La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L'amnésie, c'est le mal ! [ME Nuage de Pluie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1007
X Points Team : 2933

MessageSujet: L'amnésie, c'est le mal ! [ME Nuage de Pluie]   Ven 29 Aoû - 16:48



Les souvenirs, parfois, c'est important

Mini-Event de Nuage de Pluie


C'était quoi le chemin, déjà ?



Nuage de Pluie regardait autour de lui, ne sachant par où aller. C'était quoi le nom de cet endroit déjà ? Étoile Fleurie le lui avait dit mais il ne se souvenait plus exactement de ce qu'il avait dit. De plus, le rat d'eau qu'il chassait lui avait échapper et le jeune mâle ne savait déjà plus quoi faire. Alors, il s'assit et entreprit de réfléchir. Tâche qui se révélait d'autant plus ardue car la pluie s'était mise à tomber depuis peu et le chat bicolore salissait son magnifique pelage, néanmoins, il n'avait pas froid. Pour le moment. De plus, écouter la pluie tomber sur les feuilles des arbres l'entourant ne l'aidait pas à isoler son esprit du monde qui l'entourait à donc, il avait du mal à réfléchir à quoi que ce soit. Mais d’abord, comment était-il arrivé ici ? Le novice ferma les yeux et se rémora sa matinée, car oui, il était à peine midi et le ciel était déjà plein de nuages gris foncés presque noirs. Si ça continue comme ça, un orage allait éclater. Mais ce n'était pas le sujet de réflexion de l'apprenti qui n'arrivait toujours pas à se concentrer. Quelle plaie, ce problème ! Mais, il parvint quand même à ses fins.

Je me rappelle avoir été de corvée de nettoyage des anciens. De leur litière et de leur tiques, du moins, sinon, les anciens savent faire leur toilette eux même. Puis, je suis sorti pour aller chercher de la mousse et quand j'ai vu le ciel, je me suis bien réjoui de ne pas être de corvée de chasse. Le ciel gris invitait guère à la partie de chasse ou à l'entrainement martial alors je me cantonna juste à ma chasse à la mousse. Pour avoir de la mousse, il fallait des arbres. Pour avoir des arbres, il fallait une forêt. Je savais qu'il y avait la forêt Aride, mais je voulais me promener aussi un peu, et puis, si je peux ramener à manger, pourquoi pas ? Je sais que le Bois des Brumes à été un champ de bataille il y a peu et j'aimerais bien voir comment c'est. Je m'y suis donc dirigé. Pour cela, j'ai traversé la Rivière, j'ai suivi son cours, me fiant totalement à elle. Allais-je être chanceux ou pas ? Visiblement, j'ai eut de la chance. Je sens sous mes pattes que la terre est légèrement molle et marécageuse. Le contraire de la Forêt Aride, en somme. Mais, j'étais tellement occupé à regarder et explorer ce territoire qui m'était totalement inconnu jusqu'à présent, que j'en avais oublier de chasser ma mousse et que je lui préféras un rat d'eau. Je me suis lancé à sa poursuite, il était gros et pouvait nourrir plusieurs chatons en âge de manger de la viande alors, j'ai voulu l’attraper au plus vite. Mais très vite, il me sema et voilà où j'en suis.


Nuage de Pluie ouvrit grand ses beaux yeux bleus et il regarda la pluie tomber parmi les trouées dans le feuillage des arbres. De toute façon, ses grandes pattes s'enfonçait dans la boue alors que le rat semblait flotter au-dessus. Le novice n'aurait jamais pus le rattraper. Maintenant, le matou avait deux gros problèmes sur le dos : il était perdu et il n'avait pas de mousse à ramasser pour les anciens. Par ce temps et cette pluie qui tombait sans faiblir, la mousse serait trempée dans tous les cas, alors elle était mieux sur l'arbre. Mais l'apprentie bleu et blanc pouvait au moins tenter de retrouver son chemin. Même si, par l'odeur, cela semblait un peu tendu puisque la pluie effaçait toute trace, sauf celle des arbres, de la boue et de la pluie. Une chose était sûre, ça n'allait ps être une partie de plaisir. Non, mais quelle idée d'être venu ici, franchement. Rah mais l'idiot ! D'ailleurs, le novice était-il toujours dans le Bois des Brumes ? Voilà une excellente question et qui pouvait y répondre ? Personne, visiblement.

- Allez, mon brave Nuage de Pluie ! Tu peux y arriver ! Parait que tu à déjà connu pire !

Bien qu'il essayait de se donner du courage, le chaton n'y arrivait pas vraiment. Qui dans sa position n'aurait pas peur ? Un chat qui connait son chemin, cervelle de poisson ! Mais le matou était bien déterminé à rentrer chez lui, même les pattes vides, ce n'était pas le plus important, pour le moment, il devait rentrer chez lui sain et sauf. Mais comment faire alors que l'on à peur de se perdre encore plus ? Eh bien, il faut avancer, même au hasard, tous les chemins mènent bien quelque part ! Qui m'a déjà dis ça ? Je ne sais plus... Mais, elle ne vient pas de moi, c'est sur et certain ! Alors, le novice mis une patte devant l'autre et commença à marcher.

Le novice continuait de marcher ici et là, essayant parfois de capter sa propre odeur, mais il en était certain, ce chemin lui disait quelque chose. Il l'avait déjà pris, c'était une certitude, mais pour rentrer, c'était encore un peu trop flou dans sa petite cervelle. Mais au moins, il avançait, il ne restait pas tétanisé et prostré comme un chaton perdu à pleurer sa mère. D'ailleurs, c'était qui sa mère ? Était-ce vraiment le moment de se poser ce genre de question ? Si le novice ne se concentrait pas, il n'arriverait jamais à rentrer chez lui avant le début de l'orage, même si ça semble plutôt compliqué à faire.

Soudain, la pluie tomba plus drue encore et le chat bicolore dut plisser les yeux pour apercevoir où il mettait ses pattes blanches et brunes. Et soudain, la terreur et la panique s’emparèrent de lui. Le sol s'enfonçait sous ses pattes. Le matou se sentait aspirer par la terre pour aller rejoindre ses entrailles et plus il se débattait, plus il était aspiré au fond. Mais le novice ne cessait de répéter qu'il était trop jeune pour mourir. Il paniquait et ne pouvait pas réfléchir correctement.

- A L'AIDE ! QUE QUELQU'UN VIENNE M'AIDER !!!!

Dans son cri, on pouvait ressentir tout le désespoir du monde, toute la panique que le chat avait en lui. Il espérait juste qu'on l'aide, peu importe de qui venait l'aide. Il voulait juste de l'aide. Et il promit même de ne plus recommencer une telle bêtise, de ne plus jamais retourner dans cette forêt lugubre où la terre venait vous manger comme lui mangeait un poisson. Puis soudain, il se souvint !

J'avais emprunté ce chemin parce que je poursuivais un chat. Mais je ne sais plus qui c'était. Il était gris et un peu plus petit que moi, mais il avait de très beau yeux vairons, l'un bleu et l'autre vert. Je regarde sans cesse le chemin pour l'enregistrer et soudain, l'autre chat s'est arrêté, observant devant lui, béat. Et quand je suis son regard, c'est pour voir une immense coulée de boue arrivée droit sur nous. Je suis tétanisé par la peur, mes pattes refusent de bouger et mon cerveau refuse de fonctionner correctement. Puis, je suis englouti par la boue. Je me débat, mais très vite, je manque d'oxygène et je perds connaissance.

Nuage de Pluie se souvenait parfaitement du chemin à présent, mais il fallait qu'il sorte de là. Le novice avait de grandes pattes et il toucha vite le sol, alors que ses épaules étaient encore bien au-dessus du niveau de la terre. Il s'en voulu d'avoir paniqué pour rien et extirpa du sol assez rapidement. Il prit appui sur le sol sous ses pattes et "sauta" même si son saut avortée n'était pas vraiment un saut, il put se défaire de la boue.

Le jeune mâle était enfin sorti de la forêt et il marchait à nouveau dans la rivière. À partir de là, il connaissait le chemin du camp jusqu'au bout des pattes. Mais d'abord, fallait se débarrasser de toute cette boue et Nuage de Pluie nageait, laissant derrière lui un sillon brun. Une fois propre, le mâle sortit de l'eau et retourna jusqu'à son camp, sous la pluie et l'orage.

Il rentra tard dans la nuit, sale et boueux, malgré son petit bain et les pattes vides qui plus est. Il se fit sérieusement sermonner et fut envoyé dans son nid sans plus de discutions.



© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'amnésie, c'est le mal ! [ME Nuage de Pluie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un maitre, un sith et une jeune amnésique. [Pv Aykan, Horus]
» (terminé)Folie et amnésie [Morkam]
» Amnésie passagère volontaire [PM]
» Les amnésiques.
» Potion d'Amnésie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-