La Guerre des Clans 123
Bienvenue jeune chat sur le territoire de La Guerre des Clans 123.

Inscris-toi vite et viens découvrir la sphère et ses mystères.


Là où le temps s'est arrêté
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Description du Territoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


X Messages : 174
X Points Team : 1823

MessageSujet: Description du Territoire   Lun 11 Nov - 23:41


Le Puits de Lune 


Le Puits de Lune est d'une importance capitale pour les quatre Clans originaux car c'est l'endroit où les Guérisseurs communiquent avec le Clan des Étoiles et où les Chefs reçoivent leur neuf vies. Vous saisissez l'importance ? Mais on ne va pas si facilement que ça au Puits.

Premier détail d'importance, le Puits de Lune ne se trouve pas à proprement parlé dans la forêt car il se situe très exactement sous la Ville Blanche. Quand à savoir où sous la Ville, rien n'est moins sûr, votre sens de l'orientation est mis à rude épreuve lorsque vous cherchez cette endroit. Naturellement, vous ne pouvez y accéder qu'en passant par les Souterrains, et ils sont fort nombreux à courir sous la Ville. Je ne sais pas si certains Guérisseurs envisagent de trouver d'autres passages vers le Puits de Lune, mais si tel est le cas, je leur déconseille, ils n'auront qu'à lire la description des Souterrains pour comprendre de quoi je parle. Mais je me perds un peu, revenons à l'essentiel.

Admettons que vous soyez un pèlerin en route pour le Puits de Lune. Votre premier objectif sera donc d'atteindre la Ville Blanche. Une fois les hauts murs immaculés en vue, vous devrez chercher à leur base jusqu'à trouver l'une des quatre bouches d'égouts qui s'enfoncent sous terre. Elles se reconnaissent assez facilement, ce sont de larges gueules noires, un peu humides et fermées par de grandes grilles, vous savez, du genre pas très rassurant lorsqu'il fait nuit. Quand vous saurez où se situent les bouches d'égouts, dirigez-vous vers celle qui se trouve au Sud-Ouest, du côté des Champs du Paradis. C'est la seule par laquelle vous pourrez passer car l'un des barreaux de la grille est légèrement tordu, suffisamment pour qu'un chat s'y faufile.  Une fois passé ce point, il va falloir arrêter de faire confiance à vos sens, seule une excellente mémoire des tunnels vous permettra d'arriver à bout de ce labyrinthe et même ainsi ce n'est pas gagné, un seul mauvais virage et vous êtes cuit. Vous pourrez vous retrouver devant la grille d'une autre bouche d'égout, à votre point de départ ou bien être obligé d'errer sans fin dans des couloirs si obscurs que même un chat ne peut y voir. Mais si vous avez bien marché en direction du Nord, vous trouverez le Puits de Lune.

Je vais m'attarder un peu pour vous le décrire, car cela en vaut la peine. Vous voyez tous les points de rendez-vous que les Guérisseurs ont connus ? Des pierres, des bassins... et bien oubliez-les tous, celui-ci n'a absolument rien à voir, il est beaucoup plus impressionnant. Comment le décrire ? Au bout d'un certain temps de votre marche, vous finirez par apercevoir une lueur dans l'obscurité et en tournant à l'angle d'un couloir, vous vous retrouverez dans une grotte de pierre légèrement brillante, illuminée comme en plein jour, quelque soit l'heure de la journée. Faites alors bien attention où vous mettez les pattes, car c'est un endroit aussi beau que dangereux.

La première chose que l'on remarque est la brume ambiante. Elle est très fine à première vue, pas assez épaisse pour empêcher de voir, mais si vous levez les yeux, vous verrez que le plafond est recouvert d'un épais nuage de brume grise qui semble aspiré vers le haut. De temps à autre, des filets d'eau plus ou moins importants (et plus ou moins propres) s'échappent des tuyaux pour tomber vers le Puits de Lune. On entend alors un grésillement et rien de plus. Il est impossible de toucher le Puits de Lune, la terre autour de lui a comme fondu et les tuyaux qui y mènent (celui par lequel vous êtes arrivés et ceux qui viennent probablement des trois autres entrées condamnées au pied des murs de la Ville Blanche) débouchent sur une sorte de corniche plate de la même roche luisante que le reste de la grotte, et assez large pour y circuler à trois, qui en fait tout le tour sans jamais varier de taille. "Mais le Puits de Lune c'est quoi ?" me hurlerez-vous. J'y arrive.

Imaginez une énorme colonne plus translucide que le plus parfait des cristaux qui se tiendrait parfaitement au centre d'une caverne assez large pour y entasser au moins cinq monstres de Bipèdes. Vous visualisez ? Maintenant, imaginez bien, cette colonne se remplir d'un feu liquide d'un blanc plus éclatant que mille soleils, à la fois si violent qu'il vous sera impossible de le regarder en face et si doux qu'il vous donnera l'impression d'un doux rayon de lune se posant sur votre fourrure. Imaginez ce feu dans cette colonne grimper jusqu'au sommet de la grotte pour se perdre dans ce nuage de brume dont on parlait plus tôt. Maintenant placez-vous au bord de la petite corniche, celle qui vous semble si large, mais qui n'arrivera jamais à vous approcher assez du feu pour que vous sentiez sa chaleur. Placez-vous là et regardez vers le bas, aucune inquiétude, vous ne tomberez pas et vous ne verrez jamais rien de tel ailleurs. Car sous la corniche épaisse d'une bonne longueur de queue se trouve un lac vivant de ce même feu-liquide blanc qui palpite dans la colonne. Un lac immense qui respire sous vos pattes, vibre au rythme du vent, s'anime lorsque l'eau des tuyaux lui tombe dessus et semble gronder comme un Chaton. Un lac à la forme courbée, qui semble s'écouler par les côtés vers les profondeurs de la terre, formant une sphère de pure énergie au cœur du monde. Maintenant regardez la roche de la grotte, une roche parcourue des gouttes figées d'un fin métal noir brillant sur lequel se reflète la blancheur du feu, et si vous regardez bien, vous verrez que dans chaque goutte se reflète le feu et que chaque goutte donne alors vie à une étoile sous terre. Maintenant que vous voyez tout cela, oserez-vous me dire que les Guérisseurs ont fait un mauvais choix ?

Pour communiquer avec le Clan des Étoiles, chaque Guérisseur va se placer le long de la corniche à distance égale les uns des autres et adressent une prière collective au Clan des Étoiles. Ils s'allongent alors, une patte tendue devant eux et s'endorment. On dit que les rêves prémonitoires des Guérisseurs s'interrompent dès que l'un d'entre-eux quitte sa place, les rêves des autres se troubleraient alors jusqu'à ce que tous se réveillent. Il est très important de bien définir quel Guérisseur s'allongera devant le tunnel de sortie, ce chat là ne doit surtout pas bouger tant que tous les autres ne l'ont pas rejoint, sinon ils se perdraient tous. Le rituel des futurs Chefs peut varier selon le caractère de chacun, toujours est-il qu'il leur est interdit de s'allonger autre part que dos au tunnel de sortie. Comme les Guérisseurs, ils s'endormiront, mais eux auront tendance à s'allonger tout à fait au bord de la corniche, de manière à ce que leurs pattes avant pendent légèrement dans le vide et même là, il ne sentiront pas la chaleur du feu blanc.


En résumé : Le Puits de Lune se mérite, ce n'est pas franchement un endroit rassurant à première vue, mais il n'en est pas moins magnifique. Il est normal que les Guérisseurs des quatre Clans originaux y aient trouvé le lieu de communication idéal avec le Clan des Étoiles. Le Clan des Ténèbres, quant à lui, s'en fiche un peu beaucoup.

123

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans123.forumactif.org
 

Description du Territoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Description du Territoire
» Description du Territoire
» Description du Territoire
» Description du Territoire
» Description du Territoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans 123 :: 123 :: Archives :: Descriptions territoires & autres-