? Et je suppose que tu ne t'en es pas rendu compte, n'est ce pas Reine des Baies ?


Il ferma douloureusement les yeux. Voilà bien longtemps qu'il n'avait pas sentit la rage d'enfoncer ses griffes profondément dans les yeux de quelqu'un. Il n'était pas de nature violente, mais cette fois ci, il se tourna doucement dans leur direction, encore une fois, il ricana.

- Moi ? Dérangé ? Mais ne vous-êtes donc pas regardé vous deux avant de parler ? Vous osez prétendre que vous êtes des guerriers mais vous n'écoutez même pas les gens s'expliquer, et par la suite vous m'insulter dans mon dos ? Mais ne serait-ce pas là le comportement d'un chaton ? J'espère que les aigles arracheront vos yeux et que je ne croiserais plus de chats aussi déplaisant que vous ! J'ai été poli et aimable et voilà comment je suis remercié ? Allez donc pourrir avec les votres, démons !

Fulminant, Danse des Corbeaux tourna une ultime fois le dos aux deux chats. Il était blessé par le comportement des deux gros lourds. Ils étaient plus jeunes que lui, certes, la jeunasse, la connerie mais bordel ils étaient adultes aussi ! Ils auraient tout simplement pu le laisser partir et APRES parler sur lui. Le respect et la politesse étaient les mots d'ordres du montagnard.

Il fit deux bonds rapides et rejoint la forêt. Ici, il ne savait pas où il était. Il semblait sentir une vague odeur de marquage. Ah tiens, il n'y avait pas fait attention. S'enfonçant dans la forêt, il ralentit le pas et se glissa derrière un arbre. La curiosité surpassant le fait qu'il était chiffonné, il épia discrètement les deux chats. Il remercia ses magnifiques oreilles pour pouvoir entendre assez loin, voilà une bonne qualité !

Je me suis peu être énervé inutilement ..



Yellow©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2909

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Sam 16 Aoû - 9:16

Blizzard Glacial soupira, il ne prit pas la peine de répondre au félin, à quoi bon ? A cela, il préféra rester allongé près de sa compagne. Il remarqua que le sang continuer de goûter du menton de cette dernière et il lécha la plaie, doucement, espérant qu'elle dormait simplement. Il était loin de se douter que ce matou avait atteint une veine et en somme, que sa camarade était en train de mourir. Mais finalement, quand il remarqua que le sang avait cesser de couler, il vit aussi que le flanc de la rouquine ne se soulevait plus. La panique gonfla son pelage alors que son regard se voiler. Le solitaire l'avait tué ! Cette vérité s'imposa à lui aussi puissamment qu'une autre. Il ne l'avait pas voulu. Non, ce Danse des Corbeaux ne pouvait pas avoir choisit de la tuer. Il n'avait pas l'air aussi cruel que pouvait l'être Blizzard Glacial lui-même quand Caresse Cinglante étaient tout proche.

Du bout de la patte, le félin gris appuya sur le flanc de la guerrière, mais il ne sentit que le froid et les yeux de la femelle s'étaient éteint pour rejoindre, il l’espérait, le bienveillant clan des étoiles. Pourtant, le mâle refusait la vérité, sa peur et son odeur puissante se propagea. Des yeux il chercha une aide quelconques. Même ce solitaire, peu importait. Il ne voulait pas être seul face à la dépouille de la guerrière plus âgés. Le jeune guerrier recula. Pourquoi le clan du Vent devait il souffrir d'autant de mort ? Il se sentait comme un chaton perdu en cet instant et son miaulement se brisa sur le nom de la guerrière.

- Reine des Baies ...

Caresse Cinglante choisit ce moment pour se matérialisé à quelques pas de là, sa fourrure sombre à peine visible aux yeux du guerrier gris. Mais le jeune mâle ne fit qu'entendre les paroles du chat mort, plus que de l'écouter. Ce qu'il voulait s'était qu'un autre félin bien envie soit là pour le soutenir, pas que ce chat déjà mort lui balance sa faiblesse au museau.

- Elle est morte. Quand comprendras tu que j'ai raison et que tu doit toi aussi tué ?

Blizzard Glacial tituba et s'écartant de la dépouille, soulagé de voir son mentor secret s'effacer. La mort, il l'avait déjà vu tant de fois. Danse des Corbeaux observait il cela ? Si oui, que faisait il ? La question effleura l'esprit du jeune mâle qui finit par se laisser tomber, les pattes tremblantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 153
X Points Team : 1498

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Sam 16 Aoû - 11:22



Es-tu fier de toi, Corbac ?

[Pv Blizzard Glacial]


Danse des Corbeaux épiaient les deux chats. Tendu, il voyait le guerrier gris réchauffer la demoiselle de sa fourrure épaisse. Tendrement, il léchait sa plaie alors que Reine des Baies posait doucement la tête sur le sol. Le cœur de Danse des Corbeaux palpitait plus rapidement que prévu. Ses oreilles se concentrèrent sur les deux chats et puis souvent le guerrier gris se leva. Paniqué ? Peut-être bien. Il secoua de la patte le corps de Reine-des-Baies, et miaula d'une façon déchirante son nom.

Les yeux dilatés à une fine fente, Danse des Corbeaux arrêta de respirer. Que nous faisons t-il ? Pourquoi ce chat avait l'air si malheureux ? Il retomba au côté de la femelle, perdu. Et puis, Danse des Corbeaux compris. Reine-des-Baies reposait maintenant sans âme sur le sol froid de la plaine. Il sembla qu'il pu sentir l'aura de peur et de désespoir du matou .. à moins que ce soit la sienne ?

Reculant doucement, effrayé, apeuré, Danse des Corbeaux ouvrit les yeux grands, et bredouilla des mots incompréhensibles. Il l'avait tué ? C'était impossible, il ne pouvait pas tuer il ne pouvait pas ! Il n'était pas ce genre de chat ! Il ressentit l'odeur poisseuse qui se glissait entre ses dents et ferma douloureusement les yeux. Tremblant, ses pattes le tenaient encore debout par miracle. Dans un hurlement, une chouette décolla à sa droite dans un envol de plumes. Surpris, Danse des Corbeaux fit un bond sur le côté et aperçu sa sœur. Il l'imaginait surement, mais plus elle s'approchait de lui, plus il se ratatissait. Danse des Corbeaux gémit alors que maintenant allongé sur le sol, des larmes commençaient à glisser sur ses joues.

Es-tu fier de toi, Corbac ?

Il leva sur elle un regard embrumé de honte. L'enveloppe étoile de sa chère sœur le fixa sans sentiments. La tragédie de cet évènement chamboulait Danse des Corbeaux. Furieux contre lui même, il continuait de sangloter, peinant à reprendre sa respiration. Non ! Non ! Non ! Ne me regarde pas comme ça ! Ce n'est pas moi ! Je n'ai rien fait ! Non Envol je t'en supplie ! C'était un accident un accident !

Le reproche alluma alors le regard d'Envol pendant que celle ci disparaissait. Danse des Corbeaux dans une exclamation de peine se releva subitement. Elle ne pouvait pas l'abandonner maintenant pas comme ça ! Non ! Non ! Non ! Il n'y était pour rien il n'avait rien fait ! Il sembla voir et revoir le visage de Reine-des-Baies, puis ses crocs couvert de son sang, puis sa carcasse livide sur le sol. Il n'avait jamais levé la patte sur autre chat, il ne pouvait pas, ils étaient ses camarades ! Je suis un assassin ...
La queue entre les postérieurs, il baissa les oreilles. Il lui semblait que la forêt le dévisageait et murmurait des reproches dans son dos. Leurs ombres noires s'approchaient dangereusement de lui, prêt à l'engloutir dans les ténèbres. Fermant une ultime fois les yeux, il revit Blizzard Glacial allongé aux côtés de Reine des Baies. Rouvrent les paupières, il s'élança sans demander son reste parmi les fourrés et les buissons, continuant à quémander le pardon des Astres, de sa sœur et de cette chatte rousse. Il n'y était pour rien !

Il disparut aux plus profonds des arbres, glissant, se blessant, tombant, se relavant et continuant. Il ne regardait pas où ses pattes se posaient, ensanglantant ses pauvres coussinets sur les cailloux tranchant. Danse des Corbeaux s'effaça dans les remords et la peine.

Yellow©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 745
X Points Team : 2909

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Sam 16 Aoû - 11:33

L'âme en peine, Blizzard Glacial fini par se relever, après un temps qui lui semblait interminable. C'est d'un pas plus assuré qu'il frotta son museau contre la joue glacée ed la guerrière rousse. Elle était morte et s'était à lui de ramener sa dépouille. Il ferma les yeux, il n'y avait rien à dire. Elle était morte en guerrière, voilà tout. Lentement, il attrapa la peau du cou de la femelle, la traînant sur le sol en direction du camp. Il devait la ramener pour que le clan puisse la veiller. S'était son rôle. Il ferma les yeux, chassant de vagues images de son esprit. Aujourd’hui, il serait un guerrier fier et fort pour son clan. Il le devait même si en cet instant, la peine et la colère traversait son corps comme deux torrents furieux.

Le camp se dessina bientôt sous ses yeux et il aperçu la sentinelle de nuit, laquelle accouru vers lui, se rendant rapidement à l'évidence. Blizzard Glacial ne dit mot, laissant l'autre félin l'aider à porter le corps sans vie de leur camarade. Il la déposèrent en douceur au centre du camp et Blizzard peina à expliquer ce qu'il s'était passé. Elle s'était battu contre un solitaire, mais sa mort était accidentelle. Il insista sur ce mot, persuadé que Danse des Corbeaux n'avait pas pu tué volontairement la femelle. Puis, il alla se rouler en boule dans son nid, fermant les yeux pour essayer de noyer ses sentiments. Cette nuit là, nul chat ne sembla voir en lui le guerrier froid, juste le félin blessé qui luttit à contre courant pour ne pas se laisser submerger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1614
X Points Team : 1650

MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   Sam 16 Aoû - 19:48

Rp mort/fini je verrouille

_________________

Spoiler:
 

« Un cannibale est un homme qui aime son prochain avec de la sauce. »
Corn? C'est qui ? Assied toi , fais toi un plat de pâtes , annule tes rendez vous pour 2 jours et je vais t'expliquer son cas .
XIII/XII/MMXI->inscription sur le fow♥️

Seigneur du Flood 2015 ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une attaque de défoulement.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une attaque de défoulement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» L'attaque orque
» Attaque d'un camp orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-