La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 1271
X Points Team : 3086

MessageSujet: Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)   Lun 26 Mai - 11:17

Nuage de Vérité n'avait toujours pas été baptisée. Cela ne la gênait pas particulièrement. Une sorte de grande fatigue la saisissait dès qu'elle s'imaginait dans ses nouvelles responsabilité de Guerrière, et de toute manière, ses petits avaient fait d'elle une Reine. Plus tard, peut-être, lorsqu'ils seraient à leur tour Apprentis... En attendant, rien ne lui semblait plus urgent que de veiller à leur bien-être et les rendre heureux. Aussi froids que soient les regards des autres membres du Clan. Ah, pondre des petits, quelle belle manière de s'intégrer! Personne, mis à part son cher frère, ne lui avait rendu visite. Pourtant, ses chatons, eux, étaient innocents. Et même pas Clans-mêlés, puisque Sursaut était originaire du Tonnerre.

Sursaut... Quel nom allait-il prendre aujourd'hui? Si Vérité marchait de si bon matin dans la forêt de Jade, c'était dans le but de se rapprocher de la Ville Blanche, afin de donner à son ancien amant l'occasion de revoir ses petits. Quelques jours avant, elle était allée lui rendre visite, délaissant ses enfants pour la journée. Sursaut avait l'air plus heureux que fâché, ce qui l'avait rassurée. Ils convinrent d'un point de rendez-vous et Vérité rentra au Camp, fatiguée. Elle s'était mal remise de l'accouchement. Ses muscles restaient très faibles et régulièrement, une sourde douleur réveillait son bas-ventre. Pour cela, et aussi pour préserver les pattes de ses bébés, Vérité n'avait pas voulu marcher jusqu'à la nouvelle habitation de Sursaut. Celui-ci devrait donc faire une incursion sur les terres de son ancien Clan...

Vérité fut distraite de ses pensées par la dispersion inopinée de sa progéniture, fascinée par la nature en liesse autour d'eux. Elle se retint de les gronder, le coeur plein de tendresse. C'était leur première sortie hors du Camp. Si tôt! Ses chatons étaient de fiers petits guerriers, et si leur vie n'allait pas être facile, ils surmonteraient tout, elle le sentait. Le même sang coulait dans leur veines. Et puis, ils étaient si mignons, avec leur yeux tout pleins d'émerveillement... Boule d'Espoir surtout, le bien-nommé, allait au monde avec un enthousiasme contagieux. Petite Comète, copie féminine de son père, était plus réservée mais tout aussi mignonne, aussi naïve devant l'étrangeté de la forêt. Et Petite Nuit... Nuit l'inquiétait. Il ne jouait pas avec ses frères et soeurs et ne semblait pas heureux. Régulièrement, il la réveillait de ses cris et elle avait toute la peine du monde à le calmer. Elle l'aurait cru muet sans ses longs conciliabules à lui-même... Heureusement, peu de personnes au Camp avaient remarqué son étrangeté. Il avait encore quelques lunes pour se sociabiliser, avant son Baptême...

Mais ils étaient arrivés au point de rendez-vous. La Ville Blanche se dessinait derrière l'orée du bois, et elle la montra à ses petits tout en leur interdisant formellement de s'en approcher. Il faisait beau mais l'épaisseur des branches leur garantissait une relative fraîcheur, de sorte que les constructions semblaient rayonner de lumière sous le soleil qui ne les atteignait pas. Il n'y avait plus qu'à attendre.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3145

MessageSujet: Re: Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)   Mar 27 Mai - 8:13

Petite Nuit


J'avait du mal à saisir le concept de père. Nuage de Secret m'avait dit que c'était "une sorte de seconde maman au masculin et un sale charognard bouffeur de crotte de rat". Ce qui m'avait donc moyennement motivé à l'idée de rencontrer ce "père" et je me demandait sans cesse comment échapper à l'haleine de ce félin. Heureusement, le chemin était là pour le distraire.

Cela faisait deux jours que j'avait appris à marcher avec mon oncle, rattrapant mon retard d'une semaine sur mon frère et ma sœur, et, depuis, j'avais d'avantage courut. Mon pas dynamique, bondissant, avalait à chaque enjambée plus de cents tours. Tours, était le nom que j'avais trouvé à la distance que le sol parcourrait entre deux battement mon cœur. J'adorait ce mot, presque autant que courir, c'était comme du lait chaud sur la langue. Nous marchions dans le sens des tours, la route était plus simple, mon pas souple me permettais de rester à hauteur du reste de ma famille malgré ma petite taille. Depuis ma naissance, je n'avais pas pris plus de deux ou trois longueurs de griffe tandis que ma fratrie avait doublé de taille. Peut-être que le poids que je sentais m'écraser vers le sol m'empêchait de grandir...

Nous étions arrêtés depuis un moment, je contemplait une feuille d'arbre, vautrée sur le sol herbeux de la forêt à tel point que mon ventre devait en prendre la forme. Je me demandais si cette feuille était la même que celles qui tombaient parfois dans le camp. D'où venait-elle ? D'un arbre ? Quel arbre ? Il pouvait voir de nombreuses feuilles de différentes tailles et de différentes formes, avaient-elle un point commun ? Et si les feuilles venaient des arbres pourquoi les buissons en portaient aussi ? Je devais trouver d'autres feuilles pour en découvrir d'avantage. J'allais me mettre en chasse, lorsque mon sang se figea.

Une vague gelée s’abattit dans mes veines, chacune d'elle semblait se dessiner de glace sous ma peau et tout l'intérieur de mon corps se planta d'épines. Mon cœur accéléra, si cela était encore possible. Je tournais la tête vers deux grands buissons, entendit un craquement léger. Mon rythme cardiaque s'emballa. Je ne comprenais pas. J'entendais un battement, un long silence, puis deux battements... J'avais perdu la mesure, toutes les mesures. Les tours, les chants, le poids sur mes épaules qui m'écrasait vers le sol... et une vive douleur me serait la poitrine. Je bondit sur mes pattes et m'enfuit, plus rapide qu'un écureuil. Je passais entre les pattes de ma mère sans les voir, traversais le chemin, me glissais sous une branche et détallais ainsi jusqu'à ce qu'un bon millier de tours me sépare du charognard mangeur de crotte.


Accalmie


Le chat roux et blanc se faufilait entre les branches avec cette sensation délicieuse de l'herbe sous ses pattes. Il était bien loin d'être tranquille. Certes, cette forêt n'était pas du tout celle où il était né, mais elle restait celle de son Clan d'origine, celle des Clans et il savait quel sort ces félins-là réservaient aux Domestiques et à ceux qui avaient fuit les responsabilités de la forêt.

Depuis que Nuage de Vérité était venu le voir pour lui en parler, Accalmie avait craint cette rencontre. Il avait peur que ses chatons ne le reconnaissent pas comme leur père, peur qu'ils le détestent, peur aussi que ce soit un piège et qu'une patrouille de chats du Tonnerre lui tombe dessus. Toutes ces peurs étaient irraisonnables, mais le matou ne parvenait pas à s'en convaincre. Pourtant, il était venu et se trouvait maintenant à un buisson du point de rendez-vous.

Le félin pouvait entendre les petits miaulements excités de chatons jouant dans les bois. Il se figea. Allait-il interrompre ce moment ? Le gâcher ? Ces chatons sortaient de la pouponnière peut-être pour la première fois, il aurait peut-être dut les laisser profiter de cette merveilleuse journée au lieu de risquer de les décevoir. Non, du courage. S'il ne le faisait pas, Vérité lui arracherait les yeux.

Accalmie frôla une branche pour la faire craquer et avertir de son arrivée. Il se glissa entre les buissons, prenant soin à ce que son nouveau collier ne s'y accroche pas. C'était un beau collier bleu avec une petite capsule gravée accrochée au bout. Quelque chose de sobre et élégant, qui n'allait pas forcément avec ses yeux, mais qui lui plaisait beaucoup. Lorsque le bipède le lui avait donné, c'était comme s'il l'avait déjà vu et il s'était aussitôt promis de le porter avec fierté, certain d'avoir autour du cou une chose aussi précieuse qu'une perle.

De l'autre côté des buissons, Accalmie découvrit deux chatons.


Dernière édition par Etoile Mélancolique le Mer 28 Mai - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 198
X Points Team : 1586

MessageSujet: Re: Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)   Mar 27 Mai - 10:43

Le temps était clair ce matin et Petite Comète sortit de la pouponnière plein d'entrain. Sa mère lui avait annoncé qu'elle allait rencontrer son père aujourd'hui. Elle était bien curieuse de savoir à quoi il ressemblait. Était-il grand, petit, fin, gros ? De quelle couleur ? Elle se savait rousse et blanche, ses frères noir et blanc...

Mais plus important encore, elle allait sortir du camp pour la première fois ! Elle allait enfin découvrir la forêt. C'est donc plein d'énergie qu'elle avançait entée les arbres. Ses petites pattes la portaient fièrement mais ne couvrait pas autant de distance que celles de sa mère. Elle devait faire plusieurs foulées pour couvrir la même distance qu'une seule de ses foulées à la reine.

Tout l'intriguait, les bruits, les odeurs, les couleurs. Alors que Boule d'Espoir caracolait autour d'eux, elle restait plus timidement près de sa genitrice. Ce qui ne l'empêchait pas d'observer tout ce qui l'entourait. Ils marchèrent ce qui lui semblât une éternité dans la forêt et ses pattes commencèrent à fatiguer, elle n'était habituer a marcher autant.
Soudain, ils s'arrêtèrent dans une clairière. Sa mère s'assit pour attendre et sa fille essaya de l'imiter du mieux. Elle voulait faire bonne impression.

Une branche craqua devant eux. Petit Nuit sursauta et elle le vit courrir sous le couvert des arbres. Un instant elle se demande ce qu'il lui prenait, mais ce questionnement fut de courte durée. En effet, un chat venait d'entrer dans la clairière.

Cette vision figea Petite Comète de surprise. Elle avait l'impression de se voir dans un miroir ! Elle avait déjà eut l'occasion de voir son pelage à elle en faisant sa toilette et ont lui avait décrit ses yeux. Elle savait désormais d'où venait ses couleurs ! Ce fut très intimidé et d'une toute petite voix qu'elle lança d'un timide "Bonjour". Si peu fort qu'elle doutait qu'on l'ai entendu d'ailleurs.

_________________


Cadeaux:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3086

MessageSujet: Re: Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)   Lun 2 Juin - 12:21

Nuage de Vérité fit une nouvelle fois le tour de ses chatons d'un coup de museau. Petite Nuit manquait à l'appel, mais elle l'aperçut un peu plus loin, en pleine contemplation d'une feuille. Pour une fois qu'il s'enhardissait, elle n'allait pas le décourager. Ses deux autres bébés étaient bien là, sagement rangés entre ses pattes. Sursaut n'avait qu'à se dépêcher, car elle sentait que l'attente ne devait pas trop durer. Mais bientôt elle sentit son odeur, et elle faillit pouffer en entendant une branchette craquer : la vie de chat domestique ne l'arrangeait pas, côté discrétion...

C'est alors que Petite Nuit la bouscula si violement qu'elle sentit ses pattes se dérober sous elle. Vérité eut un instant de panique : elle ne pouvait pas abandonner deux petits pour aller chercher le troisième... C'est alors que Sursaut apparut et cette vision la blessa plus qu'un coup de griffes en plein museau. Tout d'un coup, elle avait beaucoup moins de scrupules à partir à la recherche du petit fugueur. Pressée d'échapper à cette silhouette qu'elle aimait tant, Nuage de Vérité planta là sans plus de façons la petite famille.

La colère nourrissait cette décision : Sursaut n'avait pu l'aider pendant sa grossesse, il saurait bien veiller quelques minutes sur ses petits. En attendant, Petite Nuit ne fut pas difficile à trouver, ses petites pattes mal assurées ne l'ayant pas portées très loin. Il semblait terrifié et une fois de plus, Nuage de Vérité en voulut à son ancien amant de créer toutes ces complications. Elle s'allongea auprès de son petit pour lui offrir une barrière protectrice et attendit qu'il se calme pour lui parler. Une part de son esprit restait à la lisière de la forêt. Malgré toute sa tristesse, elle souhaitait terriblement retourner près de Sursaut, maintenant.

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3145

MessageSujet: Re: Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)   Mer 2 Juil - 16:42

Le félin venait tout juste d'arriver que les choses commençaient déjà à se dégrader. Il vit Nuage de Vérité s'enfuir à toutes pattes. Elle n'avait sûrement plus envie de le voir. Il s'en fallut de peu qu'Accalmie fasse demi-tour et s'échappe lui aussi, mais l'un des chatons vint vers lui et miaula un timide bonjour. C'était une petite femelle rousse et blanche, comme s'il se trouvait face à une miniature de lui-même. Accalmie sentit son coeur fondre dans ses pattes. Elle était si adorable.

— Bonjour, répondit-il. Je suis Accalmie, et toi ?

Il avait envie de lui poser des milliers de questions, de se rouler en boule autour d'elle pour lui lécher les oreilles. Que voulait-elle faire plus tard ? Guerrière ou Guérisseuse ? Peut-être était-elle de ces ambitieuses qui rêvent d'être chef ou bien plus raisonnable et souhaitant juste être fidèle à son Clan. Peut-être était-elle de ceux qui s'enfuient en cachette découvrir le monde ou bien sagement attendre d'être Apprentie. Aimait-elle les fleurs ? La pluie ? Il voulait tout connaitre d'elle, mais il craignait de l'effrayer à trop la questionner.

Le matou tourna la tête vers le second chaton, entièrement roux, presque blond, comme un soleil. Il semblait encore plus réservé que sa soeur. Il lui adressa un regard doux pour l'encourager. Il se demanda aussitôt quel genre de chaton il était. Colérique ? Protecteur ? Doux ?

— Et toi ? Comment t'appelles-tu ? demanda-t-il à son fils.

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1271
X Points Team : 3086

MessageSujet: Re: Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)   Mar 8 Juil - 12:25

Elle eut beau calmer Petite Nuit du mieux qu'elle put, Nuage de Vérité ne parvenait pas à le convaincre de retourner auprès de ses frères et sœurs. Elle avait beau le cajoler, l'appeler, lui lécher les oreilles, il s'arc-boutait farouchement dès qu'elle tentait de l'amener dans la bonne direction. Depuis longtemps à jeune Reine avait renoncé à comprendre les lubies du chaton. Qu'est-ce qui avait bien put l'effrayer à ce point? La situation devenait franchement inconfortable, avec sa descendance éclatée entre son fils et les deux autres. Elle n'avait aucune confiance en Sursaut. Le revoir l'avait blessée plus qu'elle ne l'aurait cru.

Finalement, elle saisit Petite Nuit par la peau du cou et se remit à marcher, sourde à ses piaulements angoissés. Elle ne pouvait pas le ramener au Camp, c'était trop loin, il ne fallait pas laisser les autres tous seuls. Elle s'arrêta à quelques longueurs de queue de la petite famille et fourra le petit dans un amas de branches et de feuilles.

- Je vais te cacher dans ce buisson. Reste là et ne fais aucun bruit, c'est compris? Il y a des renards et des rapaces dans le coin.


Puis, pour atténuer la dureté de ses paroles, Nuage de Vérité donna un coup de langue à son bébé. Elle avait confiance en lui pour ne pas se faire remarquer: depuis qu'il savait marcher, ses angoisses étaient moins fréquences, moins subites... et beaucoup moins bruyantes.
Elle rejoint rapidement sa progéniture et s'assit un peu en retrait. Sursaut... non, Accalmie, semblait sous le charme des petits. Cette vue lui crevait le cœur plus sûrement que n'importe-quelle épine. C'est moi qui les ait faits, avait-elle envie de crier. Je les ai c*nçus, portés, accouchés dans la douleur, et tu n'étais pas là. Tu m'as abandonnée pour avoir à bouffer. Tu n'as pas le droit d'être heureux sans moi. Traître...

_________________
 

Spoiler:
 






Charlie pt1  Charlie pt2
En +:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1870
X Points Team : 3145

MessageSujet: Re: Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)   Mar 16 Sep - 11:00

Nuage de Vérité revint soudain d'entre les buissons, un simple coup d'oeil suffit au rouquin pour deviner que quelque chose la perturbait. Il l'avait observé bien assez longtemps pour comprendre la moindre de ses expressions. Les chatons semblaient encore intimidés, Accalmie s'efforça de les comprendre, il était un parfait étranger pour eux. Il aurait voulu leur proposer un jeu, mais il n'avait aucune idée de ce à quoi ces petites boules de poils aimaient jouer.

Il creusa dans sa mémoire et essaya de se souvenir de sa jeunesse. C'était curieux, depuis son accident, une impressionnante quantité d'images semblaient s'être effacées de son esprit. Il se souvenait vaguement avoir eut deux mentors, mais aurait été incapable de les reconnaitre s'il les avait vu, ni même de retrouver leurs noms. D'un autre côté, une flopée de choses illogiques avaient remplacées ces trous dans sa mémoire. Il était par exemple persuadé d'avoir déjà chassé dans une forêt de cristal bien que sa raison ne cesse de lui crier que cela était impossible.

Après quelques minutes, il se souvint d'un vieux jeu qui ne se pratiquait peut-être plus dans la pouponnière du Tonnerre.

— Et si nous faisions un jeu ? J'en connais un qui s'appelle "chien-semé". Il y a un chat qui fait le chien et qui court après les autres pour les attraper. Pour lui échapper, il faut grimper sur quelque chose, un rocher ou une branche, et dire "chien-semé". Mais il ne faut pas resté perché trop longtemps, il faut souvent changer de perchoir, ou le chien vous attrapera et lorsque vous êtes attrapé, vous devenez le chien.

Il bondit sur ses pattes et se tint en position de jeu. Il adressa un regard appuyé à la jeune chatte noire, pour l'inviter à participer. Il devinait une grande tristesse chez elle qu'il avait longtemps connu avant le voyage. Il savait qu'un jeu ne lui changerait pas les idées, mais il espérait qu'une fois les chatons occupés à se pourchasser il pourrait trouver un moment pour lui parler.

— Prêts à courir ? lança-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


X Messages : 1007
X Points Team : 2932

MessageSujet: Re: Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)   Dim 8 Mar - 10:20

Pas de réponse depuis un moment, je lock et archive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand des chatons rencontrent leur père (PV Caddy, Lilas, Zu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce que les enfants pensent de leur père!!!
» Lettres entre les jumaux et leur père
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Lilas Desquiron Lilas Desquiron est née en Haïti. A seize ans, par souci de
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: RP-